Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

KDM [11] Le Kosmozine Ensoleillé

Discussion dans 'Manganime' démarrée par Dareen, 15 Juin 2015.

Publicité

  1. Dareen
    Hors-ligne

    Dareen Nébuleuse Mister Kosminea

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    2.744
    Sweety : Je répète, nous sommes infiltrés, nous sommes infiltrés. >:|
    Dareen : C’est bon ? Je peux mettre les titres des séries comme je veux ? *_*
    Sweety : Oui, sergent. On peut balancer la sauce. >: D
    Maya : Faites gaffe, je vous ai à l’œil ! >:3

    En ce jour de canicule, venez découvrir…

    Le Kosmozine du Mangateux n° 11
    ~Le Kosmozine Ensoleillé : les animés de l’été 2015 ! ~
    topkosmozine.jpg
    Maddilly : L’apéro est fini ? J’exige du Sky et du Ricard ! Avec du Sauciflard !

    Les infos arrivant au fil de l’eau, ce kosmozine se veut avant tout pratique et sera donc régulièrement mis à jour pendant tout le mois.
    N’hésitez donc pas à venir reconsulter les annonces simulcast, les nouveaux trailers, les OP/ED, les synopsis plus détaillés… etc. dès qu’ils sont disponibles, on fera le maximum pour être au taquet.

    Quelques précisions sur le zine :
    • Les horaires de diffusion indiqués sont en heures locales.
    • Les citations de membres sont véridiques (ou pas).
    Merci à Lysandris, Maddilly et Soran pour leurs contributions !

    Bonne lecture !

    — Le trio infernal, Dareen, Maya & Sweety.
    SOURCES : Adala-newsAnichartANNAnimelandMALManga-news


    Les News

    ● JAPON

    → Ça pleut les adaptations !
    À coté des nombreuses suites diffusées cet automne, quelques adaptations de light novel ont été annoncées : Gakusen Toshi Asterisk écrit par Yû Miyazaki, raconte l’histoire d’une fille intégrant un programme d'entraînement de combat.
    Heavy Object par Kazuma Kamachi, a comme thème principal la guerre. Citons aussi Lance N’Masques de Hideaki Koyasu, Sakurako-san no Ashimoto ni wa Shitai ga Umatteiru de Shiori Ota, et Subete ga F ni Naru de Hiroshi Mori.
    Enfin, deux adaptations de mangas populaires verront le jour : le très attendu One Punch Man et Young Black Jack.

    → Classement ventes BR/DVD au Japon en mai 2015
    Les ventes de ce mois-ci sont dominées par le film de Yamato 2199 : Hoshimeguru Hakobune, dépassant les 30 000 exemplaires. Logique, vu la popularité de la licence et le soin apporté à cette version. Sans surprise, Sword Art Online II voit son volume 8 se vendre à plus de 15 000 exemplaires. Le volume 6 de Shirobako et le volume 3 de Kantai Collection ne sont pas loin non plus, de très bons scores. Enfin, Yūki Yūna wa Yūsha de Aru continue toujours de dépasser les 7 000 exemplaires avec le volume 6, il y a fort à parier qu’une saison 2 voie le jour très bientôt !

    → Animelo Summer 2015
    Comme chaque année en été, ce concert rassemblant toutes les plus grandes stars de l’anison se tiendra les 28, 29 et 30 août au Saitama Super Arena (d’une capacité de 36 000 spectateurs). De nombreux classiques seront présents tels que Angela, Minori Chihara ou GRANRODEO. D’autres personnes ayant cartonné récemment seront de la partie, tel BACK-ON ou GARNiDELiA.

    → Les films qui vont cartonner cet été
    Deux films font beaucoup parler d’eux en ce moment : Boruto, le nouveau film du studio Pierrot, raconte la suite des aventures du Naruto… ou plutôt de son fils : Boruto, un garçon espiègle avec la même bouille que lui. Clairement destiné à relancer la licence en perte de vitesse après la fin du manga, ce film devrait plaire au jeune public qui pourra suivre de nouveaux héros durant, espérons-le (ou non), de longues années.
    L’autre succès assuré est le dernier né de Mamoru Hosoda : Bakemono no Ko. Trois ans après Les Enfants Loups, Ame et Yuki, le réalisateur nous emmène à Shibuya où un jeune garçon va devenir l’apprenti d’un démon nommé Kumatetsu. Réalisateur montant aussi bien au Japon que dans le monde entier, il est presque assuré que ce film devienne un succès critique et commercial.

    ● FRANCE

    → Japan Expo 2015
    Cette année, les invités sont légion ! Des auteurs populaires seront les invités de la Japan Expo 16e Impact : Ken Akamatsu : l’auteur de Love Hina et Negima, Yoshiyuki Sadamoto : Chara-designer d’Evangelion ou de Summer Wars, ainsi que les auteurs du roman de Sword Art Online : Reki Kawahara et abec. On note également le grand retour côté jeux vidéo de Shigeru Miyamoto, après une venue loupée l’an dernier pour des raisons familiales.
    Des nombreuses conférences et séances de dédicaces sont au programme, préparez votre emploi du temps si vous souhaitez les rencontrer. De nombreux invités musicaux également, comme Hitomi, BACK-ON, Eir Aoi, ou le groupe Vamps.
    Pour plus d'infos, rendez-vous sur www.japan-expo-paris.com, et venez en discuter sur le topic dédié !

    → Kana + internet = simultrad !
    La news date d’avril 2015 avec l’arrivée de Boruto : Kana se lance enfin dans le simultrad. Afin de satisfaire les fans français et de lutter contre le piratage, l’éditeur francophone Kana diffuse chaque lundi un nouveau chapitre de Naruto Gaiden via Izneo, Amazon et la FNAC, pour 0,49 centimes. Gageons que le nombre de manga pré-publiés sur internet par des éditeurs francophones augmente dans les années à venir et qu'on arrive, comme le simulcast animé, à une véritable offre permettant également un accès gratuit. Mais ce n'est pas à l'heure du jour, vu que les ventes manga en France vont tout de même bon train.

    → ADN s’est aligné sur le simulcast à accès gratuit
    Pour ceux qui ne le savaient pas, depuis avril 2015, Blood Blockade Battlefront et Food Wars sont en accès gratuit H+1 sur la plateforme légale ADN, moyennant une inscription type forumale. Anime Digital Network compte multiplier ce genre de licence véritablement en simultané par rapport au Japon : à vérifier sur leurs acquisitions de cette saison estivale, donc !

    → Retour sur l’Epitanime 2015
    Du 29 au 31 mai, l’Epitanime était de retour après la catastrophe de l’an dernier. L’équipe était motivée, le grand écran dehors, les bornes de jeux toujours aussi nombreuses… bref, l’Epitanime était bien de retour ! On déplore toutefois un essoufflement des activités (manque de back-up en cas de pluie ?) et un karaoké pas toujours en forme et dépendant de la personne du staff aux commandes. La découverte du week-end fut un trio frenchie qui a chanté avec pour seul accompagnement un synthé, divers openings et endings. Les voir ici : http://trioelm.com/

    → Classement ventes mangas mai 2015
    Comme chaque mois, les ventes sont dominées par les mêmes titres : Fairy Tail, One Piece, L’Attaque des Titans, Naruto et Bleach… On notera que certains titres sortent leur épingle du jeu : Übel Blatt continue à faire son petit bout de chemin grâce au volume 16 se plaçant à la 6e place du podium. Le tome 11 de Tokyo Ghoul n’est pas très loin non plus, en 8e position, et une 10e place pour le volume 14 de Blue Exorcist. Notons l’arrivée du nouveau titre de Hiromu Arakawa, Arslân directement en 11e position, un bon démarrage boosté par la série animé actuellement diffusée sur Wakanim ! L’outsider de ce mois-ci est Darwin’s Game se plaçant en 9e position, un très bon score pour un manga qui ne pensait pas autant se vendre en France !
    Le classement détaillé ici.




    Les séries de l'été 2015


    ● Les nouveautés — Partie 1



    aoharukikanjuu_v2.jpg

    Aoharu x Kikanjū
    青春×機関銃


    Adaptation d’un manga de NAOE
    Site officiel : http://www.tbs.co.jp/anime/aoharu/
    Studio : Brain's Brase
    Genres : Action, Comédie
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「The Bravest Destiny」 de Toy☆Gangan — ED : 「Gunjō Survival」 de Mikako Komatsu
    Licence simulcast française : ?




    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 3 juillet 2015 à 1 h 46 sur TBS.
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur ?.


    » SYNOPSIS
    Deux amis d’enfance qui ne se sont pas vus depuis longtemps, décident de jouer à des survival game (jeux de survie) pour renforcer leur lien d’amitié.
    Ils seront rejoints par Hotaru, une fille travestie en lycéen qui se révèle très fort(e) à ce jeu.




    Il s’agit d’une adaptation d’un shônen prépublié dans le magazine GFantasy (Nabari, Black Butler) totalisant actuellement 6 volumes reliés au Japon, et n'étant pas licencié en France. Dirigé par Hideaki Nakano qui signe sa première réalisation entière d’une série TV, l’équipe est complétée par Takeshi Konuta (Blood Lad, Ace of Diamond) au scénario, et Junko Yamanaka (Détective Conan, Hamtaro) en tant que charadesigner et responsable de l’animation.

    Dareen : Oh ! Un bisho blond au regard déterminé ! <3
    Sweety : C’est pas un garçon, c’est une fille…

    Le shônen-girl de la saison. Oublions les filles en petites culottes, cette série provenant du fameux GFantasy fait principalement la part belle à des personnages masculins (agréables à l’œil) et quelques jolies filles dans le décor, à travers une histoire plus ou moins travaillée. Il va sans dire que les fanarts vont très bientôt circuler sur le Net ! Cependant, l’intérêt de la série ne s’arrête pas là, l’histoire semble sérieusement se pencher sur le « survival game », le site officiel mettant en avant les six personnages principaux tenant une arme dans la main. Toujours pas de trailer pour se donner une idée du résultat, mais l’annonce des seiyû suffit déjà à faire saliver les amateurs du genre : Hotaru sera doublée par Mikako Komatsu (Keko de K, Kotori de Yu-Gi-Oh Zexal), Masamue par Tomoaki Maeno (Hak de Yona, Princesse de l’Aube, Naotsugu de Log Horizon) et Tôru par Yoshitsugu Matsuoka (Sora de No Game No Life, Kirito de Sword Art Online).



    aquarion_v2.jpg

    Aquarion Logos
    アクエリオンロゴス


    Animé original de la saga Aquarion
    Site officiel : http://aqlogos.com
    Studio : Satelight
    Genres : Action, Fantastique, Mecha
    Nombre d’épisodes prévus : 27
    OP : 「Yamaidare darlin'」de May’n — ED : 「Jeu Je t'aime Communication」de Haruka Chisuga
    Licence simulcast française : ADN




    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 3 juillet 2015 à minuit sur Tokyo MX.
    france.jpg
    1er épisode en France le 5 juillet à la Japan Expo.


    » SYNOPSIS
    La saga Aquarion, c'est l'histoire de plusieurs jeunes pilotes qui s'allient pour protéger la terre grâce à la fusion de mechas. Chaque série est un monde à part entière, la particularité est le lien existant entre chaque saison, à savoir un gap de 12 000 ans et des personnages réincarnés qui finissent par se recroiser lors d'un combat mettant en jeu le sort de la planète Terre.
    Peu d'infos ont été relayées sur le synopsis de base de cette nouvelle saison.




    Après la première série en 2005 (Sousei no Aquarion) et la seconde en 2012 (Aquarion Evol), le studio créateur de Macross Frontier se lance dans le troisième volet de sa saga Aquarion. L'animé sera produit donc par Satelight (HeatGuy J, Basquash!, Macross Frontier, Log Horizon…), réalisé par Eiichi Sato (Nobunaga the Fool, Kiss Dum: Engage Planet) et écrit par Yuniko Ayana (Orenchi no Furo Jijou, Last Exile: Ginyoku no Fam, Denpa Onna to Seishun Otoko. Le character design sera assuré par Takashi Mamezuka (Outbreak Company).

    Dareen : OK, next.
    Sweety : KYAAAH *_* LA SUIIIIIITE !
    Katapan : Désolé, mais le chara-design, là…
    Maya : Jiiiiin é_è
    Maeve : Jiiiiin é_è
    Sweety : Il n’y sera pas, les filles ! :(
    Maya & Maeve : OK, next.

    S’il y a bien quelque chose de connu dans la saga Aquarion, c’est son tout premier générique qui fait partie des openings les plus hurlés au karaoké. La première saison était assez classique voire indécente par moments, où les fusions entre morceaux de mecha étaient clairement assimilés à des… orgasmes. Malgré tout, il persistait une histoire de fond avec un potentiel certain, véhiculé par les paroles du générique : et si des personnages destinés à s’aimer se retrouvaient tous les 12 000 ans, réincarnés ? C’est ce qu’a pensé Shôji Kawamori en lançant Aquarion Evol en 2012 (7 ans après Sôsei no Aquarion), en repartant sur un récit toujours concentré sur une galerie de personnages-pilotes hauts en couleurs. Cette fois, avec Logos, on renouvelle encore l’expérience en changeant par contre un peu le cocktail : nouveau réalisateur avec un CV peu fourni, un chara design assez osé, et Akino absente des génériques. Cela dit, ce serait Yôko Kanno qui composerait cet opening, le renouvellement pourrait donc donner lieu à quelque chose de satisfaisant, d'autant plus qu'elles ont déjà pas mal bossé ensemble sur de l'anisong assez plébiscitée : Macross Frontier.
    Tout bon mordu des deux premières saisons trépigne donc d’impatience de voir ce que leur réserve la suite de cette histoire, mais reste méfiant quant à la magie des deux opus précédents qui risque de s’envoler à force de vouloir trop révolutionner la série, qui doit rester avant tout, un mecha cool sans prise de tête.




    chaosdragon_v2.jpg

    Chaos Dragon : Sekiryuu Sen'eki
    ケイオスドラゴン 赤竜戦役


    Animé original basé sur un role-play joué par plusieurs membres de l’industrie de la japanimation
    Site officiel : http://chaosdragon.red/
    Studio : CONNECT / Silver Link
    Genres : Comédie, Drame, Fantastique
    Nombre d’épisodes prévus : 13
    OP : 「ISOtone」 de Natsumi Kon — ED : 「Delta Decision」 de Miyuki Sawashiro, Haruka Terui, & Maaya Uchida
    Licence simulcast française : Wakanim



    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 2 juillet 2015 à 22 h 30 sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le 2 juillet 2015 à 20 h sur Wakanim.



    » SYNOPSIS
    Le monde est divisé en plusieurs nations. Après des années de conflits, la paix s'est installée, mais semble fragile.
    Deux empires sont au-dessus des autres et profitent de leurs suprématie : Donatia et Kôran.
    L’histoire tourne autour de l’île de Nil Kamui qui vient de perdre son indépendance…




    Chaos Dragon fait partie du Chaos Project, un univers de « Role-Playing-Fiction » dérivé sur plusieurs supports : un animé, un roman, un jeu vidéo et un jeu de rôle. Pour l’animé, ce sont les studios CONNECT et Silver Link (Strike the Blood, Fate/kaleid liner Prisma☆Illya) qui s’en chargent. Le projet est confié à Masato Matsune qui signe sa première réalisation, accompagné par Shô Aikawa (Urotsukidōji, FullMetal Alchemist) et Ukyô Kodachi au scénario.

    Sweety : Bouarf, ça a l’air nul ! :<
    Dareen : Y a un petit frère mignon, mais le trailer ne m’emballe pas…
    Maya : C’est fou ce que vous donnez envie aux lecteurs de s’intéresser à cet animé ! x)

    Ce n’est pas la première fois qu’un animé est produit pour servir à populariser un projet multi-supports : on pense au célèbre .hack qui a inspiré et passionné de très nombreux joueurs et lecteurs durant une dizaine d’années. L’originalité de Chaos Dragon vient de la réunion de grands acteurs de la japanimation pour sa création : on retrouve Gen Urobuchi (Madoka, Psycho-Pass), Kinoko Nasu (Fate/Stay Night) ou encore le romancier Ryôgo Narita (Durarara, Baccano!). Cependant, même si ces personnes ont l’habitude de briller dans leurs travaux respectifs, on ne sait pas encore ce que peut donner une collaboration à propos d’une histoire inventée autour de bières et de chips. Il faudra sans doute s’intéresser à l’ensemble des supports pour saisir toute la puissance de cet univers, l’animé ne proposant de suivre qu’une partie de cette histoire. Le trailer ne brille malheureusement pas par son animation, ni par son graphisme déjà vu et revu. Wait & See.



    charlotte_v2.jpg

    Charlotte
    シャーロット


    Animé original issu d'une coproduction Key/Aniplex
    Site officiel : http://charlotte-anime.jp/
    Studio : P.A. Works
    Genres : Fantasie, Action
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Bravely You」 de Lia — ED : 「Yake Ochinai Tsubasa」 de Aoi Tada
    Licence simulcast française : Wakanim





    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 21 juin 2015 à 3 h 58 sur MBS.
    france.jpg 1er épisode en France le 5 juillet 2015 à 10 h à la Japan Expo.


    » SYNOPSIS
    L'histoire tourne autour des dons qu'obtiennent certains adolescents.
    Yû Otosaka, l'un d'eux, utilise son pouvoir à l'insu des autres, jusqu'au jour où il fait la rencontre de Nao Tomori.



    Charlotte sera une création originale produite par Key et Aniplex, à l'instar d'Angel Beats! en 2010. L'animé sera produit par P.A. Works (Shirobako, True Tears, Nagi no Asukara…), réalisé par Yoshiyuki Asai (Captain Earth, Star Driver) et écrit par Jun Maeda (Angel Beats!) qui est donc le créateur original. Il est aussi celui qui a repris les OST des adaptations passées de Key comme Air, Clannad ou Kanon 2006.

    Dareen : On va encore pleurer pour rien ? D:
    Sweety : GNGNGNGN. Le retour d'un Key ! Le trailer est juste *_* ! La hype monte en moi !
    Maya : J’adore Angel Beats!, j’espère que ça va être aussi bien *_* !

    Après le franc succès d'Angel Beats!, on ne change pas une équipe qui gagne. Cinq ans plus tard, Jun Maeda toujours aux commandes, on relance la machine avec le même studio.
    Côté seiyû, on notera la présence de Akane Sakura (Gasper de High School DxD, la détestée Mika de Psycho-Pass) pour doubler l'héroïne. Yû, le mâle de la série, sera doublé Kôki Uchiyama, plutôt connu pour son rôle de Kagura dans Aquarion Evol, de Raku dans Nisekoi, ou encore de Soul dans Soul Eater.
    Le trailer s'avère assez convaincant, notamment pour la musique et la promesse graphique qu'il annonce. Comme les prédécesseurs, Charlotte va semble-t-il rester sur les bases du scolaire avec pas mal de drame. En espérant que l'histoire, dont le côté fantastique sent le repompé pour l'instant — des lycéens aux pouvoirs magiques — laissera tout de même l'occasion d'offrir une histoire prenante et touchante. Et peut-être mieux gérée que Angel Beats!, dont la narration avait plutôt déçu sur l'ancêtre de Kosminea.



    classroomcrisis_v2.jpg

    Classroom☆Crisis
    クラスルーム☆クライシス


    Animé original produit par Aniplex
    Site officiel : http://www.classroom-crisis.com/
    Studio : Lay-duce
    Genres : Tranche de vie
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Cobalt」de TrySail — ED : 「Anemone」de ClariS
    Licence simulcast française : Wakanim


    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 4 juillet 2015 à 2 h 10 sur MBS.
    france.jpg 1er épisode en France le 3 juillet à 20 h sur Wakanim.


    » SYNOPSIS

    « The most certain way to succeed is to try one more time. Our greatest weakness lies in giving up. »
    Littéralement, ça donne : Le meilleur moyen de réussir est de retenter sa chance. Notre plus grande faiblesse, c’est l’abandon.
    Dans un futur proche, l’humanité a colonisé toutes les planètes du système solaire. L’histoire tourne autour de plusieurs lycéens se trouvant dans le Quatrième Tokyo de la préfecture japonaise martienne. Iris Shirasaki est une jeune fille rêvant de devenir pilote. Mizuki Sera est sa partenaire mécanicienne.
    Kaito, le frère de Mizuki, sera leur coach pour les aider à développer leur talent.



