Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

[Actu] Les News

Discussion dans 'Arts Rhétoriques' démarrée par Len, 29 Février 2012.

Publicité

  1. Tsukiyo-rei
    Hors-ligne

    Tsukiyo-rei Matière noire Modo Arts Rhétos Modo Manganime Flocon de neige

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.595
    En gros on a le choix pour les futurs présidentielles entre :
    - Fillon le machiste homophobe
    - Valls le didacteur qui s'ignore
    - Marine la raciste/homophobe... qui se fait croire ouverte
    ... Yahoo... Les prochaines élections vont vendre du rêve.

    Bref, ça ne m'étonne malheureusement pas, ces derniers temps les politiques aiment à nous rappeler que la démocratie n'a plus sa place en France.
     
  2.  
  3. L'Emir
    Hors-ligne

    L'Emir Electron

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    22
    ...
    Presque.
    A peu de chose près, tu aurais pu obtenir ton [​IMG]
     
    Lysandris aime ceci.
  4. Lysandris
    Hors-ligne

    Lysandris Comète Prix Caro 2012

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.775
    Dominique Rousseau devait se sentir délaissé par les médias, ça faisait trop longtemps qu'on avait plus parlé de lui.

    Je ne veux pas jouer les avocats du diable, mais cet article de Libération est du foutage du gueule.

    Comment peut-on parler de "placer la haute juridiction sous le contrôle d'une inspection dépendant du pouvoir exécutif", quand la mission de cette inspection consiste à :

    "une mission permanente d'inspection, de contrôle, d'étude, de conseil et d'évaluation sur l'ensemble des organismes, des directions, établissements et services du ministère de la justice et des juridictions de l'ordre judiciaire ainsi que sur les personnes morales de droit public soumises à la tutelle du ministère de la justice et sur les personnes morales de droit privé dont l'activité relève des missions du ministère de la justice ou bénéficiant de financements publics auxquels contribuent les programmes du ministère de la justice. Elle apprécie l'activité, le fonctionnement et la performance des juridictions, établissements, services et organismes soumis à son contrôle ainsi que, dans le cadre d'une mission d'enquête, la manière de servir des personnels. Elle présente toutes recommandations et observations utiles." (article 2 du décret)...

    Youhou, le scandale ! En résumé, cette inspection est un énième comité chargé d'évaluer l'utilisation de l'argent public par l'administration française (sans aucun pouvoir si ce n'est celui de présenter des recommandations), en vue de les rationaliser plus tard à l'heure de faire les budgets (qui ne sont pas l’œuvre du seul pouvoir exécutif mais aussi de nos vaillants parlementaires)... Diantre, ma démocratie française tremble.

    On peut critiquer à l'envie les politiques de rationalisation du service public, qui ont par exemple fait du mal à l'institution judiciaire, mais ce n'est pas Valls qui les a inventées : elles existent depuis, à la louche, le début des années 2000... Et l'éminent professeur de droit constitutionnel qu'est Dominique Rousseau ne l'ignore pas. Quant à savoir si la Cour de cassation doit s'auto-évaluer (contrairement à tous les autres cours et tribunaux) ou s'il est préférable qu'un oeil extérieur s'en charge, moi j'ai mon avis mais le débat est ouvert ; on est en tout cas assez loin d'une "atteinte à la séparation des pouvoirs" (ou alors il faut m'expliquer en quoi, parce que ça ne va vraiment pas de soi).

    Bref, un article de racolage de plus à mettre sur le compte de Libé' , qui doit encore se demander pourquoi son journal se casse la gueule.

    PS :

    Ce petit passage sur la supériorité de la Cour de cassation, "gardienne des libertés individuelles", sur le triste Conseil d'Etat, me fait bien rire. Jaune. La Cour de cassation ne se démarque vraiment pas par son audace sur le plan de la protection des libertés individuelles (contrairement au Conseil d'Etat, d'ailleurs). La plupart de ses inflexions récentes résultaient de plusieurs coups de semonces de la Cour européenne des droits de l'homme (la méchante et inutile Europe du Conseil de l'Europe, dont la Russie et la Turquie font aussi partie, et dont on ne parle à peu près jamais en France à part quand les syndicats de policiers crient au scandale parce que certaines de leurs méthodes moyen-ageuses se font allumer), à laquelle la Cour de cassation essayait vainement de résister.

    Sans déconner, il faut arrêter de lire ce genre de torchon, à part pour rigoler. Il existe des journaux classiques assez sérieux, comme La Croix ou Courrier International, ainsi que des journaux alternatifs de qualité, comme Le Diplo ou Le 1.
     
    Dernière modification: 10 Décembre 2016
  5. Mojito
    Hors-ligne

    Mojito Matière noire Modo Jeux Vidéo Modo Sas

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.691
    Une émission de télé-réalité russe veut faire signer un contrat aux participants où ils déclareront avoir conscience que le viol ou le meurtre est possible.

    De ce que j'ai compris, cette émission serait une sorte de Koh-Lanta qui se déroulerait en Sibérie mais qui développe sa publicité sur "Les candidats ont consenti à être blessés ou tués. 2.000 caméras, 900 hectares et 30 vies. Tout est permis. Se battre, boire, tuer, violer, fumer. Tout". Dans les faits, il est précisé que l'émission se passe sur le territoire Russe et que par extension, ils sont soumis aux règles de ce pays et qu'en cas de crime, ils acceptent la possibilité ( ... ) aussi de se faire arrêter.

