Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Dis-voir ! Ce que tu lis

Discussion dans 'Manganime' démarrée par Silveda, 19 Avril 2012.

Publicité

  1. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    Je viens de rattraper mon retard sur les scans d'Aku no Hana. Etant donné que je suis l'anime, et que ça m'a plutôt plu malgré un visuel assez moche, je me suis laissé tenter par le manga. Et je ne suis pas déçue. Certes, on ressent un peu moins ce côté malsain dans le manga, mais ça reste quand même pas mal barré. Au début, je n'étais pas très convaincue par les dessins. Je les trouvais plutôt inégaux. Mais le trait s'améliore nettement au fil des chapitres. Là, l'histoire a pris un tout autre tournant et je ne m'y attendais pas.
    Tout le bordel avec Nakamura, Saeki et Kasuga est vraiment tordu. On se sent oppressé de tout les côtés. Sur la fin, Saeki a clairement pété un câble. Et quand on la retrouve 3 ans plus tard, je la trouve toujours aussi flippante. L'image que l'on pouvait avoir d'elle au tout début du manga est maintenant bien loin derrière elle. Néanmoins, je la soupçonne d'être toujours un peu accro à Kasuga. Nakamura a pour le moment disparue de l'histoire, bien que son souvenir hante encore Kasuga. Pour ce dernier, il se fait toujours balloter de droite à gauche. Ce garçon manque de détermination, de conviction. Il dépend beaucoup trop des autres. Je ne comprends pas comment il peut être aussi faible face à des filles. Il se fait déshabiller aisément par Nakamura au début et se fait mettre les vêtements de sport et là, il se fait violer - parce que oui, il n'était absolument pas consentant - par Saeki.
    Bref, pour le dernier chapitre paru.
    Je ne m'attendais pas à ce qu'il fasse une telle déclaration. Je ne sais pas si ça va vraiment lui apporter quelque chose mais en tout cas, je sens qu'il va se faire rejeter car après tout Tokiwa est toujours avec Kouji. De plus, je pense que Kasuga verra toujours une partie de Nakamura en Tokiwa et même s'il veut aller de l'avant, ça finira par le freiner.
    Vivement la suite !
     
  2.  
  3. tigra.grece
    Hors-ligne

    tigra.grece Matière noire

    Inscrit:
    7 Mai 2013
    Messages:
    165
    En ce moment lecture de mangas yaoi qui sont sorti en France (avec les avis sur mon blog) et des fois je les commentes sur mon Twitter :)
    Je pense qu'apres les lectures Yaoi, je vais m'attaqué aux mangas Adult/Josei & Mature :)
     
  4. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    Aku no Hana 45. Urk quelle surprise.
    Je ne m'attendais pas à ce que Tokiwa accepte si rapidement. Bref, un chapitre qui cloture rapidement les choses. A voir ce que va donner la suite mais je doute que Kouji laisse les choses aller si facilement dans le sens de Kasuga.
     
  5. Tam
    Hors-ligne

    Tam Matière noire

    Inscrit:
    6 Mars 2012
    Messages:
    137
    Je viens de commencer deux shojos qui sont récemment sortis chez Akata : No longer heroine et Parapal.

    J'ai un avis assez négatif, pour l'instant, sur les deux premiers tomes de No longer héroïne. Je m'attendais à une anti- héroïne drôle mais c'est tout le contraire, je la trouve vraiment gonflante. Si encore à côté, il y avait des persos qui remontraient la barre, je ne dirais rien mais là j'ai vraiment du mal avec leur comportement. Je vais ,quand même, continuer encore 2 ou 3 tomes pour voir si ça décolle un minimum.

    Le premier tome de Parapal m'a beaucoup plus enthousiasmé. Un shojo sur fond de science fiction, des personnages avec des sens hyper-développés... Le 2ème tome promet.
     
    S.t.L aime ceci.
  6. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    Je suis les scans mais ait également acheté les deux premiers tomes en FR. Ce que je trouve assez rebutant sur la version française, c'est la traduction et la manière dont on fait parler Hatori. Certes, ça se veut un langage de jeunes mais pour le coup, je trouve que ça enlève nettement du charme à l'oeuvre. Les "bolosses" et autre "beau gosse" ne sont pas terribles. Néanmoins, pour en connaître un peu plus sur la suite, disons que ça se laisse agréablement lire, même si Hatori ne bénéficie pas encore d'une véritable évolution. Il faut prendre son mal en patience !
     