    Nouvel animé original pour le tout récent studio Lay-duce, dont nous avons pour l’instant aucun trailer avec des extraits de la série. L'animé sera donc produit par Lay-duce qui nous concocte a priori sa toute première série TV, après seulement un OAV de Magi (Sinbad no Bôken) et une poignée d’épisodes pour Go! Go! 575.
    Classroom☆Crisis sera réalisé par Kenji Nagasaki (Gundam Build Fighters, No.6) et écrit par Fumiaki Maruto (Saekano, White Album 2). Le chara-design sera assuré par Hiro Kanzaki dont on aura reconnu la patte (Oreimo).

    Sweety : Je trouve ça intrigant. J’irai jeter un œil. :]
    Dareen : Elles vont faire de la moto dans l’espace ? *_*
    Maya : Oh mon dieu, des Kirino partout é_è !

    L’annonce d’un animé original donne souvent des espoirs (ou des frissons, au choix), notamment lorsque le staff annoncé est assez prometteur. Ici, Classroom☆Crisis semble sans prétention du fait de l’émergence du jeune studio, même si le staff semble assez expérimenté. Peu d’informations ont été relayées sur la série, mais l’ambiance du trailer (très court) laisse pour l’instant présager un tranche de vie enjoué et sans prise de tête. C’est du moins ce que laisse entendre le slogan lié au titre, dont la phrase bateau pose une base morale classique où les persos ne doivent pas abandonner leurs rêves. Le visu coloré va également dans ce sens.
    Côté son, le retour de ClariS donne envie et les seiyû du trio principal sont encourageants : pour l'héroïne (Iris), le grand retour de Sora Amiyama (Asseylum de Aldnoah.Zero, Kaori de Isshukan Friends, Isla de Plastic Memories, Tôka de Tokyo Ghoul). Pour Keita, on a Showtaro Morikubo (Sôji Okita de Hakuōki, Gorô de Major, Shikamaru de Naruto, Musica de Rave…) et pour sa sœur Mizuki, Ai Ozawa aux commandes (Chiyo de Gekkan Shōjo Nozaki-kun, Tenka de Donten ni Warau…).
    À voir ce que le pilote aura dans le ventre, donc.



    gakkougurashi_v2.jpg

    School-Live!
    Gakkō Gurashi!
    がっこうぐらし!

    Adaptation d’un manga de Norimitsu Kaihô (scénario) et Sadoru Chiba (dessins)
    Site officiel : http://www.gakkougurashi.com/
    Studio : Lerche
    Genres : Horreur, Mystère, Tranche de vie, Tragédie
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Friend Shitai」de Gakuen Seikabutsu (4 personnages principaux) — ED : 「Harmonize Clover」 de Maon Kurosaki
    Licence simulcast française : Crunchyroll




    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 9 juillet 2015 à 23 h 30 sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le 9 juillet 2015 sur Crunchyroll.


    » SYNOPSIS
    Yuki Takeya adore aller au lycée et participer aux activités du club de « la vie à l’école », à tel point qu’elle y reste même la nuit avec les autres membres de son club.
    Mais ce paradis, il n’est que dans son imagination, car les activités réelles du club sont tout autre : en compagnie de Kurumi, Yûri et la prof Megumi, elle effectue diverses missions de survie dans un monde apocalyptique.



    Cette adaptation sera donc produite par Lerche (Assassination Classroom, Danganronpa et deux autres titres sortant cet été : Monster Musume et Ranpo Kitan), studio datant de 2011. Gakkō Gurashi! sera réalisé par Masaomi Andô (Muv-Luv Alternative, White Album 2), l’auteur, Norimitsu Kaihô, est également de la partie. Le character design a été repris par Haruko Iizuka (Inu x Boku SS, Little Busters!, Tamayura) par rapport à celui du manga original de Sadoru Chiba.

    Dareen : Pfff, encore un truc de lolis ! … Tiens ? C’est quoi ce décor défoncé derrière ?
    Sweety : WHAT. THE. FUCK. J’ai failli faire un arrêt quand j’ai vu le hashtag « horreur » :’D
    Maya : Seriously ? è_è
    Sweety : Je suis allée lire les deux premiers chapitres, et c’est véridique. On tient notre Middle School of the Dead. :’)
    *Dareen et Maya s’enfuient*

    En consultant le site officiel, on tombe sur un site assez coloré, et le design enfantin nous laisse imaginer un animé tout ce qu’il y a de plus mignon. Mais en s’arrêtant sur les détails (notamment le décor arrière de l’image officielle) et en se penchant sur le scénario et le manga original, il semblerait que le décalage filles mignonnes à l’école/monde apocalyptique soit plutôt décapant. Une lecture des premiers chapitres intrigue et donne envie d’en savoir plus. Plus qu’un survival horror ultra-classique à la High School of the Dead, peut-être qu’il faudra s’attendre à un quotidien zombiesque qui révélera au fur et à mesure de l’histoire les mystères de cette école. On en saura peut-être plus sur l’ambiance lors de la sortie du trailer.


    Gangsta_v3.jpg

    Gangsta.
    ギャングスタ


    Adaptation d’un manga de Kohske
    Site officiel : http://gangsta-project.com/
    Studio : Manglobe
    Genres : Action, Criminel, Drame, Gang
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Renegade」 de STEREO DIVE FOUNDATION — ED : 「Yoru no Kuni」 de Annabel
    Licence simulcast française : Crunchyroll




    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 1er juillet 2015 à 2 h 44 sur ABC.
    france.jpg 1er épisode en France le 3 juillet 2015 à la Japan Expo.


    » SYNOPSIS
    Nous suivons le quotidien de deux tueurs à gage dans Ergastulum, une ville contrôlée par la pègre.
    Leur quotidien sera bouleversé lorsqu’ils recueilleront Alex, une jeune prostituée qui souhaite s’échapper de la pègre.




    Pour cette adaptation du manga homonyme de Kohske, c’est Manglobe qui s’y colle. Shukô Murase (Ergo Proxy, Witch Hunter Robin) dirige le projet, aidé par Kôichi Hatsumi (Deadman Wonderland, Berserk the movie), plus habitué dans l’animation clé. Shinichi Inotsume (Yona princesse de l’aube, Zettai Karen Children) écrira le scénario.

    Maya : C’est bon, tu t’es appliqué Dareen ? :>
    Dareen : J’espère ! Ça a l’air vraiment super !
    Pixy : J’en peux plus ! Ce trailer est génial ! Ils sont trop sex ! <3
    Sweety : Pourquoi c’est toujours la renoi qui a des gros seins ? :')
    Arckhangelos : Hey ! Y a un type qui a le même nom que moi !

    Un des seinen de la saison, le trailer, présent depuis un certain temps sur la toile, annonce une série violente et réaliste ayant une esthétique proche d’un Black Lagoon, de quoi satisfaire tous les amateurs du genre ! Les lecteurs apprécient le manga et semblent recommander cette adaptation, peut-être une bonne façon de découvrir cette histoire plutôt que de se lancer dans la collection via Glenat ?
    Visuellement propre, le trailer montre une animation simple avec beaucoup de plans fixes, laissant penser que le rythme ne sera pas trop rapide, laissant principalement place à de nombreux dialogues et moments de tension. Notons le soin particulier apporté aux décors, les personnages semblent réellement évoluer dans une vraie ville. Le trio de seiyû principal sera composé de grands habitués : Junichi Suwabe (Dandy de Space Dandy, Aomine de Kuroko’s Basket), Mamiko Noto (Kotomi de Clannad, Sawako) ainsi que Kenjirô Tsuda (Kaiba de Yu-Gi-Oh, Inui de Prince of Tennis).



    Gate_v2.jpg


    Gate: Jieitai Kanochi nite, Kaku Tatakaeri
    GATE(ゲート)自衛隊 彼の地にて、斯く戦えり


    Adaptation d'un novel de Takumi Yanai (scénario), Kurojishi (dessins) et Daisuke Izuka (dessins)
    Site officiel : http://gate-anime.com/
    Studio : A-1 Pictures
    Genres : Action, Aventure, Fantastique
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP :「GATE: Sore wa Akatsuki no you ni」 de Kishida Kyoudan & The Akeboshi Rockets
    ED : 「Prism Communicate」 de Nao Tōyama & Risa Taneda
    Licence simulcast française : Wakanim



    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 4 juillet 2015 à 00 h 30 sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le 3 juillet 2015 à 20 h sur Wakanim.


    » SYNOPSIS
    Dans un futur proche, un portail nommé « Gate », situé dans le quartier de Ginza à Tokyo, s'ouvre vers un monde parallèle.
    Des hordes de monstres en surgissent, semant le chaos dans la ville. Les forces militaires japonaises les repoussent, puis envoient par mesure préventive, une équipe dans cet autre monde.
    L'histoire va donc suivre le leader de cette équipe, Yôji Itami, un otaku de 33 ans.


    Il s’agit d’une adaptation d’un roman de 5 volumes portant le même nom. Un manga éponyme est en cours de publication depuis juillet 2011 dans le Alphapolis Web Manga. L'animé sera réalisé par A-1 Pictures (Aldnoah.Zero, Silver Spoon, Shigatsu wa kimi no uso, Nanatsu no Taizai…) et réalisé par Takahiko Kyôgoku (Love Live! School Idol Project).

    Dareen : Ça a l'air chelou, ton truc.
    Sweety : Mais non, mais ça a l'air pas mal, en fait…
    Rhyvia : Ça va être le bidule que tout l'internet va essayer de nous vendre à renfort des mêmes « ça devient mieux par la suite »,
    « la version d'origine était mieux » et autres « c'est mieux que du shônen, lol ».

    Maya : Ça ne m’inspire rien qui vaille…

    Une adaptation de plus dans les rangs d'A-1 Pictures, qui nous a dernièrement bluffé graphiquement avec Shigatsu wa kimi no uso (Your Lie in April). Côté technique, ça promet, côté histoire, on ne sait pas trop à quoi s'attendre. Les quelques retours des communautés du web donnent une impression de satisfaction des supports papiers (novel et manga). Ce qui évoque le plus de réticence étant peut-être de voir le papa de Love Live! aux commandes, le registre étant ici a priori très différent.
    Par rapport au scénario, on peut peut-être s’inquiéter pour le postulat « otaku » du héros, qui arrive légèrement comme un détail choc dans le synopsis. À voir comment l’aspect sera exploité et abordé dans un univers assez proche de l’heroic-fantasy, et si l’utilisation de ce détail ne sera pas exagérée.



    godeater_v2.jpg

    God Eater
    ゴッドイーター


    Adaptation du jeu vidéo du même nom
    Site officiel : http://anime.godeater.jp/
    Studio : ufotable
    Genres : Action, Fantasy
    Nombre d’épisodes prévus : 13
    OP : 「Feed A」 de OLDCODEX — ED : ?
    Licence simulcast française : ADN



    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 5 juillet 2015 à 23 h sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le 12 juillet 2015 sur ADN.

    » SYNOPSIS

    L’action se déroule au Japon en 2071, dans un futur post-apocalyptique où le monde a été détruit par les Aragami, de mystérieux monstres.
    Une organisation connue sous le nom de Fenrir a développé des armes à partir des cellules des Aragami, appelées les God Arcs.
    Les membres de l’organisation spécialisés dans l’extermination des Aragami se nomment les God Eaters et utilisent des God Arcs sous forme d’épées ou d’armes à feu. Certains God Eaters ont la capacité de basculer entre les deux formes et pouvoir utiliser leur God Arc aussi bien en tant qu’épée qu’arme à feu, ils sont classifiés en tant que New-types.




    Développé par Shift - une compagnie japonaise de développement de jeux vidéo indépendants fondée en 1999 - et publié par Namco Bandai Games, God Eater est un jeu de rôle d’action pour PlayStation portable réalisé par Hiro Yoshimura. Le jeu a bénéficié en 2011 d’une version améliorée God Eater Burst (publiée en Amérique du nord par D3 Publisher) et d’une suite God Eater 2 en 2013. Forte de son succès commercial, la licence aura droit à son adaptation animée cet été.

    Dareen : Ils vont me manger ?
    Sweety : De quoi tu parles ? :v
    Dareen : God Eater, mangeur de dieu… Ils vont manger le Mister Kosminea :’(
    Sweety : …
    Maya : Si ce n'était pas signé Ufotable, l'adaptation de la licence en 3DCG serait nettement moins enthousiasmante… et faut admettre que les bishôs n'ont pas de trop sales têtes !

    Après Fate et Kara no Kyōkai, le studio Ufotable s’attaque avec God Eater à une autre licence de jeux vidéo rencontrant actuellement un certain succès dans l’Archipel.
    La série sera entièrement réalisée en 3DCG (ou bien de la 2D avec des filtres chelous ? Les regards des experts semblent partagés). Un choix qui reste tout de même assez peu surprenant vu l’utilisation récurrente de la 3D par le studio dans ses autres séries (F/Z, FSN UBW), ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils ne tentent l’expérience surtout que leur budget leur permettra, au vu du trailer, d’avoir une animation moins pauvre que celle de Sidonia no Kishi, produite par Polygon Pictures, un très jeune studio dont le budget ne suit pas les ambitions.
    Même si cette nouvelle mode des séries entièrement en 3D peut faire peur pour l’avenir de la Japanim’, certains visuels sont très soignés, et la réputation de Ufotable n’étant plus à faire, il y a de quoi laisser sa chance à la série. Les personnages qu’on voit défiler dans le trailer dévoilent un chara-design pas vilain (à noter que le chara-designer de la série, Shimizu Keita, a plutôt l’habitude d’occuper le poste d’animateur-clé), et à défaut d’apprécier leurs bouilles, les doublages s’annoncent bons avec notamment le duo Kazuya Nakai/Hiroaki Hirata (Zoro/Sanji dans One Piece) qui ne peut décevoir.
    Enfin, si on devait avancer deux arguments supplémentaires en faveur de cette adaptation : l’OP a été confié au groupe OLDCODEX (Kuroko no Basket, Free !), et la réalisation à… *roulements de tambour* Takayuki Hirao à qui on doit le 5e et magistral film de Kara no Kyōkai.



    himouto-umaruchan_v2.jpg

    Himōto! Umaru-chan
    干物妹!うまるちゃん


    Adaptation d'un manga de Sankaku Head
    Site officiel : http://umaru-ani.me/
    Studio : Doga Kobo
    Genres : Comédie, Tranche de vie
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP :「Kakushinteki ☆ Metamarufoze!」 de Aimi Tanaka
    ED : 「Hidamari Days」 de Sisters (Sylphynford, Kirie et Nana)
    Licence simulcast française : Crunchyroll



    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 9 juillet 2015 à 2 h 14 sur ABC.
    france.jpg 1er épisode en France le 8 juillet 2015 sur Crunchyroll.


    » SYNOPSIS
    Umaru Doma, 16 ans, est une jeune fille qui excelle : douée en cours, en sport et plutôt jolie, elle est la coqueluche du lycée.
    Mais une fois rentrée chez elle aux côtés de son grand frère Taihei, elle se relâche totalement : elle enchaîne la malbouffe et se pavane tranquillement devant des animés et des jeux vidéo.

    Autre adaptation d’un manga décrit majoritairement sur la toile comme une comédie barrée centrée sur Taihei et Umaru, un frère et une sœur. Il s’agirait du premier long manga de Sankaku Head. Il est en cours de publication depuis mars 2013 dans le Weekly Young Jump (Kingdom, Tokyo Ghoul, Liar Game). L'animé sera produit par Doga Kobo (Plastic Memories, Myself; Yourself, Gekkan Shōjo Nozaki-kun…) et réalisé par Masahiko Ohta (Sabagebu, Minami-ke, Mitsudomoe).

    Sweety : Ça a l’air rigolo ! :3
    Dareen : Ça donne faim. Je veux un grec. :v
    Maya : Oh ! Y a de l’inceste ? :3
    Sweety : « Its not a manga that focuses upon the idea of romance, but rather, it implements it in small doses, often with hilarious ways. » Alors ? :3
    Maya : Hmm, à voir, à voir.
    Nina : Vous pensez que ma fille de 7 ans peut regarder ?

    En lisant le synopsis, on pense assez rapidement à Switch Girl!!, toutefois, avec l’aspect romantique — assez central dans ce dernier — en moins, a priori. Le trailer laisse l’impression d’une comédie plutôt barrée et trognonne à la fois ; le chara design (repris par Aya Takano, au chara design de Shirokuma Café), rond et agréable, appuie pas mal ce sentiment. Le plus mystérieux restant la « transformation » d’Umaru une fois rentrée chez elle, qui devient carrément un personnage minuscule SD bout-en-train qui ne fait qu’engloutir de la bouffe et boire du coca. Les retours sur le manga sont assez positifs, il faut certainement s’attendre à quelque chose dans la même veine que Shirokuma Café, assez épisodique sur la vie d’Umaru et de Taihei, avec quelques moments touchants. L’adjectif « hilarant » revient assez souvent, donc l’opus semble un bon poulain dans la catégorie « allons nous délasser devant un truc totalement barré ».
    À voir donc quel genre d’humour la série va nous offrir et si elle sera un bon divertissement qui donnera la pêche après une sale j
     
    Dernière modification: 18 Juillet 2015
    Etupa, Yagami, Maya et 8 autres membres aiment ceci.
  2.  
  3. Sweety-chan
    Hors-ligne

    Sweety-chan Matière noire Spring Append Miss Kosminea

    Inscrit:
    4 Mars 2012
    Messages:
    1.199
    ● Les nouveautés — Partie 2



    jitsuwawatashiwa_v2.jpg

    Actually, I am...
    Jitsu wa Watashi wa
    実は私は


    Adaptation d’un manga de Eiji Matsuda
    Site officiel : http://jitsuwata.tv/
    Studio : A-1 Pictures
    Genres : Comédie, Fantastique, Romance
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Himitsu o Chōdai」de Ars Magna — ED : 「Hologram」de MINMI
    Licence simulcast française : ADN





    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 7 juillet 2015 à 1 h 35 sur TV Tokyo.
    france.jpg 1er épisode en France le 15 juillet 2015 sur ADN.


    » SYNOPSIS
    Cette comédie romantique va tourner autour de Asahi Kuromine, un lycéen qui ne sait pas mentir.
    Il a le béguin pour une fille nommée Yôko Shiragami, qui se révèle être un vampire. Asahi arrivera-t-il à garder son secret ?




    Et une adaptation de plus sur le line-up de cet été, cette fois, une comédie romantique issue du magazine Shônen Champion (Black Jack, Yowamushi Pedal), en publication depuis 2013. L’animé sera donc adapté par TMS Entertainment (Detective Conan, Divine Nanami, D.Gray-man) et réalisé par Yasutaka Yamamoto (Hero Bank, Servant x Service). Le chara design a été repris par Hirotaka Marufuji (Nobunaga The Fool, Macross F).

    Rhyvia : Le chara design a l’air assez atroce.
    Katapan : Euh, ils ont des gueules à moitié droguées. :’)
    Sweety : La comédie romantique du siècle avec des drogués ?
    Dareen : Wa. Ouh !
    Len : Je crois qu’on a la palme du chara-design le plus naze de la création.
    Maya : Des vampires et de la romance ? :fear:

    Si le chara design paraît un peu trop exagéré par rapport aux traits du manga, les visages assez « marqués » des persos n’en restent pas moins intrigants. Le support papier semble être connu pour son humour assez efficace et les faces particulières que tirent les personnages dans différentes situations, le plus souvent très expressives et communicatives (le sourire de Yôko au premier chapitre est vraiment fondant~). Le tag romance saurait également attirer comme il se doit les adeptes du genre, malgré le côté ultra bateau du synopsis.
    Pour nos oreilles, Minmi, la chanteuse du premier ending de Samurai Champloo, a été annoncée pour la bande-son de l’animé, a priori pour une insert-song dont on a un aperçu de la version instrumentale, nommée « Hologram ». De quoi être enthousiaste pour ceux qui ont apprécié la vibe hip-hop/soul d’antan. Côté seiyû, nous avons Natsuki Hanae (Inaho de Aldnoah.Zero, Hikari de Nagi no Asukara, Kôsei de Your Lie on April / Shigatsu wa kimi no uso) pour le rôle d’Asahi Kuromine et Yû Serizawa (Mirei de Pri Para et Tenma de Mushibugyō) pour le rôle de Yôko Shiragami.



    dandelion_v2.jpg

    Jōkamachi no Dandelion
    城下町のダンデライオン


    Adaptation d'un manga de Ayumu Kasuga
    Site officiel : http://www.tbs.co.jp/anime/dande/
    Studio : Production IMS
    Genres : Comédie, Fantastique, Tranche de vie
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP :「Ring Ring Rainbow!!」de YuiKaori — ED : 「Honey♥Come!!」de Yui Ogura
    Licence simulcast française : ?




