Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Dis-voir ! Ce que tu lis

Discussion dans 'Manganime' démarrée par Silveda, 19 Avril 2012.

Publicité

  1. Eris
    Hors-ligne

    Eris Nébuleuse Modo Atelier Modo Évasion Flower Power

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    3.379
    Twitter:
    @Mlle_Eris
    Ton message me donne envie d'y jeter un coup d’œil. Ça respecte assez l'aspect historique ou bien c'est une adaptation très libre ?

    Sinon je suis devenue accro à I am a hero, qui suit un mangaka raté dans un monde infecté par le virus zombie. C'est très cool visuellement, l'auteur fait très attention à garder une certaine cohérence dans les actions de ses personnages, et fait passer des messages intéressants. Bref l'histoire n'est pas originale, mais dans la réalisation c'est du solide.
     
  2.  
  3. Inika
    Hors-ligne

    Inika Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.392
    Dans l'ensemble cela respecte les grandes lignes historiques. Ici, la trame du Manga se positionne sur l'adolescence de Cesare, plus exactement durant ses études qui consistent à le mener à la fonction de Cardinal. Rodriguo Borgia, quant à lui, n'est pas encore devenu Pape à ce moment là. Rien à voir avec la série donc.
    On a aussi l'occasion d’apercevoir certains personnages connus historiquement parlant. C'est assez réaliste.
    Après je suppose que la Mangaka y a inclus son grain de sel. Angelo, le deuxième personnage principal après Cesare est purement fictif.

    Mais vu comment est partie la Mangaka, il se pourrait que l'on voit défiler toute la vie de Cesare. Et tant mieux! :rolleyes:
     
  4. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    Terminé hier la série Tokyo Summer of the Dead. 4 volumes touchant au thème maintes fois vu et revu du zombie.
    Un charadesign pas vilain, une individualité remarquable des zombies, un début basique, un développement qui ne casse pas trois pattes à un canard, une atmosphère romantique à peine aboutie et une fin baclée. Si j'avais su que la fin allait être aussi pourrie, laissant un tel goût d'inachevé, je n'aurai pas gaspiller mes sous pour cette série un soupçon trop médiocre. Aucune originalité, rien ne pourrait le différencier de ce que l'on a déjà pu voir. Avec du recul, j'aurai mieux fait de commencer I am a hero qui a l'air dix fois mieux que cette série insignifiante qu'est Tokyo Summer of the Dead.
     
    OhmyGott aime ceci.
  5. Eris
    Hors-ligne

    Eris Nébuleuse Modo Atelier Modo Évasion Flower Power

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    3.379
    Twitter:
    @Mlle_Eris
    Je te conseille sans souci I am a hero, qui a le seul souci d'être aussi long que le héros est long à la détente (mais paradoxalement assez intéressant dans sa vision des choses).
     
    OhmyGott aime ceci.
  6. ninakiller
    Hors-ligne

    ninakiller Volcan

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.059
    Quelqu'un lit Evil eater?
    J'ai lu le début et j'ai bien kiffé.

    Je voulais savoir si la série vaut le coup (après le tome 1)?
     
  7. Maddilly
    Hors-ligne

    Maddilly Galaxie Yéti Ludere deorum

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.379
    Lecture du tome 1 de Gisèle Alain.
    "C'est un manga pour toi, ça va te plaire à coup sûr !"
    J'y suis donc allée les yeux fermés et j'ai le regret d'annoncer à cette amie que c'est son premier fail parmi ses conseils avisés. x) Je n'ai pas détesté, mais j'ai fini ce tome juste pour dire que je l'avais fini. Visuellement c'est très soigné, mais le récit est un peu plat, aucune histoire n'a réussi à me toucher ne serait-ce qu'un peu et je n'ai pas du tout accroché aux personnages et encore moins à l’héroïne. On me l'avait décrite comme rafraichissante et enjouée, je l'ai trouvée très agaçante à se mêler de tout selon ses caprices et plus chipie que réellement enjouée, toute sa bonne volonté n'a rien pu y faire. Et son chara-design m'ennuie. x)
     
  8. ninakiller
    Hors-ligne

    ninakiller Volcan

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.059
    Tiens, je me quote x)
    Sinon actuellement, j'me suis enfin acheté la suite de Ma copine est fan de Yaoi !
    C'juste excellent :x

    Et j'ai lu Mahou Shoujo of the End...

