Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Manga Naruto

Discussion dans 'Manganime' démarrée par ShiroiRyu, 14 Mars 2012.

Lire la fiche liée au sujet : Manga Naruto

Publicité

  1. Kaengel
    Hors-ligne

    Kaengel Matière noire

    Inscrit:
    7 Juillet 2014
    Messages:
    1.827
    Dans Medaka t'as juste un arc entier basé sur le mariage de l'héroine, hein.
    M'enfin sans chercher loin. Dans la liste des topics je vois UQ holder la, suite de Negima qui était un nekketsu entre autre basés sur la romance entre plusieurs personnages. Au delà des grosses bastons, vengeances et autres.

    Maintenant bien sur que Naruto est dans la même "categorie" que Op ou Db. Mais... C'est quoi la catégorie ? Nekketsu c'est large, des mangas qui font mieux en romance y'en a un paquet.
    Ou alors il faut faire une sous catégorie du type :"Nekketsu sans romance" ou on irait placer Bleach, Saint Seiya, Toriko ou Fairy Tail tiens en plus des deux autres.

    Dans ce cas ouais, dans cette sous catégorie de Nekketsu ou la romance c'est une grosse blague, Naruto prendrait le virage en tête dans le domaine. M'enfin allez dire ensuite que c'est un manga qui a laissé une grande place à la romance en prenant ça en compte sachant que l'auteur lui même avoue le contraire et qu'en plus il publie dans le Jump qui pue grave dans le domaine, ca me parait un peu osé.
     
  2.  
  3. Plugiz
    Hors-ligne

    Plugiz Matière noire

    Inscrit:
    1 Février 2014
    Messages:
    38
    Oui, arc dans lequel l'auteur prend un malin plaisir à détourner tous les clichés de la romance pour se foutre une nouvelle fois mais de manière sympathique des codes qui régissent les mangas dont ceux du Jump.


    Negima, ça reste pour la majeure partie de l'œuvre qu'un harem manga sans véritable développement des sentiments du héros pour une des prétendantes.
    on ne sait même pas qui il aime au final, hormis le fait que ce n'est pas Asuna. Pas extraordinaire quand même :-/

    On est d'accord.

    J'ai simplement dit que Naruto a fait plus que ses homologues dans le genre.

    L'auteur aurait voulu aller plus loin mais l'exercice l'embarrassait trop.

    D'où son idée de s'entourer pour illustrer du mieux possible le véritable amour de son héros avec, en prime, des moyens aussi énormes que peuvent offrir un film.
     
  4. Kaengel
    Hors-ligne

    Kaengel Matière noire

    Inscrit:
    7 Juillet 2014
    Messages:
    1.827
    Les spoils se mettent en spoilers !
    Tsukiyo-rei, modo manganime


    Pour Medaka, c'est juste pour montrer que le Jump est un magazine en carton dans le domaine. Et même avec les clichés détruits un par un par l'auteur... Bah il le fait. Il prend le temps de le faire et d'y accroder du temps.

    Pour Negima ;
    Nous n'avons certes pas l'élue du héros ( et après tout avec UQ holder en cours ça reste une question qui doit être élucidée ) mais nous avons des développements concrets qui vont jusqu'au bout des choses pour les autres personnages. Que ce soit dans le harem du héros ou on a le détail de l'évolution des sentiments de chacune, ou en dehors de ce harem car les personnages secondaires ont aussi le droit à leur développement à ce niveau tout le long du manga, et non pas par une apparition divine de fin d'épilogue.
    Rien que là dessus, y'a une énorme différence. De plus il me parait difficile de revenir sur le fait qu'on ne connait que mal les sentiments du héros alors que dans Naruto... C'est pareil voir pire.
    On a la réponse finale. Mais on a aucune réaction du héros par exemple quand Hinata lui avoue son amour.
    Negima ne fait pas ça, quand y'a confession, y'a développement en concordance derrière.
    Bref.

    Pour revenir sur le sujet Naruto n'est pas pour moi un Nekketsu qui a vraiment fait plus que ses homologues. Ou alors on ne le prend pas en tant que Nekketsu. On devrait dire qu'il a fait plus que ses concurrents directs du Shonen Jump.
    La ouais.
    Mais l'échelle en devient très réduite.
     
    Dernière modification par un modérateur: 17 Novembre 2014
    Plugiz aime ceci.
  5. Plugiz
    Hors-ligne

    Plugiz Matière noire

    Inscrit:
    1 Février 2014
    Messages:
    38
    Oui, je suis d'accord. Mais ce que je veux dire c'est que c'est arc était juste un prétexte qu'avait trouver l'auteur pour détruire les histoires romantiques qu'on trouve dans nos mangas comme il s'était foutu dans l'arc précédent,de l'invincibilité systématique des heros qui paraissent dans le Jump.
    Bref, le projet n'était pas de développer l'amour entre ses personnages.
    Pour Negima, ce n'est que mon avis mais je trouve les sentiments des filles pour ce gamin pré-pubère d'une pauvreté sans nom. J'ai apprécié ce manga pour sa légèreté mais impossible de prendre au sérieux les relations et les enjeux qui tournent autour du héros.

