Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Anime Code Geass

Discussion dans 'Manganime' démarrée par Kamisuru, 22 Mars 2012.

Publicité

  1. Kamisuru
    Hors-ligne

    Kamisuru Matière noire Otaku en devenir

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    367
    Fiche en cours.

    CODE GEASS: HANGYAKU NO LELOUCH

    cg.jpg


    Titres alternatifs : Code Geass: Lelouch of the Rebellion / コードギアス 反逆のルルーシュ
    Genre : Action, Mecha
    Support : Anime
    Années : saison 1 : 2006 / saison 2 : 2008
    Nombre d'épisodes : 25 épisodes / 25 épisodes
    Producteur : Sunrise
    Réalisateur : Taniguchi Goro
    Chara Design : CLAMP
    Site officiel : http://www.geass.jp/
    OP : ...
    ED : ...

    • RÉSUMÉ
    Lien vers Anime-kun


    • PERSONNAGES
    Lelouch1.jpg Lelouch2.jpg
    LAMPEROUGE Lelouch
    (seiyū : Fukuyama Jun)

    Suzaku1.jpg Suzaku2.jpg
    KURURUGI Suzaku
    (seiyū : Sakurai Takahiro)

    CC.jpg
    C.C.
    (seiyū : Yukana)

    Nunally.jpg Shirley.jpg Milly.jpg Rivalz.jpg Nina.jpg
    Nunally.jpg
    LAMPEROUGE Nunnally
    (seiyū : Nazuka Kaori)

    Shirley.jpg
    FENETTE Shirley
    (seiyū : Orikasa Fumiko)

    Milly.jpg
    ASHFORD Milly
    (seiyū : Ohara Sayaka)

    Rivalz.jpg
    CARDEMONDE Rivalz
    (seiyū : Noriaki Sugiyama)

    Nina.jpg
    EINSTEIN Nina
    (seiyū : Chiba Saeko)
    Kallen2.jpg Ogi.jpg Tamaki.jpg Toudou.jpg
    Kallen2.jpg
    STADTFELD Kallen
    (seiyū : Koshimizu Ami)

    Ogi.jpg
    KANAME Ōgi
    (seiyū : Madono Mitsuaki)

    Tamaki.jpg
    SHINICHIRO Tamaki
    (seiyū : Tanaka Kazunari)

    Toudou.jpg
    KYOSHIRO Tōdō
    (seiyū : Takada Yuji)
    Charles.jpg Marianne.jpg Clovis.jpg Cornelia.jpg Euphemia.jpg Schneizel.jpg
    Charles.jpg
    ZI BRITANNIA Charles
    (seiyū : Wakamoto Norio)

    Marianne.jpg
    VI BRITANNIA Marianne
    (seiyū : Asako Dodo)

    Clovis.jpg
    LA BRITANNIA Clovis
    (seiyū : Tobita Nobuo)

    Cornelia.jpg
    LI BRITANNIA Cornelia
    (seiyū : Minagawa Junko)

    Euphemia.jpg
    LI BRITANNIA Euphemia
    (seiyū : Minami Omi)

    Schneizel.jpg
    EL BRITANNIA Schneizel
    (seiyū : Inoue Norihiro)
     
    OhmyGott aime ceci.
  2.  
  3. Maya
    Hors-ligne

    Maya Matière noire Modo Manganime Modo Sas

    Inscrit:
    9 Février 2012
    Messages:
    1.777
    Twitter:
    @Maya__Chan
    Allez, j'ouvre le bal avec un avis global sur la série. C'est assez brouillon mais vu que la série commence à dater, il est compréhensible que mes souvenirs soient désordonnés.

    Je balance le tout sous spoiler, ne sait-on jamais.

    A la fin de mon visionnage des deux saisons, la question existentielle qui me faisait le plus rager était : mais qu'ont-ils fait de Kallen nom di diou?!
    Sérieusement, que quelqu'un m'explique pourquoi ils ont niqué le personnage comme ça? Alors que le personnage avait un réel potentiel T_T .. Alors qu'elle représentait la force de caractère et la conviction/foi inébranlable lors de la 1ère saison, dans la seconde, elle ne fait que des merdes. Entre foncer tête baissée sans recharger son artillerie/se faire capturer et toutes les scènes fanservice où ses boobs pivotaient dans tous les sens, je ne savais plus où donner de la tête! La couleur de la seconde saison était donnée dès le premier épisode avec son costume bunny O_O .. ça commençait déjà à sentir le moisi.
    Et alors qu'elle était la plus "proche" de Lelouch et donnait l'impression de bien le connaître, au final, NON. Elle doute de lui et se fait manipuler comme une imbécile. Même que les derniers épisodes, j'avais l'impression qu'elle fonçait dans le tas, sans trop savoir pourquoi ni pour qui elle se battait.. T_T''
    Comme quoi, elle pouvait faire pire que foncer dans une salle pleine d'étudiants avec un couteau pour tuer Suzaku =D
    Finalement...
    Bref, la plus grosse déception de R2 pour moi fut définitivement le personnage de Kallen.

