Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Anime Ano Hi Mita Hana no Namae o Bokutachi wa Mada Shiranai (AnoHana)

Discussion dans 'Manganime' démarrée par Maya, 18 Avril 2012.

?

Quels sont vos personnages préférés d'AnoHana ?

  1. Menma : Je me souviens enfin de mon souhait, c'était que tu votes pour moi ! *_*

    37,5%
  2. Jintan : Tu aimerais que je redevienne le leader en herbe d'autrefois? Vote pour moi.

    16,7%
  3. Anaru : Vote pour moi et je te ferai l'honneur de te laisser te servir dans ma mangathèque. :]

    41,7%
  4. Tsuruko : Ne te laisse pas berner par tous ces autres personnages kawaii et pleurnichards...

    12,5%
  5. Yukiatsu : N'essaie même pas de résister au charme bishônesque psychopathe.

    16,7%
  6. Poppo : Hello l'ami, ça te dirait qu'on se fasse le tour du monde ensemble ? LET'S GO!

    12,5%
  7. Autres : Minako, Haruna, Aki, la mère d'Anjou, le père de Jintan, les parents de Menma, Satoshi...

    4,2%
Les votes multiples sont autorisés.
Lire la fiche liée au sujet : Anime Ano Hi Mita Hana no Namae o Bokutachi wa Mada Shiranai (AnoHana)

Publicité

  1. Maya
    Hors-ligne

    Maya Matière noire Modo Manganime Modo Sas

    Inscrit:
    9 Février 2012
    Messages:
    1.777
    Twitter:
    @Maya__Chan
    Ano Hi Mita Hana no Namae o Bokutachi wa Mada Shiranai


    [​IMG]

    [​IMG]


    Titres alternatifs: AnoHana / あの日見た花の名前を僕達はまだ知らない.
    Studio: A-1 Pictures
    Genre: Comédie, Drame, Romance.
    Support : Œuvre originale.
    Année : 2011, à partir du 14/04.
    Nombre d'épisodes: 11 ép. (Série terminée)
    Réal.: Nagai Tatsuyuki.
    Character designer: Masayoshi Tanaka.
    Art director: Takayoshi Fukushima.
    Compositeur: REMEDIOS.
    Sound director: Jin Aketagawa

    OP: Galileo Galilei - 「Aoi Shiori」 - ED: Kayano Ai, Tomatsu Haruka, Hayami Saori - 「Secret Base ~Kimi ga Kureta Mono~」

    http://www.anohana.jp/


    Résumé :

    Six meilleurs amis dont trois filles et trois garçons ont grandi ensemble, il fut un temps où il étaient inséparables. Les années défilant, le groupe a fini par se dissoudre. Désormais au lycée, Menma souhaiterait retrouver ses amis d'enfance afin d'exécuter une promesse et harcèle Jintan pour qu'ils les réunissent à nouveau.. mais au fil des années, chacun d'eux a bien changé. Que sont-ils devenus et comment se dérouleront leurs retrouvailles ? Y a-t-il toujours une chance qu'il puisse exister des amitiés qui ne se détruisent pas, malgré l'éloignement et le temps qui passe ?


     
    Adol aime ceci.
  2.  
  3. Dareen
    Hors-ligne

    Dareen Nébuleuse Mister Kosminea

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    2.744
    S'il y a bien un anime où je ne pourrais jamais être d'accord avec toi ni avec les autres c'est bien celui ci.
    Comme pour Clannad je le hais, c'est physique. Je peux vous trouver toutes les preuves du monde pour appuyer mes propos mais c'est inutile : je le déteste de manière totalement subjective, c'est la lie de l'animation japonaise.
    Bref c'est mon seul et unique message sur ce topic, vous pouvez en dire du bien autant que vous voulez :)

    01/10 pour ma part.
    Le 01 provient de la coupe de cheveux de Jintan.
     