    Pour Naruto, je suis d'accord.
    C'est ce que j'ai reproché dans mes précédents posts, Kishimoto aurai dû revenir au moins une fois sur les sentiments de Naruto pour Hinata avant l'épilogue.

    Je pense qu'il aurait voulu s'y attarder mais s'est retrouvé acculer dans la dernière ligne droite de son manga et a préféré se concentrer sur la conclusion du Naruto/Sasuke.

    C'est dommage mais le film sera là pour grandement corrigé ça sans oublier les chapitres spéciaux qui reviendront surement là dessus.

    Je pense que tu as compris où je voulais en venir quand je citais les mangas de Toriyama, Togashi ou Oda.
     
  6. Kaengel
    Hors-ligne

    Kaengel Matière noire

    Inscrit:
    7 Juillet 2014
    Messages:
    1.827
    Balise spoiler à mettre bis
    Tsukiyo-rei, modo manganime


    Tu sais dans Negima, finalement ce n'est que 4 ans d'écart avec un gosse qui a une forme plus âgée pendant 25% du temps donc y'a eu pire, franchement. Et vu la classe du gamin;

    Bref.

    Naruto est un manga qui avait un énorme potentiel pour la romance. On le sait, on le voit, le thème est limite construit amour/haine est en plus parfait pour construire une histoire romantique derrière.
    L'auteur s'en rappelle de temps en temps et met un truc parce qu'il doit le faire ( Genre déclaration d'Hinata ) et se plante aussi complètement car il ne sait pas le faire ( Cf déclaration foireuse de Sakura avec sa tentative de manipulation ).
    C'était un potentiel à ce niveau mais dans les mains d'un auteur qui ne savait pas le faire, si bien que même pour un Nekketsu au final ce n'est pas si développé que ça.
     
    Dernière modification par un modérateur: 17 Novembre 2014
  7. Plugiz
    Hors-ligne

    Plugiz Matière noire

    Inscrit:
    1 Février 2014
    Messages:
    38
    Attention à la balise spoiler x 3
    Tsukiyo-rei, modo manganime qui aimerait bien ne pas éditer tous les posts de ce topic.


    C'est pas ce qui me dérange, je trouve juste que ces harem mangas sont difficement comparables avec un Naruto ou autre One-Piece ?
    D'ailleurs c'est plus du Shonen Pantsu que du Nekketsu.

    Ca c'est subjectif:
    Pour moi, la déclaration de Sakura était de loin l' élément de romance le plus intéressant du manga. Non seulement, cette événement montre la maturité du héros mais aussi balaie définitivement le cliché de l' heroïne qui tombe dans les bras du personnage principal car il est bon, attentionné et accessoirement le sauveur du monde. Kishimoto nous décrit tout l'estime qu' a Sakura pour Naruto dans cette scène mais montre dans le même temps que ce n' est pas de l'amour et fixe ainsi tous ses lecteurs sur les sentiments de chacun.
     
    Dernière modification par un modérateur: 17 Novembre 2014
  8. Kaengel
    Hors-ligne

    Kaengel Matière noire

    Inscrit:
    7 Juillet 2014
    Messages:
    1.827
    Idem voir au-dessus
    Tsukiyo


    D'ailleurs c'est plus du Shonen Pantsu que du Nekketsu.
    Euh, non. Les premiers tomes, oui.
    La suite, Naruto aurait rêvé avoir des combats pareils. Negima a une sale image à cause de ses premiers volumes, mais la série devient totalement Nekketsu avec un héros en prime qui n'est ni blanc ni noir, c'est déjà autrement plus évolué que ce que ponde les nekketsu de base.


    S'non pour moi la déclaration de Sakura est limite l'un des éléments les plus mal ficelés de la série, comme quoi...
     
    Dernière modification par un modérateur: 17 Novembre 2014
  9. OhmyGott
    Hors-ligne

    OhmyGott Matière noire

    Inscrit:
    2 Mars 2012
    Messages:
    1.753
    Un des youtubers que je suis car ses critiques sont sympa et bien vrai, et donc voici l'épisode sur la fin de Naruto commenté par Le Chef !

    PS: SPOIL ne pas cette vidéo si vous n'avez pas fini le manga !!!

     
    cill, Sweety-chan et whyktor aiment ceci.
  10. Tsukuyomi Ryūku
    Hors-ligne

    Tsukuyomi Ryūku Matière noire

    Inscrit:
    8 Mars 2012
    Messages:
    339
    J'ai trouvé sa vidéo bancale, il gueule mais en même temps est museler car il veut pas froissé Kaze pour qui il travaille maintenant et ses watchers. Je te conseille plus la Pause Manga qui elle est plus posé et sympa à suivre.
     