    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 2 juillet 2015 à 2 h 16 sur TBS.
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur ?.


    » SYNOPSIS
    Les neuf frères et sœurs de la famille royale Sakurada sont filmés tous les jours par plus de 200 caméras de surveillance qui rediffusent le tout dans le monde entier. Les téléspectateurs ont la possibilité d’élire leur nouveau roi. La particularité des membres de cette famille est qu’ils ont chacun des super pouvoirs : Akane, la troisième sœur plus âgée, peut agir sur la gravité. Plutôt timide, elle cherche désespérément à échapper aux caméras.




    Jōkamachi no Dandelion, aussi connu sous le nom de Castle Town Dandelion, sera l’adaptation d’une publication du magazine « Manga Time Kirara Miracle » (Kôfuku Graffiti). Dandelion est un yonkoma, c’est-à-dire un manga humoristique en 4 cases. Le format de la série est à ce jour encore inconnu. La série sera produite par Production IMS (Inari, Konkon, Koi Iroha., Shinmai Maō no Testament) et réalisée par Noriyaki Akitaya (Le grand Bonjour♪Koiaji Pâtisserie et les trois saisons de Bakuman.). Au chara-design et à la direction de l’animation, un habitué des intervalles qui a été promu, Shinpei Kobayashi, qui a tout de même bossé ponctuellement comme animateur-clé sur Nisemonagatari et R-15.

    Sweety : Ça a l’air bien sympa, keumême !
    Dareen : Du 4 cases en animé ? Sans déconner, c’est quoi l’intérêt ? é_è
    Sweety : Shirokuma Café avait bien 25 chapitres de 8 pages par volume ! Rien n’est impossible ! >O
    Maya : Working!! est du 4 cases aussi, naméoh ! >:|
    Sweety : Oh putain Maya ! Kana Hanazawa double l’héroïne ! \o/ \o/ *gigote dans tous les sens* \o/ \o/
    Maya : OH YEAH. Série qui a l’air d’une sorte de satire de la télé-réalité + Kana <3 = I’m in.

    Vu le format d’origine et le trailer — bien qu’un poil mou — la série s’annonce avant tout humoristique et très axée tranche de vie. Si le studio choisit un format assez ambitieux (des épisodes de 24 minutes par exemple), on pourrait avoir le droit à un semi-animé original basé sur l’univers évoqué par le yonkoma (manga à quatre cases), qui donnerait lieu à une série plutôt agréable à découvrir au fur et à mesure, dans la même veine que Yamada-kun la saison passée.
    En effet, le synopsis respire le classique, mais nous laisse imaginer une ribambelle de persos déjantés, comme on peut déjà les apercevoir sur certains visus disponibles. Le portrait de famille est donc plutôt attirant (mention spéciale au roi qui fait 4 fois la taille la petite dernière, tout en sortant du cadre) et donne bien envie de connaître le pouvoir de chacun d’entre eux, sachant que celui de l’héroïne – manipuler la gravité – a de quoi envoyer la patate. Dommage que le studio ne soit pas connu pour faire dans la dentelle et qu’on ne soit pas encore bien sûrs de faire face à une véritable série, faute peut-être de matière suffisante (seulement 2 tomes reliés actuellement au Japon). Mais l’espoir est là, car Lucky Star, également un yonkoma à l’origine, a été une adaptation qui a plu à des milliers d’otakus. Fingers crossed.




    kuusen_v2.jpg

    Sky Wizards Academy
    Kūsen Madōshi Kōhosei no Kyōkan

    空戦魔導士候補生の教官


    Adaptation d’un light novel de Yû Moroboshi (scénario) et Mikihiro Amami (dessins)
    Site officiel : http://ku-sen.jp/2d trailer / 3e trailler
    Studio : Diomedea
    Genres : Action, Fantastique, Magie
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「D.O.B」de Iori Nomizu — ED : 「Hallelujah」de la la larks
    Licence simulcast française : ADN




    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 9 juillet 2015 à 0 h 30 sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le 13 juillet 2015 sur ADN.


    » SYNOPSIS
    L’histoire démarre dans un monde où l’humanité, chassée de son territoire à cause d’insectes magiques, vit désormais dans des villes flottantes.
    Des mages capables de se battre dans les airs ont donc fait leur apparition. Kanata Age, le héros de cette histoire, est un jeune mage qui vit dans l’école des mages de la ville Misutogan.
    Il était reconnu autrefois comme un épéiste hors du commun de l’équipe spéciale S128, mais désormais, il est plutôt méprisé.
    Un jour, il est donc désigné comme instructeur de l’équipe E601, qui a essuyé jusqu’ici dix défaites consécutives.


    Après l’adaptation manga, KMHNK arrive donc en animé grâce au studio Diomedea (Gingitsune, Akuma no Riddle, Nogizaka Haruka no Himitsu) et sera réalisé par Takayuki Inagaki (Rosario to Vampire, Seiken Tsukai no World Break). Ce titre à rallonge signifie littéralement « l’instructeur des candidates mages au combat aérien », ce qui ne fait que labeliser assez simplement le synopsis.

    Sweety : Oh mon Dieu, ce que ça a l’air banal.
    Dareen : Dans le 2d trailer, la fille se kiffe en se voyant dans la glace. :’)
    Maya : Apologie de l’onanisme.

    Il est vrai qu’à l’image seule, on sent venir l’animé lambda qui ne volera pas très haut. Mais même si le chara-design et le synopsis respirent la banalité, peut-être que l’on aura droit à un animé sans prétention qui se laisse regarder, avec chaque personnage féminin qui a son caractère bien défini (cela dit, on pourrait même les deviner rien qu’à l’image officielle…). On espère sinon un fan-service pas trop présent et un scénario qui tient à peu près la route, bien que le fait que le tout provienne d’un light novel (roman illustré) donne bon espoir.



    makuranodanshi_v2.jpg
    Trailer non dispo.jpg

    Makura no Danshi
    枕男子


    animé original produit par Feel
    Site officiel : http://makuranodanshi.com/
    Studio : Feel
    Genres : Bishônen
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Makura no Danshi」de Natsuki Hanae — ED : 「?」de ?
    Licence simulcast française : ?



    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 14 juillet à 1 h 16 sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur ?.


    » SYNOPSIS
    La série s’intéresse à 12 garçons dakimakura aux diverses personnalités, qui vivent dans la même ville. Le format sera épisodique, chaque garçon aura droit à son propre centric.
    Mais d’abord, un dakimakura, c’est quoi ? Véritable phénomène au Japon, il s’agit de traversins d’environ 1 m 50, dont les taies représentent, en grandeur nature, des personnages dans des poses suggestives. Dans le cas de l’animé, il s’agit de beaux garçons comme celui que vous voyez dans le visuel officiel.


    Peu d’informations ont actuellement filtré, il est dit que l’histoire sera narrée à la première personne du singulier, avec chaque personnage nous révélant son histoire de façon douce et élégante, en nous la chuchotant à l’oreille… Ce qui ne nous en dit pas beaucoup, mais laisse libre cours à notre imagination. On retrouve au scénario Yuniko Ayana (Natsuiro Kiseki) et Ayumi Sekine (Baka to Test to Shōkanjū), des noms plutôt inconnus au bataillon et qui ne nous orientent dans aucune direction. Tranches de vie ? Comédie ? Drame ? Starry Sky-tiers ? Il ne serait pas étonnant qu’à l’instar d’un Bonjour♪ Koiaji Pâtisserie, les épisodes ne durent que trois minutes, pour le peu de choses qu’un oreiller peut avoir à raconter.

    Serya-chan : KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !
    Maddilly : Vous pensez qu'il y a un psycho-kun là-dedans ?
    Kaado : Mon clavier est prêt, pavés incoming !
    Angelkappa : 12 bishôs qui te murmurent à l'oreille, ça doit être trop bien et sexy.
    Pixy : Je n’avais pas vu le potentiel de la chose ! :3
    Cassandre : Voilà pourquoi je me suis inscrite sur ce forum, c’est partiii !
    Maeve : Il a grandi et est devenu beau, mon petit frère ! <3
    Len : Il a dix ans de trop pour moi~ >:] *prépare sa hache*
    Yajijy : …
    Riannon : …
    Dareen : Je suis sûr que ces coussins sont d’occasion ! :'(
    Sweety : Je préfère mon oreiller humain ! <3
    Maya : Je ne sais pas, je ne comprends pas, j'ai peur ! :$

    L’intérêt de ce genre de série résidant la plupart du temps dans le chara-design des personnages mais également dans leurs doublages, les seiyû sont habituellement triés sur le volet. Le casting reste pour le moment inconnu, exception faite de Natsuki Hanae qui décroche de plus en plus de rôles principaux depuis 2014 (Inaho dans Aldnoah.Zero, Elam dans Arslan Senki, Hikari dans Nagi no Asukara, Kominato dans Diamond no Ace, Kaneki dans Tokyo Ghoul, Kôsei dans KimiUso…), une vraie star montante de la scène des seiyû.
    La série pourrait être une bouffée d’air frais comme un moment particulièrement flippant et dérangeant à passer… le concept des coussins peut séduire comme effrayer. Reste à voir ce que ça va donner, les Japonais n’ayant pas encore fini de nous surprendre avec des concepts de plus en plus inattendus, surtout lorsqu’il s’agit de faire de subtils (ou plus tant que ça) placements de produits. En cas de bide commercial des Blu-ray, il y aura toujours moyen de remonter la pente avec les goodies dakimakura qui se vendront comme des brioches.




    Monstermusume_v2.jpg

    Monster Musume no Iru Nichijō
    モンスター娘のいる日常


    Adaptation d’un manga de Okayado
    Site officiel : http://monmusu.tv/
    Studio : Lerche
    Genres : Comédie, Ecchi, Fantastique, Harem, Romance
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Saikousoku Fall in Love」des 6 filles principales — ED : 「Hey! Smith!!」de Sumisu avec MON
    Licence simulcast française : ?



    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 27 juin 2015 au Odaiba Cinema Mediage (épisodes 1 et 2).
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur ?.


    » SYNOPSIS
    « Les monstres existent et ils veulent sortir avec nous ! »
    Trois ans auparavant, le monde apprend que les harpies, centaures, filles-chats et autres créatures mythiques ne relèvent pas de la fiction :
    ces créatures humanoïdes doivent parvenir à s’intégrer dans notre société par le biais d’un projet de loi sur les échanges culturels inter-espèces.
    Kimihito Kurusu, un jeune homme malchanceux, est forcé de suivre le programme d’échange du gouvernement et d’accueillir Miia, une femme-serpent venant vivre chez lui.
    Kimihito doit s’assurer qu’elle s’intègre comme il faut, en faisant bien attention à ne pas outrepasser sa relation avec elle, le gouvernement veille au grain.


    Cette énième adaptation de l’été sera produite par Lerche (Assassination Classroom, Danganronpa et deux autres titres sortant cet été : Gakkō Gurashi! et Ranpo Kitan) et réalisée par Tatsuya Yoshihara (Yoru no Yatterman, puis animateur-clé d’openings en tout genre).

    Sweety : Un harem avec des monstres :’) !
    Dareen : Pourquoi leurs seins sont plus gros que leurs têtes ?
    Shiroi : Y a des femmes-cafards ?
    Maya : Oh god.
    Nina : Vous pensez que ma fille de 7 ans peut regarder ?

    Voilà donc un gros harem qui débarque, mais pas n’importe lequel. Le garçon est toujours entouré de filles aux couleurs différentes, aux personnalités assez calquées, mais le contexte humanoïde rajoute un côté assez original au propos habituel : on sort du contexte scolaire et, à la manière nostalgique d’un Love Hina, on a un groupement de persos qui se mettent à vivre ensemble. A priori, le contexte semble jouer pas mal sur le « Quotidien avec ces créatures » (traduction assez sulfureuse du titre), donnant lieu, à côté des situations comiques, à quelques passages sérieux à propos de leur intégration dans la société et le rôle que celle-ci joue là-dedans.
    Au final, si l’on n’est pas trop réticents sur les bonnets tendant vers la fin de l’alphabet et qu’on se fie aux assez bons retours sur le manga, qui évoquent une lecture sans prise de tête, rigolote et rafraîchissante, avec évidemment son lot de fan-service, il y aurait moyen que Monster Musume devienne une adaptation colorée parfaite pour se délasser.



    overlord_v2.jpg

    Overlord
    オーバーロード


    Adaptation d’un light novel de Fugin Miyama et Kugane Maruyama
    Site officiel : http://overlord-anime.com
    Studio : Madhouse
    Genres : Action, Fantastique
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「 Clattanoia」de OxT — ED : 「L.L.L.」de MYTH&ROID
    Licence simulcast française : ADN

    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 7 juillet 2015 à 23 h sur AT-X.
    france.jpg 1er épisode en France le 21 juillet 2015 sur ADN.


    » SYNOPSIS
    Dans le futur, Yggdrasil, un très célèbre MEUPORG va bientôt s’arrêter. Cependant un très grand joueur nommé Momonga ayant un avatar de squelette décide de ne pas se déconnecter à l’arrêt des serveurs, et découvre que non seulement le jeu fonctionne encore, mais que les PNJ deviennent vivants. Il s’efforcera de prendre en charge ce monde.

    Pour cette création issue d’un light novel, le studio Madhouse (Parasite) a confié le projet à Naoyuki Itô (Digimon Savers). Le scénario sera écrit par Yukie Sugawara qui occupera pour la première fois ce poste, et l’animation confiée à Takahiro Yoshimatsu (Hunter x Hunter 2011, Futur GPX Cyber Formula).

    Sweety : Un nouveau SAO ? On va bien se marrer !
    Dareen : Y a des chibi-jumeaux *__* !
    Rhyvia : J’ai envie d’y croire, mais a priori, ça sent le sapin.
    Maya : Ça sent l’épuisement de concepts originaux.

    On continue de surfer sur la mode du MMORPG via une nouvelle adaptation d’un light novel à l’instar de Sword Art Online ou No Game No Life. Le personnage principal semble être le joueur utilisant un avatar squelette, il sera intéressant de voir quel sera sa position dans l’histoire et par rapport aux autres : Despote ? Manipulateur ? Naïf et déterminé ? Le premier trailer ne montre pas grand-chose pour le moment, sinon une esthétique léchée et l’utilisation d’une 3D plutôt réussie. Faisons confiance à Madhouse pour la réalisation du titre, et attendons de voir comment l’histoire évoluera par la suite.



    prisonschool_v2.jpg

    Prison School
    Kangoku Gakuen
    監獄学園


    Adaptation d’un manga de Akira Hiramoto
    Site officiel : http://prison-anime.com/
    Studio : J.C. Staff.
    Genres : Comédie, Ecchi
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Ai no Prison」de Kangoku Danshi — ED : 「Tsumibukaki Oretachi no Sanka」de Kangoku Danshi
    Licence simulcast française : Crunchyroll



    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 11 juillet 2015 à 01 h 05 sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le 10 juillet 2015 sur Crunchyroll.


    » SYNOPSIS
    Le lycée pour filles Hachimitsu Private Academy va pour la première fois accueillir des garçons en son sein.
    Cinq garçons pour des milliers de filles. Un vrai paradis s’ouvre à eux… ou plutôt est-ce l’enfer qui les attend ?




    Pour cette adaptation, le réalisateur Tsutomu Mizushima (Shirobako, Genshiken) sera accompagné par le scénariste Michiko Yokote (Bleach, xxxHOLIC), un habitué des adaptations de manga avec qui il a déjà collaboré. L’animation et le chara-design seront dirigés par Junichirô Taniguchi (Madoka, Genshiken). Le manga licencié par Soleil compte 4 volumes pour le moment en France, 17 au Japon.

    Sweety : o_o Ce truc a l’air absolument chelou ! Pourquoi leurs seins sont plus gros que leurs têtes ?
    Maya : Je serai presque tentée de regarder l’animé cet été si le trailer ne m’avait pas fait fuir en courant à quatre pattes toutes griffes dehors !
    Shiroi : Il faut savoir que je risque de me faire un kit Hana à cette allure. *_*
    Dareen : C’est du SM ? Fallait le dire tout de suite ! <3

    Le site officiel nous accueille avec une tortionnaire ayant une large poitrine, cinq garçons aux personnalités variées en tenue de bagnard, on ne risque pas de s’ennuyer dans cette école ! Rien à voir avec Rainbow en tout cas : l’histoire semble beaucoup plus grotesque et sexy, très sexy même. Les échos qui nous parviennent du manga nous laissent entendre que Prison School est une série complètement loufoque et inattendue dont le maître mot est l’humour. Cependant, le scénario tournant autour de nombreux gags et situations hilarantes, laisse entrevoir une critique de la société japonaise, notamment en ce qui concerne la pression sociale. Avec 17 volumes sortis, il y a matière à faire, et il est possible que cette adaptation soit rythmée et nous propose autre chose qu’une succession de gags.



    ranpokitan_v2.jpg

    Ranpo Kitan: Game of Laplace
    乱歩奇譚 Game of Laplace


    Animé original produit par Aniplex
    Site officiel : http://www.rampokitan.com/
    Studio : Lerche
    Genre : Policier
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Speed to Masatsu」de amazarashi— ED : 「Mikazuki」 de Sayuri
    Licence simulcast française : ?



    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 3 juillet 2015 à 0 h 55 sur Fuji TV.
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur ?.


    » SYNOPSIS
    « Le monde éphémère est un rêve. Le rêve d’une nuit est une illusion. »
    L’histoire se situe dans une école où plusieurs meurtres ont été commis. Akeshi, un détective de génie, va tenter de résoudre les crimes.
    Il sera aidé par Kobayashi, un élève efféminé, qui a su éveiller son intérêt.
    Devenu son assistant, ils vont ensemble mener leur enquête…



    Nouvelle production du jeune studio Lerche (Assassination Classroom, Re:_Hamatora), nous trouvons à la réalisation Seiji Kishi (Persona 4 : The Animation, Angel Beats), Masaru Yokoyama à la musique (Your lie in April, Nobuta Concerto), et le scénariste Makoto Uezu (School Days, Yūki Yūna wa Yūsha de aru) aura fort à faire pour adapter les œuvres policières de Rampo Edogawa, célèbre écrivain japonais.

    Dareen : J’adore les romans policiers, cet animé m’est indispensable !
    Sweety : Pourquoi pas, pourquoi pas…
    Maya : Hawn, mais que ça a l’air bien intéressant, j’aurai tendance à me mettre du côté de Dareen sur ce coup, surtout que le détective sera doublé par Takahiro Sakurai, prunelle de mes yeux !

    Ce nouveau Noitamina sera donc une histoire policière inspirée des romans du très célèbre Rampo Edogawa, un des pères du roman policier populaire au Japon, pour fêter les 50 années de sa mort. Si l’histoire se passe en milieu scolaire, il y a fort à parier que les enquêtes policières selon adaptées des romans de l’auteur. Cependant, le site officiel laisse présumer des personnages décalés : un Kobayashi très efféminé, une femme presque dénudée ressemblant à une sorcière, une jeune fille portant un masque et voulant disséquer sa peluche, un homme avec un sac en carton sur la tête… le trailer ne donne pas un réel aperçu de l’ambiance et du rythme de la série, mais on peut s’attendre à une histoire sérieuse autour de personnages amusants.
    L’animation ne sera manifestement pas le point fort de cet animé, tout reposera sur la mise en scène des affaires. À coté de ça, le cast sera porté par Takahiro Sakurai (Yûri de Kyō Kara Maoh, Suzaku de Code Geass) qui doublera le détective, et il sera accompagné de deux jeunes : Rie Takahashi (Akane de Shirobako, mais que l’on retrouve également cet été dans Sore ga Seiyū) qui campera le jeune Kobayashi et Daiki Yamashita (Sakamichi dans Yowamushi Pedal, Tôya dans Log Horizon), son camarade de classe.



    rokkanoyuushav2.jpg

    Rokka no Yūsha
    六花の勇者

    Adaptation du light novel (roman illustré) de Yamagata Ishio
    Site officiel : http://rokka-anime.jp/
    Studio : Passione
    Genres : Action, Aventure, Fantastique
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Cry for the Truth」de Mich — ED : 「Secret Sky」de Mich
    Licence simulcast française : Crunchyroll


    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 5 juillet 2015 à 2 h 58 sur MBS.
    france.jpg 1er épisode en France le 4 juillet à 21 h 30 sur Crunchyroll.


