Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Dis-voir ! Un bon RPG, qu'est ce que c'est ?

Discussion dans 'Jeux Vidéo' démarrée par Daheji, 15 Mars 2013.

Publicité

  1. Daheji
    Hors-ligne

    Daheji Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.063
    Twitter:
    @Daheji
    Un titre très explicite avec une question très explicite. D:

    Qu'est ce qui fait un bon RPG? Je vise principalement les RPG dans les jeux vidéos. :3

    Avant, je pensais qu'un bon RPG devait avoir une superbe histoire, épique avec plein d'évènements et de retournements de situations, rempli de personnages charismatiques au background très recherché et profond. D:

    Mais j'ai récemment commencé à jouer à Etrian Odyssey 2, un RPG sur NDS qui n'a pas une histoire très recherché (ça tient en deux lignes) et des personnages jouables qui ne parlent pas et n'ont pas d'histoire. <<" Ils servent juste de chair à canon pour nous aider à explorer le labyrinthe. è_é
    Ca casse un peu avec ce que je pensais des bons RPG. Etrian Odyssey 2 est très amusant alors qu'il n'a quasiment aucune histoire. D: Et ça c'est grâce à ce système de personnalisation de ses personnages très simple à comprendre mais très complet. è_é Je peux passer plusieurs dizaines de minutes à voir ce qui pourrait être le mieux pour tel ou tel personnage. D:
    Je peux même passer 10 minutes à leur trouver un nom. <<"

    C'est un peu pareil pour Pokemon. L'histoire n'est pas spécialement très recherché. Un gamin de 10 ans fugue part à l'aventure pour devenir le maître pokemon puis entre temps arrive à déjouer les plans douteux d'une organisation mafieuse qui cherche à contrôler le monde. D:
    Pourtant je passe des heures et des heures à faire une équipe qui colle à mes envies. D: Et je passe aussi des dizaines de minutes à leur trouver un nom qui colle bien. <<" Rien à foutre de la fin du monde. :3

    Bien sûr, les RPG avec une bonne histoire travaillée reste mes favoris. D: Je prends Final Fantasy 6 de la SNES qui est le RPG qui m'a fait aimer le genre. è_é
    FF6 a beaucoup de personnages avec un background plus ou moins développé, ils tissent des liens entre eux, trouvent des points communs, tombent amoureux, chantent à l'opéra (Celes *-*) etc...
    Mais le système des combats n'est pas si intéressant que ça. On a bien sûr des trucs un peu unique comme Sabin et ses attaques qui nécessitent une combinaison de touches ou Shadow qui peut lancer des équipements (je me suis beaucoup amusé avec ce personnage XD mais il m'a coûté cher). Mais à part ça, rien de vraiment transcendant. Un truc classique.
    Même les combats de boss sont très classique et pas spécialement mémorables. Le boss final est d'une facilité déconcertante. <<"
    La mise en scène pourtant était géniale. D: Ca monte, ça monte, super climax avec musique épique! Et puis hop, boss final qui ne fait que spammer des AOE qui ne font pas énormément de dégâts tandis que mes personnages faisaient du 9999 de dégâts. <<" En même temps, j'ai grind à mort pour up mes personnages... C'est peut-être pour ça. X]

    Mais FF6 reste l'un de mes RPG préférés grâce à son histoire, ses personnages, leurs passés et leurs intéractions. è_é Et surtout cette scène de l'opéra qui est sublime avec une musique sublime. D: J'ai pas trouvé plus mémorable que cette scène. D:

    Je pourrais citer d'autres exemples comme Chrono Trigger, Seiken Densetsu 3 etc mais ce sont tous des RPG japonais qui m'ont plu pour la même chose que ceux que j'ai cité. :3

