Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Manga Hirunaka no Ryûsei (Daytime Shooting Star)

Discussion dans 'Manganime' démarrée par Pixy, 14 Mars 2013.

Lire la fiche liée au sujet : Manga Hirunaka no Ryûsei (Daytime Shooting Star)

Publicité

  1. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    HIRUNAKA NO RYÛSEI

    [​IMG]

    SYNOPSIS

    On suit Suzume Yosano, originaire de la campagne et fraîchement arrivée à Tokyo, chez son oncle. En effet, elle se retrouve obligée de déménager suite au transfert de son père au Bangladesh. Ainsi, s'ouvre à elle, une toute nouvelle vie dans cette immense ville qu'est Tokyo.
     
  2.  
  3. S.t.L
    Hors-ligne

    S.t.L Matière noire

    Inscrit:
    9 Avril 2012
    Messages:
    584
    J'aime beaucoup les dessins : simples mais classe et mignons (très bisho-esques quoi) il me semble que c'est ce qui colle le mieux aux shojos. Et je suis dans une période shojo. Donc go.
    Chapitre 1-2-3-4
    A part le stéréotype des parents irresponsables qui se cassent à l'autre bout du monde sans ménager leur enfant, et le coup du "je tombe dans les pommes pour rien", ce shojo introduit quand même ses protagonistes (eux-même assez singuliers) de manière originale:

    Déjà l'héroïne est sympathique, parmi les trois grandes catégorie d'héroïne shojo : l'intello qui s'en fou, l'excentrique attachante et la timide qui attend la grâce, elle appartient plutôt à la dernière (dans un style très Sawako). Pourtant elle fait preuve de beaucoup plus de dynamisme, de perspicacité et de pragmatisme.

    Quand au prétendants, je trouve ça en fait super rafraîchissant que Mamura (qui est celui qu'on imagine le plus facilement avec la fille à la fin) soit en fait celui qui flanche le premier, mais surtout que son attirance ne soit pas forcément réciproque. Le rôle de Shishio est aussi très bon, le prof pleins de charme qui tease un peu l'héroïne avec humour, mais il se le permet car il a une morale assez stricte. Comme tout les héros de shojo il est toujours là au bon moment, je croise les doigts pour qu'il ne tombe pas amoureux de Suzume tout de suite, voire jamais (c'est énervant quand c'est trop facile pour la fille). En tout cas il a une bonne répartie, j'aime beaucoup ce genre de personnage.

    En général la non-réciprocité est portée par une héroïne ostensiblement à la masse, puisque tout indique qu'elle finira par partager les sentiments de son prince charmant. Les rivaux sont assez peu sérieux, même dans les cas les plus extrêmes, l'héroïne revient toujours vers le premier élu de son coeur. Là c'est plus compliqué, puisque le premier élu de son coeur c'est Shishio ... Du coup le suspense reste entier. Je trouve ça super, c'est un phénomène qui semble déjà poindre dans Tonari no Kaibutsu-kun, et je trouve le concept du shojo "ouvert" très emballant. Jusque là on ne pouvait jouer au jeu de "qui va finir avec qui?" qu'avec les seconds rôles.

    La rivale : de ce que j'ai lu Yuyuka est pour l'instant plutôt classique, mais Kurumi est vraiment le type de rivale que j'apprécie, donc si elle lui ressemble c'est tout bon pour moi.
    Bref, merci bien pour la découverte.
     
    Pixy aime ceci.
  4. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    A l'heure actuelle, concernant les relations.
    Je serai incapable de dire avec qui elle finira. Je me dis que dans un cas, comme dans l'autre ça parait tellement banal mais d'un autre côté, on est dans un shôjo, donc elle finira forcément avec quelqu'un. Et quelque part, elle irait bien avec les deux. Bien qu'ayant une préférence pour Shishio car ce gars est une perle. Brillant, posé, mature et drôle. Je pense qu'il va succomber peu à peu à son charme ou alors nous étonner en restant fidèle à ses convictions jusqu'au bout, même s'il a craqué pour elle. Pour Mamura, je pense qu'il va se faire rejeter gentiment mais restera tout de même très proche d'elle. Ou alors il se la joue persévérant et veut rester dans la course. Bref, c'est confus, confus, confus et confus. Et il me tarde vraiment de lire la suite pour voir comment tout ça va évoluer.
     