    Alors comment expliqué ? x)
    Vaut mieux ne pas se fier aux premiers chapitres et même peut être au deuxième.
    Car trop de tropes...vraiment. On croirait un survival horror classic.(notamment pris en grande partie des trucs de zombies)
    C'est après que le manga se distingue, et qu'on commence à apercevoir le potentiel.
    Y'a des trucs dont je m'attendais vraiment pas..

    Je voit ce manga déjà arriver en anime : p

    (et toujours cette petite dose d'ecchi pour prendre certains dans le wagon x)
    (j'aime bien le chara design de filles, les yeux, les courbes *pas celle aux gros seins car ils sont moche^^*
    ça rappel d'ailleurs bien HoTD..à croire qu'ils l'ont fait par exprès)
    J'attend la suite car les derniers chapitres ont titillés ma curiosité :x
     
    Dernière modification: 16 Mai 2014
  9. ShiroiRyu
    Hors-ligne

    ShiroiRyu Matière noire

    Inscrit:
    2 Mars 2012
    Messages:
    4.772
    Dragon Quest : Emblem of Roto.
    Bon, autant le dire, on achète pas ce manga pour ces graphismes.
    Il a plus de 20 ans. Par contre, si vous avez la fibre nostalgique, que vous aimez la classique histoire du héros comme Dragon Quest : Dai, vous serez alors parfaitement servi de votre côté.
    J'ai encore du mal à croire qu'aujourd'hui, on nous sort une série vieille de 20 ans mais en même temps, qu'est-ce que c'est bon. Si seulement ça peut intéresser à sorti Fire Emblem : Hasha no Tsuguri, je ne dis pas non !
    Bref, deux premiers tomes assez classiques mais très plaisants !
     
  10. Ozymandias
    Invisible

    Ozymandias Invité

    Gunnm :

    Tomes 1-5
    Quel bonheur de (re)découvrir ce manga qui m'avait déjà tant plu il y a quelques années. On suit avec plaisir les péripéties de Gally dans cet univers sale et crasseux. Charismatique, belle, émotive, Gally a tout pour plaire, d'autant que l'univers dans lequel elle évolue est très fouillé. On s'y croirait, tant les dessins sont détaillés et les personnages secondaires réalistes. Ido et Yugo sont attachants, Jashugan en impose drôlement, quant à Desty Nova, c'est un vrai malade comme on les aime. 5 bons premiers tomes donc, à lire au moins une fois.
    Bien !


    Tomes 6-9
    Lu hier pour la première fois*. Qu'est-ce qu'il s'est passé déjà ? Dur à dire. Il est bien difficile de se souvenir d'un truc qui passe du coq à l'âne toutes les 5 pages. D'autant plus que les personnages changent radicalement de personnalité quand ça leur chante. Ajoutons à ça un nouveau personnage, Lou, pas du tout intéressant, censé, j'imagine, apporter une touche de douceur à cet univers; des explications pseudo-scientifiques complètement perchées donc je n'ai personnellement rien eu à carrer... Au final, j'ai lutté pour terminer le tome 9. La fin est nulle, mais sachant que l'auteur a subi pas mal de pression pour ce tome 9, on pardonnera.

    *Oh, wait ! Arrivé aux dernières pages du dernier tome, je me rends enfin compte que ces tomes 6 à 9, je les avais déjà lus il y a 3 ou 4 ans. C'est bien la première fois que j'oublie toute une partie d'un manga. Pour dire à quel point il m'a marqué.
    Ca parle de quoi déjà ?