    Je n'ai quasiment joué qu'à des RPG Japonais. Les RPG occidentaux, je n'y ai quasiment jamais touché. <<" Je devrais essayer pourtant puisque apparemment, les RPG occidentaux sont plus poussé sur la personnalisation de notre héros et nos actions sont plus libres que dans un RPG Japonais où c'est beaucoup plus linéaires. D: Et il semblerait que je sois le genre de joueurs qui adorent personnaliser et optimiser ses héros. <<"

    Bref, un bon RPG qu'est ce que c'est? è_é

    Les réponses que vous donnerez m'aideront pour mon propre projet Version Fille (pub cachée). D:
     
  2.  
  3. Varlendis
    Hors-ligne

    Varlendis Volcan

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.107
    Déjà il faudrait définir ce que c'est exactement un RPG, ces temps ci on a tendance à coller cette étiquette à un peu tout et n'importe quoi ( en gros dès que le personnage gagne des niveau et peu s'équiper d'objet c'est un RPG) un des exemple que je connais bien est la série Kingdom Hearts qui est une de mes préférée toutes consoles confondue, on la désigne sous l’appellation action-Rpg mais franchement pour moi c'est un jeux d'aventure car on ne joue aucun rôle on suit l'histoire sans avoir la moindre influence réel sur celle-ci

    En fait, aussi curieux que sa puisse paraitre, les jeux qui me semble les plus proche d'un "vrai" RPG ce sont les MMORPG car dans ceux-ci tu as un monde avec ses règles dans lequel tu choisit de devenir un type de personnage qu'ensuite tu pourras jouer à ta manière et lui donner le rôle que tu veux en étant cette fois non pas le héros principale d'une histoire mais un personnage parmi tant d'autre au sein d'un monde

    Sinon pour revenir un peu sur le sujet ce qui fait pour moi la qualité des jeux "dit RPG" (et même des autres en fait) c'est la qualité de son histoire et surtout le degré d'immersion de celle-ci, je ne demande pas un scénario imprévisible ou originale je veux juste que les personnages soit attachant et que l'histoire me donne sans arrêt envie de connaitre la suite et c'est pour cette raison que j'ai beaucoup de mal à accrocher au jeux RPG avec un personnage principale n'ayant aucune personnalité ce qui est pourtant très courant, Zelda en est un parfait exemple le gameplay de cette série de jeux est souvent très agréable et les énigmes diverses sont sympathique à résoudre mais je n'ai jamais pu accrocher au scénario en grande partie parce que Link est un personnage complètement vide d’intérêt à mes yeux

    Je sent que je vais me faire des amis avec ce post :p
     
  4. Tsunaze
    Hors-ligne

    Tsunaze Tauon

    Inscrit:
    12 Novembre 2012
    Messages:
    93
    Une question intéressante, surtout pour moi qui souhaite faire des RPG,

    Pour moi un bon RPG c'est comme tu l'a dit :

    - Des personnages charismatiques. ( et je rajouterais attachants )

    - Un bon scénario avec des enjeux de plus en plus grands mais pas forcément profond, du moment qu'il suscite de l'émotion chez le jouer dans ses moments forts.

    Mais aussi :

    - Un gameplay varié et innovant, parce-que les combats tour par tour, c'est bien, mais sa fait pas tout.

    - Une bonne liberté d'action, pour rendre l'univers plus cohérent.

    - Un univers vaste et rempli de mystères ( Pokémon est un bon exemple ).

    Et je crois ne rien avoir oublié.
     
  5. Thorgram
    Hors-ligne

    Thorgram Matière noire Robert du 24

    Inscrit:
    4 Avril 2012
    Messages:
    980
    Pour moi, ce qui fait un bon RPG, c'est le côté unique. Le petit truc qui fait que c'est un RPG, mais avec un machin typique.