  11. KuroFidy
    Hors-ligne

    KuroFidy Matière noire 500ème membre

    Inscrit:
    19 Avril 2014
    Messages:
    49
    Perso, je préfère aussi celle de Pause Manga, d'ailleurs il dit assez la même chose, et encore plus :3
     
  12. Kaze
    Hors-ligne

    Kaze Matière noire

    Inscrit:
    8 Juillet 2014
    Messages:
    773
    Il y a pas mal, voir que du vrai dans sa vidéo (de Menu Manga), mais je trouve toujours aussi dommage son surplus de vulgarité, qui la rend assez désagréable à suivre.
     
  13. OhmyGott
    Hors-ligne

    OhmyGott Matière noire

    Inscrit:
    2 Mars 2012
    Messages:
    1.753
    Je suis les deux depuis un moment mais j'ai lu celle du Chef, globalement ils disent la même chose même si c'est plus complet dans le second. Mais j'aime ce petit plus de vulgarité, un peu comme Antoine Daniel et Mathieu Sommet.

    Conclusion: Naruto, malgré tous ces défauts, ça reste un manga mémorable que je ferai lire à mes gamins !
     
  14. Tsukiyo-rei
    Hors-ligne

    Tsukiyo-rei Matière noire Modo Arts Rhétos Modo Manganime Flocon de neige

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.595
    Je n'ai même pas pu finir la vidéo de Menu Manga tellement son accent et ses mimiques à la Antoine Daniel (qui m'énerve déjà de plus en plus chez Antoine Daniel) m'ont énervés :ange: (il ne sait même pas prononcer les noms des persos >< *a les oreilles en sang*).

    À côté, Pause Manga a une intro piano de l'opening de Evangelion, rien que pour ça il gagne +10 en classe. Non la vidéo est intéressante (et la vidéo bonus aussi), j'ai beaucoup aimé. Même si je ne serais pas aussi catégoriquement sympa sur tout ce qu'il se passe avant le dernier arc comme lui, y a eu des arcs qui m'ont déplus, ennuyés et qui étaient déjà bourrés d'incohérences, même avant shippuden.
    Je pense à l'arc de "récupération du colis Sasuke" où si j'avais aimé le départ de Sasuke et son combat contre Naruto à la vallée de la fin (qui est probablement le combat de shônen qui m'aura le plus fait palpiper mon petit cœur de fangirl qui ne s'assume qu'à moitié), tout le passage de combat 1 à 1 avec Shika, Choji, Neji, Kiba et Lee étaient assez moyens. Non pas que les combats en eux-même ai été nazes, honnêtement y avait de bonnes idées et j'ai beaucoup aimé Kimimaro, mais accumuler des petits combats qui n'ont rien à faire là vu qu'à 5 contre 1 ils auraient gagnés sans problème et sans possible perte (et beaucoup plus rapidement) c'était moyen. Surtout avec un gros combat qui s'annonçait (Naruto vs Sasuke) et qu'on attendait avec impatience qui du coup été retardé. Mais il est vrai que les combats étaient encore intéressants et que même si je râlais sur cette partie à l'époque, au final elle ne me laisse pas un goût amer en bouche contrairement à la 4éme guerre ninja.

    Idem, je ne suis pas d'accord sur le fait que tout allais bien avant l'arc Pain. Je me souviens avoir fait partie d'un clan de gros râleurs anti-naruto sur un autre forum à certaines parties de l'histoire, parce qu'honnêtement y avait des passages vraiment médiocres, tant au niveau cohérence (je faisais une liste des incohérences à l'époque, c'était facilement impressionnant) qu'au niveau de l'ennui et de la blasitude (j'inventerais ce mot un jour) que j'avais à lire ces chapitres. Sasuke déjà, il était prometteur au début, mais ces changements de point de vu parfois complètement WTFesque l'a rendu insipide voir idiot aux yeux de beaucoup de lecteurs (dont je fais partie, seul sa "relation", même sans sous-entendu, avec Naruto m'intéressait encore). Les entraînements de Naruto étaient trop long. Cet idée que Naruto serait un élu de prophétie m'énervait (clichéééé sorti de nul paaaart). Le fait que Sakura avait enfin un vrai combat était cool mais ensuite la voir de nouveau incapable de bouger le petit doigt face à Sasuke était décevant. Sai et Yamato ne m'ont jamais intéressés une seconde. Pourquoi Naruto qui devenait de plus en plus réfléchi et mature redevenait d'un coup complètement stupide à intervalle réguliers ? (le summum étant ce qu'on lui fait gober sur l'île tortue) Et puis pourquoi, alors qu'on avait enfin une partie "maléfique" de Naruto aux chutes de la vérité, il a fallu que ça finisse de manière aussi niaise et sans approfondissement ni argument valable ? ... etc. Beaucoup de déceptions, qui s'accumulait et on fait que j'ai passé une bonne partie de shippuden à râler (en plus je voulais tellement qu'Hinata se la joue badass, même si ce n'était qu'un rôle, quand Naruto reviendrait à Konoha, mais non elle n'avait pas changé d'un iota T-T). Pourtant, il y a de très bons passages qui me réconciliaient un moment avec la série, je ne dirais pas le contraire. Naruto devant gérer la mort de Jiraya et Shikamaru celle d'Asuma, le combat Itachi/Sasuke, le fait de devoir avaler la décision de mise à mort de Sasuke (qui aurait du arriver beaucoup plus tôt), l'idéologie de Pain... etc. Mais il y avait les deux et même si mes souvenirs gardent quand même une bonne impression avant la grande guerre ninja pour moi aussi, je sais bien que c'est parce que celle-ci m'a tellement déçue, avec de plus grosses incohérences, des combats brouillons au possible, des sous-intrigues forcées qui faisait tout sauf naturelles (comme par hasard untel recroise untel), une série de power up abusée, des retournements de situation trop faciles, des intrigues lancées depuis longtemps qui finissent baclées... etc. Donc oui, ce dernier arc était tellement en-dessous qu'on a tendance à ne plus voir que le positif d'avant, mais il y avait déjà de très grosses critiques sur le manga avant que ça ne parte tellement en cacahuète que les défenseurs se fassent rares.