    Rollo, c'est un Sasuke bis, il transperce de la cruche! *pas taper* Bref, dès que la cruche avait commencé à courir comme une ouf en tenant un pistolet, j'avais senti sa mort imminente.. elle avait déjà bien commencé en se jetant du haut d'une terrasse.. heureusement que Suza était là (avec toute cette force hors du commun qu'il a dans son bras au design bien chétif) pour la sauver.
    N'empêche, les derniers instants de Shirley étaient fucking beaux, j'ai larmoyé quand Lelouch essayait de la geasser en larmes T_T .. Et bien aimé la déclaration à la Inoue ( :D ) "Je t'aimerai à chaque fois que je renaîtrai" blabla. Sauf que les paroles avaient plus d'impact en venant de Shirley étant donné qu'elle renaquit (?) effectivement plusieurs fois durant l'anime (geass brainwashing) et retombait à chaque fois amoureuse de Lelouch. (sortez les violons :x)

    C.C ... son utilité s'était arrêtée à mes yeux au premier épisode de la première saison =D Même son BG ne cassait pas trois pattes à un canard, on ne comprend toujours pas l'origine du code (dans la lignée de son origine, on s'arrête à celle qui l'a légué à C.C.. facile) et je suis passée à côté de l'origine du code de V.V?? Une magie ancienne dégotée dans les grottes chelou?? Soit ça n'avait pas été détaillé, soit j'étais captivée par autre chose pendant qu'on narrait ça, vu les 10000 trucs inutiles qui arrivaient en même temps pour nous déconcentrer de l'essentiel : le fin mot de l'histoire qui ne viendra jamais.
    Alors que lors de la 1ère saison, j'appréciais la série pour ce qu'elle était: un divertissement avec des cliff' oufissimes à la fin de chaque épisode... la 2ème saison, j'avais eu beaucoup plus de mal à mettre mon cerveau sur OFF vu comment ça se voulait sérieux/dramatique. (Ne parlons pas de l'arc de la chine, ne parlons pas de choses qui fâchent.. c'est là que ça avait commencé à dégénérer, quand la série avait voulu se donner des airs politiques).

    Et Nunnally? Non mais cette aptitude qu'avait la gente féminine dans CG à retourner sa veste o_O .. Il aura fallu qu'elle touche la main de son frère à la fin pour réaliser ses véritables sentiments? Pour une aveugle qui adulait son frère pendant des années, elle était censée le connaitre mieux qui quiconque. Au final, non, assez cruche pour ne pas lire à travers lui. o/ Elle m'avait bien faite rigoler à appuyer sur un bouton et à se prendre pour la sauveuse de l'humanité.

    En gros, le GROS défaut de cette série fut définitivement sa gente féminine T_T .. (Nina et Villeta, on en parle pas, merci =D)

    Euphie avait bien fait de trépasser dès la première saison en laissant une "belle" image.. Je n'ose imaginer ce que ses boobs auraient enduré durant une potentielle survie lors de la seconde saison.

    Suzaku? :D Je l'avais détesté dès le premier épisode et ma haine aurait perduré jusqu'au dernier o/ Quelle tête de nœuds celui-là. Il ne faisait que merder (et ce, jusqu'au bout). Même si ses larmes à la "fin" étaient assez touchantes, j'y croyais pas trop... des larmes de crocodile. Au fond, il pensait que Lelouch récoltait ce qu'il avait semé, après avoir sacrifié tant de gens, il était temps qu'il se sacrifie lui-même et aille jusqu'au bout de son idéal. le fameux "Requiem of Zero" était quand-même une forme de vengeance, du moins c'est comme ça que je l'avais personnellement perçu.