    Par exemple, pour les derniers FF, c'est en prendre plein les yeux et les oreilles, avec une histoire bien ficelée. Mais un système de combat pas forcément génial.
    Ou Ni no Kuni, sur DS, où l'on doit dessiner les sorts ! ( et une superbe animation )
    Eternal Sonata, avec la musique omniprésente et les interludes sur la vie de Chopin.
    Crimson Shroud, avec son coté jeu de plateau.
    Pokemon, bah le principe de capturer et d'entrainer des... animaux.
    Et effectivement, les MMO ont un background très riche. Rien que dans WoW, si tu parles à tout le monde, que tu lis tous les bouquins que tu trouves, etc...il y a vraiment de quoi faire.

    Voilà quoi.
     
  6. Olxinos
    Hors-ligne

    Olxinos Transuranien

    Inscrit:
    24 Août 2012
    Messages:
    375
    J'ai lu le topic avant de manger, je pensais exactement à la même chose.
    À la base, RPG, c'est role play game, c'est à dire incarner et jouer un personnage, ce qui est quand même un tantinet vague.
    Il y a plusieurs choses qui peuvent faire un bon RPG, le tout est que ce soit bien fait. Ça peut être un système de combat dynamique et agréable (ToS), un bon scénario (version fille, pour faire de la lèche à l'OP), des graphismes travaillés (elder scrolls, FF récents), une liberté d'action (elder scrolls, fable), ou de personnalisation voire d'optimisation (TRPG en général comme Disgaea, Dofus, les FFT mais aussi Pokemon ou FF7), bien sûr j'en oublie mais je ne vais pas tout citer et je ne joue pas à absolument tout non plus. Bref, les qualités de chaque "RPG" reposent sur tellement de points différents qu'il est souvent abusif de tous les regrouper sous la même bannière, d'où les TRPG, ARPG, JRPG, etc, etc...

    Personnellement, je suis plutôt amateur de TRPG et j'apprécie aussi que l'on cherche à diversifier les stratégies (pas pour rien que je joue encore à Pokemon et à Dofus). C'est un truc qu'on retrouve assez souvent dans les TCG d'ailleurs (je n'ose pas imaginer comment réagirait Fabienne Guerrero en voyant mes vieilles cartes et ma "collection" de MtG), dans certains jeux de sociétés (7 Wonders), certains 4X (SMAC, Civilization...) ou RTS (SC2) mais dans des proportions différentes.
    Mais j'aime aussi jouer à des RPG plus "classiques" ou linéaires, par contre je n'attends pas la même chose de ces jeux, j'y jouerai pour l'histoire, pour les personnages, voire pour l'aspect culte. D'ailleurs, ce sont souvent les jeux jouant le plus la carte de "l'épique", preuve que l'intérêt se trouve plus dans le scénario que dans un gameplay équilibré et réfléchi (capacités cheatées, personnages badass, invocations toutes plus menaçantes les unes que les autres, énormément de mini-cinématiques pour les attaques/invocations les plus puissantes, limites, des dégâts qui atteignent des milliers pour donner un sentiment de puissance...).
     
    Thorgram aime ceci.
  7. Mojito
    Hors-ligne

    Mojito Matière noire Modo Jeux Vidéo Modo Sas

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.691
    Un bon RPG, c'est un jeu sur lequel, trois journalistes, entre deux verres de cognac, ont collé "RPG" dessus lorsqu'ils ont écrit leur article, mais sur lequel, tu as pris du plaisir. Le RPG, comme le jeu d'aventure sont deux genres pour lesquels l'étiquette n'a plus aucun sens tant elle a été utilisée pour tout et n'importe quoi. Maintenant, avec l'histoire vidéo-ludique, nous avons une masse incroyable de grands RPGs où l'investissement des créateurs transpire du titre et dont on parle avec beaucoup de respect, mais qui n'ont pas grand lien entre eux.

    Prenons les Final Fantasy, les Grandia, Tales of ou les Dragon Quest, ils sont les J-RPGs les plus connus, mais paradoxalement, en tant que rôliste, ils sont ceux qui m'apparaissent comme les moins "RP". Néanmoins, j'ai pris beaucoup de plaisir à y jouer, et j'ai souvent été touché par leurs histoires. Ce qui me fait dire qu'ils sont bons ? L'histoire, les personnages, l'univers.