  7. Celia
    Hors-ligne

    Celia Planète Maillot Jaune Pika pika

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    2.823
    Je lis toujours :
    - Detective Conan (finalement, il m'a fallu du temps pour réaliser combien ce manga donne quand même un assez large aperçu du Japon... bon c'est vrai que comme c'est un long manga, l'auteur a largement le temps de piocher dans divers aspects de son pays, comme comment procéder dans un temple, ou qu'on peut y dormir ou les sushi bars...)
    - Fairy Tale

    Sinon j'ai découvert avec retard :
    - Horimya (l'histoire de deux lycéens qui cachent un aspect d'eux-mêmes au lycée. C'est très amusant.)
    - Kitchen Princess (je trouve l'histoire très bateau et ça me fait penser un peu à Candy,
    c'est pourquoi je redoutai que quelque chose arrive et c'est arrivé renforçant la ressemblance (l'hommage ?) avec Candy ><
    , graphiquement, ça me fait par moments penser à Furuba, mais un shoujo sur la cuisine après Top Chef, pourquoi pas ? Surtout qu'au moins on a pas les impressions plus qu'exagérées de Yakitate Japan.)
     
  8. H-heavn
    Hors-ligne

    H-heavn Matière noire

    Inscrit:
    15 Mai 2013
    Messages:
    39
    En ce moment je lis:

    - Deadman Wonderland
    - Pandora Hearts
    - Horimiya
    - Houshin Engi
    - Shiki
    - Rosario+Vampire
    - L'adaptation en manga de DRAMAtical Murder
    - Berserk
     
  9. Angelkappa
    Hors-ligne

    Angelkappa Matière noire

    Inscrit:
    3 Mars 2012
    Messages:
    1.374
    Je viens de rattraper les volumes sortis de Kuroko no Basket. Donc j'en suis au 9 et c'est toujours aussi bon :saute: vivement le 10 en juillet et octobre <3 Donc pour les personnes qui ne veulent pas savoir et garder la surprise avec l'anime ne lisait pas ce qui suit.

    Le volume commence sur la fin du match entre Toou Gakuen et Kaijô. Seirin a un jour de repos et les secondes décident de faire le tournoi de street basket et Teppei les accompagne. C'est là qu'on rencontre un ami de Kagami qui revient des Etats-Unis et à intégrer le lycée yosen là où se trouve Murasakibara ! On a un flash-back sur l'enfance de Kagami et sa relation avec son ami, c'est mimi <3 Bref ils arrivent tout deux en final et quand la partie commence, il pleut donc match annulé. On apprend aussi qui a gagné l'inter-lycée et on apprend aussi que les 3 persos de la génération miracle n'ont pas joué les matchs. Pour Aomine c'est parce qu'il s'est blessé au coude durant la rencontre avec Kaijô et il a pas aimé que Momoi l'écarte du terrain et pour les deux autres c'est parce que Akashi l'a décidé Oo

    Par contre la fin m'intéresse beaucoup, apparemment Kuroko aurait créé une percée en dribble impossible à stopper, d'après Momoi puisqu'il l'a utilisé sur elle. J'ai vraiment hâte de le voir l'utilisé en plein match.

    Bon on apprend des choses sur un des membres de la génération miracle :
    Murasakibara est pour le moment celui que je n'aime pas. Il déteste le baket, d'après Kuroko et y joue juste parce que le rôle de pivot est fait pour lui. Il est différent en dehors des terrains et j'aime pas non plus, il passe son temps à manger et à taquiner Kuroko et il fait tout ce que dit son ancien capitaine :/ Puis physiquement aussi je ne l'aime pas, il a l'air chiant à mourir :/

    On apprend aussi un peu sur Akashi mais pas assez pour me faire une opinion, j'attends qu'on le voit plus et une rencontre avec Kuroko.

