Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Anime Uta no Prince-sama Maji Love 1000% / 2000%

Discussion dans 'Manganime' démarrée par Maeve, 3 Mars 2012.

Lire la fiche liée au sujet : Anime Uta no Prince-sama Maji Love 1000%

Publicité

  1. Maeve
    Hors-ligne

    Maeve Matière noire

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    1.263

    T'inquiète, C'EST évident... quand on n'oublie pas les personnages secondaires, contrairement à moi! xD

    Ooooh mais si, regarde quand même! C'est drôle comme tout, et dis-toi qu'on ne voit pas ce personnage très souvent! Puis c'est bien d'avoir peur de temps en temps, paraît-il. (comment ça ce n'est pas un argument ?!)
    Assiste toi aussi à la naissance miraculeuse de ST☆RISH! =D
     
  2.  
  3. Lady Ren
    Hors-ligne

    Lady Ren Matière noire Chat de Bronze

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.075
    Tiens je n'avais pas encore écri ici ^^
    C'est vraiment très kitch, l’héroïne est immonde u_u, mais j'aime bien les bishos, en particulier Ottoya et Tokiya

    Ayé tous les bishos on choisi Haruka comme partenaire..
    Bon ben maintenant qu'elle a son harem, faut qu'elle en choississe un
    Logiquement elle devrait choisir Tokiya, puisque son rêve est d'écrire pour Hayato
    Mais bon je sens bien que ça va être comme dans "la codra d'Oro" et qu'elle va choisir personne :/
     
  4. Eris
    Hors-ligne

    Eris Matière noire Modo Atelier Modo Évasion Flower Power

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    3.379
    Twitter:
    @Mlle_Eris
    Roooh immonde toute de suite... :p
    Elle est cul-cul la praline avec des yeux de limande et un goût vestimentaire plus que douteux, sans compter qu'elle les fait tous fondre de manière injuste, mais... mais... elle joue du piano ! ('fin finalement elle sait en jouer.)
     
  5. Maddilly
    Hors-ligne

    Maddilly Galaxie Yéti Ludere deorum

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.379
    Moi, ce que je préfère dans UtaPri, c'est lire vos posts. :)
    Vos commentaires sont toujours très drôles et/ou intéressants, alors que je n'ai pas du tout accroché, même si j'ai fait l'effort de regarder jusqu'à l'épisode 9. :D
     
  6. Naoko Chan
    Hors-ligne

    Naoko Chan Astéroïde

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.035
    un petit "jeu" sauriez-vous les reconnaitre (lol)
    768329.jpg
    @ Maddilly il y a des petits passages au dela du 9 dommage ....
     
  7. Lady Ren
    Hors-ligne

    Lady Ren Matière noire Chat de Bronze

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.075
    Trop mignonnne ton image, Naoko chan, le permier je ne sais pas, mais après
    Natsuki, Shou, Otoya, Ren, Masato, Tokiya
     
  8. Eris
    Hors-ligne

    Eris Matière noire Modo Atelier Modo Évasion Flower Power

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    3.379
    Twitter:
    @Mlle_Eris
    Ha ha bien sûr Naoko ! B)

    De gauche à droit : Otoya, Natsumi, Shou, Haruka, Ren, Masato et Ichinose.
     
  9. Lady Ren
    Hors-ligne

    Lady Ren Matière noire Chat de Bronze

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.075
    T'a surement raison Eris ^^, mais le rouge je trouve qu'il ne ressemble pas trop a Haruka :eek:
     
  10. Eris
    Hors-ligne

    Eris Matière noire Modo Atelier Modo Évasion Flower Power

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    3.379
    Twitter:
    @Mlle_Eris
    Il est rouge rosé avec un... noeud, non ? Et puis une tête un peu ailleurs, aussi. :D
     