    Mais en ce moment, je joue à Legend of Grimrock, un jeu qu'il est bien. Un gameplay bien pensé bien que peu original, une ambiance sympa, et pourtant, nos personnages n'ont aucune personnalité. Ce sont simplement quatre gueux qu'on a foutu en haut d'un donjon et à qui on a dit "Si tu arrives en bas, tes crimes sont pardonnés. Heureux ?". Tu avances de case en case, et si tu es un VRAI, tu fais ta carte à la main. Bref, on est en face d'un vrai bon RPG, mais sans personnages travaillés, univers de fou ou autre.

    Pourtant, on est plus proche de l'idée de JDR dans son aspect technique qu'un Final Fantasy. La mécanique est celle du JDR, mais pas tellement le "fond".

    Maintenant, ce qu'on appelle A-RPG, le RPG américain ( Et c'est là que tu sens que le JDR papier a eu beaucoup plus de prise ici qu'au Japon. ), avec les titres comme Balder's Gate, Neverwinter, Mass Effect, Bloodlines ou encore Dragon Age. Que de la bonne, des personnages, un univers et une influence sur la trame. Ces derniers sont les plus "JDR" des RPG, donc, les Final Fantasy n'en sont pas ? Plus de jolis films interactifs ? Pas vraiment.

    Où je veux en venir, c'est que l’étiquetage d'un jeu, ou même d'une œuvre en général ( La Japanimation ira mieux le jour où les shonens et shojos n'existeront plus. ) est une erreur. C'est plus pratique, mais les cartes sont trop brouillées pour que ce soit encore révélateur de leurs caractéristiques. Une des choses qui manque aux joueurs, c'est la curiosité. Trop de magazines ou sites les ont habitué à un jugement minimaliste d'une œuvre. "OMG, un RPG avec 18/20 ! *_*".

    Bref. Ce que j'attends de ce type de jeu dépend de ce que l'on va me promettre. Par exemple, Bioware sort un jeu, je sais que je peux m'attendre à un univers intéressant, des personnages à développer, quelques choix et une mise en scène qui déboite. Sauf contre indication de la boîte "Ouais, cette fois, on fait un truc différent.", c'est ce que je vais attendre d'un de leur jeu. De même, un Elder Scroll, j'ai de bonnes chances d'avoir un bac à sable de qualité, avec un univers à explorer. Mais je sais que la mise en scène risque d'être catastrophique.

    Pour conclure, ça dépend, tout simplement. Il y a peut-être encore des jeux de rôles qui vont me proposer une forme différente mais aussi intéressante, pour ça, je ne veux pas dire ce qui doit être pour être bon, je peux être surpris de trouver de la qualité et l'inventivité là où je ne pensais pas la trouver.
     
  8. Lysandris
    Hors-ligne

    Lysandris Comète Prix Caro 2012

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.781
    C'est vrai qu'on pourrait gloser sans fin sur ce qu'est un rpg ! Le genre qualifie usuellement tellement de jeux très différents. Pour moi, LE rpg, c'est avant tout une aventure de longue haleine dans l'univers le plus vaste possible. Et à mon avis, un bon rpg, qu'il soit plutôt axé sur l'histoire et les personnages, à l'image d'un Final Fantasy, ou sur la liberté et l'exploration, à l'image d'un Skyrim, doit avant tout disposer d'une durée de vie conséquente et faire ressentir un sentiment d'évasion et d'immersion comparable à un bon roman ! Si on se sent pas aspiré dans un autre univers, ou alors juste petite balade de quelques heures, ce n'est pour sûr pas un rpg.

    En dehors de ça (mais ça me semble déjà beaucoup), je n'ai pas d'attentes particulières, mais j'ai une nette préférence pour les rpg qui sont parvenus à me surprendre : grâce à une intrigue dantesque ou intelligente, un système de jeu addictif et bien pensé, un univers original ou dépaysant...