    Tsukuyomi Ryūku et Etupa aiment ceci.
  4. Adol
    Hors-ligne

    Adol Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    606
    Exactement du même avis que Maya.
    Ano Hana est sûrement la plus belle série animée qu'il m'ait été donné de voir, avec justement Clannad.
    Une superbe histoire qui touche à la période de l'enfance, du passage à l'age adulte, de la nostalgie, des regrets et du temps qui passe inexorablement et des traumatismes que l'on peut transporter et garder avec nous au fil de ce dernier. Mais plus que ça, Ano Hana est tout simplement une touchante histoire d'amitié avec le deuil pour thème principal.

    Les personnages, hauts en couleur, ont chacun leur propre caractère et utilité à l'intrigue. Tous cachent également leur traumatisme lié à cet évènement particulier de leur enfance. On commence avec un premier épisode magistral qui commence en plein été, posant le ton entre une douce nostalgie et une incroyable mélancolie avec les décors d'une petite ville japonaise en plein été et au coucher du soleil. Et c'est parti pour 11 épisodes avec un lent mais sûr building up, pour un final inoubliable et bouleversant.

    Bien entendu, on pourrait aussi s'étendre sur la bande son, du superbe opening, jusqu'au magique ending. Avec entre, les compositions tantôt amusantes et insouciantes, puis plus graves ou tristes. Mais ça ne serait que répéter combien toute l'oeuvre est d'une qualité hyper homogène et ne présente aucune faiblesse. Gage de qualité également, l'histoire, les thèmes abordés et surtout la façon dont ils sont traités sont suffisamment universels pour qu'Ano Hana puisse plaire en dehors du cercle des initiés à la japanimation. Un peu tel un Miyazaki. Et ça, c'est indéniablement un gage d'immense qualité.
    Exactement le genre de séries animées qu'on aimerait voir crever l'écran pour promouvoir la japanimation auprès du grand public et qui devrait passer en prime time ou vers 19H30 hebdomadairement sur une des principales chaine TV du pays. Et encore, pas sûr qu'ils ne le méritent !
     
    Maya aime ceci.
  5. Neighbor
    Hors-ligne

    Neighbor Matière noire Smilodon d'Or Le Joker

    Inscrit:
    22 Mars 2013
    Messages:
    104
    Après m’être longtemps refusé à regarder cette série, voilà qu’en semaine creuse de cette fin d’année estudiantine je me prends au jeu et lance le premier épisode. 220 minutes plus tard, une larme unique et méritée à l’œil, je cherche un kit à arborer. Une semaine s’est écoulée, j’ai leu le temps de laisser l’émotion reposer, il est temps d’écrire sur une série fort intéressante mais pas sans torts.

    Bon, autant le dire franco, je n’avais pas eu ce sentiment amer mélangé à un excès de mélancolie depuis La Traversée du temps. Et c’est très certainement la fin de la série et uniquement elle qui me permet de dire d’Ano Hana que c’est une série à voir, à expérimenter tout du moins. Parce que les arguments extérieurs au ressenti pur ne se bousculent pas au portillon. C’est agréable graphiquement sans être bien transcendant. Le chara-design est vu et revu, mais il a le mérite d’être à mon goût et ne verse pas trop dans le K-ON-like. Les couleurs sont dans l’ensemble chatoyantes et tranchent plutôt bien avec la gravité du récit, un certain cachet en ressort bien que je n’ai jamais eu l’occasion de m’exclamer devant un background par exemple. De même les musiques en nombre limité ne sont pas foncièrement marquantes, elles se contentent de supporter les scènes auxquelles elles sont attribuées. Notons cependant un couple OP / ED bien chouettes et une réutilisation de l’ending à un passage-clef qui lui confère ses lettres de noblesse.