    Gunnm Last Order - Tomes 1-3
    L'auteur, insatisfait de la fin de son manga, décide de reprendre l'histoire quelques pages en arrière. Pourquoi pas après tout. Les années ont passé depuis la fin de Gunnm, son style graphique a évolué. C'est plus propre. Un peu lisse mais toujours très beau. Sachant que l'histoire se passe dorénavant sur Zalem (au moins au début), que Zalem est une société utopique, toute belle, tout ça tout ça, le changement de style ne pénalise en rien le propos. Le problème, c'est le reste. Tout le reste. Ce que j'ai retenu de ces 3 tomes ? Des combats type DBZ (j'ai l'impression d'insulter DBZ) sans le côté attachant ou répugnant des alliés ou des ennemis. Et, bien sûr, sans aucune stratégie. Ici, Gally (qui a perdu toute sa personnalité, et donc, sa beauté), se bat contre des gros pas beaux vilains vraiment très très vilains. L'univers est froid, je n'ai rien éprouvé sauf l'envie d'arrêter ma lecture. Parallèlement à ça, on nous assomme d'explications pseudo-scientifiques incompréhensibles pour expliquer les événements, bien plus que dans la série d'origine. On a également droit à de nouveaux personnages qu'on voudrait claquer contre un mur. Des clones de Gally façon mauvais shojô. C'est bien simple, ce début est nul à chier. Et comme la suite est apparemment encore pire, je préfère en rester là.
    Fuyez, pauvres fous !


    Gunnm Last Order - Et la suite ?
    Je n'ai pas résisté à lire quelques spoilers. Ouf, j'ai évité le pire ! Un tournoi apparemment sans intérêt sur 6 volumes, 1 homme-bite au tome 11... sans oublier la planète Karaté que Gally découvrira peut-être, ou pas d'ailleurs, j'en sais rien. Bon allez, on arrête le massacre.
     
    Dernière modification par un modérateur: 22 Juin 2014
  11. Ozymandias
    Invisible

    Ozymandias Invité

    Übel Blatt - Tomes 0-3

    Un manga de Dark Fantasy. Chouette, depuis Berserk, ça m'avait bien manqué faut dire.
    Pour rappel, voici la définition du terme : La dark fantasy, ou fantaisie noire, est un sous-genre de la fantasy qui désigne les œuvres dans lesquelles l'ambiance est très sombre et proche de l'apocalypse. Le bien laisse place au mal et les héros sont souvent fatigués et abattus par les épreuves qu'ils ont subies. En partant donc d'une mentalité pessimiste, l'auteur nous présente la plupart du temps une œuvre évoluant dans un contexte psychologiquement oppressant pour le lecteur ou les personnages, et peut également délivrer les détails des combats. Cela leur donne une dimension plus violente et parfois assez proche de l'horreur sans pour autant en faire partie. Cette dimension nouvelle de la fantasy s'éloigne du classique manichéisme, et permet une réflexion sur le bien-fondé des notions de bien et de mal.

    Le pitch : Dans un monde fantastique, 14 valeureux héros partent guerroyer afin de sauver les faibles et les opprimés des méchants pas beaux. En chemin, les héros se déchirent. 3 d'entre eux meurent, 4 passent à l'ennemi et 7 accomplissent leur mission. Ces derniers reviennent au pays en héros, tout ça tout ça. Un pitch plutôt pas mal en somme. Pour la suite...

    ...Le personnage principal, un genre d'Edward Elric version emo-elfe. Un gamin d'une douzaine d'années.
    Dès le début : Rencontre entre Edward Elfric et une demoiselle. Ce premier en profite pour la foutre à poil et lui mettre un doigt. Ou deux, on sait pas trop. Pour quelle raison ? Parce que c'est ça, la dark fantasy, c'est trop dark, trop sexe. Bon, c'est une fausse note mais il s'agit des toutes premières pages. Berserk aussi n'avait pas fait dans le finesse au début.

