Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

[Novel] Quan Zhi Gao Shou

Discussion dans 'Arts Littéraires & Beaux Arts' démarrée par Len, 19 Mai 2017.

Publicité

  1. Len
    Hors-ligne

    Len Galaxie Modo Manganime Modo Jeux Vidéo

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    5.806
    Joueur professionnel depuis plus de dix ans, Ye Xiu est considéré comme le plus grand spécialiste de Glory, un MMORPG au succès inégalé. Mais, alors que son équipe enchaîne les contre-performances, il se voit mis sur la touche par ses responsables, qui estiment qu'il n'a plus l'âge de jouer au plus haut niveau. Ye Xiu va alors profiter de l'ouverture d'un nouveau serveur pour repartir de zero et tenter de retourner vers le sommet par ses propres forces.

    NB : Quan Shi Gao Shou est un web novel chinois, aujourd'hui terminé avec 1728 chapitres (d'environ 2500 mots chacun). La traduction anglaise du roman couvre aujourd'hui les 725 premiers chapitres et progresse extrêmement vite avec plusieurs sorties par semaine. Une version animée - par un studio chinois ! - est également en cours de diffusion ce printemps.


    Trailer de l'anime
    Parcequ'un pavé avec que du texte, c'est un peu triste.


    Après avoir découvert le premier tiers du roman, celui qui est disponible en anglais, je dois dire que je suis très satisfait de ma lecture. L'histoire en elle-même est assez simpliste, sans véritables enjeux, mais elle est très accrocheuse, il y a toujours un petit truc en fin de chapitre qui donne envie de passer directement au suivant. D'ailleurs, précision importante, ce n'est pas un SAO-like comme on pourrait le croire mais bel et bien un récit sur l'E-sport qui se veut assez réaliste et se comparerait plutôt à des titres comme Hikaru no Go ou Ping Pong.

    Un réalisme qui passe notamment par le soin apporté à tout ce qui concerne Glory puisque l'histoire fourmille de petites anecdotes sur les mises à jour, l'équilibrage des classes ou la mise en place du circuit professionnel et bon nombre d’éléments du récit - comme le spam sur le chat mondial, le jeu qui crashe quand tu reçoit trop de MP ou la lutte à mort entre les grosses guildes du serveur pour monopoliser les World Boss - rappelleront des souvenirs à tous ceux qui ont déjà participé à ce genre de jeu.

    L'autre gros point fort du novel, c'est son personnage principal. Ye Xiu n'est pas un adolescent avide d'aventure comme on peut avoir l'habitude d'en voir mais bel et bien un vétéran, un jeune retraité cynique et relativement détaché des événements, qui n'a pas grand chose à perdre puisqu'il a déjà accompli son rêve plusieurs années auparavant et qui ne cherche plus qu'à s'amuser au maximum, quitte à pourrir la vie de tous ceux dont il a besoin. En gros ... c'est tout simplement un troll de génie, aussi à l'aise dans les répliques vachardes que dans les arnaques à grandes échelles, et la plupart des arcs tournent sur sa nouvelle méthode pour arracher aux différentes guildes les ressources dont il a besoin pour améliorer une arme capable de faire la différence en championnat.

    Mais les autres personnages ne sont pas en reste : de Chan Guo - la gérante de cybercafé bourrue - à Shaotian - le génie de la rapière et du flood - en passant par Qiao Yifan - le jeune pro en manque d'assurance - ou par Blue River -le chef de guilde dépassé par les événements - ils ont tous quelque chose de touchant ou d'amusant qui donne envie de continuer à suivre leurs aventures. Après oui, il faut quand même un petit temps d'adaptation pour s'y retrouver dans tous ces noms chinois - j'ai un mal fou à différencier Zhang Xinjie de Yu Wenzhou - surtout quand il faut en plus leur associer leur pseudo du jeu, mais dans l'ensemble l'auteur n'hésite à pas à bien nous rappeler qui est qui lorsque le personnage n'est pas intervenu depuis plusieurs chapitres.