    Les KoR.. euh.. si on faisait comme s'ils n'étaient pas là? ça ne changerait pas grand-chose au fait. Le 1er n'était là que pour se faire dépoter par Kallen histoire qu'elle ait ses 30 secondes de gloire après avoir été inutile durant toute sa captivité. Enfin, elle flirtait avec Gino et se racontait des anecdotes de brocon avec Nanally en portant une sacrée robe mettant bien ses boobs en valeur, c'était déjà ça. :rolleyes:

    Le fameux WTF avec les parents de Lelouch o_O .. Quelqu'un pourrait m'expliquer le rapport entre créer un monde où les masques tomberont et personne ne mentira (tout ne formera qu'un, blabla) et le sourire de Nunnally? J'devais être à côté de mes pompes mais la cause à effet m'avait échappée. "NE ME DITES PAS QUE LE SOURIRE DE NUNNALLY N’ÉTAIT PAS VRAI, VOUS NOUS AVEZ ABANDONNÉS!" o_O ... Lelouch, mon petit, calm down... Bref, s'il a refusé ce monde d'amour et de paix, c'est juste parce qu'il faisait sa crise d'adolescent en mal d'amour reprochant à ses parents de l'avoir abandonné pour le bien de l'humanité? ce qui fait d'eux de sales égoïstes :D .. Bien sûr, lui, il était blanc comme neige, il n'avait à aucun moment abandonné Nunnally en poursuivant le rêve de créer un monde idyllique.. c'était drôle qu'elle se retrouve entre les mains de Schiezel qui la manipulait comme une marionnette.. non non, Lelouch valait beaucoup mieux que ses parents et avait toutes les raisons de refuser leur monde... parce que le sien serait mieux, il laisserait le libre arbitre aux autres, il concentrerait toute la haine sur lui et une fois qu'il mourra, la haine mourra avec lui. Génial le plan! =D (Je suis peut-être juste aigrie parce que je ne voulais pas qu'il meure à la fin T_T)

    Malgré TOUT ça, j'ai beaucoup aimé la série qui restait quand-même très agréable à suivre mais je n'irai jamais la comparer à Death Note, comparaison qui revient très souvent sur la toile.
    Dans CG, j'ai l'impression que les scénaristes voulaient pondre quelque chose d'intelligent et pour ce faire, il avaient choisi de jouer sur "le mystère". Un mystère qui n'était finalement que des trous dans le scénario que le fan devait boucher à sa manière, en s'imaginant ce qui s'est passé (les résurrections providentielles surtout :D), rien ne prouvait qu'il avait tort ou raison.. Telle chose est arrivée, point, à toi d'imaginer comment, on ne te donne rien de concret. On ne peut parler d'incohérence, on a la fin sans les moyens. On ne peut pas dire que c'est impossible puisque qu'on a pas tous les facteurs à disposition. On n'a qu'à regarder et accepter que les choses finissent ainsi. Et ça, c'est dommage... Dans Death note, on avait TOUS les moyens devant les yeux, et il fallait jouer au plus fins pour deviner la fin.. et même en ayant TOUS les indices devant les yeux, Raito et L arrivaient à nous surpasser, surprendre. Dans CG, non, à chaque fois on te sort des power-up chelous pour t'en mettre plein la vue mais que tu n'aurais jamais pu prévoir étant donné que tu n'étais au courant de rien. C'est surtout ça ce qui m'a gêné T_T .. ce n'est pas intelligent (même si ça s'en donne les airs), c'est de l'arnaque, on t'impressionne avec des mechas auxquels poussent des ailes. Du coup, toute comparaison entre CG et DN est une ignominie, sauf si on prétend que R2 n'a jamais existé tout comme les épisodes 26-37 de DN :$
     
  4. Haru Airurando
    Hors-ligne

    Haru Airurando Matière noire

    Inscrit:
    26 Mars 2012
    Messages:
    37
    Mon avis ne va porter que sur la saison 1. J'ai entamé la saison 2 y'a plus de deux ans de cela avec un gros WTF! qui a fait que j'ai jarté cette seconde saison avec pour objectif d'un jour la continuer un jour... Jour qui a du mal à arriver...

    Bon finalement, la saison 1 de Code Geass est vraiment pas dégueu mais ce qui m'a sans doute le plus choqué, c'est de voir une sorte de copie de plusieurs séries. Petit mélange de Evangelion, Death Note, Gundam Seed et on m'a même lâché Rahxephon (je suis seulement en train de les regarder). Mise à part cela, l'histoire se laisse regardé avec un certain intérêt, on s'ennuie pas trop et plus on avance, plus on voit vers quoi ça va tourner et on aimerait bien voir justement ce qui va se passer.