    Ensuite : combats, combats, combats, culottes, combats, Sasukeketerie (oui parce que vous voyez, notre jeune héros, il est tiraillé, il se pose plein de question existentielles, il veut se venger de quelque chose mais il hésite), nichons, combats. Bref, tout ça pour dire, ce début ne fait pas du tout, mais alors pas du tout dans la finesse ni dans l'originalité. L'histoire, sans doute calibrée pour plaire à un public entre 12 et 16 ans, n'a pour le moment rien pour elle. Tout est trop superficiel. Il y a quelque chose en moi, lorsque je lis ce manga, qui m'implore de retourner sur Berserk au plus vite. Mais les plus gros défauts ne sont pas là.

    Le manga a beau posséder une trame à priori assez simple, c'est parfois le bordel pour s'y retrouver. La faute à un design on ne peut plus foireux . En gros, voilà mes réactions à certains moments : "Mais qu'est-ce qu'il fout là, lui ? je l'ai vu il y a 3 pages, il était pas du tout à cet endroit". Deux choses : Certaines actions se passent beaucoup trop rapidement, trop superficiellement. Et enfin, et là c'est impardonnable, on ne me fera pas croire que le dessinateur de ce truc n'en a pas rien à foutre de son manga. Auquel cas, il aurait au moins fait en sorte que les différents personnages n'aient pas tous la même tête. Bon d'accord j'exagère, on reconnait facilement le personnage principal et la plupart des mecs (quoique, pas toujours). Mais pour les femmes, faut s'accrocher. En faisant preuve d'un minimum d'effort, on finit par les reconnaitre, mais cela traduit la faiblesse d'un chara-design hyper générique en plus d'être parfois de mauvais goût. C'est sûr qu'une gamine de 8 ans qui se trimballe constamment en culotte avec une grosse épée à la main (voir la couverture du tome 4), ça donne envie...

    Le dessin n'est pas mauvais pour autant. Je lui reproche surtout son aspect à la limite du shojo, un aspect qui ne sied pas du tout à un récit de dark fantasy. Mais ici, ce n'est pas de la dark fantasy, donc on s'en fout.

    Ni intense, ni profond, ni psychologique, vraiment, je ne comprends pas tous ces avis hyper positifs sur ce manga.
     
    Dernière modification par un modérateur: 23 Juin 2014
    Maya aime ceci.
  12. Silveda
    Hors-ligne

    Silveda Matière noire Modo Arts Rhétos Modo Arts L&BA

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    2.976
    J'aime bien Übel Blatt, c'est fun comme tout. Mais.... Où as-tu bien pu voir que c'était de la Dark Fantasy ? Ça n'en a jamais été et n'en sera jamais. C'est de la fantasy tout ce qu'il y a de plus classique.
     
  13. Ozymandias
    Invisible

    Ozymandias Invité

    Pour commencer, ici :
    [​IMG]

    Et aussi partout, absolument partout, sur le net.
     
  14. Api
    Hors-ligne

    Api Molécule

    Inscrit:
    23 Décembre 2014
    Messages:
    322
    Je suis dans ma période Manhua en ce moment. Les trois sont publiées sur des blogs (si je ne m'abuse), tout en couleur, et sont vraiment super.
    Les auteurs ont des oeuvres en commun, c'est pour ça que leur style est assez similaire. Les deux premières sortent encore régulièrement et la dernière est un one-shot terminé.

    19 Days (19 Tian), c'est des tranches de vie entre deux amis, mais y'a par contre une grosse dose de shonen-ai. Si vous passez outre, c'est quand même sacrément drôle.
    Their Story (Tamen de Gushi), c'est encore de la tranche de vie, mais cette fois-ci avec du shojo-ai. Encore une fois, c'est très drôle à lire.
    Avec The Specific Heat Capacity of Love, on n'est plus du tout dans l'humour et c'est même très dur et crû. C'est une fille en sortie sur une plage qui rencontre un "garçon" qui lui raconte son amitié avec un requin.
     
    Dernière modification: 12 Juin 2015
  15. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    Nyohoho ! Je viens de commencer Parmi eux - Hanakimi de Nakajo Hisaya.