    Bon ça n'a plus rien avoir avec Kuroko mais j'ai enfin rattrapé mon retard sur Junjou romantica :calin: Donc j'ai enfin rattrapé l'anime, vers le volume 12 mais le plus intéressant c'est les chapitres sur Junjou Minimum, c'est trop mignon en plus :saute: surtout un qui m'a surprise
    Dans celui du volume 12, Nowaki et Hiro se sont rencontrés quand ils étaient enfant <3 C'est vraiment le destin qui les réunit <3

    Sinon c'est toujours aussi bon, mignon et cool. A chaque fois que je lis un tome j'ai le sourire au lèvres, merci Misaki :nuage: Bon il se passe a peu près la même chose que dans l'anime, donc je ne vais pas répéter se qui s'y passe.
    On a un saut dans le temps, Misaki a maintenant 21 ans et rentre dans sa 4° année de fac et il est toujours pareil, toujours a se poser des questions sur lui et Usagi. Mais quand se ramène le cousin d'Usagi, il commence à avoir des pointes de jalousie, car il n’apprécie pas qui lui se colle à son Usagi. En plus il est très désagréable envers lui è__é. On rencontre aussi un nouveau personnage, qui est aussi un fan du même manga que Misaki et s'entendent très bien.

    Misaki ne s'est pas quoi faire de sa vie et décide de prendre un job dans la maison d'édition Marukawa et je suis sûr qu'il a croisé Takano dans l'ascenseur >< Mais vu la tête de mort que faisait le perso c'était pas évident mais il avait les même lunettes è__é J'aimerais bien que Misaki soit embauché et qu'ils se croisent plus souvent <3

    Pour Nowaki et Hiro tout roule et le chapitre sur la saint valentin était mignon et marrant <3 Ainsi que celui de l'anniversaire de Nowaki.

    Pour Shinobu et Miyagi c'est plus compliqué XD
    Shinobu a emménagé dans l'appart d'à côté et a donné sa clé à Miyagi et attend qu'il fasse la même chose mais au bout de quelques semaines, il commence à en avoir marre. De plus il le voit pas hasard dans une librairie en train de parler avec une femme et il se monte la tête et décide d'accepter la proposition d'un rendez-vous d'une étudiante de sa fac. Mais il décide de l'attendre devant la porte de Miyagi et lui crache tout à la figure XD Miyagi lui dit qu'il avait beaucoup de travail et qu'il ne voulait pas le déranger car il venait de commencer la fac. Et dans la librairie c'était juste une collège qui lui a montré le livre que voulais lire Shinobu pour ses cours en littérature classique et en même temps il lui remet sa clé et tout est bien qui finit bien <3

    Dans le second chapitre, Shinobu parle avec ses amis et son pote lui dit que ça le soul que sa copine fasse toujours le même repas. Il prend conscience qu'il ne fait que des choux et décide de faire autre chose, alors il décide de prendre une citrouille, car ça a la même forme XD Quand il rentre chez Miyagi, il découvre que sa soeur et là pour lui rendre un DVD et elle lui demande si il est célibataire ! Shinobu n'est pas vraiment heureux d'entendre ça XD Bref ils font la cuisine tout les deux et Miyagi rentre. Shinobu est un peu en colère et vire sa soeur en lui disant que Miyagi est fou amoureux de quelqu'un. Tout est bien qui finit bien <3 ça finit par une phrase de Miyagi envers Shinobu " Merci de m'aimer" c'est trop chou <3

    En lisant ça m'a donné envie de revoir l'anime, d'avoir une suite et de lire sekaiichi Hatsukoi pour avoir la suite >< (je crois que ça sera mon prochain achat de manga en jap <3) et j'aimerais bien avoir tout ce qui concerne de près ou de loin junjô mais les romans c'est un peu hard en japonais T__T Vivement la sortie du vol 13 en juillet \o/
     
    Triskel aime ceci.
  10. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    Terminé le premier tome de Tokyo Summer of the Dead.
    Vous l'aurez deviné, c'est un manga de zombies. Prévu en 4 volumes donc je n'ai pas hésité à tenter l'expérience. Je ne suis pas déçue. On se retrouve face à une nème histoire de zombies mais avec avec de beaux dessins, un trait fin et soigné, des personnages sensés avec des réactions qui me semblent assez réalistes sans en faire trop, pas de gros boobs à l'horizon et enfin de l'humour. Ce qui semble être le héros adopte un comportement normal, on ne voit pas, pour l'instant, lui pousser des couilles sorties d'on ne sait où. Ca colle bien à son image de jeune étudiant binoclard de 20 ans. J'ai donc hâte de lire la suite.
     