    » SYNOPSIS
    Afin de combattre le « Majin » (litt. l’être maléfique), la Divinité du Destin choisit et dote de pouvoirs six héros, surnommés les Rokka no Yūsha, les Six Fleurs Héroïques.
    Adlet, qui prétend être l’homme le plus fort du monde, fait partie des héros choisis pour arrêter la résurrection du Majin.
    Cependant, ce n’est pas six, mais sept personnes qui se présentent au lieu de rassemblement : un traître se cache donc parmi les guerriers.
    La suspicion et la paranoïa se propagent parmi les élus, les amenant à se combattre les uns les autres, tout en cherchant à achever leur mission.




    Aussi connu comme Rokka: Braves of the Six Flowers, Rokka no Yūsha sera une nouvelle production du studio Passione (Railwars!, Haitai Nanafa). La série sera réalisée par Takeo Takahashi (Spice and Wolf, Maoyū Maō Yūsha). Le roman (LN) dont sera issue cette adaptation est publié depuis août 2011. L’adaptation en manga est quant à elle publiée depuis février 2012 dans le magazine Super Dash & Go!.

    Dareen : Ça a l’air vraiment cool, ce truc.
    Sweety : On va avoir le droit à un peu de polar ? S’TOI LE COUPABLE ! Toussa, toussa ? Et désolée, on voit pas le 7e perso sur l’image du zine. :x
    Maya : Le héros bogoss s’appelle comme moi, juste trop la classe. 8D
    Angelkappa : Je vais regarder pour les persos masculins uniquement, moi ! =D

    Et encore une autre adaptation, d’un light novel cette fois-ci. Et si le style heroic-fantasy peut paraître banal, c’est le support original couplé au propos de départ intrigant (« mais qui est le traître parmi nous ? ») qui donneraient envie. Le staff paraît également solide, notamment le réalisateur qui semble accoutumé à l’adaptation de romans (Spice & Wolf) et qui s’est déjà aventuré dans le fantastique, dans le même genre de registre (Maoyū Maō Yūsha).
    Concernant le trailer, il est assez encourageant : l’animation y est fluide et il paraît plus travaillé qu’ailleurs. En effet, dans les PV, on a plutôt l’habitude de retrouver des scènes juxtaposées pour donner un aperçu approximatif de la série. On notera aussi un potentiel de beau-gossitude assez élevé pour Adlet Mayer.
    Côté oreilles, notons la présence de Michiru Ôshima, qui nous a auparavant offert l’OST de Full Metal Alchemist premier du nom, mais aussi celle du Chevalier d’Eon, ou encore Zetsuen no Tempest. Un certain potentiel donc, à confirmer avec le pilote.



    shimoseka_v2.jpg

    Shimoneta to Iu Gainen ga Sonzai Shinai Taikutsu na Sekai
    (Shimoseka)

    下ネタという概念が存在しない退屈な世界


    Adaptation d’un light novel écrit par Hirotaka Akagi
    Site officiel : http://www.shimoseka.com/
    Studio : J.C. Staff
    Genres : Comédie, Ecchi
    Nombre d’épisodes prévus : 12
    OP : 「B Chiku Sentai SOX」de SOX — ED : 「Inner Urge」de Sumire Uesaka
    Licence simulcast française : ADN



    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 4 juillet 2015 à 23 h sur ATX.
    france.jpg 1er épisode en France le 4 juillet à 20 sur ADN.


    » SYNOPSIS
    L’action se déroule 16 ans après l’instauration d’une « loi pour le maintien de l’ordre public, de la morale, et l’éducation saine des enfants » interdisant l’usage de langage grossier dans le pays. Tanukichi Okuma, un étudiant dans une école d’élite de bonne morale se retrouve invité à intégrer une organisation anti-sociale (SOX), par sa fondatrice, Ayame Kajô. Il finira par adhérer à l’organisation sous la pression d’un chantage et se retrouvera alors mêlé malgré lui à des actes terroristes obscènes à l’encontre de la présidente du bureau des élèves, Anna, pour laquelle il a le béguin.

    Issu d’un roman en cours de publication depuis 2012, écrit par Hirotaka Akagi et illustré par Eito Shimotsuki, ce titre interminable veut littéralement dire « Un monde ennuyeux où le concept des blagues salaces n’existe pas », mais histoire qu’on ne s’embête à le retranscrire à chaque fois, il a bien heureusement été officiellement abrégé en Shimoseka. À la direction de ce projet, Yôhei Suzuki (Aki no Kanade), écrit par Masahiro Yokotani (Himawari, Deltora Quest). Le chara-design sera quant à lui fait par Masahiro Fujii (Zero no Tsukaima, Hayate no Gotoku!!).

    Dareen : Ka… Hentai Kamen ? O_O
    Sweety : Le trailer de la décennie, ce phallus du début ! :') Je flaire le chef d'œuvre, là. <3
    Maya : Je sens une hype inexpliquée monter en moi ! Ça sent la série ecchi tellement dégueulasse qu’elle en devient incontournable !

    Au vu du trailer, Shimoseka s’annonce assez dingue. Parce que le fan-service ecchi avec une fille à poil en tête d’affiche, c’est bien, mais qu’il y ait tentative de concept original, c’est encore mieux. Le pitch de départ offre un énorme potentiel humoristique et il y a lieu d’en espérer des gags à s’en muscler les zygomatiques. En mettant de côté le triangle amoureux évident, le « terrorisme vulgaire » offre une large palette de blagues en dessous de la ceinture et de situations comiques grivoises. La fille à poil avec une culotte sur la tête, ce n’est qu’un amuse-gueule. Il existe 8 romans à ce jour, reste plus qu’à espérer que l’humour ne s’essouffle pas sur la durée et que la vulgarité assumée par le thème de la série ne soit pas rebutante.

    Du côté des seiyû, le nom de Yui Horie (Koko dans Golden Time, Ayu dans Kanan, Minori dans Toradora) saute tout de suite à l’œil, reste à découvrir le personnage qu’elle doublera, mais c’est toujours un évènement pour les atteints de seiyû-ite chronique de la voir figurer dans le staff. Le duo principal quant à lui est étonnamment doublé par des newbies, Yûsuke Kobayashi pour Tanukichi (qu’on a déjà entendu dans un rôle principal avec Arslan dans Les Chroniques d’Arslân, il sait prendre des intonations naïves et « mauviette », du sur mesure pour quelqu’un comme Tanukichi qui semble écrasé par le chantage d’Ayame) et Shizuka Ishigami pour Ayame (Là, par contre, difficile de se faire une idée, la doubleuse n’ayant eu que des rôles secondaires peu marquants).
    Enfin, Shimoseka n’est certainement pas la série la plus attendue ou qui sera la plus suivie cet été, mais les amateurs d’ecchi pourront s’en délecter alors que les curieux pourront toujours se bidonner devant autant de folie scénaristique furieuse.




    shirayuki_v2.jpg

    Shirayuki aux cheveux rouges
    Akagami no Shirayuki-hime
    赤髪の白雪姫


    Adaptation d’un manga de Sorata Akizuki
    Site officiel : http://www.clarines-kingdom.com
    Studio : Bones
    Genres : Drame, Fantastique, Romance
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Yasashii Kibou」de Saori Hayami — ED : 「Kizuna ni Nosete」de eyelis
    Licence simulcast française : ADN



    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 4 juillet 2015 à ? h ? sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le 6 juillet sur ADN.


    » SYNOPSIS
    Une jeune fille nommée Shirayuki a les cheveux roux, caractéristique très rare dans son pays. Cette couleur particulière lui vaut d'être courtisée par le prince de son pays.
    Elle décide alors de s'enfuir et rencontre par hasard Zen, le prince du pays voisin. Elle décide de rester auprès de lui et de travailler en tant que médecin de la cour.





    Il s’agit d'une adaptation d'un shôjo dont 11 volumes sont sortis en France, édités par les éditions Kana.
    L'animé sera produit par le studio Bones (Captain Earth, Hitsugi no Chaika) et réalisé par Masashiro Andô (Canaan, Civilization Blaster). Deko Akao (Arakawa Under the Bridge, Noragami) écrira le scénario et Michiru Ôshima (Le Chevalier d'Eon, Fullmetal Alchemist) la musique. Le character design sera quant à lui adapté par Kumiko Takashi (Sakura, chasseuse de cartes).

    Rhyvia : Oh, attendez, c’est du Bones.
    Dareen : Cheveux blancs a l’air cool. :3 Par contre, je me souviens que le début était pas folichon en manga.
    Len : Tiens, je voyais pas forcément le héros avec les cheveux blancs.
    Sweety : Deshô ? Y a des passages super mignons, mais je suis pas non plus super gaga.
    Shaelan : Ça a pourtant l'air assez mignon ?
    Maya : Fufufu, moi, j’ai hâte !
    Pixy : Bien curieuse de voir ça ! o/

    L’animé s’annonce plutôt prometteur malgré un chara-design très prononcé par rapport au support original, dont les traits sont plutôt « doux » à l'origine ; les couleurs sont un poil plus criardes et accentuées dans cette adaptation. L'histoire s’annonce quant à elle très calme et très axée tranche de vie, du moins pour une lecture rendue jusqu’au 4e volume. Le format animé pourra peut-être, à l'instar de Mon Histoire, dynamiser le récit et lui donner un attrait nouveau non négligeable. Pour les amoureux du shôjo, il faudra s’attendre à une narration un peu décousue sur le départ, mais par rapport au principal aspect over-attendu – le kyayage – certains passages assez mignons vaudront le coup d’être vus.
    Côté seiyû, la belle Shirayuki (qui pour info, veut dire « Blanche Neige ») sera doublée par Saori Hayami, voix assez familière qui nous a doublé Yukino de My Teen Romantic Comedy SNAFU ou encore Urara Shiraishi (<3) de Yamada-kun and the Seven Witches cette saison. Ce qui colle assez bien avec l'impression de douceur et d'irréprochabilité du perso en question. Pour le charmant Zen, que l’on aurait imaginé un poil plus blond, c’est Ryôta Ôsaka qui s’y colle : Staz de Blood Lad, Eijun de Diamond no Ace, ou encore Ryû Yamada de Yamada-kun and the Seven Witches.



    soregaseiyuu_v2.jpg

    Sore ga Seiyū!
    それが声優!


    Adaptation d'un dôjinshi de Masumi Asano (scénario) et Kenjirô Hata (dessins)
    Site officiel : http://soregaseiyu.com/
    Studio : Gonzo
    Genres : Comédie
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP :「Sore ga Seiyuu!」de Earphones (3 filles principales)
    ED : 「Anata no Omimi ni Plug In!」de Earphones
    Licence simulcast française : ?


    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 7 juillet 2015 à 23 h sur Tokyo MX1.
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur ?.


    » SYNOPSIS
    Le série se concentre autour de Futaba Ichinose, Ichigo Moesaki et Rin Kohana, trois jeunes doubleuses (seiyû) débutantes.
    Leur quotidien sera ponctué d’observations humoristiques sur le milieu du doublage.


    Adaptation plutôt atypique ici, puisqu’il s’agit ici à l’origine de l’adaptation d’un dôjinshi (manga amateur) en 4 cases, un yonkoma amateur donc, écrit par une doubleuse/seiyû, Masumi Asano : elle a joué Risa Harada de D.N.Angel, Minami de Go! Princess Precure ou encore Hakufu de Ikkitōsen. À noter également que l’histoire se déroule dans l’univers de Hayate no Gotoku!, du mangaka Kenjirô Hata, dessinateur du dôjinshi.

    Sweety : Oh, intéressant.
    Dareen : Oh la vache, Gonzo est vivant ?
    Maya : Oh !
    EloraD : Shirobako version seiyû ? *_*

    La naissance du projet a de quoi intriguer, puisqu’il n’est pas monnaie courante qu’un dôjinshi soit adapté. Ici, il a été écrit par une doubleuse, donc on peut s’attendre à ce que Sore ga Seiyū! décrive sous un aspect nouveau la vie des doubleurs, du moins plus qu’un REC très court et axé romance. Le propos semble en tout cas intrigant d’emblée, pour peu qu’on s’intéresse à la vie derrière les voix que l’on entend en permanence dans nos animés favoris.
    On notera d’ailleurs que les trois filles principales, Futaba, Rin et Ichigo, ont des seiyû pas trop connues, qui n’ont fait que des rôles secondaires qui se comptent sur les doigts de la main. Ce qui semble assez raccord avec le synopsis.



    suzakinishi_v2.jpg
    Trailer non dispo.jpg

    Suzakinishi: The Animation
    洲崎西 THE ANIMATION


    Adaptation d’une émission de radio présentée par Aya Suzaki et Asuka Nishi
    Site officiel : http://seaside-c.jp/program/suzakinishi
    Studio : Feel
    Genres : Comédie
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Smile☆Revolution」de SuzakiNishi — ED : 「?」de ?
    Licence simulcast française : ?




    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 8 juillet 2015 à 21 h 55 sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur ?.



    » SYNOPSIS
    Rien d’annoncé pour l'instant.







    Sweety : Ça a l’air… passionnant. :/ On a trouvé pire que le syndrôme DB Super là, on a VRAIMENT rien du tout. :'D
    Dareen : Je me demande si un diffuseur osera récupérer le titre chez nous ! x)
    Maya: *ronfle* … Hmmm ? Plaît-il ?

    Adaptation d’une émission de radio composée de deux jeunes femmes, Suzakinishi sera sans doute un short destiné à un public très ciblé, et peu compréhensible pour des occidentaux. La réalisation de cette adaptation sera confié à Yoshihiro Hiramine, un animateur-clé méconnu ayant principalement bossé en seconde unité de production, et le chara-design sera fait par Yumi Shimizu qui a l’habitude d’officier en animation-clé (Trinity Blood, Persona). Pour le moment, nous n’avons pas réellement d’informations sur le projet, sinon que ça suivra le duo Suzaki et Nishi à travers différentes histoires et gags.




    ushiototora_v2.jpg

    Ushio to Tora
    うしおととら


    Adaptation d’un manga de Kazuhiro Fujita
    Site officiel : http://ushitora.tv
    Studio : MAPPA / VOLN
    Genres : Action, Fantastique
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Mazeru na Kiken」de Kinniku Shôjo Tai — ED : 「Hero」de Sonar Pocket
    Licence simulcast française : ADN




    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 3 juillet 2015 à 22 h 30 sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le 3 juillet 2015 sur ADN.


    » SYNOPSIS
    Ushio, un adolescent lambda, libère sans réellement le vouloir le démon Tora, enfermé dans un temple de sa famille depuis 500 ans.
    Ensemble, malgré leurs différences, ils combattront des démons voulant tuer les humains.

    Nouvelle adaptation de Ushio et Tora après 10 OAV en 1992.
    L’animé sera produit par le studio MAPPA (Terror in Resonance, Punch line…) ainsi que le nouveau studio VOLN. Il sera réalisé par Satoshi Nishimura (Trigun, Hajime no Ippo) et écrit par Toshiki Inoue (Dennō Coil, Death Note). Tomoko Mori travaillera pour la première fois en tant que character designer.


    Dareen : Old School, virilité, que du bon !
    Sweety : Mais… ils sont moches !
    Maya : Je te retrouve enfin mon promis ! Studio MAPPA, je vous aime !
    Maddilly : Une adaptation des années 90 ! Ça va forcément me plaire !
    Soran : J’ai hâte de voir ce que donnera l’adaptation, c’est un bon manga d’un super auteur.


    Après l’adaptation récente de Parasite par Madhouse, c’est un shônen tout droit sorti des années 90 que l’on va découvrir sur nos écrans. Il est toujours intéressant de voir comment le réalisateur sera capable de moderniser le récit afin de le rendre visible aux animés-fans d’aujourd’hui, sans dénaturer l’œuvre originale, mais pour le moment, nous n’avons aucun trailer pour se faire une idée du résultat. Quelques artworks des personnages traînent sur le site officiel, permettent de voir que le chara-design sera respecté, notamment les grands yeux typiques de l’époque.
    Nous pouvons faire confiance au studio MAPPA pour nous offrir une animation au minimum correcte vu ses précédentes productions (Punchline, Terror in Resonance), et aux seiyû pour nous offrir des doublages de qualité : le vétéran Rikiya Koyama (Klaus de Blood Blockade Battlefront, Takamura de Hajime no Ippo) doublera Tora, mais son compagnon Ushio sera doublé par le jeune Tasuku Hatanaka (Yûma de Yu-Gi-Oh Zexal).
    Enfin, il convient de noter que les OAV sortis en 1992 ont assez vieilli, l’œuvre proposée cette année devrait être bien différente de ce qui s’était fait à l’époque.




    venusproject_v2.jpg
    Trailer non dispo.jpg

    Venus Project – Climax –

    Animé original produit par Eiji Matsuda
    Site officiel : http://vproject.jp/anime/
    Studio : Nomad
    Genres : Musique
    Nombre d’épisodes prévus : 6 de 30 minutes
    OP : 「Venus Drive!! ~Kimi wa Moete Iru ka~」de Sawako Hata & Ami Himesakii
    ED : 「Yume no Tsubasa」de Riho Iida
    Licence simulcast française : ?


    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 5 juillet 2015 à 22 h sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur ?.


    » SYNOPSIS
    Dans un futur proche, l’avancée technologique a permis la création d’une nouvelle forme de divertissement :
    Formula Venus, aussi abrégé « F-V », où des stars de la chanson s’affrontent lors de performances lives grâce à leur volonté, atouts et expérience acquise.

    On termine les nouveautés sur un animé original axé musique qui sera produit par le studio Nomad, qui nous a pondu auparavant Rozen Maiden et Sola. À la réalisation, on trouve Takehiro Nakayama qui a surtout été animateur-clé. C’est Go Zappa (Chocotto Sister) qui prendra les commandes du scénario. En tout cas, Venus Project, c’est surtout une franchise qui a été lancée par le studio Galat. Cet univers tournant autour d’idol dans un futur pas si lointain sera aussi décliné en jeu sur PS Vita et en webmanga.




    Maya : Ça va être The Voice… avec des fesses à l’air. :x
    Sweety : Je m’infligerai au moins le pilote !
    Dareen : dakishimeta~ kokoro no kosumo~ *chante d’une voix souave*

    La thématique « musique » et le retour en force des idol semblent être le coup de grâce dans ce panel de nouveautés, toutefois, il faut attirer l’attention sur le format qui se révèle assez peu engageant et auto-suffisant : 6 épisodes de 30 minutes. Si M. Nakayama fait effectivement face à son tout premier projet en tant que réalisateur, il a tout de même un CV assez conséquent (par exemple en tant que directeur de l’animation Jigoku Shôjo Futakomori ou animateur-clé à plusieurs reprises), ce qui donne un peu d’espoir.
    C’est surtout côté scénario que s’élèvent les plus grosses craintes, avec le créateur de Chocotto Sister (le héros reçoit sa petite sœur en cadeau de Noël) et Yun Yun Paradise (animé de romance érotique inconnu au bataillon) qui prend le contrôle total du propos. Vu le visuel, le fan-service sera nécessairement de la partie (observez bien le personnage aux cheveux blancs…) au grand dam des réticents du genre.
    En tout cas, le petit format laisse penser « qui ira à l’essentiel » donc, pourquoi ne pas faire les curieux, après tout ? Venus Project is coming…
     
    Dernière modification: 18 Juillet 2015
  4. Sweety-chan
    Hors-ligne

    Sweety-chan Matière noire Spring Append Miss Kosminea

    Inscrit:
    4 Mars 2012
    Messages:
    1.199
    ● Les saisons n+1 qui débarquent



    DBZSuper_v2.jpg

    Dragon Ball Super
    Dragon Ball Chō
    ドラゴンボール超


    Animé original produit par Toei Animation
    Site officiel : http://www.toei-anim.co.jp/tv/dragon_s/
    Studio : Toei Animation
    Genres : Action, Humour
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : Chōzetsu Dynamic!」 de Kazuya Yoshii — ED : 「Hello Hello Hello」 de Good Morning America
    Licence simulcast française : ?


    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 5 juillet 2015 à 9 h sur Fuji TV.
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur ?.


    » SYNOPSIS
    L’histoire se situe quelques années après que Boo s’est fait battre par Goku et ses amis. La paix est revenue sur terre. Chichi pousse Goku à gagner de l'argent, Goten cherche avec Trunks un cadeau pour Videl, tout le monde semble heureux. Mais…

    Première série originale pour Dragon Ball depuis Dragon Ball GT, 19 ans plus tôt. Même si c’est toujours la Toei qui produit l’animation, le staff ne sera évidemment pas le même qu’il y a 25 ans : Kimitoshi Chioka qui a déjà officié en tant que scénariste dans le film de Battle of Gods, réalisera la série, et Norihito Sumimoto (Kai, Battle of Gods et Ressurection of F) s’occupera de la musique. En revanche, c’est bel et bien le créateur du manga : Akira Toriyama qui se chargera de créer l’histoire et les personnages !