    Ce n’est de fait pas sur ces plans que se situe le véritable intérêt d’AnoHana. L’histoire éventuellement, je n’en suis moi-même pas sûr. Une petite fille morte refait son apparition en tant qu’esprit devant le garçon qu’elle semblait aimer avec l’espérance qu’un souhait dont elle ne se souvient évidemment plus soit réalisé. Je ne veux pas être mauvaise langue, mais sur le principe il manque juste Jennifer Love Hewitt au casting et on a une version animée de Ghost Whisperer. Pourtant le traitement fait que le tout passe sans problème. La narration est cohérente, on avance pas à pas dans la réinsertion sociale de Jintan. La retrouvaille avec les anciens amis, la réconciliation (plus ou moins réussie), quelques vérités qui éclatent et la dernière volonté de Menma qui revient au centre. Chaque problème est résolu proprement, le spectateur n’est pas perdu dans un flot d’informations. Je reprocherai cependant à cette narration de ne réserver les scènes fortes que pour la fin, les 9 premiers épisodes ne m’ayant pas spécialement touché. AnoHana traîne peut être trop souvent la patte et ces fameuses évolutions, bien que nécessaire, sont lentes, la série prend son temps. Alors manque-t-il du contenu pour soutenir 11 épisodes ? C’est probable.

    Mais ces 9 premiers épisodes n’avaient pour but que de faire monter la sauce à laquelle nous, pauvres spectateurs, allions être mangés. Le final est simplement excellent. L’émotion qui jusque ici passait difficilement nous submerge totalement en l’espace de quelques minutes seulement. La crainte de voir disparaître Menma, la crainte de ne plus aller de l’avant se fait forte et enfin on envisage mieux les pensées des membres du Super Peace Busters finalement réunis autour d’une même volonté. Bref mouchoirs à prévoir pour les plus sensibles, une ou deux larmes viriles pour les autres. C’était fort, fichtrement bien foutu et bien pensé et on se dit que ça valait la peine de regarder une mise en contexte longuette face au résultat d’une telle attente.

    Et pour servir une série qui se veut dramatique, mieux vaut des personnages auxquels il est facile de s’identifier, personnages rencontrant des difficultés personnelles que nous-mêmes devons affronter. On part donc sur un groupe d’adolescents qui chacun à leur manière ont été touchés par la disparition de la jeune Menma. Jintan s’est renfermé et a délaissé son caractère sociable, Anaru fait mine d’ignorer ses anciens amis, Poppo s’échappe de sa ville natale (espérant oublier certainement), Yukiatsu s’enfonce dans un complexe très prononcé autour de la fille qu’il aimait. Seule Tsuruko semble passer outre ce qui est arrivé. Le trait de caractère est très prononcé pour chacun d’entre eux, mais au moins on ne s’interroge pas trop sur leurs pensées et tant mieux, ça m’agace assez rapidement quand on me fait mariner avec des esprits déviants et des changements de caractères soudains ou inexpliqués. La resocialisation de Jintan se fait par paliers, le véritable visage de Yukiatsu se dévoile au fil des épisodes… On en revient à cette narration maîtrisée qui est faite pour mettre en avant l’ensemble des protagonistes. Tous sont attachants, tous représentent une certaine forme de stéréotype, mais ils l’incarnent de telle manière que l’on ne s’en rendrait presque pas compte. En réalité, AnoHana ne se démarque pas vraiment de nombre d’autres séries similaires dans le genre, simplement le fait-il bien sur tous les points et va jusqu’au bout dans son idée.

    Ce n’est pas tant une originalité qu’il convient de saluer, c’est une capacité à offrir au spectateur ce qu’il faut pour que ce dernier s’intéresse et entre totalement dans la fiction. Une générosité débordante qui méritait mon petit message.
     
  6. NosferalTroll
    Hors-ligne

    NosferalTroll Matière noire

    Inscrit:
    19 Juin 2012
    Messages:
    664
    Pour une fois, je résisterai à l'envie d'écrire un pavé monumental. Pourquoi ? Parce que pour moi, Anohana peut se résumer en un mot : sublime.

    C'est de très loin le plus bel animé que j'aie pu voir, et le seul qui a réussi non seulement à m'arracher une larme, mais également la seule œuvre, tous genres confondus, qui est parvenue à les faire couler allègrement. J'ai fini la série un soir ; la nuit même j'ai rêvé à nouveau de la fin, et je me suis réveillé le matin au bord des larmes, conséquence directe de ce rêve, et donc de l'histoire. Ça ne m'était jamais arrivé auparavant, et ça ne s'est pas reproduit.

    Je ne vois aucun défaut à Anohana, difficile donc d'en faire ressortir les qualités. Mais les deux qui me viennent directement à l'esprit, c'est la force émotionnelle de l'histoire et la bande-son.