  5. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    13.
    Pas beaucoup d'avancement mais...

    Mamura ignore totalement Suzume. C'est une réaction plutôt puérile après l'aveu qu'il lui a fait. Mais bon, après ce qu'il dit à Yuyuka concernant l e fait que "si cette personne vient, il vient", ça ne fait que confirmer ses sentiments. Mais faut prendre ses responsabilités et assumer ses paroles !

    Suzume et Shishio. Il est tout mignon avec sa bouille. Même s'il a fixé des limites, il semble les dépasser petit à petit. Ce n'est pas flagrant mais ce sont des paroles, des gestes, son attitude. En tout cas, il est drôle de voir Suzume s'imaginer que c'est une crème glacée. Bref, alors qu'on pensait pouvoir les voir rentrer tout les deux, une bonne femme fait son apparition. Et vu qu'elle l'appelle par son prénom, elle semble être proche.
    Allez la suite, la suite !
     
  6. S.t.L
    Hors-ligne

    S.t.L Matière noire

    Inscrit:
    9 Avril 2012
    Messages:
    584
    Chap. 13.
    C'est clairement l'ex de Shishio qui se pointe avec ses cheveux courts et son look de working-woman. Aaaah ... la femme mature qui vient rappeler à la lycéenne ce qu'est vraiment le monde des adultes.

    J'ai trouvé ça un peu gênant que Shishio vienne s'excuser pour l'avoir rejeté, on dirait presque qu'il le regrette et qu'il en pince pour Suzume. Et ça ce confirme : je ne suis pas pour. Autant que Mamura ai un coup de foudre innocent, ça colle bien avec le personnage. Autant Shishio est tout de même un prof, je n'ai rien contre une romance prof/élève, mais ça ne peut pas être amené comme une romance de shojo classique. L’ambiguïté de son attitude et certes indispensable, mais un peu trop exagérée.
    Le problème c'est que du coup j'ai du mal à shipper ce pairing, j'espère que la situation va se clarifier.

    D'un autre côté je shippe pas mal un Yuyuka/Mamura, en tout cas j'aimerais les voir se rapprocher. J'ai adoré la scène où il récupère son portable,t Yuyuka était complètement tordante tout du long. Et je pense que ce ne sera plus très long avant qu'elle ne prenne conscience du triangle amoureux.

    J'ai aussi le sentiments que les amis des uns et des autres vont se rapprochés de la story-line principale.
    Pour l'instant j'apprécie énormément le fait qu'il soit difficile de s'attendre à quoi que se soit, c'est très agréable, mais d'un côté je manque un peu de ship-material, c'est aussi possible que se soit à cause de l'héroïne, que j'aime beaucoup mais qu'au fond je ne vois pas trop dans une romance.
     
  7. Neighbor
    Hors-ligne

    Neighbor Matière noire Smilodon d'Or Le Joker

    Inscrit:
    22 Mars 2013
    Messages:
    104
    Pas tellement convaincu par cette courte lecture pour le moment. On entre globalement un peu trop dans les canons, ce qui vient contraster avec la plus-value graphique et le personnage de Suzume.

    Plus-value graphique parce que clairement c’est très propre et plus encore plutôt beau. Le chara-design n’a en soit rien d’innovant, mais la légèreté du trait couplée à de bonnes expressions faciales (qu’elles soient comiques ou non) laissent un excellent rendu général. Après comme j’ai pu le lire, c’est très bishojoesque dans l’âme, m’enfin tant que ça n’est pas trop choquant, ça passe pas trop mal. Seconde plus-value concernant le personnage de Suzume. La catégorisation que tu proposes, S.t.L., me semble justement perdre un peu de son sens avec ce type de personnages. Un petit côté timide et incertain, c’est sûr, mais en parallèle un aspect drolatique assez prononcé, un peu jemenfoutiste sur les bords et mieux encore j’ai parfois l’impression qu’elle trolle les autre personnages (le coup de s’endormir deux fois d’affilé en plein milieu d’explications~).