  11. Maya
    Hors-ligne

    Maya Matière noire Modo Manganime Modo Sas

    Inscrit:
    9 Février 2012
    Messages:
    1.777
    Twitter:
    @Maya__Chan
    Je ne saurai exprimer mon étonnement devant autant de commentaires enthousiastes à l'idée d'une seconde saison. :,)
    Me souviens qu'on était que quelques uns sur le topic de la première saison, avec Silveda qui m'estamoquait en s'extasiant devant autant de nanardisme, Naoko Chan qui guettait l'apparition du chat, Eris qui facepalmait, Katapan qui intervenait de temps à autre pour chanter DOKI DOKI, Len qui dissertait des critiques cynico-made-in-Len et moi qui décortiquais, râlais mais continuais à suivre quand-même.

    Uta-Pri, un nanar qui annonce sa couleur dès l'OP en avant-première (qui vire ED par la suite) par le côté kitch du concert du groupe des 6 bishôs qui se trémoussent sur scène.
    La première saison fut une torture de chaque minute, par la bêtise supposément mignonne de la demoiselle aux yeux de reptile, par les 6 idiots aux BG les uns plus soporifiques que les autres, par les rebondissements prévisibles, par les musiques supposées te faire planer au milieu des étoiles du cosmos de l'éternel infini (référence : Silv' qui part en trip devant l'ép. 12) mais qui,en vérité, te cassent simplement les oreilles, par le design des fringues plus que douteux... et la liste est longue.
    Le seul (mais pas des moindres?) point positif, c'est que l'association de tous ces points négatifs donne un résultat incroyable, tu te retrouves à regarder quelque chose qui ne devrait pas exister, et pourtant, le n'importe quoi est tellement grandiose qu'il en devient épique et incontournable.
    Au final, passer à côté de cette série d'une médiocrité sans nom est aussi dramatique que de la voir, ce pourquoi j'en suis encore à me sonder concernant le potentiel visionnage de la seconde saison. Mais si autant de monde semble être motivé, pourquoi ne pas suivre le mouvement ? Plus on est de fous, plus on rit. x]

    Côté bishôs et préférences, si ce n'était pour son seiyuu, Ichinose n'aurait fort probablement pas été mon préféré... c'est mieux ainsi, je ne serais sinon jamais arrivée à choisir tellement ils sont les uns pires que les autres. x')

    Et concernant You-Kyan (j'aime beaucoup le surnom, je ne connaissais pas *_*), il est vrai que ce rôle sort des sentiers battus habituels où la virilité était sa signature vocale, mais il ne m'a pas choquée personnellement, au contraire, le seiyuu a gravi des échelons dans mon estime en prouvant ainsi son talent et son habilité à moduler sa voix et s'innover. De mon point de vue, quand l'un de mes seiyuus préférés se risque à des rôles aussi casse-gueule, je me jette sur l'anime rien que pour voir ce que ça donne et confirmer qu'il mérite bel et bien sa place dans mon TOP sur mAL. ~
     
    PetiteMomo aime ceci.
  12. Katua
    Hors-ligne

    Katua Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    776
    Il me reste juste encore trois épisodes à voir pour finir la première saison et sachez que vous pourrez déjà compter sur moi pour la seconde, parce que jusque là, c'est vraiment du lourd !
    C'est exceptionnellement mauvais, mais pas comme un Meine Liebe ou un Togainu qui te faisaient mourir d'ennui. Nan là, on est plus dans la veine d'un Angel Feathers, mais avec du budget. Du coup même si certains passages devraient être relous à regarder, je trouve même pas ça pénible. Mon cerveau est tellement violé par tant de WTF, de kitch et de clichés que mon coeur ne peut que faire DOKI DOKI face à un tel chef d’œuvre ! D'ailleurs j'ai presque pas honte d'admettre que je surkiffe les génériques :,)

    Pour les "bishos", je les trouve tous à vomir, mais à choisir ça serait Otoya pour ma part. C'est le plus sympa et il est pas trop moche :eek:
    Après on entre dans le domaine du spoil (très drôle dit comme ça)
    Mais bon, le chat bien sûr. Je ne sais pas si je vais le revoir dans les trois derniers épisodes, mais il est tout à fait à mon goût et il a le bonus "la coke était bonne ce soir !" de son côté :p

    Et Ichinose se fringue vraiment comme une m*rde !
     