    S'il s'agit d'un sondage pour ton Version Fille, je dirais que c'est surtout son univers original qui fait son charme.
     
    Eryka aime ceci.
  9. Tsunaze
    Hors-ligne

    Tsunaze Tauon

    Inscrit:
    12 Novembre 2012
    Messages:
    93
    C'est vrais que j'ai oublié l'immersion qui est primordiale dans un RPG : Plus on se sent appartenir à l'univers et plus on se sent dans la peau de notre personnage.

    Sinon pour moi il y a deux types de RPG :

    - Ceux où on incarne un personnage bien définit plus ou moins charismatique dont on suivra la quette.
    ( Comme dans la plupart des J-RPG )

    - Ceux où on incarne un personnage qu'on à créé de toute pièce et qui se rapproche plus du jeu de rôle papier

    Pour moi les trois points importants pour qu'un jeu soit un RPG ( pas un bon RPG, un RPG tout court ) c'est :
    - L'identification au personnage principal.
    - L'évolution des personnage ( Gain de niveau / compéteneces / stats / items ).
    - Un univers vaste et non linéaire.
     
  10. Daheji
    Hors-ligne

    Daheji Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.063
    Twitter:
    @Daheji
    Oh oui lèche moi D: Enfin non >>" Je vous emmerde, je ne suis pas gay.

    Bref, en effet, c'est peut-être pas un bon titre de topic que j'ai donné. J'aurai dû parler de jeux d'aventures en général. D: Ou quelque chose dans le genre. <<"

    Le terme "RPG" est donné à tellement de jeux que je ne suis plus réellement quoi est quoi. D:

    Mais bon, dans ma tête, je me dis qu'un RPG est un jeu où on peut personnaliser ses personnages à partir d'un certain degré. A partir du moment où il y a des équipements qu'on peut changer et/ou des statistiques (des chiffres quoi) je me dis que ce jeu est un RPG ou au moins un aspect RPG. :3

    C'est quelque chose qui revient quasiment toujours, voire systématiquement, dans les jeux qu'on catégorise comme RPG: les chiffres. @_@ Peu importe le style du jeu ou son système, il y a des chiffres qui montre la puissance de notre personnage. è_é

    Il y a des chiffres qui montre le nombre de pas qu'on a fait, des chiffres qui montrent le nombre d'heures qu'on a joué, des chiffres qui montre le nombre de tour, des chiffres pour le nombre de mobs qu'on a tué, des chiffres pour montrer le pourcentage de carte qu'on a exploré, des chiffres pour montrer le nombre de pokemon capturés etc...

    Des chiffres partout. D: D: D:

    J'adore les chiffres et savoir exactement ce que peut faire mes personnages dans telle ou telle situation. :3 J'adore quand c'est détaillé. :3 L'optimisation des personnage n'en est que plus simple. D:

    Mais certains RPG, comme par exemple le remake de FF4 sur DS, en abuse un peu. J'aime explorer les cartes entièrement et y trouver des objets cachés, mais de là à donner des bonus (des objets à la con en plus) à chaque fois qu'une carte est exploré à 100%, y a un peu d'abus. <<"

    Et ce que je déteste le plus aussi dans les RPG ce sont les chiffres aléatoires. @_@ C'est quoi cette manie de vouloir mettre une variance dans les dégâts infligés? D: C'est lourd, c'est chiant. è_é
     
  11. Len
    Hors-ligne

    Len Galaxie Modo Manganime Modo Jeux Vidéo

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    5.800
    Je crois que personne n'a cité les sous-quêtes pour le moment et en particulier celles qui demandent un minium de reflexion et/ou qui developpent l'univers du jeu (je pense notamment à Terranigma, où on a la possibilité de changer l'apparence des villes en faisant du troc pour develloper le commerce) ... c'est tout bête, mais si j'ai des très bons souvenirs d'FF8 malgré une histoire un peu confuse, des personnages horripilants et un systeme d'optimisation totalement cheaté quand on sait l'utiliser, c'est en grande partie grace aux heures passées sur le jeu de carte ; à l'inverse, FFX qui avait un scenario, des combats et une bande son juste excellents m'a réellement gonflé lorsque j'ai tenté de faire les papillons ou la course du labyrinthe.

