Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Anime Sakurako-san no Ashimoto ni wa Shitai ga Umatteiru (Beautiful Bones)

Discussion dans 'Manganime' démarrée par Len, 14 Octobre 2015.

Publicité

  1. Len
    Hors-ligne

    Len Galaxie Modo Manganime Modo Jeux Vidéo

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    5.800
    C'est quoi ?

    76621.jpg

    Nouvel anime de la saison, Sakurako-san ... est une série policière mettant en scène deux détectives amateurs qui résolvent les différentes enquêtes qui leur tombent dessus au gré du hasard. La première est Sakurako Kujou, une excentrique jeune fille de bonne famille qui joue une passion à l'examen des os et utilise les connaissances qu'elle a récoltée pour analyser les cadavres le second est Shotarou Tatewaki, un lycéen relativement banal qui suit Sakurako dans ses aventures depuis qu'il a eu un coup de foudre pour elle et tente désespérément de jouer la voie de la raison.

    C'est bien fait ?

    C'est magnifique en tout cas, aussi bien au niveau des décors que de la mise en scène ça me fait beaucoup pensé à Hyouka (l'un des rares KyoAni que j'ai adoré de bout en bout :calin: ). Le doublage rend très bien également, en commençant par celui de Shizuka Itou (Koko de Jormungand) en Sakurako, qui est juste excellente pour traduire le décalage entre l'apparence mature du personnage et son coté quasi-enfantin. Enfin, si la bande-son ne m'a pas particulièrement marquée, elle s'intègre plutôt bien au récit ce qui est déjà pas mal dans une série qui ne repose pas sur l'action.

    C'est bien ?

    Pour le moment, j'ai beaucoup aimé ces deux premiers épisodes. Déjà, parce que le "couple" principal est très attachant, il sort du lot à double titre, d'une part car c'est ici la femme qui est le détective et le garçon qui lui sert d'assistant mais aussi grâce à cette inversion des rôles qui fait que le garçon, qui reste un enfant, avec des réactions d'enfants et va se retrouver bloqué par son admiration pour Sakurako, va tout de même devoir devenir l'adulte du groupe face aux excentricités de sa partenaire.

    Et la révélation de l'épisode 2 apporte un nouvel éclairage qui devrait être intéressant à suivre pour la suite

    puisque Sakurako voit apparemment en Shoutaro la figure de son petit (?) frère décédé, ce qui ne va pas aider à concrétiser une mise en couple :p.

    Au niveau des enquêtes, on a rien de très compliqué pour le moment mais l'épisode d'intro était vraiment fun tandis que le second a su apporter une ambiance radicalement différente, ce qui là aussi laisse beaucoup d'espoirs pour la suite.

    Pour résumer, la série a vraiment fait un excellent démarrage. Ceux qui ont lu le dernier Kosmozine se rappelleront peut-être que je n'étais pas du tout inspiré par le studio (celui d'Aldnoah Zero :oops: ) ni par le staff (celui de ... de rien en fait :rigole: ) mais pour le moment ils ont vraiment fait mentir mes appréhensions et je pense qu'avec douze épisodes prévus ils devraient pouvoir tenir jusqu'au bout sans grosse baisse de qualité.
     
    origine1975 aime ceci.
  2.  
  3. Len
    Hors-ligne

    Len Galaxie Modo Manganime Modo Jeux Vidéo

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    5.800
    Episode 4

    Première enquête en plus de vingt minutes, on va donc pouvoir se lancer dans le grand jeu des suppositions :D .

    Après avoir passé l'épisode à me demander comment le type allait se faire tuer, l'histoire du tableau me fait plutôt penser l'inverse : il veut se faire passer pour mort et c'est pour ça qu'il rassemble les objets "maudits" et se lamente sur son décès imminent afin que la police soit prévenue dès sa disparition et l'enquête bouclée le plus rapidement possible. Pour être précis, je mise sur une arnaque à l'assurance vie : ils ont laissé entendre qu'il avait vendu son commerce pour se concentrer sur la bourse et ses affaires n'ont pas forcement été aussi florissantes qu'il le prétend, d'où le fait qu'il souhaite jouer une dernière carte pour au moins assurer l'avenir de sa femme et sa fille.

    En tout cas, la série confirme pour moi son bon démarrage. Outre le couple central qui est toujours aussi attachant, j'apprécie le fait que chaque arc ait jusqu'à présent réussi à construire sa propre ambiance avec des cas qui ne se ressemblent absolument pas les uns des autres et gardent malgré tout un ton réaliste et fouillé. Genre l'épisode de la semaine dernière, qui m'avait fait déprimer en me rappelant mon boulot, je prend ça comme un gage de qualité :p .
     
  4. Api
    Hors-ligne

    Api Molécule

    Inscrit:
    23 Décembre 2014
    Messages:
    322
    @Len C'est exactement mon hypothèse pour l'épisode suivant ^^
    Avec tout le bagage des Détective Conan derrière, on ne se laisse plus surprendre :p
     
  5. Len
    Hors-ligne

    Len Galaxie Modo Manganime Modo Jeux Vidéo

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    5.800
    Episode 5

    Bon, on avait raison sur le fond même si je ne m'attendais pas à ce qu'il tente réellement de se tuer.
    Et il semble y avoir un début de fil conducteur avec cet homme qui semble s'amuser à provoquer des morts partout où il passe. J'espère juste que ça ne va pas devenir trop envahissant, c'est le genre de plot qui peut très vite partir en vrille s'il est mal géré (Yakumo ?)