    Et voilà, je m'étais dit que je n'écrirais pas de pavé, mais au fur et à mesure que je donne mon avis je sens que le parpaing se dessine... Il est temps que je m'arrête avant que ça dégénère, mais vous l'aurez compris, ou au moins deviné : Ano Hi Mita Hana no Namae wo Bokutachi wa mada Shiranai a été directement propulsé en tête de la liste de mes animés favoris, et je ne le vois pas en redescendre de sitôt.
     
  7. Tsukuyomi Ryūku
    Hors-ligne

    Tsukuyomi Ryūku Molécule

    Inscrit:
    8 Mars 2012
    Messages:
    339
    J'vais faire le casse burnes mais je suis du même avis que Dareen. J'irais jusqu'à dire que c'est l'animé le plus surestimé de 2011.
     
  8. Inika
    Hors-ligne

    Inika Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.392
    Mais encore? Peux-tu donner un argument à ton avis?

    Pour avoir vu Ano Hana lors de sa parution hebdomadaire, je peux dire qu'il fait partie de mes animes fétiches. Je le vois comme une sorte de thérapie vis à vis des protagonistes.
    La légerté incarnée par Menma contraste habilement avec le dramatique qui se fait ressentir dans la "deuxième partie" de l'Anime. Le fait que ce soit des enfants qui se retrouvent face à un drame est intéressant. On découvre comment ils ont fait pour surmonter cet événement, que ce soit par l'acceptation ou le déni. Ils ont chacun gardé des traces de leur passé mais font ce qu'ils peuvent pour extérioriser, à leur manière. D'ailleurs cela est assez bien représenté par le biais de Yukiatsu.

    J'ai pleuré sur le dernier épisode. Je suis faible :rigole:
     
  9. Etupa
    Hors-ligne

    Etupa Matière noire

    Inscrit:
    20 Janvier 2013
    Messages:
    169
    Je rejoins aussi Dareen, en étant néanmoins plus clément.

    Un anime très inégal avec quelques bons épisodes et beaucoup d'autres où ça geint pendant la quasi totalité de l'épisode au point que j'avais envie d'arrêter le visionnage. Le scénario avait pourtant un bon potentiel mais n'a été réellement exploité que sur 3 ou 4 épisodes selon moi et c'est bien dommage.
     
    Tsukuyomi Ryūku, Katua et Dareen aiment ceci.
  10. Celia
    Hors-ligne

    Celia Planète Maillot Jaune Pika pika

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    2.819
    J'avais trouvé que le premier épisode était magnifique (l'épisode commence sur une question et petit à petit le doute n'est plus possible, et j'adore l'ending), mais que le reste des épisodes avaient peine à suivre, même si bon, heureusement qu'ils ne donnaient pas tous matière à larmoyer, il y avait des moments drôles dans certains épisodes. Je pense aussi qu'ils auraient pu mieux faire, même si je l'ai regardé en intégralité, que le dernier épisode était aussi touchant, et qu'entre, on ressent bien le malaise ou mal-être qu'ils avaient.
     
  11. Kashim
    Hors-ligne

    Kashim Matière noire

    Inscrit:
    4 Mars 2012
    Messages:
    248
    Durant le C84 qui s'est déroulé il y a 2 jours déjà, comme chaque année, nombre de cosplayers viennent légion à cette fameuse convention pour exprimer une certaine attirance/admiration pour le personnage, que ce soit sa beauté ou son caractère...

    J'ai été bluffé pour celui-ci qui nous donne une version assez "mindfuck" de la série Anohana.

    4a0ac6a9a983f8c50a80e4d845bc1e891376304243_full.jpg

    On penserait d'abord à un cosplay de Menma, mais il en est autre ! Car...


    C'est tout simplement un cosplay de Yukiatsu qui cosplay lui-même Menma ! Σ(゜Д゚゜; )

    Bon dieu, quelle émotion...