    Pour le reste, je plussoie evidemment l'importance de la personnalisation des personnages, FFV et son systeme de double-classe restant pour moi l'une des meilleurs references en la matiere dans le sens où on peut vraiment faire ce qu'on veut de ses persos.

    Le scenario est presque annexe en fait ... même si c'est toujours un plus de tomber sur des chefs-d'oeuvre comme FF7 ou Chrono Cross, je prend tout autant de plaisir à jouer à des jeux sans vrai scenario comme Inazuma Eleven (oui, c'est considéré comme un RPG :ange: ) ou Advances Wars qui reposent quasi-uniquement sur leurs gameplays.
     
  12. Rhyvia
    Hors-ligne

    Rhyvia Cristal

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    503
    Twitter:
    @Vyriah
    C'est Dah', tu découvres Etrian Odyssey, tu découvres la vérité.

    En fait, ce jeu, c'est pas vraiment un bon RPG : c'est un bon jeu vidéo. Il utilise des principes qui sont propres au jeu vidéo, et le fait assez bien pour que ce soit certainement inintéressant une fois sortit de ce média. Etrian Odyssey, c'est une bande d'aventurier qui vont explorer un labyrinthe. Qui ils sont et ce qu'ils veulent, le jeu ne te le dit pas puisque tu n'as pas besoin de le savoir. Ce que tout le jeu va construire, il va le faire à la seule force de l'expérience du jeu même et de quelques bouts de de narration à la deuxième personne.
    Ce tour de force, il marche très simplement grâce à la difficulté abominable du jeu. Pire que de la difficulté : tout est pensé pour avoir ta peau. C'est sans pitié aucune et très rapidement dans le jeu, tu comprends que si tu ne prends pas ça très au sérieux, tu vas juste mourir en boucle mangé par des chenilles géants (c'te panique dès qu'un crawler se pointe à la première mission...). Et même ne faisant attention, ça n'empêche pas le jeu de réussir à te prendre par surprise, à te faire lâcher des "mais comment j'étais supposé qu'un truc pareil allait se produire ?" Au final, l'immersion marche à son plein, et après t'être fait piétiné par des bestioles qui avaient l'air intuable, quand le jeu t'annonce que la créature qui se trouve dans la même pièce que toi n'est pas celle que l'on peut combattre et que fuir est aussi une stratégie. La, tu sens une véritable tension dramatique, sans avoir besoin d'avoir recours à un véritable drame. Et ça, c'est que le début du jeu, la suite propose des trucs encore plus géniaux.

    Un problème du jeu vidéo actuel, c'est qu'à vouloir sans cesse se rapprocher du cinéma sous prétexte que Kojima l'a fait correctement, on est plus dans le jeu. Le QTE et la scène scriptée sont les meilleurs exemples de non-jeu, moments où le joueur se retrouve forcé dans une séquence de jeu. Certains disent que pour jouer à un jeu de baston comme Guilty Gear, il s'agit finalement d'appuyer sur des boutons avec un certain timing, comme un QTE. Sauf que dans Guilty Gear, c'est toi qui va choisir quel combo tu vas utiliser et quand tu vas le faire. Les limites du jeu ne sont là que pour en renforcer l'expérience, et ne pas permettre à celui qui appuie n'importe comment sur n'importe quel bouton de déglinguer n'importe qui. C'est le gameplay qui est au centre du jeu vidéo, l'histoire n'est qu'un complément. c'est l'intérêt à court, celui qui va te mener à ton prochain boss. Ce que je retiens le plus dans un J-RPG nianian, ce sont les combats contre des gros vilains boss. Et si je finis souvent par y jouer, c'est justement que les détails de l'histoire me marquent spécialement dans l'immédiat. J'ai eu des dizaines de corruption de mémoire sur Tales of Symphonia, et pourtant j'ai toujours re-parcouru le jeu avec plaisir, alors même que l'histoire est excessivement conne.