    Ceci dit, je me suis replongée dans de vieux tomes et je vibre encore devant certaines parties. Ça fait du bien de se rappeler ce qu'on a aimé dans ce manga. Kishi avait l'art de faire des passages très poignants avec des persos très attachants et des combats palpitants (tout plein de trucs en "ant"). Je me rappelle tout les espoirs que je fondais sur ce manga, déjà à l'époque où il était très peu connu, et toutes les fanfics mentales que je me faisais en permanence :3. C'est justement à cause de ça que j'étais vraiment déçue à chaque baisse de régime, le dernier arc étant le pompon. Mais même dans ces passages, j'essayerais de garder en mémoire les quelques moments que j'appréciais.
    ...
    Même si je dirais à quelqu'un qui me demande si Naruto vaut le coup "Bof, c'était bien, c'est devenu moyen, ça a fini n'importe comment." Parce que ce que j'ai le plus aimé au final, c'est pouvoir suivre ce manga dans la durée et avec tous les délires et prédictions à faire à la fin de chaque chapitre. Sans ça, je n'aurais peut-être pas eu la même approche, ni autant aimé des passages. Lire toute la série d'un coup maintenant à la vingtaine passée, je ne sais pas trop ce que ça donnerait.
     
    Tsukuyomi Ryūku et cill aiment ceci.
  15. SniperZX
    Hors-ligne

    SniperZX Matière noire

    Inscrit:
    2 Mars 2012
    Messages:
    790
    Juste une petite objection par rapport à un point qui a été présenté comme une incohérence dans le spoiler précédent.
    S'il est vrai qu'à 5 contre 1 les ninjas de Konoha auraient pu gagner bien plus rapidement, il faut relever que ce schéma tactique aurait certainement compromis leur objectif principal: récupérer Sasuke. Car à supposer que dans ce cas la victoire leur était assurée contre chacun des protégés d'Orochimaru laissé derrière, cela aurait néanmoins permis aux autres fugitifs de gagner, à chaque combat mené de cette façon, une avance sur leurs poursuivants. Or, il est évident qu'arrivé à un certain point, il n'aurait plus été possible de continuer la poursuite étant donné des questions liées entre autre à la territorialité.
    Au final, si l'équipe de récupération n'aurait pas eu à composer avec beaucoup de difficultés, cependant le combat tant attendu, Naruto contre Sasuke, ne se serait probablement jamais produit.
     
    whyktor aime ceci.
  16. Shaelan
    Hors-ligne

    Shaelan Cristal

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    335
    Bon. Naruto, c’est fini depuis un petit temps maintenant. J’ai pas mal de retard. En fait, j’avais tout pile quarante chapitres à lire pour découvrir le grand final, au moment de sa sortie. Le hic, c’est que devant tous les commentaires postés ici, j’ai eu un peu peur du résultat, j’ai grillé les étapes et juste lu le chapitre final. Ma déception a été tellement grande que j’ai préféré oublié ça dans un coin. J’ai même abandonné mes packs MinaKushi. Honte sur moi.
    Néanmoins, l’adorable pack que @Maya m’a concocté pour la dernière Mascarade m’a rappelé ce pour quoi j’ai suivi et aimé Naruto pendant tout ce temps : les bons sentiments.

    Du coup, j’arrive super après guerre pour ajouter mon grain de sel. C’est probablement totalement inutile, ce ne sera certainement qu’une parfaite redite de tout ce qui a déjà pu être dit, mais tant pis ! J’ai besoin de m’exprimer, parce que flûte, Naruto m’a fait vibré, et j’ai encore une énorme nostalgie lorsque je repense à certaines scènes ou tombe sur certains génériques, et que je ne peux décemment pas lire la fin sans en parler, comme ça, comme si de rien n’était.

    Avant de parler du final en lui-même, je vais revenir rapidement sur les quarante chapitres que je viens d’avaler.
    Mon sentiment ? Une grande déception. Trop de surenchère, trop de fouillis, et finalement, je me suis principalement attardée à lire les dialogues histoire de vite boucler ça et de passer à autre chose. A cause d’une trop longue pause ou d’une trop grande confusion, je ne sais pas, je n’ai finalement rien compris à qui était qui entre les bijuus, Obito, Madara, Rikoudo Sennin, Kaguya et tous le tralala de grands héros plus ou moins méchants sortis d’on ne sait trop où dans le cosmos.