    Parlons maintenant de vraie information.
    Des flyers montrent les films qui sortiront pour l'automne et Anohana en fera bel et bien partie.
    Le film sortira pour le 31 août.
    Une fois traduit, ce sera une belle opportunité pour faire connaître la série à d'autres en leur proposant deux formats, soit la série TV, soit le film.

    b552d92d3829e06dbd03d7a0b96260921375624299_full.jpg
    ( En haut à gauche est écrit Blu-Ray Box, mais c'est pour la série TV, ce flyer présente bien pour le film )
     
  12. Adol
    Hors-ligne

    Adol Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    606
    Le film d'Ano Hana ne sera peut-être pas un bon moyen de faire connaitre la série à d'autres puisqu'il semblerait que cela soit en fait une suite directe se déroulant 1 an après le final de la série !
    Donc avoir déjà vu la série originale semble être une condition sine qua non pour apprécier le film ! Quelques trailers trainent déjà sur Youtube (et on en chiale déjà !)


    Dans tous les cas, tout le monde à Chichibu (la ville d'Ano Hana, dans la préfecture de Saitama) attend le film de pied ferme ! Le tourisme a boomé grâce à la série, et le film va rameuter selon eux, encore plus de monde !
     
  13. Kashim
    Hors-ligne

    Kashim Matière noire

    Inscrit:
    4 Mars 2012
    Messages:
    248
    Ah oui, j'avais cru comprendre que le film était sorti 1 an après la sortie du dernier épisode de la série TV, mais je l'avais mal compris cette phrase. Mea culpa.

    Dans ce cas...

    J'imagine fort bien un OAV de 20-30 minutes de ce qu'il aurait pu se passer en prologue, mais un film, j'imagine le contenu qu'ils doivent y ajouter...
    J'ose au moins espérer une belle finale. :)
     
  14. Inika
    Hors-ligne

    Inika Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.392
    Je suis très contente! Ayant adoré la série, j'espère que le film sera dans la même veine :) En tout cas cela me fera plaisir de revoir tous les personnages de la série! Par contre je me demande vraiment sur quel genre d'intrigue ils vont repartir, en sachant que l'on a clôturé l'histoire.
    Mais pourquoi pas une petite aventure et un aperçu de la vie après les évènements de la série.
     
  15. Maëlis
    Hors-ligne

    Maëlis Matière noire Flower Power

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.387
    Apparemment le film traitera à la fois des évènements de la série vu selon le regard de Menma mais ils nous donnera également un aperçu de leur vie après.
     
  16. Adol
    Hors-ligne

    Adol Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    606
    Petite chose que j'ignorais: l'anime a été rediffusé à la télé cette année (c'est dire son succès) et a bénéficié d'un tout nouveau générique (le reste étant absolument identique à la version 2011, y compris le ending).
    Je ne résiste donc pas à l'envie de vous le montrer:



    Aussi planant que le précédent, aussi mélancolique, et avec tous ces plans des héros se déroulant après l'histoire originale, c'est vraiment top...
    A noter que la musique (Circle Game) est également le main theme du film sorti fin Aout et dont on connait désormais les tenants et aboutissants:
    -un prologue qui raconte la rencontre des personnages et de Menma,
    -un retelling de l'histoire de la série animée avec des nouveaux plans et des anciens utilisés pèle-mèle
    -un épilogue 1 an après.

    Vivement qu'on puisse le voir !
    Enfin, vous le savez, avec Oreimo et Clannad, Ano Hana est mon autre petit favori, du coup lors de mon voyage au Japon au printemps, j'ai visité la ville dans laquelle se déroule l'histoire d'Ano Hana. J'ai rédigé un article et joint plein de photos lors de mon carnet de voyage, et du coup je me disais que ça serait sympa de faire tourner...mais j'hésite entre ce topic ou un topic dans évasion. Donc en attendant que je me décide, faudra être patient :p
     
    Shaelan aime ceci.
  17. Kaze
    Hors-ligne

    Kaze Matière noire

    Inscrit:
    8 Juillet 2014
    Messages:
    773
    Un anime qui m'a beaucoup plu, et m'a filé les larmes aux yeux à la fin, je savais que cela arriverai quand j'avais regardé l'anime, mais même préparé, ça marche pas lol
    Le thème de l'histoire n'est pas quelques chose qui m'intéresse énormément, la romance, mais le tout était vraiment agréable et accrocheur, et accessoirement émouvant. Bref, j'ai vraiment aimé, je n'ai pas vu le film, j'avoue qu'au final, il ne m'intéresse pas tant que ça.
     