    Ces quelques bons points viennent violemment être rabaissés par… Tout le reste en fait. L’histoire en elle-même n’a pas grand-chose pour elle. Une fille de la campagne qu’on dépose à Tokyo, qui doit se faire des amis à son nouveau lycée et découvre ses premiers émois amoureux, mouais. Redécoupons cette phrase en trois parties. Pour ce qui est du changement radical de cadre géographique, deux choses. Déjà j’aurais vraiment apprécié que justement pour une fois on nous évite la grande ville, ça nous aurait évités les séances shopping/bowling/karaoké/autres, et que l’on reste donc le village natal de Suzume. Ou bien un inversement de situation, la citadine qui se voit propulser au milieu de nulle part, ça pouvait proposer quelque chose de sympa. Seconde chose, je trouve que cet aspect adaptation à son nouvel environnement est très/trop vite balancé aux ordures, en fait il n’est représenté que dans le premier et troisième chapitre. M’enfin ce genre de choses peut très bien revenir d’ici quelques chapitres, on en est qu’au début. Second découpage, « se faire des amis ». Pour le coup ça n’est pas si mal traité que ce que pouvait m’inspirer le début. La façon très particulière qu’a Suzume de se rapprocher des gens est franchement drôle, si ce n’est burlesque. Après avoir découvert la faiblesse qu’elle va exploiter (même inconsciemment) d’un pauvre garçon et s’être battue férocement contre une menteuse, voilà que ces deux-là forment son parc d’amis. Pas mal. Dernière partie, « découvrir ses premiers émois amoureux », et là c’est franchement moins réjouissant. L’amour d’une élève porté à son professeur ça n’est déjà en soit pas tout neuf (il me semble même qu’il y a un nom de « maladie » pour désigner cela) et au regard de ce qui nous a été présenté jusqu’à maintenant, je trouve que leurs deux caractères ne se collent pas des masses. Quant à l’éventualité d’une fin au profit de Mamura, elle paraîtrait déjà plus logique, mais aussi très téléphonée. Il faudrait creuser un peu le personnage de Shishio pour que je me fasse un avis définitif.

    Là où la chose coince avec ce manga, c’est sa narration : des événements banals s’enchaînent sans transition et rien ne vient foncièrement piquer ma curiosité. On accumule le réchauffé propre à la romance lycéenne et ce de manière très discontinue. Si je mets Tonari en parallèle, c’est justement ce qui faisait une des forces de ce manga, cette capacité à enchaîner les scènes de manière très cohérente et ce dès le début. Il suffit de se rappeler que les épisodes finissaient de je ne sais quelle manière et l’épisode suivant reprenait très exactement sur la dernière scène, on ne nous faisait pas l’écueil de l’ellipse temporelle de « ça fait plusieurs jours qu’il m’évite maintenant » « depuis ce moment j’ai du mal à le regarder dans les yeux ^//^ ».

    Quant aux personnages, je reconnais sans problème que Mamura est assez chouette, sa phobie des filles et son ouverture progressive à Suzume étant bien retranscrite. Après je pense que son explication à cette crainte du sexe opposée n’est que partielle et que l’on nous donnera des explications. Mais à l’instar de Natsume dans Tonari, ce n’est pas quelque chose qui m’intéresse vraiment, peut être que si c’est bien traité ça passera bien. Shishio je l’ai dit je voudrais en savoir plus, le plot-twist du chapitre 13 donnera certainement des éclaircissements sur le personnage. Yuyuka est assez chouette sans être transcendante, son caractère dorénavant révélé en faisant un élément comique qui passe bien. Quant aux autres, je n’ai pas retenu leur nom, mais je peux dire qu’ils ne m’ont pas inspiré grand-chose, leur place dans le script étant très moins amoindrie. Bon point pour avoir évité de nous présenter trop de personnages jusque-là, ce qui est généralement la source d’un éparpillement assez embêtant dans les romances.

    Donc voilà, c’est pas tant que ce n’est pas bon, sinon je n’aurai pas poursuivi jusqu’au chapitre 13, c’est que j’ai trop souvent l’occasion de lire des œuvres du même acabit et celle-ci ne se démarque pas assez pour susciter un intérêt qui me pousserait à aller vérifier de moi-même si un nouveau chapitre est sorti.
     