    J'ignore si c'est un fake. J'aimerais, mais donc, on a un grand pays qui va tolérer sur ses ondes qu'un programme se vende sur le simple voyeurisme. On me dira "Ouaaais, mais Koh Lanta ou Loft Story, c'est tout pareil, c'est du voyeurisme !". Ouais. Mais entre Josianne, parisienne qui se retrouve sur une île isolée avec le médecin à vingt minutes où l'animal le plus redoutable, c'est José le crabe et la SIBERIE, où on met en avant la possibilité que tu peux te faire dézinguer ou violer comme quelque chose de top cool trop fun, il y'a un monde.

    J'ai du mal à croire que même en Russie, ça passe; Ils n'ont pas un CSA ? Un CSA qui serve autre chose que sauver le bon peuple de la propagande homosexuelle. Humanité, j'ai très envie de t'aimer, mais fais des efforts.
     
  6. Lysandris
    Hors-ligne

    Lysandris Comète Prix Caro 2012

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.775
    Ce serait un peu Running Man en vrai. Si l'information n'est pas un fake, ça fait peur. Je n'ai aucun doute sur le fait qu'une telle émission aurait du succès, par contre.
     
  7. L'Emir
    Hors-ligne

    L'Emir Electron

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    22
    Ça me fait penser aux Guignols de l'info ce genre de trucs... xD

     
    WendyWalker et Lysandris aiment ceci.
  8. Mojito
    Hors-ligne

    Mojito Matière noire Modo Jeux Vidéo Modo Sas

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.691
  9. Tsukiyo-rei
    Hors-ligne

    Tsukiyo-rei Matière noire Modo Arts Rhétos Modo Manganime Flocon de neige

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.595
    Je ne trouve pas ça plus mal, surtout que ça permet de sauver des vies. Mais c'est vrai que le fait que je sois pour et que je veuille, à la base, qu'on se serve le plus possible de mon cadavre quand je mourrais, y joue beaucoup (je n'attache aucune importance à mon corps une fois morte). Je connais des personnes que ça dérange qu'on trifouille leur corps après leur mort, même sans qu'ils ne croient en quoi que se soit niveau spiritualité. Je suppose que leur point de vue doivent être assez différent sur cette nouvelle loi.
     
  10. L'Emir
    Hors-ligne

    L'Emir Electron

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    22
    Je ne pense pas que cela changera grand chose.
    Tout le monde était déjà considéré comme donneur par défaut, mais les docteurs demandaient aux familles ce qu'ils en savaient en l'absence d'instruction du défunt. La seule différence est que maintenant, les docteurs n'ont plus à demander.

    En pratique, j'imagine que les médecins demanderont toujours à la famille (si elle est présente) ce qu'en pensait le mort, de manière à éviter des problèmes, et que les réponses resteront les même.
     
  11. Lucullus
    Hors-ligne

    Lucullus Etoile

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    2.179
    Je pense que c'est la bonne solution plutôt que le contraire. mais encore faut il que le souhait soit vraiment respecté en cas de refus.
    A titre personnel je suis tout à fait pour.
     
  12. Chaman
    Hors-ligne

    Chaman Matière noire

    Inscrit:
    23 Avril 2012
    Messages:
    86
    Et lorsqu'il s'agit de travailler sur le terrain des idées, ça ne vole pas bien haut non plus Libération. Denier exemple en date avec un article " critique de fond " de la pensée du philosophe Jean Claude Michéa et un entretien :

    Michéa, c’était tellement mieux avant - Libération

    Jean-Claude Michéa : «La progression du FN est la conséquence de l’abandon par la gauche moderne de toute critique cohérente du capital»

    Le quotidien ne pardonne pas les critiques répétées de Michéa sur la gauche, récupérées par les partisans du FN. C'est d'ailleurs ce que reproche le plus ces articles à Michéa. Tout le travail du penseur socialiste, sur le destin croisé du libéralisme de la gauche, avec la marche du capitalisme n'intéresse finalement pas les journalistes de Libération. A titre de comparaison, ces 2 articles d'Alain de Benoist (philosophe rattaché habituellement... à l'extrême droite) restituent avec bien plus de justesse, la pensée de Michéa :

    https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/alaindebenoist/pdf/michea.pdf

    https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/alaindebenoist/pdf/michea_et_ses_critiques.pdf

    Les positions de Michéa doivent bien sûr être soumises elles-aussi à la critique (le libéralisme parait sous ses écrits, comme synonyme du capitalisme. Position clairement contestable, car le libéralisme et le socialisme ne s'excluent pas nécessairement, pour ce qui concerne les visées émancipatrices. J'ai bien peur également que Podemos dont Michéa apporte son soutien, ne soit pas bien différent de Syrisa, etc.). Mais il faut bien se garder de tomber dans le dénigrement : avec de telles questions posées lors de l'entretien, que le quotidien ne s'étonne pas ensuite que Michéa verse dans la provocation, pour ce qui concerne ses réponses. A titre de comparaison, les Inrocks s'en sortent bien bien mieux pour interroger le penseur socialiste. Qui en retour, ce dernier se montre bien plus précis dans ses propos :

    Les Inrocks - Entretien-fleuve avec Jean-Claude Michéa, le philosophe qui secoue la gauche

    Que Libération n'ait pas apprécié les critiques passées de Michéa à son encontre, est une chose. Mais si le quotidien souhaite se confronter au penseur socialiste, qu'il accepte alors les règles du jeu du débat. Sinon, ce n'est pas la peine.
     

Partager cette page