    Après je ne peux pas dire que du mal. Depuis un bout de temps c’était de pire en pire mais 2-3 passages m’auront réchauffé un poil le coeur au milieu de cet océan de n’importe quoi :
    - La réunion de l’équipe 7. Je suis faible et les flashback guimauve moi ça me rend toute contente.
    - Revoir la bouille de chibi-Obito. J’adore le design de ce petiot, avec ses grosses lunettes et son sourire grand comme un soleil.
    - Les petits points sur le passé de Gai. J’ai trouvé chibi-Gai très touchant.
    - Le petit flashback entre Minato et Kushina, avec le “parce que je suis sa mère” et “parce que je suis son père”. J’aimerai ce couple jusqu’à la fin des temps et encore après.
    - Le “joyeux anniversaire” de Minato à Naruto, et la discussion qui s’en suit. Et les deux qui se mettent à pleurer. J’ai pleuré avec. Je suis une faible devant cette famille. La moindre interaction entre Minato, Kushina et Naruto fait de moi un sac de guimauve émotif.

    [​IMG]

    Après, je suis assez désespérée par Sasuke. Je suis d’accord pour un combat final avec Naruto, on l’attend depuis longtemps, mais je ne comprends pas ses motivations. Je veux dire, à ce stade, je crois que j’aurais encore préféré aucune excuse que cette histoire de “je dois porter tout la haiiiine sur moiiii”. Castagnez-vous parce que vous avez envie de vous castagner, zut, mais arrêtez de repasser Sasuke en gros dark d’un seul coup alors qu’il était sur la pente ascendante ces derniers chapitres en s’associant pluuus ou moins avec la team 7. Il fait pseudo gentil-pseudo méchant-pseudo gentil là du coup. Il faut savoir !

    Ceci dit (encore une fois), comme je suis faible (encore et toujours), les flashback larmoyants, les doigts de la réconciliation et l’un des rares sourires de Sasuke en 698 chapitres ont réussi à m’esquisser à moi-même un sourire.

    Après, pour les deux derniers chapitres en eux-mêmes et, du coup, surtout, l’épilogue, je… je crois que j’ai envie de pleurer. Très fort. Et pas parce que je suis faible devant les beaux sentiments, pour une fois.
    Je ne sais même pas par où commencer tellement le cas est navrant. Du coup je vais commencer par les points positifs parce qu’ils vont être très rapides à énumérer :
    - Shikamaru termine avec Temari. J’en suis ravie. Parce que Shikamaru a toujours été un de mes petits préférés, que Temari tient la route, et que ça ne sort pas de nul part.
    - L’enfant d’Azuma et Kurenai est tout à fait acceptable.
    - Je suppose que Gai est en fauteuil suite à l’ouverture de la 8e porte ? Ce serait assez réaliste. Même Naruto et ses pouvoirs de demi-dieu tout ça n’ont guère pu faire plus que de l’empêcher de mourir ? Je vais interpréter comme ça. Laissez-moi interpréter comme ça.

    Du reste.
    - Akamaru me fait une peine immense. Je trouvais ça important de le dire. Au pays des ninjas immortels et des prothèses en cellules d’Hokage, ils auraient décemment pu permettre au seul animal normal (je ne compte pas les bijuus et les invocations, donc) de cette série de vivre une vie longue et heureuse auprès de son maître.
    - Les enfants font peur, presque tous. J’ai l’impression de voir le résultat de ce site où on peut mélanger deux pokémon pour créer un hybride un peut bizarre.
    - Le coupe de Gaara n’est pas recevable.
    - Certains couples sont, quand même, vraiment sortis de nul part.

    - Je n’approuve pas le NaruHina. J’ai vu que ça avait pas mal été développé donc je vais pas tellement m’attarder mais je considère aussi que ça manque quand même de développement. Pour autant je ne suis pas non plus super partisane du NaruSaku même si déjà plus, mais à ce stade, je crois que j’aurais préféré Naruto avec une étrangère. Je veux dire, durant toutes ces années, il y aurait eu moyen qu’il passe Sakura en “amour de jeunesse” et Hinata en “amie chouette merci de tes sentiments mais sans plus” et tombe amoureux d’une personne bien sous tous les aspects qui traînait ici ou ailleurs. Je comprends, il faut donner une réponse aux fans, tout ça, mais d’un côté comme de l’autre ça m’aurait paru forcé alors une étrangère, définitivement, c’est le choix que j’aurais préféré.

    - Pourquoi Sakura fait gentiment le ménage alors qu’elle aurait pu, je ne sais pas, devenir une grande ninja médecin qui fait avancer la science (puisque qu’après tout, il y a des ordinateurs et des builddings *grogne*) ? Je suis d’accord, tout le monde peut faire le ménage chez soi, mais dans un ultime chapitre de manga, je préfère autant connaître les grandes prouesses des héros que leur petit coup de plumeau. Je trouvais que, ses sentiments mis à part, Sakura avait vachement bien évolué au fil de l’histoire, et elle avait même eu droit à un sacré combat contre Sasori, donc, honnêtement, c’est assez désolant.