    Dareen : Enfin une digne suite à LA série de ma jeunesse ? *___*
    Sweety : Hé, regardez ! J’ai réussi à faire une image officielle à la place de la Toei !
    Maya : Ils n’ont pas intérêt à déterrer cette licence pour la massacrer, sinon j’irai brûler leurs bureaux è_é !

    Cette fois, c’est du lourd : Dragon Ball, cette série mythique qui a bercé la jeunesse de la majorité d’entre nous, va enfin avoir le droit à une nouvelle série. Après le succès du « remake » Kai, toujours dans le top 10 des animés les plus vus au Japon, ainsi que le film Battle of Gods se situant à peu près en même temps que cette nouvelle série, il devenait presque évident que cette licence continuerait sur sa lancée. Avec une série TV en juillet ainsi qu’un tout nouveau film, Ressurection of F, marquant le retour du méchant le plus populaire de la série, Freezer, Dragon Ball n’a jamais été aussi vivant ! Malheureusement, les informations se font rares sur cette série, les fans n’ont rien à se mettre sous la dent pour être rassurés, sinon un petit teaser nous dévoilant une animation proche de celle des films récemment sortis. Peut-on considérer qu’Akira Toriyama en tant que scénariste principal soit un gage de qualité ? Attendons de voir le résultat. Mais il est sûr qu’après un remake mitigé de Sailor Moon par le même studio, il y a à craindre pour la qualité d’animation. Mais Dragon Ball reste Dragon Ball, même si la série ne rencontre pas un succès critique, elle sera à coup sûr un succès commercial.




    durarara_v2.jpg

    Durarara!!x2 Ten
    デュラララ!!×2 転


    Adaptation d’un light novel de Ryôgo Narita
    Site officiel : http://www.durarara.com
    Studio : Shuka
    Genres : Fantastique, Gang, Tranche de vie
    Nombre d’épisodes prévus : 12
    OP : 「day you laugh」de Toshiyuki Toyonaga — ED : 「EXIT」de REVALCY
    Licence simulcast française : Wakanim



    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 4 juillet 2015 à 23 h 30 sur Tokyo MX.
    france.jpg
    1er épisode en France le 4 juillet 2015 à ? h sur Wakanim.



    » SYNOPSIS
    Encore et toujours la guerre des gangs à Ikebukuro !
    Six mois après la fin de la guerre des écharpes jaunes, le quartier retrouve un peu de tranquillité…
    Mais c’est sans compter les nouvelles rivalités qui vont mettre le feu aux poudres.



    La suite de la deuxième saison, débutée en janvier dernier, arrive. L'animé est toujours produit par le jeune studio Shuka (Durarara!!x2) et réalisé par Takahiro Ômori (Natsume Yūjin-chō, Baccano!). Noboru Takagi (Baccano!, Kuroko’s Basket) s’occupe du scénario et Makoto Yoshimori ( Natsume Yûjin-chô, Baccano!) de la musique. Le character design est quant à lui adapté par Takahiro Kishida (Madoka, Haikyū!!).

    EloraD : AAAAAAAAAAAAH ! C’EST TROP BIEN !!!
    Tsukiyo : Izaya et Shizuo vont-ils enfin se marier ? *___*
    Sweety : Bon, va falloir que je m’y mette à cette fuckin' saison 2~
    Dareen : Une valeur sûre de cet été ! J’adore ce quartier IRL !
    Maya : Un jour, un jour… je vous promets de trouver comment traverser mon écran et croquer Kida !

    Aucune surprise pour cette seconde partie « Ten » qui fera suite à « Shô », globalement bien accueillie par le public. Maintenant que les nouveaux protagonistes ont été introduits dans l’histoire, et qu’un certain évènement s’est déroulé, on devrait passer aux choses sérieuses et retrouver un fun semblable à la saison 1. Le plus surprenant dans l’affiche officielle est de voir Mikado et Izaya en premier plan alors qu’ils n’étaient pas sur le devant de la scène dans la partie précédente, il est sûr que ces deux-là vont faire bouger l’histoire cette fois-ci, surtout après le dernier cliffhanger ! Il sera intéressant de découvrir à quel point les nouveaux protagonistes seront utiles dans cette histoire.




    Fate_v2.jpg

    Fate/kaleid liner Prisma☆Illya 2wei Herz!
    Fate/kaleid liner プリズマ☆イリヤ ツヴァイ ヘルツ!


    Adaptation d’un manga écrit et dessiné par Hiroshi Hiroyama
    Site officiel : http://anime.prisma-illya.jp/
    Studio : Silver Link
    Genres : Comédie, Ecchi, Fantastique
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Wonder Stella」de fhána — ED : 「Happening☆diary」de Yumeha Kôda
    Licence simulcast française : ?



    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 24 juillet 2015 à ? h sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur ?.


    » SYNOPSIS
    Fate/Kaleid Liner Prisma Illya est un cross-over entre un univers parallèle de FSN - où il n’y a pas de guerre du Graal et Illya est une petite fille normale - et un univers Magical Girl assez proche de celui de Nanoha.



    Suite au succès des deux premières saisons, c’est sans surprise que le studio Silver Link rempile pour une troisième. On retrouve le même staff aux commandes : Masato Jimbo (Nozo x Kimi) à la réalisation, Kenji Inoue au scénario (Baka to Test), et Nozomi Ushijima.

    Maya : Tsk. *grince des dents*
    Sweety : Bon déjà que Fate, je suis à l'ouest, alors un spin-off où j'ai trouvé des visus assez tendancieux… :')
    Dareen : La fille bronzée est mignonne ! ^^

    Il devient un peu lassant qu’il suffise que le tag /fate apparaisse pour faire vendre, Prisma Illya ne fait pas réellement exception à cette panoplie de parodies, fan fictions, spin-offs de la licence Type-Mooniste qui surfent sur la popularité de cette dernière.
    En effet, la série est adaptée d’un manga pré-publié dans le Comp Ace et son auteur Hiroshi Hiroyama fait partie d’un cercle d'amateurs dessinant des fan-fictions, ses histoires n’ayant pas pour ambition d’être portées à l’écran.
    De ce fait, la longévité de l’adaptation est assez surprenante lorsqu’on prend en considération la faiblesse du support d’origine qui manque d’ambition et ne propose qu’un mélange de comédie, tranche de vie et fan-service, le seul intérêt qu’on peut trouver étant le dynamisme des combats. Cela dit, les ventes à elles seules peuvent justifier l’existence de cette suite attendue par les Type-moonistes et les amateurs de magical girl.
    La raison d’être de cette troisième saison n’est pas tant la qualité des deux précédentes, mais plutôt leur succès commercial, à se demander si l’intérêt de la série réside honnêtement dans son contenu ou dans toute la hype otaku autour qui reflète l’évolution de l’industrie de l’animation japonaise rencontrant plus de succès dans les séries de niche que lorsqu’elle s’essaye à des œuvres originales (une pensée pour les bides commerciaux qu’ont été Terror in Resonnance et Rage of Bahamut cet automne).



    gatchaman-crowds-insight_v2.jpg
    Trailer non dispo.jpg

    Gatchaman Crowds Insight
    ガッチャマン クラウズ インサイト


    Remake du dessin animé du même nom sorti en 1972
    Site officiel : http://www.ntv.co.jp/GC_insight/
    Studio : Tatsunoko Productions
    Genres : Action, Science-fiction
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Insight」de WHITE ASH — ED : 「60 Oku no Tsubasa」de ANGRY FROG REBIRTH
    Licence simulcast française : Crunchyroll




    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 6 juillet 2015 à 01 h 55 sur Nippon TV.
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur Crunchyroll.


    » SYNOPSIS
    En 2015, la majorité de la population utilise le système Galax, un réseau social permettant aux utilisateurs de s’entraider : si un accident se produit, instantanément, toutes les personnes se situant près du lieu seront averties. Hajime Ichinose, une jeune étudiante adepte de ce service, va rejoindre le groupe des Gatchaman, des super-héros possédant une armure extraterrestre, protégeant la population de bandits venus d’un autre monde. Cependant, Hajime va vite se rendre compte que les ennemis sont pas toujours ceux qu'elle pense.



    Dareen : Le site officiel est sympa !
    Sweety : C'est tout ce que tu as à dire sur la série ? :')
    Dareen : Si, y a un blond qui ressemble à Tsukishima de Haikyû !
    Angelkappa : J’ai adoré la première saison ! J’ai hâte ! <3

    Deux ans après la première saison, Kenji Nakamura (Mononoke, Tsuritama) reprend la réalisation de cette saison 2, toujours accompagné par Yûichi Takahashi (Macross Frontier, Tsuritama) au chara-design et à l’animation, et Toshiya Ono au scénario (Tsuritama). La première saison a déçu les fans de la série d’origine par les nombreux changements opérés : personnage principal devenu féminin, scénario modifié, mise en scène décalée ; mais a réussi à convaincre une partie des nouveaux spectateurs par son originalité (Kanamura Style). Cette suite ne sort pas de nulle part car elle a été annoncée en 2013 à peine la première saison finie, c’est donc après de nombreux mois de production qu’elle va sortir cet été. On peut espérer que le scénario et l’animation seront peaufinés aux petits oignons pour plaire à ceux qui ont suivi et aimé la première saison, impatients de découvrir cette suite.



    junjou_v2.jpg

    Junjō Romantica 3
    純情ロマンチカ3


    Adaptation du manga de Shungiku Nakamura
    Site officiel : http://suzukisan.info/
    Studio : Studio Deen
    Genres : Boy’s Love
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Innocent Graffiti」de Fo'xTails — ED : 「Kawaranai Sora」de Luck Life
    Licence simulcast française : ?



    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 9 juillet 2015 à 1 h 05 sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur ?.


    » SYNOPSIS
    La série se divise en trois histoires indépendantes, même s’il arrive que les personnages se croisent ou aient un passé commun.
    On retrouve Misaki Takahashi désormais étudiant, qui continue de fréquenter Akihiko Usami, un romancier célèbre au mode de vie très excentrique ; Hiroki Kamijô qui s’est complètement remis de son amour d’enfance pour Usami Akihiko (le romancier dans Junjô Romantica) et file le parfait amour avec Kusama Nowaki, un orphelin qui travaillait en tant que fleuriste pour gagner sa vie depuis le collège, mais qui s’épanouit désormais dans son cursus de médecine ; Miyagi Yô (Le supérieur de Hiroki dans l’histoire de Junjô Egoist) récemment divorcé, continue de céder aux avances du jeune Shinobu, son ex beau-frère qui est convaincu que le destin fait tout pour les réunir.



    Junjō Romantica (JR) fut révolutionnaire lors de sa première adaptation en 2008. En effet, les adaptations animées Boy’s Love étant assez rares pour être appréciées, elle a vite fait de conquérir le public fujoshi et créer de nouvelles vocations. Cette adaptation a propulsé Shungiku Nakamura sur le devant de la scène Yaoi en rendant ses mangas extrêmement populaires au Japon mais également en France. De ce fait, il n’est pas étonnant qu’un autre de ses titres Sekai-Ichi Hatsukoi ait été porté à l’écran, et qu’une troisième saison de son œuvre phare voit le jour presque sept années après les deux premières.

    Dareen : MISAKIIIIIII <3
    Maeve : HIROKIIIIIIII <3
    Angelkappa : MISAKIIIIIIIIII <3
    Maya : HIROKIIIIIIIIIIIIIII <3
    Sweety : *se cache*

    Toujours produite par le studio DEEN, la série ne sera certainement pas de très haute facture techniquement, mais ça ne devrait pas dépayser son public. Il faut admettre qu’une comédie romantique du calibre de JR ne nécessite pas une animation bien folichonne non plus. Sauf grosse déviation de son axe, la suite de Junjō Romantica devrait s’adresser à un public plutôt ciblé filles au vu de ses mises en scène de relations homosexuelles fantasmées et stéréotypées (les clichés du dominant/dominé, jalousie comme facteur déclenchant de prise de conscience des sentiments, rapports sexuels sauvages dans des lieux improbables suite à des quiproquos afin que le dominant assoie son pouvoir) mais pourrait également intéresser un plus large public grâce à ses gags; en effet l’humour est ultra-présent, de façon volontaire… ou involontaire, lorsqu’on prend la série au second, voire cinquième degré.
    Nounours et guimauves seront donc au rendez-vous, pour les adeptes comme pour les curieux qui voudraient s’essayer au Boy's Love. Après tout, les deux premières saisons avaient initié beaucoup de téléspectateurs au genre, cette troisième saison suivra peut-être leurs traces dans la postérité !





    nonnonbiyori_v2.jpg

    Non Non Biyori Repeat
    のんのんびよりりぴーと


    Adaptation d’un manga de Atto
    Site officiel : http://www.nonnontv.com/
    Studio : Silver Link
    Genres : Comédie, Tranche de vie
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Kodama Kotodama」 de nano.RIPE
    ED : 「Okaeri」 de Ayane Sakura, Kana Asumi, Kotori Koiwai, & Rie Murakawa
    Licence simulcast française : Crunchyroll




    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 7 juillet 2015 à 2 h 05 sur TV Tokyo.
    france.jpg 1er épisode en France le 6 juillet 2015 sur Crunchyroll.


    » SYNOPSIS
    On y suit le quotidien de Ichijô Hotaru, une adolescente dont la famille a déménagé de Tokyo pour la campagne.
    Dans sa nouvelle école, sa classe est composée uniquement de 5 élèves.




    Nous retrouverons exactement le même staff que pour la saison 1. Le studio Silver Link a reconfié le projet à Shinya Kawamo (.hack//GIFT, Meine Liebe), qui est entouré par Reiko Yoshida (K-ON!, Bakuman) au scénario, Mai Ôtsuka (Shakugan no Shana, Hōkago no Pleiades) au chara-design et en directeur de l’animation, et Hiromi Mizutani (Hyakko, Toriko) à la musique. Adaptation du manga éponyme de Atto débuté en 2009, la série Non Non Biyori a débuté en Octobre 2013 et compte 12 épisodes à son actif. Le tranche de vie avec un groupe de filles mignonnes étant encore en vogue au Japon, la série se permet donc le luxe d’avoir une seconde saison.

    Sweety : Oooooh ! Elles sont toutes mignonnes ! *___*
    Dareen : Que des pleureuses, fuyons ! :’(
    Maya : *vomit des arcs-en-ciel*

    C’est donc parti pour la seconde saison de Non Non Biyori !
    Non Non Biyori appartient à un genre plutôt fort exploité ces dernières années. On plante un décor (ici, c’est la campagne) et on y réunit un groupe de filles aux personnalités diverses et hautes en couleur, doublées par des seiyû connues aux voix kawaii, en l’occurrence Kotori Koiwai (Miya dans Gatchaman Crowds, Hiyori dans Mekaku City Actors), Kana Asumi (Nyaruko dans Haiyore! Nyaruko-san, Rôka dans Hanamonogatari, Popura dans Working), Ayane Sakura (Yuiko dans Love Lab, Onodera dans Nisekoi, Tsubaki dans KimiUso, l’adorable Kaisei dans Uchōten Kazoku).
    N’ayant pas de réel fil conducteur ou trame de fond, la série se compose d’une association de moments drôles et d’autres plus doux, contemplatifs, en tentant discrètement de développer certaines facettes des personnages avec quelques sous-intrigues. Du tranche de vie plutôt brut, en somme. Si la série rencontre un certain succès, il se pourrait que son ambiance comme ses personnages aient des attraits motivant sa fanbase à poursuivre l’aventure, mais il est difficile de mettre le doigt dessus sans regarder et se laisser porter.



    symphogear_v2.jpg

    Senki Zesshou Symphogear GX
    戦姫絶唱シンフォギアGX


    Animé original produit par Satelight
    Site officiel : http://www.symphogear-gx.com/
    Studio : Satelight
    Genres : Action, Musique
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「Exterminate」de Nana Mizuki — ED : 「Rebirth-day」de Ayahi Takagaki
    Licence simulcast française : Crunchyroll




    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 4 juillet 2015 à 3 h 30 sur MBS.
    france.jpg 1er épisode en France le 17 juillet 2015 sur Crunchyroll.



    » SYNOPSIS

    La lutte contre le Noise n’est pas totalement finie. Au port de Yokohama, un nouveau modèle ressemblant au Noise a été détecté, possédant une mystérieuse technologie. On suit la lutte des six héroïnes nommées Symphogear contre un nouvel ennemi commun, beaucoup plus puissant qu’avant. Le combat pour la survie du monde vient de commencer.


    Débuté début 2012, une première suite en été 2013, nous retrouvons une troisième fois le même staff avec le studio Satelight (Aquarion, Fairy Tail) aux commandes : Katsumi Ono (Yu-Gi-Oh 5D’s) à la réalisation, Akifumi Kaneko au scénario, Elements Garden (Uta no Prince-sama, Bodacious Space Pirates) à la musique, ainsi que Satoru Fujimoto (White Album 2, Shugo Chara Doki) au chara-design et à l’animation. Les seiyû/chanteuses Nana Mizuki, Aoi Yûki et Yôko Hikasa seront également de l’aventure.

    Kusanagi : Ah, Symphogear, l'animé où j'ai envie de gifler l’héroïne dès que je la vois.
    Dareen : Chouette, ça fera de nouveaux albums à écouter !
    Sweety : C’est quoi, en fait, l’intérêt de cette série ?
    Maya : De vendre des albums de Nana Mizuki, c’est tout !

    On ne change pas une recette qui fonctionne, Symphogear revient pour une troisième saison avec encore plus d'héroïnes et de chansons ! Le principe est simple : derrière une histoire basique de combat du bien contre le mal, nous suivons des jeunes filles qui se battent en chantant. En qui dit musique, dit albums à vendre aux fans, en plus des Blu-ray de la série. Un principe lucratif qui a notamment fait marcher la machine Macross Frontier. La grande star reste la même : la très populaire Nana Mizuki sera présente de nouveau à travers l’opening et son personnage Tsubasa, donnant presque à elle seule de l’intérêt à la série pour peu qu’on apprécie cette chanteuse.
    Les spectateurs déçus de la première ou seconde saison n’auront aucun intérêt à suivre cette suite, mais les autres seront aux anges.




    idolmaster-cinderellav2.jpg

    THE iDOLM@STER: Cinderella Girls 2nd Season
    アイドルマスターシンデレラガールズ 2nd SEASON


    Animé original produit par Bandai Namco Games
    Site officiel : http://imas-cinderella.com/
    Studio : A-1 Pictures
    Genres : Comédie, Musique, Tranche de vie
    Nombre d’épisodes prévus : 12
    OP : 「GOIN'!!」de Cinderella Project — ED : 「?」de ?
    Licence simulcast française : ?



    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 18 juillet 2015 à 00 h 01 sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur ?.


    » SYNOPSIS
    Seconde saison pour Cinderella Girls, diffusée lors de l’hiver 2015.
    L’histoire nous plonge dans le quotidien de lycéennes acceptées dans le projet Cinderella, destiné à former des stars (des idol).
    Nos héroïnes vont donc poursuivre leur entraînement au sein de l’agence 346 Production, en espérant un jour monter sur scène aux côtés des plus grandes.


    Idolm@aster est à l’origine un jeu sur smartphone. Il a donné lieu à plusieurs franchises : la première saison, The Idolm@ster (25 épisodes), puis Xenoglossia et Cinderella. Plusieurs OAV et ONA ont également vu le jour. C’est Takao Noriko qui est à la réalisation, elle a été sur la première saison datant de 2011, et sur la 1re saison de Cinderella de cette année.


    Soran : J’aurais aimé écrire sur de meilleures séries ! :'(
    Sweety : Oh bordel, c’est théoriquement le 16e titre Idolm@ster, en comptant les OAV et tout. o__o
    Maya : Trop d’idol tue l’idol, là. :’D
    Dareen : hum, hum. dakishimeta~ kokoro no kosumo *rechante d’une voix souave*

    Idolm@ster Cinderella Girls montre la progression d'un groupe de filles — choisies par un producteur chelou — qui tente de se faire un nom dans le monde des idol. L'une des particularités de cette série, c'est qu'elle a un staff compétent, des anciens de Kyoani à des postes clés, des animateurs de talents. Ce qui donne quelques bonnes séquences animées, très vivantes, et puis par moment, des superbes décors. Mais malgré son aspect soigné et de bons passages, la série ne convainc pas vraiment : ça manque d’un peu d'humour, de personnages moins clichés en fait, ça manque un peu de tout. La seconde saison ne devrait rien révolutionner, ce sera la suite d'une série d'idol très classique.




    toloveru_v2.jpg

    To LOVE-Ru Darkness 2nd
    To LOVEる -とらぶる- ダークネス2nd


    Adaptation d’un manga de Saki Hasemi et Kentaro Yabuki
    Site officiel : http://www.j-toloveru.com/
    Studio : Xebec
    Genres : Comédie, Ecchi
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「secret arms」de Ray — ED : 「Gardens」de Mami Kawada
    Licence simulcast française : ?