    Byaku aime ceci.
  11. S.t.L
    Hors-ligne

    S.t.L Matière noire

    Inscrit:
    9 Avril 2012
    Messages:
    584
    Moi aussi j'ai commencé No Longer Héroïne dans ma boulimie shojoesque.
    Les 3 premiers chapitres ont été vraiment agréables, le plot de base laissant présager ce qui pourrait être la version Kurumi de Kimi ni Todoke. Mais ça se révèle très très vite saoulant, le problème n'étant pas l'incapacité de l'héroïne a passer à autre chose (trait de caractère totalement légitime), mais l'incapacité de l'auteur à raconter l'histoire qu'elle nous promet.
    A aucun moment Hatori n'est une garce, certes elle a des pensées malveillantes envers Adachi mais ça s'arrête là, elle ne fait rien vraiment, tout ce qu'elle a de l'anti héroïne c'est un esprit borné et un égoïsme chronique. De fait, on finit par avoir l'impression que l'auteur n'a pas vraiment l'intention de développer sérieusement un autre couple que Hatori/Rita, le scénario se résumant à nos deux protagonistes qui se tournent autour sans vraiment se trouver, les autres personnages restant affreusement stéréotypés et très peu développés.
    A partir de ce constat j'ai direct sauté aux derniers chapitres traduits, du 12 au 21 donc.

    chapitre 21
    Je n'ai eu aucun mal à reprendre le fil de l'histoire, j'ai même été contente d'avoir zapé les 10 longs chapitres pendant lesquels Hatori se mettait enfin avec le blond. Le problème c'est qu'à se moment, la crainte du loop est d'autant plus vive que c'est maintenant Rita qui est amoureux d'elle, ayant rompu avec Adachi.
    La très bonne surprise c'est la relation naissante entre Rita et Nakajima (la meilleures amie qui de l'héroïne, qui est intelligente et pragmatique et qui réconforte Rita avec simplicité). Mais comme le manga m'avait déjà pas mal déçu, qu'il restait encore une petite moitié à se farcir, j'avais envie de savoir le fin mot de l'histoire vite.
    Du coup j'ai mis le grappin sur les raw, direction derniers chapitre.
    Ben j'ai rien compris au texte évidemment, mais Hatori fini avec Rita, c'est tout bidon. On voit tout de même que Nakajima garde la place importante du scénario qu'elle avait commencé occupé au chapitre 21, étant, de ce que j'ai pu décoder par les images, le personnage le plus concerné/touché par le couple Rita/Hatori, c'est notamment qui les regarde s'en aller main dans la main à travers la foule. Enfin bon on à compris quoi.

    Je conclu en spoiler pour ne pas gâcher le plaisir de la lecture aux gens qui en ont, mais Heroine Shikkaku intègre parfaitement cette vague de shojo newage qui se donnent des air subversifs et décalés mais qui n'assument pas du tout et tombent finalement dans les plus grandes bassesses du conformisme (les déclarations grandiloquentes de dépendance mutuelles étaient particulièrement gratinées dans ce titre), tout les aspects négatifs étant renforcés par la déception à la lecture, le titre en devient vite indigeste. Donc méfiance avec les shojos mes amis.
     
  12. Inika
    Hors-ligne

    Inika Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.392
    J'ai commencé Kimi ga koi ochiru, un Yaoi qui me rappelle énormément Junjou Romantica que j'ai autrefois adoré grâce à son dessin mignon.
    C'est basique mais le coup de crayon est très agréable. Les personnages sont mignons, attachants et bien sûr, tous les garçons sont pratiquement tous gays o/

    C'est beau... Je me sens terriblement fan girl dès cet instant :rigole:

    [​IMG]
     
    Angelkappa aime ceci.
  13. Angelkappa
    Hors-ligne

    Angelkappa Matière noire

    Inscrit:
    3 Mars 2012
    Messages:
    1.374
    Je te conseille les autres œuvres de cette auteur qui sont vraiment adorables :nuage: comme Silent Love, Little Butterfly et rien est impossible <3 Cela me fait penser que je dois acheter les autres séries que je n'ai pas encore.
     
  14. Inika
    Hors-ligne

    Inika Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.392
    Malgré la niaiserie évidente, j'aime beaucoup ce Manga. Il n'est pas vulgaire. Les scènes de sexe sont à la fois chastes et explicites, mais en aucun cas pornographiques, comme dans certains autres Yaoi. L'histoire aborde les interrogations propres à une relation homosexuelle, c'est à dire: le point de vue de l'entourage, de la famille, du cadre de travail, etc. Les personnages sont réellement attachants et mignons. Et puis j'adore le dessin. J'aimerai pouvoir dessiner ainsi, cela motive ;)
     
  15. Caro
    Hors-ligne

    Caro Matière noire Origami d'Argent Fleur de Lotus

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.578
    J'ai fini Mysterious Honey.