    Maya aime ceci.
  8. S.t.L
    Hors-ligne

    S.t.L Matière noire

    Inscrit:
    9 Avril 2012
    Messages:
    584
    Ce que tu dis n'est pas faux.
    En revanche, je pense que le problème de ce manga ne vient pas forcément de son manque d'originalité, tout shojo récupère d'une manière ou d'une autre des poncifs de son genre. Ici les poncifs les plus évident, sont, ceux qui tu as mis en avant : La paysanne transférée dans la grande ville, et la relation prof/élève.
    Mais à côté de ça il y a aussi des choses très fraîches :
    la crédibilité du personnage de la rivale notamment (qui devient vite une amie, mais qui reste une rivale en ce qui concerne Mamura) et le caractère de l'héroïne.
    Finalement ce qui est raté pour l'instant,
    c'est qu'aucun des deux garçons ne va avec Suzume. Shishio est trop lover-séducteur , si il était plus excentrique comme il est présenté dans le premier chapitre j'aurais été à fond pour, mais là, la plupart des scènes font vraiment téléphonées. Quand à Mamura il est mignon et touchant, mais pour le coup si il se passait quelque chose avec lui ce serait effectivement trop attendu. Personnellement j'ai beaucoup beaucoup plus d'intérêt pour l'évolution de sa relation avec Yuyuka, j'espère vraiment que ça va aboutir, d'ailleurs c'est ma plus grosse crainte... Ça, et que Shishio craque pour Suzume trop vite et trop simplement.
    Comme il y a de fortes chance pour que ce shojo ne soit pas révolutionnaire au point de nous faire finir l'héroïne avec un mec introduit en court de route, je mise tout sur la relation Yuyuka/Mamura. Autant dire que mes chances de déception sont élevées.
     
  9. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    14 -
    Je n'aime pas particulièrement Tsubomi. Elle a le rôle de l'ex un peu envahissante. Elle semble gentille mais le simple fait qu'elle demande à Shishio si elle lui a manqué depuis qu'ils ont rompu est tellement mal venu. J'espère juste qu'il ne retournera pas avec elle juste parce qu'elle est de nouveau apparu dans sa vie. Pour ce qui est de la confession de Suzume, c'est plutôt mal amené. Disons qu'elle n'avait pas vraiment de raisons de le dire à haute voix, surtout que le Monsieur ne dormait plus, il fallait s'en douter !

    15 -
    J'ai bien aimé Yuyuka dans ce chapitre, elle était posé et plutôt gentille et attentive envers Suzume. Le chapitre se termine bien trop vite et du coup, on a pas le droit de voir vraiment la réaction de Shishio quant à la confession de Suzume. En tout cas, ça ne semble pas le laisser indifférent vu qu'il rougit.
     
  10. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    16 -
    Tsubomi est une connasse ! Gnii. Ses intentions sont désormais claires. Elle veut reprendre ce qui lui appartient, c'est à dire Shishio. J'ai aimé la manière dont Suzume ne s'est pas laissé marcher dessus. C'était très direct et je pense qu'elle a été claire mais du coup, ça a poussé Tsubomi à agir. En tout cas, Shishio ne semble plus se soucier de Tsubomi de la même sorte qu'elle.
    En parallèle, déception ! Je m'attendais à une meilleure confrontation entre Shishio et Suzume concernant la confession mais elle s'est juste contenté de fuir et lui, de ne rien dire d'autre que "c'était un malentendu, je me suis réveillé au mauvais moment". Enfin, brève apparition de Mamura, fidèle à lui-même. Leur interaction me manque un peu. Depuis qu'il a avoué ses sentiments, ils ne se sont plus vraiment parlés.

    17 - Kyaaa.
    Un Shishio en mauvaise posture et plutôt indécis. Alors qu'il regarde une ancienne photo prise avec Tsubomi, Suzume arrive et lui fait une très belle déclaration. Et juste après, on retrouve Mamura et j'ai adoré l'initiative qu'il a pris. Prendre Suzume dans ses bras. D'ailleurs, cette dernière est très belle quand elle pleure, ça fait apparaître un côté d'elle très fragile. Elle a pris conscience qu'elle a été rejetée.
     
  11. Neighbor
    Hors-ligne

    Neighbor Matière noire Smilodon d'Or Le Joker

    Inscrit:
    22 Mars 2013
    Messages:
    104
    Alors, réponse à S.t.L. et commentaire des derniers chapitres.