    Suzaku qui découvre qui est ce fameux Zero entre autres. Et c'est bien là que la saison 2 m'a bien ennuyé en deux épisodes seulement... On termine donc la premier saison sur un sacré cliffhanger et là j'ai sauté directement sur la seconde saison pour me rendre compte qu'on reprend sur un ton plat sans faire la suite directe de la dernière scène, j'arrête rarement un anime après deux épisodes (à moins que ce soit ecchi lolilol) et c'est peut-être une bonne idée de base de lancer une seconde saison sans continuer la fameuse scène trop waw de la saison précédente mais j'ai pas du tout adhérer et ça me donne beaucoup de mal à recommencer. La seule chose qui me motive, c'est de pouvoir au moins émettre une critique claire et net sur l'ensemble de cette série.
     
  5. Locke lamora
    Hors-ligne

    Locke lamora Granite Tigre d'Argent

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    582
    J'ai beaucoup de mal à rester objectif sur Code Geass. Malgré les errances de la saison 2, la série reste quand même celle qui m'a permis de renouer avec les anime après une longue pause, qui a remis en question mes préjugés sur les mechas (ce qui m'a poussé à regarder Gundam et Macross) et puis m'a fait découvrir Hyjoo...donc si je suis inscrit sur Kosmi c'est un peu grâce à Lelouch :D

    D'accord avec Haru, la saison 1 reste très bonne, un mélange réussi entre plusieurs élements (mecha, romance, design clampien, héros machiavélique...) qui aurait pu être indigeste mais qui prends plutôt bien.

    La saison 2 commence par un gros reset, ce qui fait qu'elle a un rythme plus lent que la première. Ce n'est pas tant le début qui m'a dérangé que les épisodes du milieu de la série, avec comme Maya l'a dit
    un gros WTF avec l'empereur et l'impératrice, suivi d'un lelouch qui geasse l'insconscient collectif o_O
    La partie Zero requiem est assez réussie, et se conclue par un dénouement que j'ai trouvé logique.

    Reste qu'au final, la série est un peu plombée par ses WTF incessants et par un manque de développement flagrant de ses persos.
     
  6. Lysandris
    Hors-ligne

    Lysandris Comète Prix Caro 2012

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.775
    Je suis d'accord avec Locke, sauf sa conclusion. Certes la série, en fait surtout la seconde saison, est plombée par des rebondissements inutiles ou improbables :

    - Le reset du début de la saison 2 était abusé (mais il avait tout de même au moins le mérite de nous épargner le traditionnel et horripilant épisode de recap).
    - Les chinois n'ont servi strictement à rien, je ne sais pas ce que ces personnages sont venus foutre là au final. On a pratiquement l'impression d'assister à un cross-over entre Code Geass et une série dont Xingke serait le héros, sauf qu'une telle fiction n'existe pas. :D
    - Tout le monde, je pense, s'attendait à ce que les retrouvailles entre Lelouch et son père soient le point culminant de l'anime. Ce passage s'est finalement soldé par des révélations dignes d'un joyeux nanar et par le geassage de l'humanité. :eek:

    Mais, à mon avis, c'est la conclusion d'une fiction qui permet véritablement de séparer le bon grain et l'ivraie. Ce ne compte plus les séries prometteuses qui se sont lamentablement vautrées sur la fin et ont sombré dans l'oubli. Code Geass a réussi malgré tout à donner un point final avec du suspense, de l'émotion, qui apporte assez de réponses pour ne pas laisser le fan sur sa faim tout en laissant assez de portes ouvertes pour l'inviter à fantasmer sur une suite. Code Geass, c'est un peu un héros de battle shonen qui a passé sa carrière à ramper dans la boue avant d'émerger triomphalement à la fin. :D C'était du très bon boulot et ça fait de Code Geass un incontournable.
     
  7. Inika
    Hors-ligne

    Inika Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.392
    Nous avons à peu près le même avis sur la question.
    Globalement, c'est une bonne série, bourrée d'action et immersive dans l'ensemble. Cependant, comme vous l'avez soulevé, il y a de nombreuses incohérences, dont la saison 2 qui en comporte à foison.
    Mais tout comme Locke, cette série m'a définitivement réconciliée avec les Animes alors que je les avais délaissés après Blood+. J'étais à l'époque très sélective dans mes choix.
    La saison 1 est vraiment bien. En tout cas selon mon avis. Un subtil mélange de Mecha, de complots et de politique. Pas mal de personnages intéressants mais comme le dit Maya, peu travaillé. Je pense aussi aux persos féminins. Ma préférée étant Villeta. Par contre ce qu'ils en ont fait..
    On passe de la méchante officier à la gentille maitresse de maison.