    WendyWalker, Maya et Maddilly aiment ceci.
  13. Lady Ren
    Hors-ligne

    Lady Ren Matière noire Chat de Bronze

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.075
    Je suis contente qu'il y ai une seconde saison aussi, car on passe quand même de bons moment devant UtaPri.
    Les génériques sont jutes énormes, l'ED particulièrement qui est assez mythique, impossible a oublier, entre la choré et les paroles :p "Are you Ready ???"

    Chui pas d'accord, ils ne sont pas moches les bishos d'UtaPri, ils sont juste kitch, mégalo et niais xD !
     
  14. LittleSakura
    Hors-ligne

    LittleSakura Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    123
    Mais penses-tu, j'ai quand même regardé le 1er épisode par curiosité histoire d'entendre comment You-kyan réussit à massacrer sa voix. :p *complètement traumatisée par la voix et l'épisode*

    Et je suis d'accord les bishos sont laids, Lady Ren tu me fais peur à les défendre comme ça xD.
     
  15. Maya
    Hors-ligne

    Maya Matière noire Modo Manganime Modo Sas

    Inscrit:
    9 Février 2012
    Messages:
    1.777
    Twitter:
    @Maya__Chan
    Traumatisée au bout d'un épisode ? Si tu savais comme cet épisode est ce qui existe de plus rationnel comparé à ceux d'après. :,)

    Sinon, je pense (espère?) que Lady Ren faisait dans l'ironie, vu comment elle les enfonce tout de suite après (Kitch/mégalo/niais). x'D
     
  16. Mojito
    Hors-ligne

    Mojito Matière noire Modo Jeux Vidéo Modo Sas

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.691
    Bon, tel un chevalier trop serré dans son armure flamboyante, je m'en viens défendre Uta no Prince-sama Maji Love 100%. Vous êtes très injustes avec cet anime, qui pourtant est probablement la seule œuvre de japanim' que l'on peut déjà annoncer comme culte, et non pas son potentiel nanar, mais par ses vraies qualités artistiques, scénaristiques et techniques. Permettez-donc que je mette les points sur les T et que je vous ramène à votre conditions d'ignorants incapables d'apprécier un bon anime quand il se présente à vous.

    Les personnages

    L'énorme point fort de ce titre. Comprenez, on vous dit harem, on vous dit bisho, alors en toute logique, on s'attend à une avalanche de stéréotypes périmés depuis des années. Et bien non ! Uta no Prince-sama Maji Love 100% s'inscrit en faux quant à cette tradition ! Chaque personnage a un BG unique, une personnalité inédite et un chara design léché. Et surtout, chose unique dans un anime de ce type : Ils sont réalistes ! Chaque protagoniste pourrait être rencontré dans la vie de tous les jours. Exemple pris au hasard... Disons Kishô.

    Qui, parmi vous n'a aucun ami qui cuisine de cette façon ? Mieux ! Aucune de vos connaissances se balade avec un filet de dix mètres ? Capable de sauter par la fenêtre ( Avec un parachute, on est jamais trop prudent. ) pour vous emplir le gosier d'une cuisine faite d'amour et de produit potentiellement létaux ? Personnellement, 20% de mes proches sont comme ça. J'en reste donc sur ma position : Le réalisme de nos bishonens permet à chacun et chacune de s'identifier aux personnages. Pour rester sur Kishô, ai-je besoin de préciser que son BG est une perle d'originalité, dont l'utilité est telle que l'anime perdrait tout son sens sans ce détail ?