    - … de plus, est-ce qu’il y a vraiment besoin de préciser le pourquoi du comment SasuSaku n’est pas un couple envisageable ? C’est pas trois sourires et une pichenette qui effacent plusieurs tentatives de meurtres, un je-m’en-foutisme à toute épreuve, des propos abjectes et 698 chapitres de “va mourir plus loin, tu gènes”. Là encore, sincèrement, Sakura aurait pu classer Sasuke dans “amour de jeunesse non concluant” et passer à autre chose tout de même. N’importe qui dans le village, dans les autres villages, même un personnage inventé pour l’occasion, n’importe pas, mais PAS Sasuke. Pitié.

    - Pourquoi Sasuke part en pèlerinage ? Pourquoi Naruto a passé autant de temps à ramener Sasuke au village si c’est pour le quitter aussitôt et pour si longtemps ? Je veux dire, à partir de là, les trois quarts du manga n’ont servi à rien non ? On est de retour au point de départ, pratiquement ? Il n'y avait pas une autre soluton possible qui donne un peu moins un sentiment de "tout ça pour ça" ?

    Mais, vraiment, ce que j’estime être le pire de tout, ce que j’estime être réellement impardonnable, c’est que pour dernière case de cette série, on nous offre le tag du fils de Naruto “Idiot, père pourri”. Pourquoi. POURQUOI. Je veux dire, Naruto sait ce que c’est qu’être orphelin, manquer d’attention et d’amour, devoir faire n’importe quoi pour être remarqué. C’était d’autant plus cruel qu’il avait des parents formidables qu’il a à peine pu connaître mais qui se sont sacrifié pour lui (bon et pour le village, certes). Il a vu Hiruka, Gaara, Sasuke... devenir orphelins et en souffrir. C’est à mes yeux simplement inconcevable que Naruto soit un père qui délaisse son fils. Bon que le jour d’une réunion de kage il soit peu présent, c’est une chose, mais si son fils en vient à écrire ça, c’est que ce n’est quand même pas l’affaire d’une ou deux fois ! Et ça, sincèrement, ça me désole. Je ne l’accepte pas. Je n’accepte pas qu’un manga qui aura présenté autant de moments émouvants entre Naruto et ses parents puisse se conclure sur “Idiot, père pourri”. C’est peut-être râler pour pas grand-chose mais quand même. Elle est où la happy end si Naruto n’est pas capable d’avoir une vie de famille heureuse après tout ce temps à lutter pour se faire des amis, être entouré et reconnu, tout ça ? Et cette moral sur le fait que les enfants sont le “futur” et qu’il faut les chérir ? Je ne comprends pas. Je ne comprends pas ce choix. Ce choix me désole tellement que je n'arrive même pas à me réjouir de voir Naruto devenu Hokage.

    Malgré cette immense déception, ça me semble quand même important de dire que j’aime Naruto. Malgré tout ce qu’il y a pu avoir de mauvais, malgré le tournant que ça a pris, et malgré ce chapitre final qui me met hors de moi, j’ai surtout envie de me souvenir de tout ce qu’il y a eu de génial et d’émouvant.
    Je me souviens toujours du combat entre Lee et Gaara, de la réaction de Shikamaru après la mort d’Azuma (avec HxH, ou comment te faire pleurer quand tu croises un plateau de jeu), de celle encore plus poignante de Naruto apprenant la mort de Jiraiya, et sa mort, justement, puis du grand combat entre Sasuke et Itachi, le combat contre Pain, le sacrifice de Minato et Kushina… Ce sont clairement des choses que je ne regrette pas d’avoir vu !

    Si tous les personnages n’ont pas été parfaits, je me suis attachée à un grand nombre d’entre eux. Comme ça, de mémoire, je cite facilement Jiraiya, Shikamaru, Sasori, Pain, et surtout, surtout, Naruto. Cette petite tête blonde, je l’adore. Il est stupide, fonceur, buté, mais il est surtout incroyablement persévérant, il croit en ses convictions et il a un sourire qui donne le sourire ! C’est un héros de shonen quoi. Mais zut, il est adorable.

    [​IMG]
    Et puis je maintiens, il y a surtout Minato et Kushina. *fangirl*

    J’ai aussi envie de dire que Naruto a transmis de jolies valeurs. Outre l’importance du courage et de l’amitié, tout ça, on aura vu qu’une personne sans talent peut égaler un génie avec une forte volonté, qu’on peut mal démarrer dans la vie en étant orphelin et pas doué et réussir à se prendre en main pour devenir quelqu’un de sacrément honorable, l’importance de la transmission de l’héritage…
    Je sais pas, moi ça me fait tout drôle de me dire que le sandaime a été le mentor de Jiraiya, qui a été le mentor de Minato, qui a été le mentor de Kakashi, qui a été le mentor de Naruto. L’air de rien, ça en fait des générations. C’est un peu stupide mais j’aime le concept, surtout lorsqu’on voit que les relations entre le maître et les élèves est souvent très mignonne.