    En gros, on passe de Domina Villeta:
    [​IMG]

    A Dominée Villeta:
    [​IMG]

    Bien sûr c'est de l'ironie pure mais c'est dommage pour ce personnage, étant donné qu'elle n'intéragit pas énormément.

    Et je rejoins l'avis de Maya par rapport à Kallen. C'est une hérésie et je suis bien d'accord.
     
  8. Maddilly
    Hors-ligne

    Maddilly Galaxie Yéti Ludere deorum

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.379
    Comme Locke, j'ai du mal à rester objective sur Code Geass, mais pour des raisons inverses. :D

    J'avoue que je n'ai pas tout regardé. J'ai arrêté de regarder au début de la saison 2, mais j'avais décroché bien avant. Et puis j'ai regardé les 2 derniers épisodes histoire de savoir la fin. C'était une bonne conclusion, j'étais agréablement surprise et émue, mais ça ne m'a pas donné envie de savoir ce qu'il s'était passé avant. :p

    Je n'ai aimé AUCUN personnage (surtout les féminins, pour ça mon avis retrouve celui de Maya). Et le design m'a fortement rebuté tout au long de mon visionnage (les persos anorexiques et les filles avec des seins plus gros que leur tête... :confused: le nouveau style des Clamp ne me plait pas vraiment).
    Je ne renie pas les qualités de la série, même si je pense que c'est fort pompé sur d'autres classiques et que Code Geass comporte au fond très peu d'originalité.

    Maya : la comparaison avec Death Note n'est globalement pas vraiment pertinente, c'est vrai. Sauf si on s'attarde sur Lelouch. Il est moins vilain et perturbé que Kira, mais c'est quand même le même but initial chez les deux personnages.
     
  9. Len
    Hors-ligne

    Len Galaxie Modo Manganime Modo Jeux Vidéo

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    5.793
    Je viens seulement de me souvenir que j'avais commencé à rédiger un post il y a une demi-semaine :eek: .

    Bref, pour le World of C

    Après quelques années d'intenses réflexions, je me demande s'il ne faut pas tout simplement prendre le Geass de Dieu comme une métaphore.

    De toute évidence, le World of C est un lieu qui matérialise les pensées de ceux qui y sont présent, c'est comme ça que l'Empereur fait apparaître une bibliothèque de nulle part ou des fusées à ses jambes.

    Le Geass de Dieu correspondrait tout simplement au moment où la volonté de Lelouch - et donc son contrôle sur le World of C - est plus forte que celle de son père : alors que ce dernier veut juste "détruire Dieu"/Détruire le monde", Lelouch annonce qu'il va en prendre le contrôle, qu'il va manipuler l'inconscient collectif pour pousser l'histoire dans une autre direction (via le Zero Requiem).

    Je sais pas si je suis clair ?

    je sais qu'on a eu pas mal de débats enflammés là-dessus, mais je suis vraiment pas persuadé que Code Geass repose tant sur le WTF que ça :p .

    Comment dire ... contrairement à Guilty Crown où certains trucs sont vraiment indéfendables (et pourtant, j'ai essayé :D ), il y a quand même un semblant de logique dans les differents rebondissements de Code Geass (c'est parfois complètement tordu, mais il y a toujours un demi-screenshoot qui peut nous servir d'explication).
    Le vrai problème résiderait plus dans le fait que les réalisateurs n'ont pas pris assez de temps pour développer des points qui leur paraissait évidents et ne le sont pas pour tout le monde.


    Bon après, c'est sûr que s'ils n'avaient pas fait les clowns dans la saison 2 (le reset, les KoR, le fan-service ...), ils auraient eu un peu plus de temps pour développer la base du scénario :rolleyes: .
     
  10. Kashim
    Hors-ligne

    Kashim Matière noire

    Inscrit:
    4 Mars 2012
    Messages:
    248
    En ce moment, je me retape certaines séries et est venu le temps ( des rires et des chants ) de Code Geass.

    Forcément, il était impensable que je passe à côté de ça...

    Saison 2 - Episode 19.

    Même si je savais ce qui allait se passer, ces moments sont juste touchants...


    J'ai directement été réécouter la version longue de Boku Wa Tori Ni Naru ( If I Were a Bird ) qui est vraiment puissant. ( surtout vers la fin )
     
    lily et Len aiment ceci.

Partager cette page