    On m'a conseillé de commencer ce manga pour son humour, son histoire. On m'a résumé le machin et je me suis dit que ça pouvait être prometteur. Je viens d'achever le premier tome et pour le moment, je trouve ça plutôt bien. Rien de bien transcendant, mais ça reste accrocheur. Et puis, pour un manga qui date de 1996, je trouve les dessins vraiment potables ! Bon, pas toujours fan des coiffures par moment, mais ce n'est pas grave. Donc donc, vite fait l'histoire : Mizuki, alors âgée de 13 ans, voit passer à la télé un très jeune sauteur en hauteur, Sano Izumi. Tout de suite, elle éprouve une énorme admiration - ce n'est pas vraiment de l'amour, pas encore du moins - pour lui, à tel point que 3 ans plus tard, elle décide d'intégrer son école. Seulement, c'est une école réservée aux garçons.

    Du coup, comme on peut s'en douter, ça donne droit à des quiproquos assez drôles, des situations louffoques. Et puis, y a une pelleté de garçons aux personnalités bien différentes. Nakatsu et le doc' sont vraiment drôles. Pour le moment, je suis un peu sur la réserve vis à vis de Sano, parce qu'il incarne le brun ténébreux qui semble être le seul à avoir des problèmes existentiels. A côté, j'aime beaucoup Mizuki qui arrive à s'affirmer au milieu de tout ces hommes et qui fait preuve d'une détermination à toutes épreuves. Maintenant, plutôt convaincue par le tome 1 mais je ne sais pas ce que ce concept peut donner sur 22 autres tomes.
     
    Len et Maddilly aiment ceci.
  16. Len
    Hors-ligne

    Len Galaxie Modo Manganime Modo Jeux Vidéo

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    5.801
    Franchement, la série reste très bonne jusqu'au bout :calin: .

    Forcement, il y a des arcs un peu moins bon que d'autres mais les persos secondaires sont extras, la relation entre les héros progresse par petites touches disséminées, certaines scènes sont juste kyaaïantes et je n'ai jamais eu l'impression que ça tournait réellement en rond.
     
  17. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    Hé bien je reviendrais donner mon impression au fil de ma lecture alors ! On verra si j'arrive au bout :3 Je n'ai pas beaucoup avancé, tome 2.

    Apparition du frère et bizarrement, je sais pas pourquoi mais je sens que lui et le Doc' se connaisse. Déjà ils ont en commun la médecine. o/
     
  18. Angelkappa
    Hors-ligne

    Angelkappa Matière noire

    Inscrit:
    3 Mars 2012
    Messages:
    1.374
    Servamp 7 : Ce tome était énorme, la série devient de plus en plus intéressante au fil des tomes. Et le plus frustrant quand tu finis sur un cliffhanger, c'est que tu dois attendre longtemps car tu as rattrapé la sortie japonaise :pleure: Le tome 8 sort à la fin du mois au Japon :'D J'espère que l'annonce du 15 juillet sera pour un anime :p

    Ce tome est consacré à Lawless et Licht. On apprend le passé Lawless et ça va beaucoup le changer. Dire qu'il avait enfin décidé de faire tout ce qu'il pouvait pour aider les autres, voilà qu'il risque de perdre ses pouvoirs de servamp :eek: Surtout que le tome finit avec Tsubaki qui tient la plaque avec le nom de Lawless :panic: Il fait un très beau duo avec Licht et j'ai pas envie que ça s'arrête là, surtout que Licht lui a enfin donné un nom :(
    Même si Kuro est revenu bien plus puissant et que Mahiru est plus débrouillard. Je ne sais pas s'ils arriveront à tenir face à la bande de Tsubaki :eek:

    Je pense faire un sujet, mais il faudra que je relise le début pour prendre des notes.
     