    Je ne trouve pas la rivale particulièrement intéressante en fait, elle est sympa pour l’apport comique mais en l’état son rôle ne va décidément pas plus loin. On est encore au début ceci dit, le développement des personnages secondaires, quand il a lieu, prend toujours un certain moment avant d’intervenir. Tout comme je ne vois pas en quoi elle est crédible. Des pestes qui retournent leur veste, non seulement je vois rarement ça dans la vie de tous les jours, mais je vois aussi ça beaucoup trop souvent dans les mangas, dois-je mentionner Sukitte ? C’est un peu le meilleur ami ancien pire ennemi du shônen :D Sinon en lisant les derniers chapitres, j’ai toujours autant de mal à classer l’héroïne, elle s’affranchit vraiment des barrières posées entre les différents caractères possibles, c’est agréable. Mais ça se traduit aussi par des passages un peu nunuche et d’autres bien mieux traités. L’auto-dérision faite sur le personnage est bien fichue quoiqu’il en soit.

    Sinon pour ton second paragraphe en spoil, je te conseille de lire la suite, beaucoup de choses se sont clarifiées d’un coup.

    Chapitres 14-15-16-17 :

    Plusieurs choses. Déjà Shishio m’énerve. C’est un adulte qui ne sait pas prendre ses responsabilités. Je ne sais pas si c’est pour le rapprocher du caractère adolescent de Suzume que l’auteur le dépeint ainsi mais c’est franchement agaçant. Qui plus est il est question d’une relation professeur-élève, ce qui est quand même plutôt malsain, plutôt que de laisser se torturer Suzume il aurait mieux valu qu’il lui dise de lui-même que c’était impossible. Lorsque Suzume fait sa seconde déclaration, cette fois face à face, il avait déjà fait son choix, sinon il n’aurait pas été si rapide à dire « I’m sorry », d’où mon incompréhension sur le flou qu’il a préféré laisser.

    Ensuite, il semblerait que Mamura reprenne du galon. N’ayant pas eu droit à une apparition depuis un long moment, voilà que ses quelques cases sont utilisées à bon escient. De cette scène de fin de chapitre 17 j’en retiens deux points : ce dernier arrive vraiment à guérir son allergie féminine au contact de Suzume (ce qui est actuellement la seule raison pour laquelle le couple semble probable, leur caractère ne présentant pas grand-chose de compatible) et Suzume va peut être prendre plus sérieusement en compte les sentiments de Mamura. Reste à savoir s’il s’agissait d’un geste purement amical ou si Mamura se pose comme un support capable de combler le manque d’affection.

    Dernier point, je me demande comment va être traitée l’ex de Shishio maintenant. Elle aura permis à ce dernier de clarifier son sentiment quant à Suzume, en cela elle aura été un personnage clef, mais puisqu’il l’a aussi renvoyée bouler, dans l’immédiat elle ne devrait plus servir à grand-chose non ?


    Bref les derniers chapitres ont piqué ma curiosité.
     
  12. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    18 - 19
    Nyah, Mamura. J'aime beaucoup la sincérité dont il fait preuve et je suis attristée de voir qu'il se fait rejeter comme ça. La relation entre Yuyuka et Suzume avance petit à petit. Chacune connaissant une peine de coeur. Encore un festival qui ravira Neighbor, haha. Donc Suzume clarifie enfin la situation avec Mamura mais... Le pauvre, buh. Et comme de par hasard, Shishio qui se trouve dans la foule avec l'autre. Dommage que le chapitre s'arrête là.
     
  13. Celia
    Hors-ligne

    Celia Planète Maillot Jaune Pika pika

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    2.824
    J'ai commencé à lire même si je regrette un peu que certains dessins me rebutent, surtout pour Shishio qui au début me semble plus avec une tête bizarre/de malade qu'attirant.
    Sans être vraiment transcendental (surtout parce que je me suis mise il y a peu de temps à lire Horimiya), ça se lit quand même facilement.

    L'ex, je l'ai trouvée minable sur tous les plans alors qu'elle aurait pu être plus assurée, confiante. Au lieu de sembler d'abord faire preuve de cruauté en demandant si Shishio lui manquait, puis en disant à Suzume qu'elles sont rivales, alors que normalement elle ne le devrait pas, ce serait considérer sérieusement que Shishio ait des chances sérieuses de répondre à Suzume ie qu'elle soit déjà (?) convaincue qu'il passe outre le fait qu'une relation prof-élève ne soit pas permise.
    Je me sens triste pour Mamura, même si je crois qu'il est allé trop vite en se déclarant.
    Suzume, je ne sais pas trop quoi penser d'elle, elle semble souvent assez lente et naïve, mais elle peut aussi être brutale et franche et aussi peu revancharde.
     