    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 7 juillet 2015 à 00 h sur BS11.
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur ?.


    » SYNOPSIS
    La suite des mésaventures du jeune adolescent Rito et de ses nombreuses colocataires, toutes aussi charmantes les unes que les autres… pour son plus grand malheur !

    Le staff reste le même que pour la première saison. Le studio Xebec (Broken Blade, Fafner) continue de faire confiance à Atsushi Ôtsuki (Ladies versus Butlers!) pour la réalisation, on retrouve Yûichi Oka (Over Drive, Argevollen) au chara-design, ainsi que Takeshi Watanabe (Saki) à la musique.

    Dareen : Pourquoi toutes les filles sont en culotte ?
    Sweety : Pourquoi toutes les filles sont amoureuses du même garçon ?
    Maya : Et voilà messieurs dames, le plus hentai des shônen est de retour sur vos écrans !
    Shiroi : Mais arrêtez ! C’est passionnant comme manga ! Et y a des boobs !

    On commence à y être habitués : To LOVE-Ru est un grand succès ecchi au Japon, c’est pourquoi une nouvelle adaptation voit le jour. Seconde partie de Darkness, qui est elle-même une suite de To LOVE-Ru, il va sans dire que la recette reste la même : du harem très efficace, pétillant les sens du spectateur qui ne sait plus où donner de la tête ! Le trailer montre une adaptation simple au même niveau que les précédentes, pas de quoi révolutionner le genre, mais cette saison n’a pas pour but de conquérir un nouveau public mais simplement diffuser la suite des aventures à tous les fans de la série animée.



    workings3_v2.jpg

    Working!!!
    ワーキング!!


    Adaptation du manga de Takatsu Karino
    Site officiel : http://www.wagnaria.com/
    Studio : A-1 Pictures
    Genres : Comédie, Tranche de vie
    Nombre d’épisodes prévus : ?
    OP : 「NOW!!!GAMBLE」de Kana Asumi, Saki Fujita, & Eri Kitamura
    ED : 「Matsuge ni Lock」de Jun Fukuyama, Daisuke Ono, & Hiroshi Kamiya
    Licence simulcast française : ?


    » DIFFUSION
    iconjapon.jpg 1er épisode au Japon le 5 juillet 2015 à 0 h 30 sur Tokyo MX.
    france.jpg 1er épisode en France le ? à ? sur ?.



    » SYNOPSIS
    Les aventures singulières d’un groupe de tarés qui bossent dans un restaurant. Ça commence gentiment, un jour de neige, alors que Takanashi est sollicité par Poplar pour travailler à Wagnaria à mi-temps, à cause du manque d’effectif. Loin d’être touché par la détresse de Poplar, si Takanashi accepte d’occuper le poste, c’est surtout parce que Poplar a le physique d’une petite fille mignonne de moins de douze ans, alors qu’elle en a en vérité dix-sept. Le fétichisme de Takanashi pour les petites créatures mignonnes vous inquiète ? Attendez de voir les autres employés ! Une sacrée brochette, entre l’androphobe violente, la serveuse étourdie qui se balade avec un katana, la gérante goinfre, le cuisinier amoureux transi, le calculateur qui se nourrit des quiproquos et malheurs des autres… Takanashi a peut-être été engagé par hasard, mais c’est définitivement un coup du destin !



    Adaptation d’un manga yonkoma (chaque gag est construit en 4 cases) de Takatsu Karino, Working!! est un enchaînement de gags qui ne s’arrête pas pendant les 20 minutes de chaque épisode, et ça continue encore et encore jusqu’à la fin de la seconde saison, et on en redemande encore. Cet été encore, on l’aura avec l’arrivée providentielle de la 3e saison attendue par les fans depuis 2011.

    Maya : Les deux précédentes saisons étaient une pure tranche de bonheur !
    Dareen : Le travail c’est la santé, rien faire, c’est la converser :3
    Sweety : Trois saisons ? Bon, je suis un peu à la bourre là :’)

    Working!! est une petite comédie toute fraîche, qui n’a d’autre ambition que de détendre le téléspectateur. La série est portée par une panoplie de personnages hauts en couleur, tout ce beau monde s’agite et nous offre des dialogues et des situations incongrues. Techniquement, le chara-design de Shingo Adachi est utilisé à bon escient en permettant aux personnages d’avoir des expressions faciales marrantes et réussies.
    On retrouve à la réalisation Yumi Kamakura qui a déjà travaillé comme directeur d’épisodes sur des séries comme Eureka Seven et Blood+, mais la ligne la plus marquante de son CV reste le projet Kickstarter « Santa Company », produit par Kenji Studio, dont la réalisation lui a été confiée. C’est toujours enthousiasmant de voir de jeunes talents prometteurs percer tout doucement.

    Si cette troisième saison est dans la même lignée que ses précédentes, on peut s’attendre à un rythme soutenu où on n’a pas le temps de digérer une blague qu’une autre fuse déjà, une ambiance bien déjantée, de la romance toute timide… et puis, soyons fous, pourquoi pas une mise en couple ou deux maintenant que le manga est terminé ?
     
    Dernière modification: 18 Juillet 2015
  5. Maya
    Hors-ligne

    Maya Matière noire Modo Manganime Modo Sas

    Inscrit:
    9 Février 2012
    Messages:
    1.777
    Twitter:
    @Maya__Chan
    ● Les TV Shorts



    Bikini.jpg
    Bikini Warriors
    Nouveauté
    Feel ▪ ? épisodes ▪ 5 minutes ▪ Site Officiel


    Dans un monde où se côtoient chevaliers, monstres et magie, un groupe de jeunes femmes aux formes plus que généreuses s’associent pour combattre le Roi Démon.

    danchigai.jpg
    Danchigai
    Nouveauté
    Creators in Pack TOKYO ▪ ? épisodes ▪ 5 minutes ▪ Site Officiel


    L'histoire suit le quotidien de la famille Nakano, composée d'un frère et de ses quatre sœurs, vivant dans le même appartement.

    Kaij363SakabaKanpai.jpg
    Kaijū.Sakaba Kanpai!
    Nouveauté
    DLE ▪ 13 épisodes ▪ 3 minutes ▪ Site Officiel


    Des petites histoires avec des monstres provenant de la franchise Ultraman. Ils viennent dans le "Monster Bar" boire un coup pour se reposer, après s'être battus contre les héros de la série.

    million.jpg
    Million Doll
    Nouveauté
    Asahi Production ▪ 12 épisodes ▪ ? minutes ▪ Site Officiel


    Sûko est passionnée par l’industrie des idol japonaises. Asociale et recluse chez elle, elle espère influencer la popularité de n’importe quelle star débutante en bloggant sur son compte. Elle se met alors à soutenir le trio Itorio, jusqu’à ce qu’elle se fasse interpeller par la star masculine Ryû et l’idol Mariko.

    monochrome.png
    Miss Monochrome - The Animation 2
    SANZIGEN ▪ 13 épisodes ▪ ? minutes ▪ Site Officiel


    À l'origine, ce personnage est la création de la seiyû Horie Yui (Naru dans Love HIna, Yûki dans Vampire Knight). Devenue populaire, elle a eu le droit à de nombreux goodies dérivés ainsi qu'une série TV. C'est l'histoire d'une androïde qui souhaite gravir les marches du succès pour devenir comme son idole Kikuko.

    okusama.png
    Okusama ga Seitokaicho!
    Nouveauté
    Seven ▪ 12 épisodes ▪ 10 minutes ▪ Site Officiel


    Izumi Hayato se fait voler sa place de président du BDE qu'il rêvait par une jeune fille, Wakana Ui, et devient son second. Tout se complique lorsque les deux rivaux découvrent qu'ils ont été fiancés par leurs parents !

    transformer.jpg
    Q Transformers: Kaettekita Convoy no Nazo 2
    DLE ▪ ? épisodes ▪ 5 minutes ▪ Site Officiel


    La suite de l'adaptation animé du jeu sur Nes : "Transformers : Convoy no Nazo". Après les évènements de Transformers 2010, Ultra Magnus part en mission solo dans les différents bastions de Decepticon pour savoir ce qui est arrivé à Optimus.

    teekyu.png
    Teekyuu 5
    Earth Star Entertainment ▪ 12 épisodes ▪ 2 minutes ▪ Site Officiel


    Adaptation du manga de Tsugeo Terada et et Piyo, l'histoire de quatre lycéennes du lycée Kameido évoluant au sein d'un club de tennis.

    wakaba.png
    Wakaba*Girl
    Nouveauté
    Nexus ▪ 13 épisodes ▪ ? minutes ▪ Site Officiel


    L'histoire tourne autour de Wakaba, une jeune fille bien élevée, et de ses amies. Même si elle a grandi en milieu social élevé, elle admire la culture gyaru, une mode vestimentaire visant le tape-à-l’œil.

    wakako.jpg
    Wakako-zake
    Nouveauté
    Office DCI ▪ 12 épisodes ▪ 3 minutes ▪ Site Officiel


    Lorsque quelque chose de désagréable se produit à son travail, Wakako aime sortir seule pour manger et boire. Une série sur ses nombreuses soirées !

    wooser.jpg
    Wooser no Sono Higurashi: Mugen-hen
    SANZIGEN ▪ 13 épisodes ▪ 4 minutes ▪ Site Officiel
    Diffusé sur Crunchyroll


    Des petites aventures autour de Wooser, une mystérieuse mascotte très mignonne cachant un cœur corrompu.



    ● Le Printemps 2015 continue : points de parcours




    Baby Steps.jpg
    Baby Steps 2
    STUDIO PIERROT ▪ 25 épisodes ▪ Diffusion sur ADNTopic


    Cette série de déjà plus de 30 épisodes est une illustration du proverbe selon lequel il ne faut juger un livre sur sa couverture. Alors que les fictions sportives ont la cote, que les éditeurs appâtent le chaland avec des sorties qui en mettent plein la vue comme Kuroko no Basket ou Haikyū, Studio Pierrot prend le risque d'une adaptation simple et minimaliste du premier manga d'une jeune auteure qui paraît dans le Weekly Shounen Magazine depuis 2007. Et, pour ce qui concerne l'auteur de ces lignes, pour lequel ce Baby Steps est un vrai coup de cœur, le pari est réussi.

    Maruo Eiichirô, le protagoniste principal, brillant étudiant, n'a ni passion, ni rêve : il se contente de vivre au jour le jour en donnant le change à ses parents et amis. Par accident, il fait en même temps la rencontre de Natsu, jeune énergumène dont la fougue et la spontanéité ne le laissent pas indifférent, et du tennis, qui passe vite pour lui de la simple distraction à l'obsession.

    La simplicité des thèmes abordés, qui fait écho à la sobriété de la présentation, permet de donner toute la place à des personnages à taille humaine dont on suit l'évolution pas à pas, au fil d'une narration impeccable. Le résultat donne une impression d'authenticité où l'émotion passe par la justesse de ce qui est raconté plutôt que par l'exagération. En bref, une fiction sur le sport qui change et vaut vraiment le détour.

    Lysandris

    Food Wars.jpg
    Food Wars — Shokugeki no Sōma
    J.C. STAFF ▪ 24 épisodes ▪ Diffusion sur ADN Topic


    Food Wars continue dans sa lancée avec une adaptation simple et efficace du manga de Yuto Tsukuda et Shun Saeki.

    Si l’histoire n’apporte absolument rien par rapport au support original, la bande-son très "hentai", accompagnée de jolies couleurs et d’une animation de qualité suffisante, permettent de donner un goût différent aux aliments préparés par les différents cuisiniers en herbe. Il n’est pas rare de saliver devant son écran et de vouloir connaître telle ou telle recette. Et même si le côté totalement déjanté de certaines appréciations des plats peut rebuter au premier abord, elles en deviennent même drôles et collent au final à l'étiquette nekketsu.

    Par ailleurs, on reste dans un shônen publié dans le Jump, cette seconde partie devrait être donc de la même veine que la première, avec son lot de duels, d’humour, et beaucoup de virilité (!) autour de la cuisine. Pas de surprises certes, mais il n’y a pas forcément besoin d’en faire plus par rapport au manga qui a suffisamment fait ses preuves auprès de ses fans.


    Dareen



    Arslan.jpg
    Les chroniques d’Arslân — Arslan Senki
    LIDEN FILMS ▪ 25 épisodes ▪ Diffusion sur WakanimTopic


    Adaptation du manga éponyme de Hiromu Arakawa (FMA), lui-même adapté à partir du roman de Yoshiki Tonaka (LOGH), Arslân était l’un des animes les plus attendus la saison passée, à juste raison. Cette première partie remplit son contrat de grande épopée en mettant en place des royaumes en guerre et des complots haletants. Le héros manque cruellement de charisme, mais ses compagnons pallient à ce manque, notamment Narsus et Farangis.

    L’histoire avance à un rythme assez lent par rapport aux OAVs mais on ne s’en imprègne que mieux de l’univers et des enjeux. On retrouve des touches d’humour efficaces grâce à Ghïb et l’ambiance n’est pas très lourde même si elle se veut sérieuse.

    Esthétiquement, la série est loin d’être exempte de défauts et souffre de plans fixes et d’incrustations 3D assez laides. Maintenant, reste plus qu’à espérer que tout le budget n’ait pas fichu le camp et que la seconde partie sera plus dynamique que la première, après tout, on rentre dans le vif de l’action !

    Maya


    Rinne.jpg
    Rinne — Kyōkai no Rinne
    BRAINS BASE ▪ 24 épisodes ▪ Diffusion sur ADN Topic


    Une adaptation relativement fidèle au support original pour l'instant. On suit les aventures de Rinne, shinigami sans le sou, et de Mamiya, jeune fille capable de voir les esprits et autres êtres surnaturels.

    Le chara-design typique de Rumiko Takahashi a été lissé, mais cela n'enlève en rien l'identité de cette série (peut-être même que, de cette façon, ça peut toucher un public plus large). C'est une série idéale pour se poser tranquillement derrière son écran et passer 25 minutes agréables chaque semaine. L'humour est fondé sur l'absurde, le caractère blasé du duo principal et l'innocence/bêtise de certains. L'émotion est de la partie aussi. Le tout est simple, mais efficace.

    Jusqu'à présent, il s'agissait d'épisodes one-shot, mais l'intrigue qui commence à se dessiner et qui va tourner autour de Rinne promet de l'aventure et des révélations alléchantes.


    Maddilly




    Mon Histoire.jpg
    Mon Histoire — Ore Monogatari!!
    MADHOUSE ▪ 24 épisodes ▪ Diffusion sur Crunchyroll.frTopic


    L’adaptation est pour l’instant assez fidèle et suit calmement chaque tome. Elle devrait s’achever aux alentours du volume 6.
    La réalisation est de très haute facture, pas de fausse note jusqu’ici, l’ambiance générale est très bon enfant et naïve, ce qui est à la fois apprécié et déprécié par les spectateurs.

    Par rapport à l’histoire, le quotidien gentillet de Takeo se poursuit avec un humour léger sur sa corpulence et sur fond mielleux d’amour. En faisant fi de ce cadre guimauve assumé, on peut arriver malgré tout à suivre avec plaisir ces aventures sans prétention qui changent du propos habituel shôjoesque ; ce qui rend donc la série plutôt abordable malgré l’intérêt scénaristique plutôt limité.


    Sweety


    Nagato.jpg
    Nagato Yuki-chan no Shōshitsu
    SATELIGHT ▪ 16 épisodes ▪ Diffusion sur aucune plateforme FR ▪ Topic


    Spin-off qui se déroule dans un contexte proche de celui du film La Disparition de Haruhi Suzumiya, Nagato-chan est une sorte de comédie romantique. L'histoire suit le quotidien de Nagato, d'une timidité exacerbée et rougissant au moindre contact visuel avec ce cher Kyon.

    Malgré un aspect soigné et un cadre connu de tous, Nagato-chan se poursuit dans un certain anonymat, et pour cause, la série n'a absolument rien d'intéressant à raconter et la romance apparaît comme convenue. Difficile alors de trouver de l'intérêt à une série qui ne laisse derrière elle qu'une impression de nouvelle exploitation d'un titre populaire et lucratif, à moins d'être très fan des personnages de Haruhi et moins regardant sur le contenu.


    Soran


    Ninja.jpg
    Ninja Slayer From Animation
    TRIGGER ▪ 26 épisodes de 12 min ▪ Diffusion sur Crunchyroll.frTopic


    Rhyvia : L’animation japonaise a été sauvée.
    Maya : Hihaaaaa hiiiihaaaaa ! Drop.
    Len : Mon dieu, mais qu'est-ce que c'était que cette chose !
    Mojito : L'humanité a gagné le droit d'exister un an de plus.
    Celia : Je me suis demandé si la vidéo avait des problèmes.
    Byaku : What the fuck is this shit ?

    SAYONARAAAAA~ BOUM !
    Trigger avait fait ses preuves avec Gurren Lagann et Kill la Kill, donc un grand nombre d'otaques s'est jeté sur ce nouvel opus… qui a bien secoué comme il faut. Grosse prise de risque pour changer, Trigger nous pond une série totalement WTF avec une réalisation totalement loufoque. Il faut au moins voir le pilote pour y croire !
    Sweety
    ultimateotakuteacher.jpg
    Ultimate Otaku Teacher — Denpa Kyōshi
    A-1 Pictures ▪ 24 épisodes ▪ Diffusion sur ADN ▪ Topic


    Contre toute attente, Ultimate Otaku Teacher est un animé qui fait partie du top 10 des animés les plus regardés à la TV par les Japonais. Surprenant puisque la série reste assez convenue. Pour faire simple, on s’aventure dans du GTO-like, façon otaku, puisque le prof, comme l’indique le titre, en est un. Le pilote est d’ailleurs très caricatural. La thématique rapproche donc potentiellement le spectateur de la série, sans pour autant voler très haut. L’humour est parfois lourdingue et/ou forcé, notamment la sœur violente ou le rapprochement systématique à quelque chose d’otaku qui dérangent parfois.

    Mais l’ensemble se laisse assez facilement regarder, sans forcément transcender notre for intérieur. On reprochera également un manque presque abusif d’investissement venant de A-1 Pictures. Les plans fixes s’enchaînent et la qualité du tout ressemble à un bon filler Narutard. Je continuerai certainement par curiosité, cela dit.

    Sweety



    Quizz post-Printemps 2015


    1 — Dans Jojo's Bizarre Adventure Stardust Crusaders, quel est le pouvoir de Dio ?
    2 — Que se passe-t-il si Yûta Iridatsu de Punchline aperçoit des sous-vêtements féminins ?
    3 — Le personnage principal de Mon Histoire est un sportif. Quel sport exerce-t-il ?
    4 — Dans Seraph of the End, quel traumatisme Yoichi doit-il surmonter pour obtenir du pouvoir ?
    5 — Quels sont les pouvoirs de Urara Shiraishi et Ryû Yamada dans Yamada-kun and the Seven Witches ?

    BONUS : Quelle est votre plus grosse hype et votre plus grosse peur de cette saison estivale ?




    Le petit mot de la fin


    Dareen : Les gens, n'hésitez pas à pomper les présentations ici pour ouvrir des topics ! :3
    Sur ce, je m'en vais hyper Ushio to Tora.

    Sweety : Au final, une saison de plus bourrée d'adaptations en tout genre. Je suis tout de même triste de ne pas voir plus de créations originales, comme MawaPen, toussa ! é_è Il y a quand même pas mal de titres qui m'attirent sinon.
    Maya : OPPAAAAAI ! Hmm. Pardon. Je regardais encore le trailer absolument dingue de Shimoseka ! Je ne m'en remets pas.