  19. ShiroiRyu
    Hors-ligne

    ShiroiRyu Matière noire

    Inscrit:
    2 Mars 2012
    Messages:
    4.772
    Pensée joyeuse :
    Tiens je lis une série qu'elle est bien : ReLife.
    Un manga ou manwha qui est dispo que sur une application et qui aura une version animée en 2016.
    Je considère ça comme un coup de coeur vu que je me suis enfilé les 90 chapitres en une journée.
    Synopsis simple : Le héros, 27 ans, a encore échoué à son entretien pour trouver du boulot.
    Un type bien sympa mais louche lui propose de prendre une drogue le ramenant à son adolescence où, pendant une année, il va pouvoir revivre sa scolarité.
    Sauf qu'après cette année au lycée, il redeviendra le même homme qu'auparavant, mais avec un métier, etc ... et il se souviendra de tout ... à contrario des personnes qui apprendront à le connaître au lycée.
    Le style graphique est vraiment très plaisant et l'histoire l'est toute autant.
    Attention, contrairement à ce que l'on pourrait croire, non, ce n'est pas un truc ecchi ou autres.

    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]
     
    Krssst aime ceci.
  20. Lougane
    Hors-ligne

    Lougane Matière noire Modo Fourneaux Modo Atelier

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    2.044
    Pas mal de séries en parallèles mais dernièrement j'ai décidé de me lancer (et rattraper mon retard) sur Ubel Blatt (ça fait juste 7 ans que les 4 premiers tomes sont dans ma bibliothèque mais ce n'est pas grave), Kuroko no Basket et L'attaque des titans.

    Ubel Blatt : c'est sympa mais gentillet et un peu brouillon pour le moment. D'ailleurs je suis toujours sidérée par l'insertion brutale de moments crus (scènes de sexe, violence gratuite et détaillée) au milieu de toute cette ambiance plutôt légère et loufoque avec un peu de baston et d'explications. Mais justement, toute cette légèreté saupoudrée de "dark" fini par devenir indigeste. Après 5 tomes, je ne comprends toujours pas pourquoi ni comment fonctionne notre héros dans ses possibilités techniques. Genre c'est THE escrimeur et combattant mais il gère trop mal ses combats, se retrouve tout faible et blessé pour finalement (re)devenir THE escrimeur qu'il est censé être et remporter son combat (alors qu'il été tout faible et blessé à l'article de la mort 2sec avant). Comme prévu en feuilletant le tome 0, nous sommes loin d'un Berserk côté Dark (parce que justement le chara design donne clairement le ton) et l'histoire est clairement Fantasy, mais j'ai l'impression que l'auteur a rajouté les fameux éléments crus pour faire plus Fantasy (ce qui était inutile) en espérant qu'on ne l'a pas contraint. Malgré ça je continue de lire avec intérêt (maso vous dites ?).

    Kuroko no Basket : j'ai décidé de me lancer dans le manga après avoir enchainé les 2 premières saisons en anime. Bon c'est clairement de la redite de l'anime mais c'est pas grave, je prolonge le plaisir. Comme le manga est terminée je sais où je vais :D

    L'attaque des titans: j'avais vu quelques épisodes à la télé qui avait finit par me convaincre (lors de la sortie manga j'avais fuis car trop promu comme THE manga du moment). Le récit est un peu brouillon dans les premiers tomes (ce qui avait été corrigé dans l'anime) avec de longs flashbacks mal introduit (toute la partie d'entrainements et la jeunesse des 3 personnages principaux). En y repensant, j'ai l'impression que l'auteur n'avait pas prévu que l'histoire devienne une série et, pris de court à continue son histoire en insérant des éléments explicatifs au fur et à mesure. Mais maintenant qu'on est mieux établis dans le monde et l'histoire les rebondissements s'enchainent beaucoup mieux je trouve.
     
  21. Len
    Hors-ligne

    Len Galaxie Modo Manganime Modo Jeux Vidéo

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    5.801
    C'est pas en fonction des phases lunaires ou un truc comme ça ? Genre, il perd en puissance dès qu'il y a un nuage mal placé :rigole: .
     

Partager cette page