  18. Clemman_Saiko
    Hors-ligne

    Clemman_Saiko Matière noire

    Inscrit:
    7 Juillet 2014
    Messages:
    571
    (Merci Kaze d'avoir remonté le sujet, je ne le trouvais pas. xD)

    Alors, je me suis lancé dans AnoHana suite à une chronique dans Mangacast (pour ceux qui connaissent) présentant une série chargée d'émotion et excellente.
    Bien que j'ai apprécié la série, ce n'était au même point que ce chroniqueur.

    L'histoire est bien rôdée, se déroule en mettant à nu chaque personnage de l'ancien groupe d'amis. Certains m'ont paru plus intéressants que d'autres mais dans l'ensemble c'est franchement bien fichu et humain.
    J'ai pas eu la dose d'émotion que j'espérais néanmoins, ce qui ne m'a pas empêcher de chialer pendant le final qui est d'une intensité redoutable.
    Niveau visuel c'est très beau et ça pose bien l'ambiance campagne teinté de nostalgie enfantine.
    Les musiques contribuent au tout, le générique étant particulièrement bon.

    7/10, faut que je me penche sur le film maintenant.
     
  19. Kaengel
    Hors-ligne

    Kaengel Matière noire

    Inscrit:
    7 Juillet 2014
    Messages:
    1.827
    J'avais beaucoup aimé l'anime. Bonne évolution de la bande de personnage par rapport à une blessure du passé. J'ai rien eu à redire au cours de la série TV. La fin particulièrement était assez intense.

    En ce qui concerne le film sorti récemment, il ne sert strictement à rien :p
     
  20. Kaze
    Hors-ligne

    Kaze Matière noire

    Inscrit:
    8 Juillet 2014
    Messages:
    773
    La fin je l'ai trouvé géniale, même si elle m'a fait chialer, et que je déteste pleurer. Mais pour le coup, c'était... intense comme tu dis.
     
  21. WendyWalker
    Hors-ligne

    WendyWalker Comète

    Inscrit:
    9 Mars 2012
    Messages:
    1.773
    Ano Hi Mita Hana no Namae o Bokutachi wa Mada Shiranai, un titre si long pour une série si courte, mais autant d'émotions qui la caractérise.
    Elle faisait partie des séries qui trainaient depuis des années sur mon ordinateur, celles dont on se garde bien de les regarder n'importe comment. En cela, je reste intiment persuadée que si j'ai attendue aussi longtemps pour la voir, c'est parce qu'au fond de moi, l'attente en valait la peine.

    Ano Hi Mita Hana no Namae o Bokutachi wa Mada Shiranai, c'est la série qui a mis fin à ces 8 mois de black-out animesque où regarder, ne serais-ce qu'un épisode de série, ne m'apportait strictement plus rien. Je n'avais plus d'envie, les séries s'empilaient sur le disque dur, ne sachant réellement trouver le temps, la motivation et l'envie de me lancer dans une série.

    En cela, Ano Hi Mita Hana no Namae o Bokutachi wa Mada Shiranai a été le déclic, juste et percutant. Ce n'est pas une série larmoyante, elle réussie à émouvoir et se rappeler de l'importance de l'amitié et de nos proches. Mais jamais, je n'ai trouvé que la série se vautrait dans un pathos glauque et larmoyant comme tant d'autres. Le ton est juste, les personnages crédibles et touchants et leur reconstruction morale intense après le drame est d'autant plus crédible qu'il amène vraiment à poser la question de l'impact psychologique de la mort d'un ami proche.

    Ano Hi Mita Hana no Namae o Bokutachi wa Mada Shiranai, c'est la série qui m'a suffisamment touché pour m'amener à reprendre ce que j'avais abandonné ces derniers mois.
     
    Len, Kaado et Maya aiment ceci.

Partager cette page