    Yamadakun-top2.jpg

    En espérant que ce Kosmozine vous a plu, et n'oubliez pas, il sera mis à jour régulièrement !​
     
    Dernière modification: 15 Juin 2015
  6. Arckhangelos
    Hors-ligne

    Arckhangelos Volcan

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    891
    Je n'avais pas fait gaffe lorsque j'avais lu Gansta qu'un des personnages principaux avait été inspiré par mon pseudo. Je ne me savais pas que ma renommée était allée jusqu'au Japon. =')
    J'ai adoré le passage rapide de cette chère Nina. ;)

    Vis-à-vis du Dragon Ball, je suis du même avis que vous. Mais de manière globale, je suis déçu que Toriyama ne décide pas de fermer définitivement la porte de son univers.
    Du côté des nouveautés, je vais regarder comme d'hab' ce qu'on me propose en légal. Une bonne partie va aller dans les différents catalogues, je pense néanmoins me pencher sur Charlotte (n'y voyez rien de tendancieux), Gangsta, Kūsen Madōshi (il me faut du niais pour me défouler), Overlord (un peu différent des poncifs tournant autour du MMO à la lecture du synopsis, ça éveille ma curiosité), Kangoku Gakuen (voir comment il gère les poses suggestives :rolleyes: ), Ushio to Tora (les oubliés ne sont pas tous mauvais).
     
    Maddilly, Pixy et Sweety-chan aiment ceci.
  7. cill
    Hors-ligne

    cill Matière noire

    Inscrit:
    3 Mars 2012
    Messages:
    1.838
    Une présentation dans la même veine que ce qui était sur Hyjoo ! Je tire ma moumoute. Oui, je n'ai pas de chapeau (et encore moins une moumoute).
    Vous m'avez donner envie de continuer ma fiche tiens...
     
    Sweety-chan aime ceci.
  8. Len
    Hors-ligne

    Len Galaxie Modo Manganime Modo Jeux Vidéo

    Inscrit:
    3 Février 2012
    Messages:
    5.793
    Alors déjà, merci pour cette présentation très érudite, ça me fait toujours plaisir lorsque les membres s'investissent un peu dans un projet qui me tient a cœur :joueur: .

    En ce qui concerne le thème proprement dit, je dois dire que je n'ai malheureusement pas de grandes attentes concernant la prochaine saison. Ça ne veut pas dire que je n'aurais pas une ou deux bonnes surprises mais dans l’immédiat, il n'y a aucun synopsis qui me fait frétiller d'impatience, si on oublie un nanar assez alléchant.

    Petite review en couleur malgré tout : en bleu les séries que je suis a peu prêt sûr de suivre, en vert celles sur lesquelles j'ai un à priori plutôt positif, en orange celle sur lesquelles j'ai un à priori plutôt négatif et en rouge celle dont je ne verrais probablement même pas le pilote.

    Akagami no Shirayuki-hime

    Je lis deja le manga alors que je jeterais juste un coup d'oeil au pilote par curiosité mais je ne peux que conseiller la série à ceux qui ont aimé Soredemo Sekai l'an dernier. Ça joue un peu dans le même registre avec un monde moyen-ageux assez classique, une héroïne un minimum active et indépendante, une romance qui se met en place très vite sans véritable suspens et un prince entremêlé dans des conflits plus ou moins politiques. En tout cas, le trailer à l'air assez propre : Zen est sexy, Ryou tout mimi et le reste du chara-design semble plutôt fidèle.

    AoHaru x Kinjankuu

    Le résumé me laissait un peu perplexe alors je suis allé vérifier le début du manga ... qui ne m'a pas plus branché que ça. Les thèmes en eux-même sont assez porteurs (un harem inversé, une héroïne travestie, une grande aventure ...), l'ennui c'est que les bishos m'ont l'air un peu vieux pour ce plot d'adolescent et ce petit détail a suffit pour me refroidir d'entrée de jeu. Après, ça passera peut-être mieux en anime vu que le chara-design semble avoir subi quelques modifications.

    Aquarion Logos

    De mémoire, la précédente série Aquarion était assez sympa. Peut-être un poil trop longue mais je crois n'avoir jamais vu de séries jongler autant avec l'absurde et les délires débiles tout en restant sérieuse et badass. Ce qui m'embête un peu, c'est que les chara-designs de ce nouvel anime, en commençant par celui du héros, m'ont l'air particulièrement moche et c'est vraiment quelque chose qui me bloque au moment de me lancer dans une nouvelle série. D'autant que le scénario d'Evol se suffisait à lui-même et n'avait clairement pas besoin de suite ...

    Chaos Dragon : Sekiryuu Sen'eki

    Je dois dire que j'aime beaucoup le concept, à savoir le fait d'adapter une partie de jeu de rôle en anime : pour peu que les joueurs se soient un minimum lâché (faut vraiment que j'ouvre un topic sur D&J :rigole: ) et que des échecs critiques aient pimenté la partie au pire moment possible, ça peut donner quelque chose d'assez énorme.

    Pour l'univers, on devrait avoir droit à de l'héroïc-fantay assez classique mais ce n'est pas forcement un mal, on avait plusieurs très bonnes surprises dans ce registre il y a quelques mois.

    Charlotte

    Hum ... c'est du PA.Work donc je serais forcement là, mais l’emballage m’inquiète un peu avec ce coté flashy qui annonce des couleurs vives, du moe, un harem et met en avant un réalisateur assez coté dont la précédente oeuvre est un immonde navet.

    On a eu Hibike Euphonium cette saison, autrement dit KyoAni qui a fait du PA.Work avec un certain succès, je serais assez déçu de voir l'inverse : PA.Work qui se plante en tentant de faire du KyoAni.

    Classroom Crisis

    Alors ... une comédie romantique sur fond de SF (de mécha ?) ? Pourquoi pas, mais le chara-design de celui qui semble être le héros est tellement terne que ça me motive pas plus que ça de savoir avec laquelle des deux gourdes il va finir. Enfin bon, s'ils nous font un deuxième couple on peut esperer une romance avec un bô rival un peu plus charismatique.
    Peut-être ...

    Dragon Ball Chou

    La série qui a pris la place du nouveau Digimon :( .

    Bref, ils nous sortent encore une vieille licence pour se faire des sous facilement, je pense que, sauf gros massacre, les fans devraient se satisfaire du résultat assez facilement. Pour ma part ce n'est pas forcement une série pour laquelle je me sens porter par des vagues de nostalgie et je devrais probablement oublier l'existence de cette suite d'ici quelques minutes.

    D'façon, ils peuvent encore l'annuler et annoncer une OAV en 2017 donc ...

    Gakkou Gurashi!

    Des lolis et des zombies ? Pourquoi pas, ça peut être marrant mais je m'attend fortement à tomber sur du boring cute girl do boring cute things avec des petits filles qui s'extasient sur les petites fleurs entre deux mort-vivants :oops:.

    Je vais toujours jeter un coup d'oeil mais mes attentes sont assez basses.

    Gangsta

    J'ai eu des bons échos du manga sur le forum donc je vais éviter de trop me spoiler mais le trailer a l'air plutôt prometteur. Pas forcement le type de chara-design que je recherche mais ça peut faire du bien de varier un peu.

    Gate: Jieitai Kanochi nite, Kaku Tatakaeri

    Alors ... si je comprend bien, on va voir des tanks combattre des dragons et des gobelins ? L'idée est assez fun et ça pourrait donner quelque chose de sympa s'ils arrivent à assumer leur délire. Maintenant, quand je vois le chara-design des filles qui est clairement orienté Héroïc Fantasy je me dis qu' on va se retrouver avec un truc beaucoup plus classique où le héros joue les boulets avec sa mitraillette pendant que ses copines font tout le boulot en balançant des fléches et des boules de feu. Les graphismes sont plutôt beaux, ceci étant dit.

    God Eater

    Si j'ai bien compris, ça serait l'adapatation d'un jeu vidéo dans lequel des persos un peu poseurs combattent des monstres dans un monde post-apocalyptique ? Un synopsis classique mais efficace, on peut donc penser que ça ne sera pas la révélation de la décennie mais que ça peut viser le grand spectacle sans trop de risque.

    Himouto! Umaru-chan

    Là tout de suite maintenant, le titre, le synopsis et le trailer ne me donnent absolument pas envie. Et je ne parle même pas du doublage de l'héroïne qui est juste horripilant. Les amateurs de lolis et de mignonnerie apprécieront sans doute plus, même si je soupçonne que même eux se rabattront plutôt sur les personnages secondaires que sur la potiche en chef .

    Jitsu wa Watashi wa

    Sur le fond, ça devrait être un harem de base comme on en voit des tas à chaque saison. Mais ce chara-design est tellement hallucinogène que je vais tenter le coup juste pour voir si ce n'est pas un nanar potenciel :rigole:.

    Joukamachi no Dandelion

    Le résumé est assez fun, ça pourrait être interessant à voir (et puis il y a des pouvoirs donc un minimum d'action) par contre le faible nombre de chapitre à adapter me fait un peu peur. A noter que le ratio fille/garçon correspond clairement à celui d'un harem ... mais qu'ils sont tous frères et sœurs ce qui est là aussi très intéressant d'une certaine façon.

    Kangoku Gakuen

    Vu que Shiroi en disait beaucoup de bien j'avais jeté un coup d'oeil au manga l'an dernier ... et j'ai pas du tout accroché. De mémoire, le scènario est clairement au service du fan-service, lequel n'hésite pas à virer dans le scato dans le genre "Mince alors, le tunnel que nous avions creusé pour nous enfuir donne sur la cuvette des WCs dans lequel la plus belle fille du lycée est de train de changer son tampon" :froid: .

    Kuusen Madoushi Kouhosei no Kyoukan

    Encore un harem, encore de l'héroïc Fantasy ... ceci dit, le résumé laisse entendre qu'on va suivre l'entrainement d'une équipe de bras cassés par un ex-soldat d'élite plus ou moins suspecté de trahison, il y a un certain potentiel là-dedans.

    Makura no Danshi

    Alors là. Alors là !

    Si la série est à moitié aussi fabuleuse que son synopsis le laisse entendre, on tient le nanar de la décénnie et une bonne bataille pour réserver ses chouchoux sur le forum. Et puis, c'est le studio qui a fait Yosuga no Sora donc on peut espérer avoir un minimum de fan-service sexy. Inutile de dire que je prie depuis deux semaines pour avoir des épisodes de 24 minutes et un blondinet tsundere doublé par Fukuyama.

    Même pas (je me souviens plus, c'est sur quel anime que j'avais dit ça ?). C'est dur d'estimer son âge exact vu sa position un peu tendancieuse ( :calin: ) mais si le reste du casting est dans le même registre, ça a des chances de me plaire.

    Monster Musume no Iru Nichijou

    Ça ressemble encore à un harem d'Héroïc Fantasy, faut croire que c'est la nouvelle mode après la grosse vague de "Un mec paumé dans une école de fille" de ces dernières années ... avec une particularité toutefois, les filles sont des hybrides qui ont un corps d'animal mais une tête et des seins humains (ces derniers étant particulièrement peu couverts). Mouais.

    Overlord

    Une variante au scènario classique des personnages coincés dans un jeu vidéo, cette fois-ci ils y sont rentrés d'eux-même. Vu la tête des persos masculins, le scénario devrait se concentrer sur les héroïnes, notamment des jumelles aux yeux vairons qui ont l'air assez mimis. Pourquoi pas mais le trailer ne montre pas grand chose alors c'est difficile de juger ce à quoi on va avoir droit exactement.

    Ranpo Kitan: Game of Laplace

    Le synopsis ne nous dit pas grand chose, la seule chose que je sais de Ranpo Edogawa c'est que Shinichi Kudo en est fan, et les héros ont l'air assez classique. Ceci dit, j'ai l'impression que le coté policier annoncé est une façade et qu'on devrait plus se tourner vers du fantastique façon Ghost Hunt. Si c'est le cas, ça peut être bien chouette, d'autant que les graphismes n'ont pas l'air déguelasses les papillons *__*

    Rokka no Yuusha

    Le résumé me dit quelque chose, il me semble que j'avais vu d'assez bonnes critiques du manga. Résumé qui est assez intriguant d'ailleurs, ça pourrait donner d'assez bonnes choses si c'est bien exploité. Par contre ... est-ce je ne venais pas de faire une remarque sur la forte présence d'harem d'héroïc Fantasy :p ?

    Shimoneta to Iu Gainen ga Sonzai Shinai Taikutsu na Sekai

    C'est un peu quitte ou double là : le fan-service a l'air plutôt bien assumé donc on pourrait avoir un délire à la No Game No Life (mon dieu, cette Magical Girl qui cache son identité derrière une petite culotte) ou à défaut un assez bon nanar, faudrait juste voir si le scénario tient la route derrière les sous-vêtements.

    Sore ga Seiyu

    Beuh, des filles. Non, ça peut être instructif mais le doublage n'est pas forcement la partie qui m’intéresse le plus dans le processus de fabrication des animes et l’aperçu qu'on avait eu dans Shirobako me suffit (cette réunion où les responsables se tapent dessus pour savoir s'il faut privilégier la doubleuse qui pourra chanter le générique ou celle qui fera des photos en bikinis pour promouvoir l'anime :rofl: ). Là tout de suite maintenant, ça ne me parle pas.

    Suzakinishi: The Animation

    ...

    Ushio to Tora

    Je connais pas du tout le précédent anime mais un manga qui a le même synopsis qu'Inu-Yasha ne peut pas être foncièrement mauvais. Le chara-design est un peu daté par contre ...

    Venus Project - Climax -

    Je sais pas pourquoi mais j'ai un très mauvais karma sur ce type d'anime : si on oublie Mermaid Melody qui est un peu un part, aucune de mes tentatives sur une série centrée sur des chanteuses n'a duré jusqu'au final, même lorsqu'il y avait des packs de bishos derrière pour soutenir l'intrigue.

    Du coup, je ne pense pas défier le destin cette fois-ci à moins que des critiques dithyrambiques n'apparaissent sur le forum.

    Et pour les séries en cours, je reprendrais évidemment Durarara et je continuerais Shokugeki no Soma, Arslan et World Trigger ( :calin: ). Par contre, vous pouvez m'oublier pour Junjou, j'arrive toujours pas à me motiver pour finir la saison 2 qui était encore plus soporifique que la première.
     
    Dernière modification: 15 Juin 2015
  9. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    Facile facile !

    1. DA WOOOORLLDOOOOOO. Il peut arrêter le temps le bougre.
    2. Il se transforme en über, en gros super pouvoirs de la mort qui tue.
    3. Judo !
    4. La mort de sa soeur alors qu'il était planqué tel un homme sans couilles sous le lit.
    5. La première peut échanger son corps avec n'importe qui, l'autre peut lui piquer son pouvoir rien qu'en l'embrassant.

    Bonus : Je pense que l'on peut émettre quelques craintes vis à vis de DB Super, mais je rajouterai aussi Gangsta, pas envie d'être déçue.
    Pour la plus grosse hype... Hm... Gangsta, God Eater et même voir le truc des hommes coussins. Potentiel nanardesque énooooorme.


    Bref, pour le reste. C'est un très joli Kosmozine que vous nous avez pondu. Bon... Il a mis 10 ans à se charger mais une fois là, faut bien avouer que le résultat y est. Bravo !

    Kukuku. Ca aurait pu marcher s'il avait été édité chez Panini mais comme c'est Glénat... x)

    Merci pour mes petites interventions, c'était amusant. Et je ne m'attendais pas à voir Nina dans le tas, je me suis tapé une vieille barre XD C'était bien trouvé.
    Donc donc je l'avais déjà dit mais ce qui me fait de l'oeil pour cette saison, en espérant que je m'y tienne :

    - Gangsta.
    - God Eater
    - Jitsu wa Watashi wa qui a l'air d'avoir un bon potentiel merdique. Romance et vampire me rappelleront toujours Strike the Blood.
    - Makura no Danshi parce que des hommes coussins, ça ne peut que valoir le tour et je sens que la vaste imagination de Kaado va nous faire rire
    - Overlord
    - Prison school dont je me suis fait la même reflexion que Sweety. Genre la femme à gauche à des seins teeeeellement énormes
    - Game of Laplace
    - Rokka no Yûsha
    - Shirayuki
    - Ushio to Tora mais pas certaine
    - DB Super

    Je pense que ce sera à peu près tout, ce qui fait déjà pas mal mais je pense que dans l'ensemble, ça promet d'être une bonne saison !
    Ho et un jour faudrait que je me mette à Junjou Romantica, vu l'engouement des groupies. MISAKIIIIIIIIIII HIROKIIIIIIIIIIIIII
     
    Sweety-chan aime ceci.
  10. Caelan
    Hors-ligne

    Caelan Nucléon

    Inscrit:
    14 Mars 2015
    Messages:
    93
    D'abord merci pour cette liste bien complète et détaillée ! C'est beaucoup plus facile pour faire ses choix :nuage:

    Il y a toujours pire :
    [​IMG]

    Pour ma part je compte regarder :
    - Charlotte, rien qu'à l'OST du trailer je fonds. Depuis le temps que j'en avais entendu parler de ce truc, enfin ! Comme vous, j'espère qu'il sera aussi bon qu'Angel Beats 8)
    - GAKKOU GURASHI DIAUEHIAUZHA (pardon). Grande fan du manga j'en attends bien sûr beaucoup de l'adaptation :happy: J'ai un peu peur qu'ils n'arrivent pas bien à retranscrire l'ambiance du manga, qui est vraiment particulière et qui fait tout le charme de l'oeuvre originale. En apparence ça paraît relativement léger, pourtant les personnages doivent toujours faire face à la réalité qui elle n'est vraiment pas rose... et cette situation n'est pas sans effet sur leur mental. J'espère qu'ils adapteront au moins jusqu'aux derniers chapitres sortis (parce que ça devient encore plus intéressant, on finit par sortir du contexte scolaire), mais j'ai comme l'impression qu'ils vont un peu dériver du support original vu que sur le site on voit des personnages qui ne sont pas (encore ?) apparus dans le manga. Bref, si c'est bien fait ça peut s'avérer vraiment génial, si c'est rapé ça risque d'être un slice-of-life "apocalyptique" sans grand intérêt derrière à part se voir confronter du moe et de l'horreur. Quoiqu'il en soit, j'ai hâte :p
    - God Eater, un peu peur vis-à-vis de la 3D m'enfin, on verra bien.
    - Rokka no Yūsha, le synopsis m'avait donné envie et le trailer m'intrigue encore plus !
    - la suite de Durarara, évidemment

    Et éventuellement jeter un oeil :
    - Chaos Dragon : Sekiryuu Sen'eki j'sais pas, voir les noms de Gen Urobuchi et de Ryôgo Narita côte à côte ça suffit à attirer mon attention :rigole: Ceci dit, c'est pas pour autant que j'en attends grand-chose.
    - Gangsta
    - Jōkamachi no Dandelion (Kana Hanazawa m'a eue)
    - Makura no Danshi peut-être. Je sais pas. C'est bizarre. Mais s'il y a Ayumi Sekine, y'a des chances que ce soit drôle, non ? Non ? Tant pis je jetterai quand même un oeil x3
    - Overlord j'avais lu un truc comme quoi le LN était sympa, alors why not
    - Ranpo Kitan: Game of Laplace
    Tout est là :rigole:
    - Ushio to Tora

    Par contre je pense m'arrêter à la première saison pour Cinderella Girls. Autant j'avais adoré The Idolm@ster, autant The Idolm@ster : Cinderella Girls est d'un ennui sans fin à mes yeux (et puis, Rin & le Producer ont beau être géniaux (+ Anastasia et Anzu éventuellement), ça suffit pas dans un cast de plus de 12 personnages, et les lolis sont en proportions bien trop majoritaires pour moi x3)

    Gakkou Gurashi et... Gakkou Gurashi. Pitié qu'ils ne foirent pas l'adaptation svp svp svp svp ;w; Mais bon, wait & see.
    [​IMG]
     
    Dernière modification: 15 Juin 2015
  11. Angelkappa
    Hors-ligne

    Angelkappa Matière noire

    Inscrit:
    3 Mars 2012
    Messages:
    1.374
    Bravo à l'équipe qui a écrit ce Kosmozine complet et détaillé. On arrive plus facilement à faire son choix et la mise en page est top. Je n'imagine pas le temps qu'il a fallu pour ça !

    Je pourrais faire comme Len et reprendre toute la liste, mais je n'ai pas sa motivation et mon avis se résumera à "lol non car loli, ecchi, déjà vu etc"

    Donc j'avais fait une petite liste sur ce topic, mais pour le kosmozine je vais essayer de développer mon avis en quelques phrases et pas en mot :rigole: Et merci de m'avoir citée sur quelques séries, ça m'a fait plaisir :D

    Pour les nouvelles séries qui commencent :

    - Akagami no Shirayuki-hime : Je ne lis pas encore le manga, mais je ne refuse jamais un shojo fantastique. J'espère qu'il sera beaucoup mieux que Soredemo Sekai, que je n'ai pas beaucoup apprécié. Pour la technique, le trailer me donne de bon espoir, mais vu que c'est Bones, c'est normal. Je veux des moments mignons et niais :nuage:

    - Aoharu x Kikanjū : Pas de trailer à se mettre sur la dent, mais je fais pleinement confiance à Brain's Bases pour nous offrir une très bonne qualité d'animation. Les graphismes sont très beaux également. Ne connaissant pas le manga, je ne sais pas si la série sera bien ou pas, mais en tout cas les personnages m'attirent, surtout le host doublé par Maeno :miam: et puis le bisho à lunette aussi, les lunettes c'est cool :cool: Et il y aura Kimura Ryohei dans le cast :love: Donc j'attend le trailer pour ne pas me faire de faux espoir, mais c'est une série qui m'intrigue beaucoup.