    Que dire d'autre ... l'auteur est vraiment à l'aise avec les scènes de combat qui sont toujours très détaillées, aussi bien sur le plan visuel et sur celui des mécaniques de jeu., et il parvient à bien les renouveler d'un chapitre sur l'autre pour ne pas nous reproposer toujours les mêmes enchaînements. L'humour est très présent, ce qui n'empêche pas la série de nous présenter des passages véritablement badass dès que les autres joueurs pro entrent sur le terrain. Sur le plan romantique, on a rien de véritablement concret à se mettre sous la dent - le harem qui aurait pu se mettre en place dans les premiers chapitres ne semble finalement pas en être un - mais la relation entre Ye Xiu et Su Muncheng a un coté très adulte, elle ne va pas hésiter par exemple à lui piquer son lit pour faire la sieste, qui laisse penser qu'il y a pu avoir eu quelque chose entre eux à une époque.


    Un petit mot tout de même sur l'anime, puisque c'est lui qui m'a fait découvrir la série : en soit, il n'est pas forcement mauvais, le chara-design est plutôt sympa, les scènes de combats sont ben accrocheuses et le corps du récit reste relativement bien conservé. Mais le gros soucis, c'est qu'on sent que les réalisateurs ont voulu aller le plus loin possible dans l'histoire en treize épisodes, d'où un rythme particulièrement rushé qui laisse un peu de coté les explications techniques, le backround des personnages ou l'humour de la série. Du coup, j'ai envie de dire que cet anime constitue une très bonne publicité pour le novel, ainsi qu'un très beau cadeau pour ceux qui connaissent déjà la série, mais qu'il n'est pas forcement très intéressant en tant que tel.
     
    origine1975, Maddilly et Kaado aiment ceci.
  2.  
  3. Len
    Hors-ligne

    Len Galaxie Modo Manganime Modo Jeux Vidéo

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    5.806
    Petit up pour le chapitre 1000, qui entame le match tant attendu qui devrait clôturer le troisième grand arc, et franchement je suis toujours aussi convaincu par le novel. Je pense en avoir commencé pas mal ces deux dernières années, aussi bien japonais que chinois, mais c'est vraiment le seul dont je continue à suivre les nouveaux chapitres au jour le jour, d'habitude je ne rattrape même pas la parution complète avant de me lasser.

    En tout cas, la série arrive constamment à se renouveler malgré un concept de base somme toute très simple, la série reste très drôle avec un humour vraiment vachard - surtout depuis qu'un second troll de génie a rejoint l'équipe :rigole: - et les personnages sont toujours aussi attachants alors même que leur nombre se multiplie à mesure de l'histoire. D'ailleurs, ça serait peut-être le seul petit reproche que j'aurais à faire, c'est que parfois on est obligé d'attendre plus de cent chapitres avant de revoir un bref cameo de ses chouchous - Shaotiaaaaaaan :pleure: :pleure: :pleure: - et ça peut se révéler assez frustrant, je pense notamment à l'arc du Beau Gosse Sans Rival (best pseudo ever) qui en soit était assez cool - d'autant qu'on a absolument aucune idée de ce que le héros essaie d'accomplir pendant 20 chapitres - mais où toute mon attention était concentré sur le fait de savoir si Qiao Yifan allait pouvoir renouveler son contrat une fois que l'intrigue reviendrait vers lui.

    Un petit mot vite fait sur l'anime pour finir, avec la sortie d'une OAV le mois prochain qui devrait reprendre les événements du All Star Game en attendant la saison 2 ... en 2019 ( :( ). Ce qui frappe beaucoup au vu du trailer, c'est qu'ils ont confié ça à un autre studio qui a pris un parti pris graphique très différent, notamment en choisissant de bien différencier les apparences in game et IRL des personnages. Et pour le coup Ye Qiu a pris dix ans mais il a vraiment un tête de troll :D .
     

Partager cette page