    Cette seconde personnalité a une telle importance qu'elle sera réutilisée à de nombreuses reprises pendant la série, et chaque intervention de ce double changera la face entière de la série. Par exemple, vous souvenez-vous de ce moment épique où l'héroïne perd pendant quelques jours toute inspiration, risquant d'être expulsée de la classe A ? Et que c'est l'unique intervention du second Kishô et de ses talents de compositeurs qui vont lui sauver la mise ? Renforçant ainsi les liens entre le groupe ? Un moment poignant, passé certes en hors champ, mais pourtant marquant. Seule Cécile arrivera a l'égaler en terme d'importance dans l'histoire.

    D'ailleurs, il ne serait pas possible de parler du succès qu'est le casting sans faire une pause sur l'héroïne. Faire remarquer le bon goût de son chara-design est inutile tant il vous saute à la figure. Œuvre d'art. Selon ce que j'ai lu à droite et à gauche, nous serions en face d'une inspiration issue de l'œuvre de Picasso, ce génie. Faisons tout de même remarquer le travail qui a été fait sur les yeux de la dame. Seule une créature d'ascendance divine peut espérer ce résultat. Ca, ou un écran jaune de Gimp. Mais n'est-ce pas là que l'on reconnait le talent ? Faire peu à partir de beaucoup.

    Mais revenons en à la personnalité de notre jeune amie... Comment faire passer les émotions que j'ai ressenti face à ce monument ? Comment résumer l'œuvre titanesque et complexe qu'est ce personnage ? J'ai été marqué. J'ai été ému. Ce destin tragique est unique et tellement prenant. Connaissez-vous beaucoup de mangas qui nous proposent une histoire si vaste servie par une personnalité si originale ? ... A part 91% des shôjos, mais vous chipotez. Elle reste une exception commune, voilà tout.

    Le scénario

    Intrigant, mystérieux, épique. Une double lecture qui a pourtant dû vous échapper. Vous, incultes. Une relecture touchante de Faust. Le principal, que peut-il bien être d'autre que Méphistopheles ( Qui, clin d'œil amusant est aussi doublé par Wakamoto Norio dans le livre. ) ? Et [Garçon aux cheveux bleus 1], Faust ? Ou bien, ils en avaient juste rien à foutre et que vu que les samouraïs, c'était déjà pris, ils ont choisi les chanteurs. Non. C'est bien un scénario d'une rare intelligence ( Ou d'une intelligence rare, je me tâte. ).

    Mais revenons plutôt sur le déroulement de l'histoire. Ce que j'ai tout particulièrement apprécié, c'est la logique scénaristique. Cette dernière est incarnée par le principal et ses apparitions, ainsi que par le hasard ( La main de Dieu diront les croyants. Celle d'un scénariste flemmard dira le Mojito. Mais ce dernier étant un con aigri, il ne faut pas l'écouter. ). Les évènements peuvent se diviser en trois types.

    1 / Screw the rules, I am bisho.

    Vous êtes une star avec autant de fans que l'héroïne de glandes lacrymales ? Mais vous aimeriez fort passer pour votre frère jumeau tout en ayant le même job et en continuant vos activités précédentes ? La physique et la logique vous l'interdisent ? Mais qu'est-ce que tout cela ? Face au joli cul d'un bishonen ? Rien.

    2 / Lance 2d6, si tu fais plus de 1, tu gagnes la partie.

    Vous venez de vous réveiller. Votre destin va se jouer dans les trente prochaines secondes et pour avoir une fin heureuse, vous devez vous rendre sur un bout de plage et y trouver en tête à tête l'unique personne parmi les soixante autres. En cas de réussite, vous créez un groupe de folie. En cas d'échec, vous retournez jouer du piano avec Mamie dans la cambrousse nipone.

    REUSSITE ! Ca alors.

