Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Littérature Zulu

Fiche dans 'Oeuvres Littéraires et des Beaux Arts' rédigée par Lougane, 16 Avril 2014. Current view count: 1265.

Publicité

Zulu

Auteur - Staff :

Éditeur : folio

Domaine : Littérature

Genre(s) : thriller

Avertissement : Le contenu de l’œuvre peut heurter la sensibilité du public. Motif(s) : Violence,... Veillez à ne pas poster d'images ni tenir de propos explicites sur les forums.
zulu.jpg



Auteur : Caryl Ferey est un auteur français né le 1er juin 1967 à Caen. C'est un grand voyageur qui a fait le tour d'Europe à moto ainsi que le tour du monde à 20 ans. Son premier roman, Un ange sur les yeux, paraît chez Balle d'argent en 1994. Il se fait remarquer en 1998 avec Haka, un policier dans l'univers maori. Aujourd'hui, il se consacre totalement à la littérature et écrit pour les jeunes mais aussi les adultes.

Histoire :
Cape Town, Afrique du Sud. Ali Neuman, chef de la police criminelle compose tous les jours avec la violence, le SIDA et son passé. D'ailleurs, l'enquête d'Ali sur l'agression de sa mère dans les townships semble indiquer que de nouveaux sommets ont été atteints. Mais le jour où la fille d'un ancien champion du monde de rugby est retrouvée sauvagement assassinée dans le jardin botanique, une drogue inconnue dans les veines, Ali ne sait pas dans quoi il lance son équipe. Si l'Apartheid a disparu et la réconciliation étalée partout, les vieux ennemis, eux, n'ont pas disparu. Ils sont toujours là et d'autant plus dangereux qu'ils ont appris à se faire oublier.

Enfant, Ali Neuman a fui le bantoustan du KwaZulu pour échapper aux milices de l'Inkatha, en guerre contre l'ANC, alors clandestin. Même sa mère, seule rescapée de la famille, ne sait pas ce qu'elles lui ont fait... Aujourd'hui chef de la police criminelle de Cape Town, vitrine de l'Afrique du Sud, Neuman doit composer avec deux fléaux majeurs : la violence et le sida, dont le pays, première démocratie d'Afrique, bat tous les records. Les choses s'enveniment lorsqu'on retrouve la fille d'un ancien champion du monde de rugby cruellement assassinée dans le jardin botanique de Kirstenbosch. Une drogue à la composition inconnue semble être la cause du massacre. Neuman qui, suite à l'agression de sa mère, enquête en parallèle dans les townships, envoie son bras droit, Brian Epkeen, et le jeune Fletcher sur la piste du tueur, sans savoir où ils mettent les pieds... Si l'apartheid a disparu de la scène politique, de vieux ennemis agissent toujours dans l'ombre de la réconciliation nationale...



Prix et récompenses : source : wikipédia
Grand prix de littérature policière, 2008
Prix du Roman Noir Nouvel Observateur/Bibliobs 2009
Grand prix des lectrices de Elle, Policier, 2009
Prix Jean Amila-Meckert, 2009
Prix des Lecteurs Quais du Polar, 2009
Grand Prix du Roman Noir Français, 2009
Prix Mystère de la Critique, 2009


À savoir :
L'histoire a été adaptée en film sous le titre Zulu en 2013
Réalisateur : Jérôme Salle
Acteurs : Forest Whitaker (Ali Neuman), Orlando Bloom (Brian Epkeen)
Film français, il était interdit aux moins de 12 ans lors de sa sortie en salle.


Avis personnel
J'ai découvert l'auteur via ma famille qui parlait de ses différents thriller/policier et en bien depuis quelques temps. J'ai donc testé Zulu avec pour informations : ça va être bien mais très violent/dur.



Histoire :
L'histoire est effectivement très violente. Les descriptions sont crues et plutôt détaillées sans compter que l'auteur est plutôt imaginatif. Âmes sensibles, passez votre chemin pour le coup.
Sinon l'intrigue est plutôt bien montée même si je trouve la fin un petit peu trop "apothéose". L'enquête suit son cours, les pièces s'emboîtent petit à petit jusqu'à obtenir l'image d'ensemble comme pour un puzzle.

Cadre spatio-temporel :
Le cadre est plutôt intéressant et bien utilisé vis-à-vis de l'action. On découvre vraiment la composition de Cape Town, la hiérarchie des ethnies, la culture du pays et l'influence de l'histoire sur l'état du pays aujourd'hui. Les explications sont bien faites : ni trop détaillées ni trop concises, sans être trop nombreuses ou insuffisantes.

Personnages :
On retrouve les classiques : le flic acharné et solitaire aux nombreux démons, l'anti-flic à la vie chaotique toujours sur le fil et le flic modèle vrai boyscout. L'originalité réside dans le fait qu'on a les 3 profils ensemble d'une part et qui en plus s'entendent bien.


En résumé : une lecture sympathique à ne pas mettre entre toutes les mains tant la violence y atteint des sommets.

Publicité

Cliquez pour voir les pièces jointes

Partager cette page

Lougane

Lougane

Auteur de 49 fiches
Dernière publication : Freaks' Squeele (index Oeuvres Littéraires et des Beaux Arts)

Le mot de l'auteur :

Une louve qui parle et fait des fiches soit sur Deaver soit avec tout pleins d'images et de tableaux. Le cauchemar du modo à nettoyer/refaire/déplanter... Mais je suis modo !!

Chargement...

2 commentaires dans la discussion Littérature Zulu

  1. Aeris_B

    Aeris_B6 Mai 2014

    Ah je voulais le lire, il parait que le livre est génial il a d'ailleurs eu des prix il me semble. Est ce que quelqu'un a pu voir le film adapté du roman avec Forest whitaker et Orlando bloom ? Il est noté 4 sur allociné. Bref je vous tiens au courant quand je le termine.
  2. Lougane

    Lougane4 Juin 2014

    Je voulais aller voir le film mais j'ai loupé le coche. Mais je vais le regarder ça c'est sûr. Pour le livre, oui il est bien même si l'histoire est dur, les descriptions macabres bien détaillées. On découvre aussi une certaine Afrique du Sud. Moi j'ai bien aimé en tout cas.
Continuez la discussion dans les forums : Littérature Zulu