    Par contre, c'est cool de voir que Sakurako n'est pas limitée aux os et peut élargir son champ de recherche d'indices à l'occasion.
     
  6. Len
    Hors-ligne

    Len Galaxie Modo Manganime Modo Jeux Vidéo

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    5.800
    Bon bah c'est finit.

    Au final, rien d'exceptionnel et le scénario proprement dit a à peine été effleuré mais la série a vraiment touché juste de bout en bout avec pas mal d'épisodes qui me rappelaient mon boulot ( :froid: ) en abordant la maladie et/ou la vieillesse. En fait, je sors de mon visionnage comme après certains PA.Work de ces dernières années (Glasslip, Tari Tari, Red Data Girl ...) : avec le sentiment que le travail est encore incomplet mais que le studio est parti dans une direction qui me plait beaucoup avec une bonne marge de progression s'ils restent dans cette voie à tenter d'offrir de la qualité plutôt que rester dans les clichés.
     
  7. Maddilly
    Hors-ligne

    Maddilly Galaxie Yéti Ludere deorum

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.379
    Série terminée la semaine passée !

    Visuellement c'était très agréable et les couleurs un peu saturées illuminaient mes soirées. Je suppose que la fin appelle une saison 2 mais ce n'est pas trop grave si ça ne continue pas car ce fil rouge de fond n'était pas vraiment ce qui m'accrochait le plus dans cette série. J'ai beaucoup aimé les petits épisodes qui traitaient des regrets, de la maladie et autres. Et la petite fille de l'épisode 2 (ou 3 ?) était trop adorable.

    C'était assez juste et touchant, sans jamais verser dans le pathos futile. Il y avait une touche de fantastique quand soudain la personne devant les héros redevenait jeune et exprimait le fond de son cœur. Enfin, ça serait passé comme juste métaphorique si on ne montrait pas Shoutarou soudainement surpris par le changement. Mais à part dans ces moments, ce n'est jamais abordé, du coup je ne sais pas si on peut vraiment qualifier ça de fantastique. Peut-être à la frontière, simplement.

    J'ai beaucoup aimé cette relation entre Shoutarou et Sakurako. On ne sait pas très bien la définir et c'est peut-être ce qui la rend si forte. J'ai adoré les deux : Sakurako pour son style, ses goûts musicaux, son caractère, son intelligence, son originalité et son bon cœur ; Shoutarou pour sa gentillesse, son bon sens, sa prévenance et sa douceur. Ils forment un sacré duo tous les deux. Au début, j'avais un peu peur que la passion de Sakurako pour les os soit prétexte à du glauque, mais pas du tout. C'était au contraire très respectueux de ces "restes". Oui, même quand elle trouve la tête au début et qu'elle veut la garder. Elle le fait tellement amoureusement qu'on ne peut que remarquer le profond respect qu'elle a. La confrontation de la pensée de Sakurako avec les considérations de Shoutarou sur la mort et souvenirs du vivant amenaient des petits dialogues poignants.

    Les personnages secondaires n'étaient pas en reste. Le développement de l'histoire de Kougami et sa grand-mère était bien géré et tapait juste. La jeune fille était vraiment touchante. Isozaki-sensei m'a personnellement laissé de marbre car j'y ai vu seulement un bisho avec la voix d'Akira Ishida, mais il a été bien travaillé lui aussi. Même si l'arc sur son passé avec l'élève disparue est celui qui m'a le moins touchée. J'ai un peu de mal avec les ados perturbées et facilement manipulables par le premier psychopathe venu. Hum. Du coup, c'est un peu pour ça que je craignais la suite, mais la conclusion de ces 12 épisodes m'a vraiment plu. J'aime cette insistance sur les relations avant l'avancée d'une certaine intrigue glauque. Pour moi qui préfère un développement sur les détours plutôt qu'une focalisation sur une intrigue principale, c'est juste parfait.

    Globalement, l'ambiance est très travaillée. C'est respectueux de ses personnages et de leurs sentiments, et c'est soigné visuellement. Rien qui sort de l'ordinaire, mais juste assez vrai pour être touché. :nuage:
     
    Dernière modification: 18 Janvier 2016
    Nayto, origine1975 et Len aiment ceci.
  8. Canaan_Alphard
    Hors-ligne

    Canaan_Alphard Matière noire

    Inscrit:
    7 Mars 2012
    Messages:
    303
    Série terminée également. J'ai un peu - beaucoup ? - de retard sur les sorties.

    Visuellement.

    On ne va pas se mentir, c'est très bien foutu. J'ai été surprise à chaque épisode. Ces couleurs pastelles :love: Elles m'ont mit des étoiles dans les yeux. Comme dit plus haut, l'animation m'a fait penser à Hyouka que j'ai beaucoup aimé également. Je pourrais en regarder tous les jours des animés de ce genre.

    Le traitement.
    L'histoire, le fil rouge, l'intrigue appeler comme vous voulez m'a quelque peu déçu par contre. Je m'attendais vraiment à une histoire policière à l'état brut avec le schéma habituel comme je les aime : Slice of life, découverte du corps, enquête, fin d'épisode. Or, ce n'est pas vraiment le cas :oops:. C'est dommage. Néanmoins, la relation entre les deux personnages rehausse le tout. C'est doux, c'est frais.
     
    Nayto aime ceci.

Partager cette page