Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Tout sur les couteaux

Fiche dans 'Articles Fourneaux' rédigée par Lucullus, 24 Mai 2015. Current view count: 1670.

cill aime ceci.

Publicité

Tout sur les couteaux

Tout sur les couteaux
Le couteau est un élément indispensable dans une cuisine, mais faut-il encore bien le choisir.
Ce n'est pas une chose évidente aussi, voici donc un peu d'aide.

Un bon ouvrier, dit-on, possède de bons outils. Il en est de même en cuisine et même plus car une lame en mauvais état peut provoquer des blessures parfois graves.

Les professionnels le savent si bien que, dès leur entrées en formation, ils se sont équipés d'une mallette à couteaux qu'ils garderont pour certains à vie. Effectivement un couteau peut durer une vie entière, surtout chez un particulier.
Il existe de grandes marques dont les prix ne représentent pas un investissement exagéré. (32Dumas Ainé, Sabatier, Wüsthof, Zwilling…) il y en a pour toutes les bourses.

Un couteau qu'est ce que c'est ?
Un couteau c'est d'abord une lame et ensuite un manche.
Un vocabulaire précis décrit les différentes parties d'un couteau.

Un couteau se définie en 3 parties.
  • La lame et le tranchant
  • Le manche et la soie
  • La mitre et la garde
La lame et le tranchant
La lame c'est la partie avec laquelle on va trancher et le tranchant c'est la partie coupante de la lame.
Les lames sont en acier inoxydable, acier carbone ou céramique.

Le manche et la soie
Le manche c'est la partie avec laquelle on tient le couteau.
Un manche est un élément qui peut être rivé, collé ou injecté sur la soie.

La soie est la partie métallique qui prolonge la lame. Elle est plus ou moins longue. On parle de :
Pleine soie ou plate semelle.
La soie va jusqu'au bout du manche et deux plaquettes y sont fixées pour pouvoir saisir le couteau. C'est comme cela que sont faits les couteaux les plus solides.

Soie longue ou 3/4 de soie.
Moins longue que la première elle ne fait pas la totalité du manche mais seulement 3/4 de celui ci.

La demi soie
Comme son nom l'indique elle ne fait que la moitié de la longueur du manche.

soie non apparente
Elle n'est pas visible sur le manche. Sa taille est variable mais souvent faible.

La mitre et la garde
C'est la partie qui fait jonction entre la lame et le manche. Elle doit être épaisse pour assurer un bon équilibre au couteau. La mitre est la partie haute et la garde la partie basse sur laquelle vient s'appuyer la main et lui évite ainsi de glisser sur la lame. Couteau.jpg
Vous connaissez, maintenant, presque tout sur les couteaux mais il y a encore quelques détails à connaître.

La qualité de la lame et du manche:
C'est un élément indispensable dans le choix d'un couteau.
Celle ci peut être forgé ou découpée.

La lame forgée
Les meilleures selon moi, est fabriquée à partir d'une barre d'acier ronde qui est chauffée et compressée. Cela se passe en deux temps. Tout d'abord on compresse les extrémités afin d'obtenir une boule au milieu. Boule qui sera au final la mitre. Ensuite la lame est martelé pour lui donner son aspect définitif.

La lame découpée
Comme sont nom l'indique découpée dans une bande d'acier plat. La mitre sera ensuite fixée sur la lame.

Le manche
Il peut être de divers nature, bois, céramique, synthétique mais l'important c'est la prise en main.
Avant d'acheter un couteau penser à le prendre en main pour vérifier qu'il soit à la bonne taille pour Vous.

Entretien des couteaux.
Affûtage
Un couteau se doit de couper sans effort donc il faut l’affûter régulièrement. Pour cela utilisez un fusil
Fusil.jpg
Il faut faire glisser la lame, 4 ou 5 fois, avec un angle de 20 à 30° depuis la base du couteau jusqu'à sa pointe, en alternant les côtés de la lame.
Les couteaux dit japonais nécessitent une technique particulière d’affûtage que, ne la connaissant pas, je n'aborderai pas ici.

Précaution d'usage et nettoyage
Toujours choisir la longueur du couteau en fonction de l'usage qu'on veut en avoir. On ne coupe pas un rôti avec un économe. Cela fait rire mais si vous saviez ce que l'on peut voir parfois dans les cuisines.
Un couteau ne doit jamais tomber car le tranchant de la lame peut alors s'ébrécher.
Un couteau se lave à la main et non au lave vaisselle. Pour cela lavez le à l'eau savonneuse et rincer le ensuite avant de l'essuyer et de le ranger.

Pensez également à les ranger correctement.
Les lames ne doivent pas se frotter les unes contre les autres.
Utilisez des blocs de rangement, il en existe de différentes sortes.
BlocCouteaux_01.jpg BlocCouteaux_02.jpg
Voila deux type de blocs de rangement.
Le premier avec places délimités pour les couteaux d'office ou couteau à filet de soie et même un ciseau à volaille, très utile en cuisine.

Le second contient des tiges dans lesquelles on glisse plusieurs couteaux. Je ne m'en sers que pour les couteaux de chef ou diapason.

Quel couteaux choisir ?
De base je dirai que trois ou quatre couteaux sont suffisants.
Le couteau d'office (10 cm), le couteau universel (15-18 cm), le couteau de chef (18-25 cm) et un épluche légume.

On peut ajouter si on s'en sent l'envie un filet de soie (15 cm), un éminceur (8 cm), un couteau pâtissier (20-23 cm,) un couteau à saumon/ jambon aussi appelé tranche lard (25 cm), un couteau à désosser (14 cm)…

Les noms et les tailles peuvent un peu varier selon les fabricants.

Voici une partie de ma panoplie et son usage.
Panoplie.jpg
Le couteaux s'usent à force d'utilisation et les lames peuvent se modifier. Ils changent alors d'usage et sont toujours utiles.

A vous de jouer...

Publicité

Cliquez pour voir les pièces jointes

Partager cette page

Chargement...
Soyez le premier à laisser votre commentaire : Tout sur les couteaux