  14. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    20 / 21 / 21.5
    Fin du festival. Suzume n'hésite pas à remettre en place Shishio. C'était culotté en sachant ce qu'elle éprouve pour lui. D'un autre côté, lui est très indécis. Il se remet avec Tsubame alors qu'il n'éprouve plus les mêmes sentiments qu'il y a 2 ans, en gros elle servait de bouche-trou. On voit clairement que Chunchun ne le laisse pas indifférent mais je pense qu'il réfléchit encore beaucoup trop à cette position de professeur, élève.

    Tsubomi est parti comme une voleuse, laissant en plan Shishio. Finalement, il n'est pas si indécis. Et elle, c'est une conne pensant que revenir comme ça ramènerait les choses à ce qu'elles étaient. Comme elle a dit à Mamura, c'est une "outsider" ~

    J'ai bien aimé le petit chapitre HS. Court mais réaliste. Et puis le baiser quoi :3 Et puis pour une fois, on est du côté du garçon et non de la femme.
     
  15. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    22 -
    Un chapitre sympathique. On en a appris davantage sur Mamura, notamment son prénom. Il n'y a pas grand chose à dire dessus, j'aime beaucoup Mamura et j'espère qu'il bénéficiera d'une évolution intéressante et non rester au rôle du gars rejeté. L'espace d'un instance j'ai cru que Suzume avait attérit dans la maison de Tsubomi.
     
  16. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    23 -
    Ha ! Enfin la scène que j'attendais ! Lorsque Shishio s'appuie sur l'épaule de Suzume. :3
    Bref, il ne se passe pas grand chose dans ce chapitre mais Shishio a levé le malentendu à propos de sa relation avec Tsubomi. Maintenant par rapport à son comportement, il se trahit tout seul et essaye en vain de se convaincre que Suzume est son élève et qu'elle doit le rester. Le ticket pour l'aquarium laisse présager qu'ils vont y aller ensemble. Ca promet peut être des scènes toutes mignonnes.
     
  17. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    24 à 29 -
    L'histoire suit son cours. Suzume et Shishio se rapprochent lors quelques évènements mais d'un autre côté, l'un comme l'autre savent qu'ils ne peuvent pas être ensemble. Le must étant les paroles de Shishio à Mamura dans le chapitre 29 - I would be the happiest person in the world if I could just flirt with her freely - Moi ça me fait kyayer quand je vois ça et puis le sérieux avec lequel il le dit. Bref, à voir par la suite mais je ne pense pas que ça aboutira vu ce que j'ai pu voir comme images tirées des raw.
    Après on a aussi l'introduction d'un nouveau personnage dont je n'ai toujours pas retenu le nom et qui semble être à fond sur Yuyuka, qui elle est toujours sur Mamura. Je ne sais pas ce que ça peut donner étant donné qu'elle se ferme à tout dialogue avec lui et qu'à côté, Mamura l'ignore totalement donc il ne serait pas étonnant qu'elle finisse par se tourner vers l'autre gars. Bref, je suis toujours aussi fan de ce manga et de ces personnages tous aussi mignons les uns que les autres.
     
  18. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    30 à 48 -
    Rah je suis vraiment triste pour le coup.
    Alors que les trente et quelques chapitres nous laissaient entrevoir un rapprochement entre Shishio et Suzume, tout tombe à l'eau dans le chapitre 48. Et ça fait mal au coeur. On peut pas en vouloir à Shishio de se comporter comme ça car après tout il a des sentiments pour elle, et rassembler tout son courage pour lui dire qu'il ne l'aime pas a du être dur. Du coup vraiment un pincement au coeur dans ce dernier chapitre paru. Tout les espoirs d'une relation entre eux tombe à l'eau. Reste maintenant à savoir quel rôle va jouer Mamura dans tout ça et j'ai comme l'impression que la fille qui lui a foncé dedans va avoir une place dans l'histoire. Sinon on nous aurait pas introduit son nom.

    Je ne m'attendais pas à ce que l'oncle de Suzume découvre leur relation. Et je trouve que malgré son énervement, il prend bien la chose parce que dans un sens il doit faire confiance à Shishio. C'est d'ailleurs cette découverte qui pousse ce dernier à faire table rase et revenir à une simple relation professeur / étudiant. Je trouve ça étonnant qu'une telle relation ne devienne pas concrète comme dans les autres mangas.

