Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

BD Seuls

Fiche dans 'Oeuvres Littéraires et des Beaux Arts' rédigée par ManOnDaMoon, 5 Mars 2012. Current view count: 1928.

Publicité

Seuls

Auteur - Staff :

Éditeur : Dupuis

Domaine : BD

Genre(s) : Aventure, SF, Thriller

seuls_titre.jpg


Présentation

Scénario : Fabien VEHLMANN (son blog)
Dessin : Bruno GAZZOTTI (son blog)
Site officiel : http://www.seuls-labd.com
Parution : 7 albums pré-publiés dans Spirou Magazine.
  1. La disparition
  2. Le maître des couteau
  3. Le clan du requin
  4. Les cairns rouges
  5. Au coeur du maëlstrom
  6. La quatrième dimension et demie
  7. Les Terres Basses


seul_sous_titre2.jpg


Histoire

"Seuls" nous conte les aventures de cinq enfants qui découvrent un jour au réveil que leurs parents, leurs voisins, et plus globalement toute la population de Fortville, ont disparu sans aucune raison apparente. Livrés à eux même, ils vont devoir faire face à de nombreux dangers conséquents à cette disparition, pour peut-être découvrir ce qui est arrivé à leurs familles, mais surtout pour tenter de survivre.

seuls_sous_titre.jpg


Personnages

Protagonistes principaux

Leïla
seuls_leila.jpg
Leïla est la plus âgée et la plus forte tête du groupe. Elle vivait avec ses parents et son petit frère dans le pavillon familial lorsqu'ils ont disparu. Le premier jour de la disparition, elle va recueillir Terry dans les rues de Fortville avant de rencontrer Dodji.

Aussi étonnant que ça puisse paraître, Leïla est douée pour le bricolage. C'est elle qui saura préparer le matériel permettant au groupe de se déplacer et de vivre en sécurité. C'est aussi une battante agile qui n'a pas peur d'affronter ses adversaires, mais qui sait garder la tête froide. Au fur et à mesure, elle prouvera aussi ses qualités de meneuse du groupe.


Camille
seuls_camille.jpg
Issue d'une famille nombreuse et modeste, Camille est très attachées à ses études, prête à passer ses soirées plongée dans ses devoirs, déconnectée du monde extérieur. Le premier jour de la disparition, elle tentera tout de même de se rendre à l'école pour le contrôle qui devait s'y dérouler. Leila, Dodji et Terry viendront à son secours lorsque cette tentative l'aura mise en danger.

Très sensible, elle est aussi assez naïve. Malgré tout, elle apportera un recul bienvenu pour analyser certaines situations délicates, et aura une compréhension différente des personnalités des autres enfants, en particulier Saul. Au fil de l'histoire, elle militera également pour le respect de certaines pratiques auxquelles elle est attachée, comme la scolarité ou les cérémonies religieuses.


Dodji
seuls_dodji.jpg
Orphelin, Dodji est un personnage renfermé sur lui-même, tourmenté. Le soir précédent la disparition, alors qu'il vient d'intégrer un centre d'accueil pour enfants difficiles, Dodji se fait racketter par des camarades et engage une bagarre, stoppée par l'arrivée de surveillants.

Même s'il a le comportement d'un meneur, combatif et valeureux, Dodji voudra sans cesse se séparer de ce rôle, comme pour se repentir de ses actes passés. Il est réfléchi et prudent, parfois trop ferme, mais il cherchera surtout à s'isoler du groupe pour réfléchir seul à son propre sort.


Yvan
seuls_yvan.jpg
Fils unique d'une famille aisée, Yvan est un gosse de riche qui souffre tout de même du manque de présence de ses parents. Il fournira les moyens à sa disposition pour héberger les autres enfants ou se déplacer en ville en piochant de les garage de son père.

Peu courageux, mais imaginatif, Yvan est le premier à tenter de trouver une explication à la disparition. Malgré ses hypothèses farfelues, il va s'apercevoir qu'il est plus fortement lié aux évènements qu'il n'y paraît.