    J’ai cru lire je ne sais plus qui dire que “c’est juste un manga”. C’est vrai, c’est juste un manga, mais est-ce que sous prétexte que ce n’est “qu’un manga”, on n’a pas le droit de s’investir émotionnellement ? J’attache autant d’importance aux mangas et animes qu’aux livres que je lis ou qu’aux films que je regarde. Il y en a qui vont tire des leçons de vie d’un super roman, et bien moi j’en ai tiré dans Naruto. Je veux dire, je pense que c’est justement parce que j’aime profondément l’oeuvre que je suis d’autant plus déçue par ce qu’elle est devenue.
    L’air de rien, Naruto, ça a été ce qui m’a permis de commencer à poster sur Hyjoo, donc sur Kosmi, c’est ce qui m’a fait connaître @Sweety-chan, c’est ce qui m’a parfois donné le sourire quand j’avais des coups de mou, et c’est ce qui m’a parfois permis de rencontrer des gens super !

    Et puis, Naruto a présenté les parents les plus adorables et la relation maître-élève la plus touchante. Chut. C’est non négociable.

    [​IMG]

    Je pense quand même regarder un jour la fin de l’anime, puisque j’ai toujours préféré l’anime ou manga, mais je pense qu’il faut déjà que j’arrive à oublier cet épilogue tout pourri. Du coup, je ne dis pas complètement adieu à Naruto, mais clairement, ça me fait bizarre maintenant de me dire que "c'est fini".

    Pardon pour ce pavé assez inutile, qui en plus part un peu dans tous les sens, mais ça fait du bien :rigole:
     
    Inika, Yagami, Kaado et 7 autres membres aiment ceci.
  17. Kaze
    Hors-ligne

    Kaze Matière noire

    Inscrit:
    8 Juillet 2014
    Messages:
    773
    Tellement, mais tellement, Gaara c'est mon perso préféré de ce manga, mais ça ça, c'est juste non.

    Je suis aussi totalement d'accord avec ton analyse sur le fils de Naruto.
    Naruto a été un gamin qui n'avait pas de parent, qui savait ce qu'était être délaissé. Et le voir faire la même connerie que ce pourquoi il souffrait non quoi. Moi je l'imaginais plus en père présent, un peu plaisantin, mais toujours là pour ses gosses. Et non... Et ça je suis déçu. Le voir faire sa connerie Bolt, j'ai aimé pour le côté "rappel à Naruto" Mais parce que ça vient du fait qu'il voit très peu son père, non. Heureusement, dans le films, Naruto semble plus paternel.
     
  18. Plugiz
    Hors-ligne

    Plugiz Matière noire

    Inscrit:
    1 Février 2014
    Messages:
    38
    Pour le fils de Naruto:
    L'auteur illustre juste parfaitement le message final que tire Sasuke et Naruto dans le chapitre 699->
    Il n' ya pas de solution facile pour en finir avec la souffrance, mais être Ninja équivaut à pouvoir endurer en évitant de devenir soi même une source de souffrance pour les autres.

    C'est exactement ce qu' essaye d'inculquer Naruto à son fils-> Bolt doit endurer le fait que son père ne lui appartient pas exclusivement et que tout le village doit être considéré comme sa famille.

    Il veut juste l'attention de son père comme Sasuke voulait celle de son père et d'Itachi ou Konohamaru, celle de Sarutobi.
     
  19. Shaelan
    Hors-ligne

    Shaelan Cristal

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    335
    @Kaze : Comme tu le soulignes assez justement, je n'ai vraiment rien contre le fait qu'on fasse une sorte de clin d'oeil au caractère assez turbulent de Naruto. Vu le personnage, je pense qu'avoir des parents ou non, il aurait toujours eu un côté assez énergique et fonceur. Bon, c'est de l'hypothèse, on ne peut jamais être sûr de rien. Mais je pense qu'il y avait moyen de faire un clin d'oeil sans tomber dans la morale pessimiste.

    @Plugiz : Suite à ton message, je suis retournée lire le chapitre 699 et je suis un peu perplexe par rapport à ce que tu avances.
    J'ai beau regarder, je n'arrive pas à tirer la même interprétation que toi, du coup je serai assez curieuse que tu développes un peu plus.

    Le chapitre 699 nous présente au final un Sasuke super narutarisé. Il fait son petit bilan intérieur où il remercie Naruto d'avoir toujours été là pour lui d'une façon ou d'une autre, de ne pas l'avoir abandonné, d'avoir tenu le coup et d'avoir préservé leur amitié quand bien même il a cherché à la détruire à de multiples reprises. Je vois plus un bel hommage à l'amitié et à la persévérance qu'un "la vie c'est pas toujours drôle et faut faire avec les gars". Le chapitre tourne moins autour de ce qu'est un ninja qu'autour du pardon et d'une introspection sur le lien entre Naruto et Sasuke.