    On a aussi Yuyuka qui a eu le droit à son chapitre dédié et dont le charme de Togyuu ne la laisse pas indifférente.
    J'aime bien ces chapitres dédiés à un seul personnage. Le 48 est pour Shishio et c'est là où l'on comprend qu'il était sincère depuis le début mais sa position le limite. Il m'a encore achevée avec le flashback sur la question de Suzume "Sensei, do you love me?" et qu'il répond pour lui-même "I do". Buh.

    Bref, je ne sais pas où on emmène cette histoire mais ce manga est vraiment un coup de coeur. Tant au niveau de l'histoire, que des personnages ou encore du style graphique.
     
  19. Triskel
    Hors-ligne

    Triskel Matière noire

    Inscrit:
    2 Mars 2012
    Messages:
    296
    Chapitre 53,
    Trop court è_é !
    Je trouve Mamura adorable depuis les tous premiers chapitres donc pour moi, c'est du bonbon ces chapitres pro-Mamura. Je suis contente que Yuyuka soit passée à autre chose, Togyuu est tout mimi avec elle. Même si ce serait très logique un Mamura x Suzume et que je trouve cette relation mille fois plus saine et réaliste que celle de Suzume x Shishio, je ne suis pas dupe. Je suis pratiquement certaine qu'on va virer Mamura d'ici quelques chapitres et que ce sera retour à la case départ. Je ne sais plus à quel chapitre c'était mais l'auteur y expliquait son cheminement créatif que j'ai...pardon...trouvé très débile. Je ne pense pas qu'elle sait vraiment ce qu'elle voulait faire de cette histoire pour avoir décidé quelques jours avant la parution de faire du protagoniste principal mâle, un professeur alors qu'il était au départ un élève (et que c'était Yukichi le professeur). Je ne m'attend vraiment pas à ce que ce soit traité avec une once de bon sens depuis le temps. Bref, c'est probablement ce que j'aime moins de Hirunaka no Ryuusei, cette insouciance avec laquelle les personnages sont abordées. Ça m'empêche aussi de m'investir réellement dans l'histoire qui en devient un peu insipide. Je n'ai vraiment rien contre la prévisiblité et le pathos (même que j'adore \o/) mais là, c'est prévisible en plus d'être peu engageant émotionnellement. Shishio est un gamin, Suzume est une gamine et ce sont les personnages secondaires les plus matures et intéressants >< !
    Bref, c'est probablement le manga le moins bien réfléchi que je suis en ce moment, mais Mamura et les dessins me font restés. De plus, c'est pas comme si c'est un manga chiant non plus, il manque juste de consistance et de quoi vraiment se mettre sous la dent en matière de pathos/conflits amoureux.
     
    Maya et Pixy aiment ceci.
  20. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    53 - Clairement trop court oui !
    J'ai hâte de voir les choses évoluer entre Yuyuka et Togyuu, ça ne peut qu'être mignon.
    Pour Mamura, il est vrai qu'il est absolument adorable, surtout quand il devient expressif envers Suzume, ses rougissements sont à mourir *kyaaa* mais je n'ai pas l'impression qu'il aura un jour sa chance, peu importe le temps qu'il passe. A côté de ça, il n'a pas l'air d'interagir avec d'autres personnages que les habituels. Pour Shishio, c'est vrai que c'est un gamin mais ça dépend. Sur les derniers chapitres, je l'ai trouvé très mature. Pour le cheminement créatif... J'ai pas lu ou pas vu ou pas fait gaffe donc je ne saurai dire. Mais on ne sait jamais, ça peut peut être nous surprendre. Ahem.

    En fait ce qui me dérange dans ce manga c'est que, 53 chapitres traduits et... PAS UN SEUL BAISER. Je suis en manque de démonstrations affectives, de câlins et de bisous. On est pas assez servi dans ce shojo.
     
    Triskel aime ceci.
  21. Triskel
    Hors-ligne

    Triskel Matière noire

    Inscrit:
    2 Mars 2012
    Messages:
    296
    54
    Oh mais que c'est mignon >< ! Suzume est trop belle dans ce chapitre. Le Mamura x Suzume est adorable. Malgré tout, ça me semble encore un peu trop forcé, je n'ai pas l'impression que c'est le one true pairing ou du moins, je ne sens pas mon coeur vacillé avec ces chapitres. On verra bien mais je suis méfiante de ce retournement.
     

Partager cette page