    Ce qui fait un bon jeu, ça mesure manette en main. Ou alors on quitte le domaine du stricte jeu vidéo.
     
  13. Daheji
    Hors-ligne

    Daheji Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.063
    Twitter:
    @Daheji
    C'est ce que je me suis en train de dire en ce moment, Etrian Odyssey est un vrai jeu vidéo. C'est fait pour jouer et non pour suivre une histoire, puisqu'il n'y en a pas. è_é

    J'ai l'impression parfois qu'on ne voit que les graphismes, l'histoire, le scénario d'un jeu avant de vraiment s'attarder à ce qui fait que c'est un jeu et non un film. D: A la limite osef du gameplay. è_é
    Ce n'est peut-être qu'une impression, étant donné que je ne joue que très peu au RPG récents (et que je n'ai pas de console dernière génération, muahaha. D: Et mon ordi est pas assez puissant pour faire tourner les jeux récents et je suis radin )

    Pour ce qui est de la linéarité ou non dans les RPG, je ne sais pas trop quoi dire là dessus. :3 Je déteste les univers libre. D: Je ne sais jamais quoi y faire et où aller. Quand on me propose plusieurs choix, je passe de longs moments à réfléchir dessus. Je ne suis pas un joueur qui rejoue souvent à ses jeux, sauf si vraiment ça m'a plu à mort ou qu'il y a quelque chose qui m'a vraiment fait accroché. è_é

    Le "replay value" (une expression que j'ai vu sur internet. X] ) est important pour les jeux avec plusieurs choix possible, mais ça marche pas souvent sur moi. D: Même si j'ai adoré le jeu, je ne le jouerais certainement qu'une seule fois et n'y retournerai que si j'ai rien d'autre à faire ou pas la flemme. X]
    Je considère que le jeu est terminé et que je n'ai plus besoin d'y retourner.

    Pour ce qui est des quêtes secondaires, tant qu'elles n'ont aucun impact sur l'histoire du jeu, qu'il y a une quête principale très linéaire avec un seul objectif, je les fais toujours. D: Des équipements rares, de nouveaux sorts, de nouveaux personnages jouables pour optimiser son équipe, etc. è_é Optimisation pour être au top contre le boss final. è_é
     
  14. Varlendis
    Hors-ligne

    Varlendis Volcan

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.107
    Je ne pense pas que beaucoup de gens disent que le gameplay d'un jeu est facultatif, je suis le premier à dire qu'un bon jeu est avant tout un bon gameplay sinon c'est un bon ... je sais pas trop quoi en fait mais pas un bon jeu, malgré tout dans le cas d'un RPG sans une bonne histoire pour te donner envie d'avancer il manque clairement quelque chose et pour ma part je ne demande pas la lune juste de savoir en permanence où je suis, ce que je fous là et quel objectif je pourchasse, si ces conditions là ne sont pas remplies dans un jeu censé te raconter une aventure alors c'est foiré à mes yeux, l'un des exemple les plus récent que j'ai à ce niveau c'est Torchlight 2 que j'ai testé par curiosité mais qui est tellement vide de tout niveau histoire que j'ai absolument pas accrocher au jeux et total je me suis arrêté après avoir vaincu le boss de fin une seul fois ( ce qui, pour un hack'n slach, est quand même assez nul)

    Si les phases où on prend les commandes deviennent une punition qu'on s'inflige pour avoir le droit de voir la suite de l'histoire c'est qu'il y a un problème, mais autant beaucoup de style de jeux se passe sans problème d'une histoire solide ( jeux de combat, de sport de plate forme ect ...) autant pour un RPG il faut un mélange des deux je trouve
     

Partager cette page