    C'est l'histoire d'une fille qui passe tout son temps à la bibliothèque. Un jour elle s'assoupie et un garçon l'embrasse. Quand elle se réveille, il y a quatre suspects dans la pièce: le petit mec mignon style Momiji, l'intello à l'air réservé, le beau goss dont toutes les filles sont folles, et l'ami d'enfance style Nakaji. Elle va donc devoir découvrir qui est l'auteur du baiser.

    J'ai trouvé ça très sympa, frais, en deux tomes. C'est mignon et j'ai bien accroché à l’héroïne (et aux beaux gars aussi!) :)
     
    Eris aime ceci.
  16. Byaku
    Hors-ligne

    Byaku Matière noire

    Inscrit:
    5 Avril 2012
    Messages:
    2.662
    J'ai fini de lire Doubt, un thriller psychologique/survival, un poil mieux que Judge selon moi, ça reprend le principe du jeu du loup garou de Thiercelieux, on se retrouve dans un huit clos entre plusieurs protagonistes qui doivent retrouver qui est l'assassin/le loup parmi eux. Le principe est intéressant et les rebondissements nombreux (bien que parfois un peu tirés par les cheveux) mais tout fini par se tenir et l'histoire reste cohérente. En somme un manga plaisant a lire sans prise de tête.
     
  17. Inika
    Hors-ligne

    Inika Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.392
    Je l'ai trouvé très moyen ce manga. Un arrière goût de Saw et d'impression de déjà vu. Pas trop convaincue pour ma part. Mais je n'ai par contre pas lu Judge.
     
  18. Maddilly
    Hors-ligne

    Maddilly Galaxie Yéti Ludere deorum

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.379
    Entre diverses lectures et rattrapages de séries, j'ai testé Aishite Knight (ou comme l'ont si bien orthographié les éditions Tonkam : Aïshité Knight... ). Oui oui, je vous parle bien du manga de Lucile, amour et rock'n'roll. Le premier tome était perdu parmi les occasions et mon regard a été attiré par tout ce rose et ces paillettes.
    Globalement, c'est la même ambiance mièvre et old school que l'anime, mais en mieux et en plus rigolo. Le gros bonus : le noir et blanc permet de ne pas subir les immondes choucroutes colorées des héros. :oops:
    Bref, j'ai apprécié cette lecture qui m'a fait découvrir un aspect plus sympa d'un anime que je considérais comme un nanar, mais ça s'arrête là vu que je ne compte pas lire la suite.
     
  19. ninakiller
    Hors-ligne

    ninakiller Volcan

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.058
    En voyant ça je l'avait mis en favori car ça m'avait intrigué, en commençant à lire je m'aperçoit que c'est un shojo (oui j'avais oublié ce que t'avais dis dans ton com à part le baisé xD)

    Mais ça ne m'a pas arrété!
    J'ai commencé, et au fur et à mesure, chapitre après chapitre, je voulais lire la suite pour connaitre le coupable :eek:
    Et après je me suis demandé, "mais pourquoi le coupable se dénoncerait..?"

    Après tout, c'est pas comme si ça ne pouvait pas être un pervers au lieu de quelqu'un qui l'aime d'amour, mais bon c'est un shojo donc je passe sur ce détail xD

    En tout cas malgré que ce soit un shojo, c'était sympa (sans plus mais sympa^^), et puis ça change un peu des seinen..

    (avis d'un noob en shojo)



    Edit: Ah oui, j'ai commencé aussi One punch man, c'est marrant, mais je me demande ou ça mènera^^
    Quelqu'un lis ?

    *se réécoute le générique de Lucile amour et rock'n roll* ^^
     
    Dernière modification: 23 Octobre 2013
  20. whyktor
    Hors-ligne

    whyktor Matière noire

    Inscrit:
    6 Octobre 2012
    Messages:
    537
    One punch man ? ça c'est un manga qu'il est bien, et l'important n'est pas la destination mais le voyage.
     
  21. Inika
    Hors-ligne

    Inika Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.392
    Je suis toujours sur Cesare. Un manga très documenté sur la famille Borgia (dont fait partie le Pape Alexandre VI).
    Le rythme de parution est plutôt rapide donc pas besoin d'attendre très longtemps avant de pouvoir lire la suite.
    Si vous aimez l'histoire, tentez ce manga car la Mangaka a dû se donner beaucoup de mal.
     
    Maddilly aime ceci.

Partager cette page