    - Gangsta : Pareil qu'au-dessus, je ne suis pas le manga, mais les commentaires sur le manga me donnent envie de voir cette adaptation, en espérant qu'elle soit réussie. Le seul point noir est Alex, en espérant qu'elle servira à quelque chose et sa tenue ne me plaît pas trop aussi x) J'ai hâte de voir comment TsudaKen va interpréter Nicolas et d'entendre la magnifique voix orgasmique de Suwabe :spin:

    - Makura no Danshi : L'anime avec des Bisho de la saison :saute: Bon ça ne durera pas plus de 5 min, au vu du synopsis. Mais si le cast fait rêver et que les personnages sont tous mignons, la série aura fait la part de son boulot et j'en demande pas plus :ange: Un épisode avant d'aller dormir et on sera plonger dans des rêves magnifiques nan ? :fier:

    - Ranpo Kitan: Game of Laplace : L'anime policier de la saison. J'espère que cette série ne me décevra pas et qu'elle sera passionnante à suivre. Techniquement ça a l'air cool au vu du trailer, mais vu le nombre de séries qu'ils font cette saison, j'ai peur pour une baisse de qualité, surtout si la série n'a pas de succès.

    - Rokka no Yūsha : Bon en espérant que ça ne tombe pas dans le fanservice facile, même si c'est déjà le cas avec les tenues des héroines :rigole: Mais le héros est trop chou quoi :panic: Et il y a Uchiyama Kôki dans le cast, il est chou aussi et sa tenue hum hum :miam: Mais il n'y a pas que ça qui m'intéresse, l'histoire aussi semble avoir du potentielle, si c'est bien fait. Donc à voir avec le premier épisode.

    - Ushio to Tora : Petit anime horreur, je ne connais pas la série, mais ce petit côté 90 peut me plaire et le studio Mappa ne m'a pas encore déçu. Donc vivement un trailer pour ce faire une idée.

    Maintenant passons aux suites :

    - Durarara!!x2 Ten : Je n'ai pas encore fini la première partie, mais je pense revoir le début et de m'enfiler cette saison. En espérant retrouver les charmes de la première série. Et je trouve qu'il y a trop de nouveaux personnages :/ Déjà qu'on ne sait pas tout sur les anciens, alors les nouveaux :oops: Mais je garde espoir et puis si le duo Shizuo/Izaya est présent ça me suffira :rigole:

    - Gatchaman Crowds Insight : Je l'attends depuis 2013 :saute: J'espère qu'elle sera aussi bien et que Hajime sera toujours aussi cool et déjantée. Et enfin une romance avec Sugane :ange: Et je vais retrouver mon petit Joe avec sa voix suave, Namikawa :miam:. Je vais me refaire la première saison, pour me remettre dans l'ambiance et surtout voir le director cut de l'épisode 12 que je n'ai pas encore vu.

    - Junjō Romantica 3 : Yes, j'attendais cette saison 3 avec impatience et comme le manga a pas mal avancé ça ne sera que du bonheur. Entendre Misaki faire sa tsundere, alors qu'il aime Usagi ça va encore nous faire rire. Je me demande où ils vont s'arrêter ?

    Et enfin les séries qui continuent :

    - Baby Steps 2 : J'ai pas encore commencé, mais ça ne devrait pas tarder. Est-ce que la technique sera toujours aussi pauvre ?

    - Arslan Senki : Je suis en retard, mais je compte bien continuer à suivre cette série et voir où elle va s'arrêter.

    - Kyōkai no Rinne : Pas encore commencé, mais si j'ai un trou dans les séries de l'été, je la commencerais ou bien j'attendrais sagement qu'elle se finisse, comme pour Assassination Classroom.

    - Ore Monogatari : Une série toujours aussi adorable et drôle. Même si je connais le manga, ça me fait du bien de revoir la série, surtout quand on a une aussi bonne direction artistique. J'ai hâte de voir le prochain, avec le passage qui m'a fait kyayer :calin: Et c'est pour moi l'un des meilleurs shojo que j'ai vu/lu.
     
  12. ShiroiRyu
    Hors-ligne

    ShiroiRyu Matière noire

    Inscrit:
    2 Mars 2012
    Messages:
    4.772
    Kangoku Gakuen, c'est du fan service complètement déluré.
    Par contre, c'est carrément pas pour les niais !
    Sinon Monster Musume, Overlord, Rouka ... *__*
    Que du bonheur !
     
  13. Shaenan
    Hors-ligne

    Shaenan Matière noire Otaku 2015

    Inscrit:
    18 Septembre 2013
    Messages:
    662
    Vive l'été et le temps libre :saute:

    Pour ma part, ce sera surement :

    - Gangsta :love:
    - Charlotte
    - Gate : etc...
    - Ranpo Kitan
    - God Eater
    - Ushio to Tora
    - Akagami no Shirayuki-hime
    - Gatchaman Crowds Insight
    - Fate/Kaleid Liner suite 2e saison
    - Makura no Danshi (on va bien se marrer)

    ( ça fait pas mal :eek:)

    et je compte regarder, peut être, on verra passé les 3-4 premiers épisodes :

    -Kangoku Gakuen
    -Monster Musume no Iru Nichijou
    - Rokka no Yuusha
    - Sore ga Seiyuu
    - Shimoseka
    - Overlord
    - Jitsu wa watashi wa

    Mais bon il se peut que j'en abandonne en cours de route.

    Mais ils semble y avoir pas mal de trucs cette saison !
     
  14. Maddilly
    Hors-ligne

    Maddilly Galaxie Yéti Ludere deorum

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    4.379
    Merci pour ce Kosmozine complet et bien présenté ! Le travail que ça a du demander pour jouer avec les codes et balises... rien que de l'imaginer, j'en ai la tête qui tourne. x) Le détail qui tue : j'aime bien la petite dentelle pour les bords des affiches de présentation, c'est mignon et rigolo.

    Je proteste, publicité mensongère ! Le Ricard c'est pas bon du tout du tout. Et j'aime pas le saucisson. :3
    Sinon, la fille de Nina, elle avait pas plutôt 8 ans ?
    Bref. :ange:


    * Les nouveautés

    Il. Y. A. Des. Lolis. Et. Des. Ados. Partout. T_T

    Aoharu x Kikanjū
    Juste attirée par le chara-design, l’héroïne habillée en garçon, mais je n'en attends pas grand chose (limite je sens bien que je vais laisser tomber après le premier épisode). Juste un "pourquoi pas" pas très convaincu, donc.

    Chaos Dragon : Sekiryuu Sen'eki
    Alors à la base ça ne me disait riiiien du tout, puis le visionnage du trailer m'a motivée. Le chara-design est bof, l'animation aussi, mais je sais pas, y a un truc. Peut-être les couleurs qui m'ont tapé dans l’œil. Et la chanson de fond était sympa.

    Charlotte
    Ça ne m'attire paaaaas du tout, mais je testerais quand même le pilote, jute pour voir si je vais autant m'ennuyer que devant les animes qui l'ont précédé.

    Gangsta
    J'ai entamé la lecture du manga y a pas longtemps, donc je suis curieuse de voir ce que ça va donner. J'ai toujours autant de mal avec la couleur des cheveux de Worick ainsi qu'avec son seiyuu, mais d'après le trailer, Suwabe est décidément trop doué pour rater un seul rôle. =D

    God Eater
    Plus que le scénario, c'est le visuel qui m'intéresse. Un petit côté original avec un chara-design de base assez banal, je suis curieuse de voir ce que ça va donner sur la longueur.

    Himōto! Umaru-chan
    Ça a l'air rigolo et sans prise de tête, à tester.

    Jitsu wa Watashi wa
    Le chara-design et les couleurs m'attirent. C'est banal, mais ça a l'air un peu déjanté et sans prise de tête. Les pupilles dilatées du héros me font rire. Je crois que j'ai craqué pour les gueules de psychopathes sous acide des personnages, ça promet d'éviter la comédie romantique à deux balles. Je marche. :rigole:

    Makura no Danshi

    En fait, ça ne m'attire pas et le type sur l'affiche fait peur. C'est plutôt le potentiel nanardesque et la perspective de pouvoir délirer sur le topic qui me tentent. :3
    C'est marrant, ma "citation" reflète assez bien la seule crainte que j'ai. :rigole:

    Monster Musume no Iru Nichijō
    Ce n'est pas du tout un genre qui m'attire, mais là je suis curieuse de voir si c'est vraiment fidèle à l'image que je m'en fais. :3

    Overlord
    Déjà vu (en anglais dans le texte) ? Parce que c'est de Madhouse, je tenterai le coup, mais c'est tout. Le trailer m'a semblé trop pompeux pour m'attirer.

    Prison School

    Voilà voilà. Mais je sais que ma curiosité malsaine va me pousser à lancer le premier épisode. Mais rien ne dit que j'arriverais à le terminer...

    Ranpo Kitan : Game of Laplace
    Uniquement parce que c'est du Ranpo Edogawa, mais en fait cette soi-disant adaptation ne me dit rien qui vaille...

    Shimoneta to Iu Gainen ga Sonzai Shinai Taikutsu na Sekai (Shimoseka)
    Ça a l'air assez délirant pour me convaincre de regarder.

    Shirayuki aux cheveux rouges
    Je n'ai jamais lu le manga, donc je compte me servir de l'anime pour découvrir l'histoire. Je suis sûre que ça sera chouette, reste à savoir si je vais adhérer et m'attacher à tout ça.

    Ushio to Tora
    Ça a l'air trop bien. :D Rien que l'affiche me parle, alors le résumé + les infos c'est juste ce qu'il fallait pour achever de me convaincre. :') Vivement le premier trailer !

    Dragon Ball Super

    Ben... parce que c'est Dragon Ball, quoi.

    * Les suites

    Junjō Romantica 3
    En fait, j'ai juste envie de revoir Hiroki. Je crois avoir compris que ça se basera surtout sur Usami et Misaki, ce qui serait tout pourri, mais je ne désespère pas ! :nuage:

    Pour Durarara!!x2 Ten et Working!!!, il faut d'abord que je termine les saisons précédentes. x)


    * Les séries qui continuent

    Baby Steps 2
    Lysandris en a très bien parlé et je n'ai rien à ajouter. :nuage:

    Les chroniques d’Arslân — Arslan Senki
    J'ai un ou deux épisodes de retard, mais je compte bien continuer. Pour l'instant, le seul défaut que je trouve à cette adaptation est d'ordre esthétique et surtout statique, mais ça ne m'empêche pas de savourer chaque épisode. :happy:

    Rinne — Kyōkai no Rinne
    J'ai déjà tout dit. wii.gif


    Globalement, ça fourmille de trucs intéressants et d'adaptations, mais il n'y a pas vraiment de série qui a fait vriller mon cœur. Rien ne semble vraiment se dégager du lot, peut-être Ushio to Tora, on verra bien.
    Mais... Où est la série de l'été remplie d'eau fraiche ? Suis-je condamnée à revoir Free!! ? é___è Et le truc avec les coussins a intérêt à assurer son rôle de nanar. é___è
     
    Maya, Pixy et Sweety-chan aiment ceci.
  15. Rhyvia
    Hors-ligne

    Rhyvia Matière noire

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    503
    Twitter:
    @Vyriah
    [​IMG]

    Si tu veux prétendre au titre du roi prince des ténèbres, tu devras battre mon Red Demon Dragon ma Ghostrick Succubus d'abord, imposteur !

    Bon, je sais que cette phrase a été reprise d'une de mes messages sur un autre forum, mais elle est sortie de son contexte et donne l'impression de lui faire dire absolument l'inverse de ce qu'elle voulait dire. En fait, j'aime vraiment beaucoup de le design du manga d'origine et ça faisait vraiment un sacré moment que ça me tentait. J'ai tendance à éviter les série harem, même ceux qui ont de bon retour (c'est le cas de celui-là), mais ça parle de monstres et les personnages sont adorables, ce qui compte pas mal pour une série de ce genre.
    C'est expressif au point où les personnages donne l'impression de faire des grimaces en permanence, mais on parle d'une histoire de monstre, c'est pas non plus gratuit.

    Là c'est très lissé du coup ça à vraiment juste une tronche bizarre (le héros à une expression assez inquiétante en fait) mais on sait déjà qu'une adaptation peut rarement garder le chara-design d'origine.

    A part ça, je sais pas si ça vient de mon pécé, mais dès que je regarde les séries qui vont sortir la saison prochaine, y'a des ruban aux couleur fluos qui défilent dans tous les sens avec "Kazuhiro Fujita va être adapté ! Kazuhiro Fujita va êtres adapté !" écris dessus.
    Je sais pas d'où ça vient.
     
    Sweety-chan et Maddilly aiment ceci.
  16. Sweety-chan
    Hors-ligne

    Sweety-chan Matière noire Spring Append Miss Kosminea

    Inscrit:
    4 Mars 2012
    Messages:
    1.199
    :eek: Nooooon, Rhyvia-kun ! C'est un malentendu ! cz53.gif
    C'est vrai quoi, c'est raccord avec la majorité qui a peur du chara-design de l'animé !
    En tout cas, on comprend une partie de ton avis et non l'inverse, puisqu'on garde bien le fait que le rendu de l'animé te fait peur ! :p (et tu es loin d'être seul :'])
    Après, oui, à la base, tu développais ensuite que le design original est plus sympa, mais c'est ce qui est développé dans l'avis du zine aussi, c'est un peu censé être un fil conducteur avec les dialogues… ^^;;
    Une omission/un texte tronqué oui, une phrase sortie de son contexte à proprement parler, pas vraiment. :p [/chieuse] Après, c'est super cool que t'aies développé autrement ici.

    Mais pour rétablir la vérité et éradiquer ce vil imposteur, voici la quote entière ! :ninja:
    Sinon oui, je suis assez d'accord, les premiers chapitres m'ont laissé une belle impression, leurs gueules sont assez expressives. On verra au moment de l'animé, mais le trailer m'a déjà un peu plus rassurée : depuis le moment où tu as écrit ça et le zine, le trailer a fait son apparition et perso, ça m'enthousiasme pas mal.


    :rofl: Toootalement prévisible Maddi pour ta réaction (j'aurais dû parier, je le savais ! x]), par contre tu ne dis pas non pour le whisky, mwahaha !
    Disons que bon, cette histoire d'apéro m'a marquée, il fallait absolument une dédicace ! :rigole:
    Et Nina avait une fille de 7, puis de 8 ans après la "pause" de souvenir. Et un dragon de Nintendo. :x


    Merci pour les retours les gens, et notamment à @Pixy qui a répondu à notre quizz bidon ! :nuage:
    Par contre, je n'ai fait que la dernière question, je suis donc incapable de dire si c'est bon, à part la 3 et la 5. :fier: @Dareen


    Si quelqu'un arrive à deviner d'où elle sort, je lui tire ma moumoute. :cool:
    Pour l'anecdote, j'avais eu l'idée, j'avais bouclé les images avec une bordure classique, et puis, Maya redébarque avec la même idée quelques jours plus tard. Spirale Photoshop infernale~
     
  17. Maboroshi
    Hors-ligne

    Maboroshi Matière noire Devineresse

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    1.126
    Merci pour le Kosmozine, il est super ! Et après n'avoir rien suivi pendant plusieurs saisons, là, pour le coup, il y en a plein qui me tentent.

    Donc, ce que je compte suivre ou au moins essayer :

    Les nouveaux :
    - Charlotte : tant qu'ils ne restent pas que au lycée, ça devrait aller >.>
    - Classroom Crisis : ça a l'air joli et frais, je regarderai au moins le début.
    - Gakkô Gurashi : j'ai un peu peur, mais à tenter au moins pour le premier épisode.
    - Gate machin : à tenter aussi, mais je suis pas sûre d'accrocher.
    - God Eater : autant le synopsis ne me dit rien, autant je risque de me laisser tenter par les graphismes qui m'ont l'air super jolis. *_*
    - Himôto : ça peut être sympa, reste à voir si ce sera suffisant pour que je me souvienne que je le regarde. x].
    - Jôkamashi no Dandelion : le concept a l'air cool, j'espère que la réalisation suivra !
    - Rokka no Yûsha : Arlen *_* Je suis fan des chara-designs !
    - Shirayuki aux cheveux rouges : ça faisait un moment que j'avais envie de tenter le manga, donc ce sera l'occasion de voir ce que ça vaut. :]
    - Sore ga Seiyû : ça peut être intéressant de voir le travail des seiyus, je suis bien emballée !

    Les suites :
    - Gatchaman Crowds Insight : *___* J'avais adoré la première saison, j'ai vraiment hâte de voir la suite !
    - Working !!! : Non ce n'est pas que pour le cuisinier et la fille au katana. Mais un peu. :3 Enfin, j'ai un bon souvenir des deux premières saisons, donc je suivrai celle-là avec plaisir.

    Les trucs courts :
    - Million Doll : je tenterai, parce que l'image est jolie
    - Wakaba Girl : parce que les vêtements c'est cool
    - Wakako Zake : ça sent les petits épisodes drôles et pas prise de tête, je sens que je vais bien accrocher :]
    - Wooser no Sono Higurashi : Mugen-hen : j'avais vu la première saison et je ne me souviens plus du tout de ce que j'en avais pensé, donc je regarderai pour me rafraîchir la mémoire. x]

    Plein de choses donc, je vais sûrement en garder très peu au final mais je testerai tout ça. :] Et encore merci et bravo aux rédacteurs du Kosmozine, vous avez bien du courage !
     
    Sweety-chan aime ceci.
  18. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    Baaaah, fallait pas y répondre ? é_è
     
  19. Sweety-chan
    Hors-ligne

    Sweety-chan Matière noire Spring Append Miss Kosminea

    Inscrit:
    4 Mars 2012
    Messages:
    1.199
    Siiii, justement, et tu es la seule à l'avoir fait ! é_è
    Il est fastoche en plus ! D:
     
  20. Dareen
    Hors-ligne

    Dareen Nébuleuse Mister Kosminea

    Inscrit:
    1 Mars 2012
    Messages:
    2.744
    Mon dieu si tu savais. Grosse dédicace à la Reine Sweety qui a tout chapeauté. Tu comprends un peu pourquoi on rageait quand on a vu l'autre topic sortir ? :D C'est aussi pour ça que certaines petites erreurs peuvent arriver... Pardonne moi pour cette faute sur Gangsta @Pixy, c'est corrigé. Merci d'avoir fait le quizz, tu as tout trouvé toute seule du premier coup ?
    Je te confirme Sweety que toutes ses réponses sont bonnes ! :nuage:
    Moi non plus je n'aime pas le Ricard. En fait personne n'aime ici ? XD

    Mais ce n'est pas si mal que ça soit lui qui dirige un peu les nouveaux projets tu ne penses pas ? Ce n'est pas un producteur tiers qui tient totalement le projet, Toriyama reste derrière pour mettre un peu son grain de sel. Et des fois son grain de sel s'appelle Boubou, Beerus, ou Volley Ball ^^ On lui a déjà demandé de poursuivre son œuvre à plusieurs moment de sa carrière, ça n'est juste qu'une "saison supplémentaire" qui au moins à un minimum d'intérêt plutôt qu'un remake foireux à la Sailor Moon ^^

    Remarquez qu'ici il y a de l'attente pour Ushio to Tora, ça promet ! :saute: Un gros machin qui transpire les années 90, ça ne peut qu'être bon. Ou pas. Trailer, répond à nos attentes, viiiiiite !

    Merci pour vos retours ! :nuage:
    Je ferai un petit blabla sur les séries plus tard.
     
  21. Pixy
    Hors-ligne

    Pixy Matière noire Sérievore Argent Fleur du Chaos

    Inscrit:
    31 Mars 2012
    Messages:
    4.602
    Étant donné que je suis toutes les séries sauf OreMono ( mais dont j'avais lu le debut ) le quizz etait vraiment facile :3 Il m'a tapé dans l'œil bien avant reste ! Oui, je lis à l'envers...
     

Partager cette page