Terry
seuls_terry.jpg
Terry est le plus jeune du groupe, encore gamin, qui vivait entre les deux foyers de ses parents divorcés. Perdu dans Fortville, il sera recueilli par Leïla le premier jour de la disparition.

Même s'il n'apporte pas toujours que des ennuis, Terry est tout de même un sacré poids pour la bande qui doit céder à ses caprices sous peine de l'entendre hurler à la mort. Il est très immature, mais il va s'attacher très rapidement et très fortement aux quatres autres enfants du groupe.


Autres protagonistes

Au fil du récit, d'autres personnages vont apparaître, renforçant encore un peu le mystère de la situation...

Saul
seuls_Saul.jpg
Saul apparait dans le tome 3...
...en tant que chef d'un groupe de nombreux enfants. Son père était propriétaire d'un parc à thème dans lequel Saul accueille les naufragés de la disparition.

Mentalement instable, Saul s'avèrera calculateur et machiavélique, vouant un culte aux anciennes pratiques du IIIe Reich. La seule personne à pouvoir déceler un peu d'humanité dans le garçon sera Camille.

Sélène, Alexandre
seuls_selene_et_alex2.jpg
Leur rôle devient prépondérant dans le tome 5...
Ces enfants au regard pâle et au visage vide d'expression détiennent peut-être la clé du mystère autour de la disparition.

Anton, Zoé, Boris...
Ils apparaissent dans le tome 3...
Certains enfants du clan de Saul préfèreront rejoindre Fortville avec les 5 héros. Anton est un enfant surdoué, pourtant dénigré par son précédent groupe. Zoé est une fille qui deviendra, avec son ami Boris, un membre actif du clan de Fortville. Et d'autres personnages, souvent singuliers, viendront enrichir l'équipe.


Avis

Je connaissais "Seuls" de nom jusqu'au début de la prépublication du tome 6 dans Spirou Magazine. J'en avais entendu parler en bien, mais de part les couvertures qui étaient passées sous mon nez, j'imaginais la série destinée à un public plus jeune. Ce n'est en fait pas forcément le cas.

L'idée de départ est en soi assez classique et sans doute déjà traitée dans d'autres oeuvres : le héros ou groupe de héros qui se retrouve isolé dans un environnement plus ou moins hostile. Suivent la découverte des possibilités offertes à de jeunes enfants lorsque l'autorité parentale est totalement eclipsée ; déjà vu ça aussi. Ensuite seulement arrivent les ennuis.

Les obstacles à une vie heureuse sont amenés crescendo par Fabien Vehlmann. Dans les premiers tomes, si la menace vient surtout des autres animaux ou individus qui eux aussi jouissent/souffrent de l'absence des adultes, les vrais "méchants" et les évènements fortement liés à la disparition sont traités un peu plus tard. Un peu trop tard à mon goût, même si le lecteur a alors bien pris connaissance des protagonistes et que ce temps est nécessaire à mettre les pions en place.
J'apprécie l'ambiguité bien dosée qui entoure le rôle de certains personnages (Saul, Sélène et Alexandre...). Ces très bons leviers servent de déclencheurs efficaces aux différents évènements du récit. Ils sont, très souvent inattendus.

Inattendu, justement, c'est également l'impression générale qui ressort de la série : des premiers tomes "bon enfant" qui mettent en scène de très jeunes gamins (de 8 à 13 ans, pas plus), on évolue vers des évènements, parfois violents, qui peuvent paraître choquants. Disons le tout haut : "Seuls" parle de meurtres, d'accidents mortels, de torture même. S'ils ne sont pas graphiquement dépeints (enfin, pas en intégralité), ils sont au coeur de l'intrigue. Et l'oeuvre qui paraît accessible aux plus jeunes est en fait destinée à un public un chouïa plus mature (enfin, ado quoi). J'ai personnellement un peu de mal à définir quel est le public précisément visé, mais je pense que les auteurs balayent large.
Malgré cette violence qui gronde en arrière-plan, "Seuls" véhicule un bon paquet de bonnes intentions dépeintes au sein du groupe de héros (fraternité des enfants malgré leurs origines sociales diverses, entraide, culture, etc.) qui seront souvent opposées aux pratiques douteuses des antagonistes.