    3 / Le bishosens et les hélicoptères silencieux.
    Vous êtes un bishonen appartenant au harem d'une héroïne ? Vous cherchez cette dernière au nom de l'amour et de la musique ? Mais elle pourrait être partout dans ce gigantesque lycée. Faites appel à votre Bishosens ! Plus fort que la puce sous cutanée. Ce septième sens vous indique la présence et l'identité de toute personne possédant un utérus dans les dix kilomètres à la ronde. Vous souhaitez lui faire la surprise, en plus ? Grimpez dans votre dernier modèle d'hélicoptère silencieux et supraluminique. Parce que débarquer pendant une réunion de bisho en pleine campagne en se marrant comme un yakuza bourré, ça n'a pas de prix. Pour tout le reste ( Hologrammes HD, ouvrir une école d'idoles, aller passer le week-end sur une île déteste en embraquant deux-cent personnes. ), il y a PersonnePétéeDeThunesSansRaison.

    Conclusion


    L'anime de l'année avec des personnages et une histoire cohérents servis par une mise en scène faussement kitch et qui sonne juste.

    "Are you ready ?" pour la saison 2 ? :oops:
     
  17. Silveda
    Hors-ligne

    Silveda Matière noire Modo Arts Rhétos Modo Arts L&BA

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    2.976
    Ouaip.

    En effet, ça valait le coup que tu restes éveillé aussi tard pour pondre ça. J'approuve des trois mains cette analyse juste, pondérée et surtout honnête de cet anime. Et puis les implications philosophiques quoi ! Les niveaux de folie atteints par les dialogues, l'importance, la profondeur et la complexité des dilemmes. C'est sur que c'est autre chose que Jin-Ro, la brigade des loups.
     
    Maddilly et Katua aiment ceci.
  18. Lady Ren
    Hors-ligne

    Lady Ren Matière noire Chat de Bronze

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.075
    Le seul truc que j'ai retenue de l'éposode ce'st le passage ou les bishos chantent "Maji love 1000%" et que le directeur fais un orgasme oditif apparemment :eek: !!

    J'ai bien aimé l'insert song de l’épisode et surtout "la farandole des bishos" XD
     
  19. WendyWalker
    Hors-ligne

    WendyWalker Comète

    Inscrit:
    9 Mars 2012
    Messages:
    1.773
    Sérieusement...si je m'étais dis qu'un jour je regarderais cet anime...
    Bon certes, c'est Kitch, ça part dans du grand n'importe nawak, le scénario est bidon...mais ça se laisse très agréablement regardé. J'ai trouvé les chansons assez sympas dans l'ensemble outre le générique de fin XD Il y a pas mal de moments qui m'ont bien fait marrer, et puis c'est du fan-service sans en faire trois mille tonnes. L'héroïne est cruche, pour pas changer, mais je l'ai trouvé moins chiante que certaines autres.
    Je pense que j'irais quand même regarder la saison 2 cet été^^.
     
  20. Maëlis
    Hors-ligne

    Maëlis Matière noire Flower Power

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.387
    J'ai regardé le premier épisode et mon état a oscillé entre O_0 et XD
    Là je crois qu'on tient du lourd!

    Et les yeux de l'héroïne O_0 Euh ils leurs restaient trop de vert et il fallait l'écouler? Ah bah non c'est vrai c'est de la CG. Non ils ont dû trop loucher sur des bouteilles vertes remplis d'un liquide qui rend joyeux. Je vois plus que ça comme excuse!
     
    LittleSakura aime ceci.
  21. Mojito
    Hors-ligne

    Mojito Matière noire Modo Jeux Vidéo Modo Sas

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.691
    Alors, très sérieusement cette fois, j'aime beaucoup les yeux de l'héroïne, ils tendent à annihiler toute forme d'émotion, mais je trouve ça... Charmant, disons.

    Le premier épisode est juste bizarre, pour info'. On attaque le mindfuck un peu plus tard.
     

Partager cette page