    Il est évident qu'il n'y a pas de solution facile pour éviter la souffrance, mais pour autant, je pense que Naruto est un personnage qui a assez vu et assez vécu de choses pour avoir la réflexion nécessaire pour comprendre qu'il est capable d'empêcher, dans une certaine mesure, les autres de souffrir. Il va de soit qu'être Hokage représente des responsabilités et qu'il ne peut pas être tout entier dévoué à son fils (et à sa famille, de façon générale). Mais de là à être un père assez peu présent pour que le manga s'achève sur "idiot, père pourri", je trouve ça inacceptable.
    En quoi est-ce mal de la part de Sasuke de vouloir l'attention de son frère ? Peut-être parce que je suis moi-même une petite soeur, je comprends tout à fait l'admiration de l'aîné, l'envie de passer du temps avec et de lui ressembler. Et comme toutes les petites soeurs, j'ai parfois été chiante et je me suis faite rabrouée, mais c'est parfois ma soeur qui a admis avoir été trop peu disponible *racontage de life*. Je veux dire, on peut tout à fait viser un juste équilibre, et les termes "père pourri" ne me laissent clairement pas envisager un juste équilibre.

    Je me répète un peu, mais pour moi, Naruto, c'est beaucoup de bons sentiments. Plein de personnages ont été narutisés, alors que Naruto lui-même ne soit pas capable d'être, au final, un personnage narutisé, ça me fait un peu de peine. Bon, c'est confus, mais je veux dire par là que j'aurais cent fois préféré une fin super guimauve avec un joli portrait de famille et des gens heureux qui sourient qu'un Naruto en père réprimandeur et absent.
    Naruto a tenté d'aborder des thématiques un peu mature et complexes, c'est chouette, je dis pas. Mais je pense qu'il y avait largement moyen de conclure proprement ces problématiques et d'offrir une fin carrément plus joyeuse que "Naruto est un père qui délaisse sa famille et n'arrive même pas à conserver son meilleur ami prêt de lui ne serait-ce qu'une case sur l'épilogue". Franchement, l'impression que j'ai, c'est d'un retour au point de départ, et après 700 chapitres, ça la fiche un peu mal.

    Et, en admettant que ton interprétation soit plus proche de ce qu'il fallait comprendre de ces derniers chapitres, je n'en reste pas moins immensément déçue et plongée dans le déni. Si la moral de Naruto c'est "la vie est comme ça, on fait avec", c'était dans ce cas inutile de tenter de nous faire passer de beaux messages avant *râleuse*
     
    Kaado, Maya, Skyleo et 4 autres membres aiment ceci.
  20. Tsukiyo-rei
    Hors-ligne

    Tsukiyo-rei Matière noire Modo Arts Rhétos Modo Manganime Flocon de neige

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.595
    Sans compter que si je ne dis pas de bêtises :
    Naruto est Hokage depuis peu. Pourtant, son fils laisse entendre que son père n'est jamais là pour lui et que c'est de longue date. Naruto était donc un père absent avant même de devenir Hokage ? Et même sans ça, comme le dit Shaelan, ce n'est pas une excuse. A ce que je sache, le troisième flânait dans les rues pour aller dire bonjour à tout le monde et si on prend Minato, le peu qu'on en voit en hokage, il faisait quand même passer sa famille en priorité. Et puis avec Shikamaru à ses côtés qui doit bosser comme un âne et le fait qu'ils soient en paix, je pense qu'il a deux secondes pour être un minimum présent.

    Pour Sasuke, le fait qu'il se barre en pèlerinage est une vaste blague. Il n'a aucune raison de le faire. Il est de nouveau accepté au village, il faut qu'il se rachète mais logiquement la meilleure solution est d'être sur place, bosser dur et prouver qu'on est digne de confiance, son meilleur pote s'est tué à la tâche pour le ramener et lui il repart en guise de remerciement, en plus il abandonne son épouse... même si je trouve toujours ça sorti de nul part qu'il soit avec elle mais bon (elle est bizuté jusqu'au bout la pauvre) et il abandonne également sa fille ! "J'ai connu la tristesse de la solitude ! Il faut que je laisse ma fille la connaître aussi, ça lui fera les pieds à cette petite garce tiens !" -_-'...

    Deux personnages qui rêvaient d'une famille. Deux persos qui la délaisse. Paie ta morale.
     
  21. Inika
    Hors-ligne

    Inika Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.392
    /!\ Attention ne pas oublier la balise spoiler !
    Tsukiyo, modératrice manganime


    Je suis absolument d'accord avec toi Shaelan. Tellement d'accord que je ne vais rien ajouter. Mais j'ai juste envie de dire: +1 pour Sakura.
    Je ne comprends pas le choix de l'auteur de la laisser là, à faire le ménage, durant le temps où son Mari fait mumuse en pèlerinage pour x raisons.
    Je l'imaginais avoir un brillant avenir, au moins en tant que bras droit de l'Hokage à la limite.
     
    Dernière modification par un modérateur: 10 Février 2015
    Tsukuyomi Ryūku et Shaelan aiment ceci.

Partager cette page