Au dessin, Gazzotti (illustrateur de SODA, principalement) adopte un trait rondouillard, qui sera justement familier aux lecteurs plus jeunes. Les gueules carrées ne sont pas de la partie, sans doute réservée aux adultes. Le style reste cohérent au fil des tomes.
Les décors de la ville abandonnée sont souvent détaillés, et l'intrigue dépeint de nombreux environnements différents : urbain, rural, cirque, parc à thème, église, buildings, et j'en passe.
Sans être extravagant, le dessin permet de s'y retrouver facilement et d'aborder le scénario comme le principal attrait de la série.

Pour finir, "Seuls" est donc une BD accessible à un public un minimum averti, et qui dépeint assez intelligemment un scénario dont l'accroche est certe banale, mais dont le déroulement promet de sympathiques évolutions avec la suite du récit. A recommander.

seuls_T1.jpg seuls_T2.jpg seuls_T3.jpg seuls_T4.jpg seuls_T5.jpg seuls_T6.jpg seuls_t7.jpg

Publicité

Cliquez pour voir les pièces jointes

Partager cette page

ManOnDaMoon

ManOnDaMoon

Auteur de 4 fiches
Dernière publication : Eve no Jikan - The Time of Eve (index Oeuvres Manga & Anime)

Le mot de l'auteur :

Merci d'avoir lu ma fiche !

Membre de l'équipe fondatrice de Kosminea, j'en suis l'administrateur et grand gourou chamanique en chef.

Découvrez mes oeuvres de prédilection :

[​IMG] [​IMG] [​IMG] [​IMG]

Chargement...

4 commentaires dans la discussion BD Seuls, de B. Gazzotti et F. Vehlmann

  1. Maddilly

    Maddilly6 Mars 2012

    J'ai suivi le premier tome avec sa prépublication dans le Spirou, et je me suis laissée aussi avoir par le dessin aussi qui semblait plus destiné à un jeune public. Agréablement surprise de constater que ce n'était pas le cas. :) L'histoire évolue de façon surprenante, ça me rappelle un peu Sa majesté des mouches de Golding. Je ne suis encore qu'au tome 3, mais j'aime beaucoup ce genre de BD intelligente.
  2. two light

    two light20 Août 2012

    Moi j'ai lu jusqu'à "La quatrième dimension et demie", il faudrait d'ailleurs rajouter les révélations au fur et à mesure. On a ENFIN l'explication de l'absence des adultes dans ce drôle de monde, mais il reste encore pas mal de questions sans réponses. Plus on avance dans l'histoire et plus on ressent de la peine pour ces enfants livrés à eux-mêmes [SPOILER] Le tome 7 "Les terres basses" est sorti il n'y a pas longtemps, mais je ne l'ai pas encore lu. J'aime bien le chara-design qui me... Lire la suite
  3. ManOnDaMoon

    ManOnDaMoon5 Septembre 2012

    ---------- Moi j'ai lu jusqu'à "La quatrième dimension et demie", il faudrait d'ailleurs rajouter les révélations au fur et à mesure. On a ENFIN l'explication de l'absence des adultes dans ce drôle de monde, mais il reste encore pas mal de questions sans réponses. Plus on avance dans l'histoire et plus on ressent de la peine pour ces enfants livrés à eux-mêmes [SPOILER] Le tome 7 "Les terres basses" est sorti il n'y a pas longtemps, mais je ne l'ai pas encore lu. J'aime bien le... Lire la suite
  4. two light

    two light12 Septembre 2012

    ---------- Désolé pour le hors sujet rapide, mais pour info Soda doit revenir dans l'année qui vient avec un nouveau venu au dessin, Dan, qui semble ne pas avoir révolutionné le design, et toujours Tome à l'écriture. [/HS] ---------- Soda...:love::love::love: C'est plutôt une bonne nouvelle, j'espère que le scénario sera mieux que les deux derniers albums parus, quant au nouveau dessinateur, il me semble avoir vu son nom sur les planches du "Petit Spirou", qu'est ce qu'il a fait... Lire la suite
Continuez la discussion dans les forums : BD Seuls, de B. Gazzotti et F. Vehlmann