Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Anime Samurai Flamenco

Fiche dans 'Oeuvres Manga & Anime' rédigée par Maddilly, 5 Mai 2016. Current view count: 1619.

Tsukiyo-rei et Angelkappa aiment ceci.

Publicité

Samurai Flamenco

Titre V.O. : サムライフラメンコ

Auteur - Staff :

Éditeur : Manglobe

Domaine : Anime

Présentation.png

Sans titre-2.png

Hero will never give up,
never hide, never be defeated,
never accept evil.



● INFORMATIONS ●

Réalisateur
: Takahiro Omori
Studio : Manglobe
Scénario : Hideyuki Kurata
Chara-design : Yoshimitsu Yamashita
Nombre d'épisodes : 22 épisodes de 24 minutes
Musique : Kenji Tamai

OP :
1 - Just one life par SPYAIR
2 - Ai Ai Ai ni Utarete Bye Bye Bye par FLOW
ED :
1 - Dating TIME par Mineral Miracle Muse
2 - Flight 23:00 par Mineral Miracle Muse

Site officiel : オリジナルTVアニメーション「サムライフラメンコ」オフィシャルサイト

● RÉSUMÉ ●

Masayoshi Hazama est un jeune mannequin ordinaire plein de bonne volonté, fan de curry et vouant un culte aux super-héros... à tel point qu'il en est secrètement un : Samurai Flamenco, le défenseur des petites mamies, des poubelles sorties trop tôt et des parapluies honteusement volés ! Aidé d'un ami policier, Hidenori Goto, il gère le quotidien... mais tout ça va bientôt se révéler bien plus important qu'on pouvait le penser.


● PERSONNAGES ●

[​IMG]
Masayoshi Hazama alias Samurai Flamenco (Toshiki Masuda)

Le héros de cette histoire. Un gentil garçon plein de bonnes intentions, mannequin le jour et héros la nuit. Il vit seul dans son grand appartement où il passe son temps à regarder ses séries et compléter sa collection impressionnante de goodies.

[​IMG]
Hidenori Goto (Tomokazu Sugita)

Un policier qui aime son boulot et se lie d'amitié avec Masayoshi très tôt dans la série. Il est toujours là pour le conseiller et écouter ses problèmes. Il est aussi accro à son téléphone avec lequel il communique sans arrêt avec sa petite amie.

[​IMG]
Les Mineral Miracle Muse alias Flamenco Girls

La série joue sur les stéréotypes et les donzelles n'y échappent pas. On tient même une championne : Mari Maya (au centre, doublée par Haruka Tomatsu). Tout simplement exécrable, insupportable, gratuitement violente (sa tendance castratrice n'est jamais expliquée), hypocrite et égoïste, cette idol sert d'espèce de double féminin à Samurai Flamenco. C'est une gamine maladivement égocentrique incapable de se remettre en question. Le trio est aussi complété par Moe Morita (à gauche, doublée par Erii Yamazaki), la douce fille complètement accro à Mari, et Mizuki Misawa (à droite, doublée par Mao Ichimichi), celle qui fait mine de se rebeller mais est en fait un peu tsun-tsun sur les bords.



● AVIS PERSONNEL ●

Masayoshi Hazama est un jeune garçon en apparence populaire, mais en privé il vit seul dans son grand appartement. Il fuit la réalité dans ses séries et est très peu sûr de lui. À côté de ça, il rêve d'être un super-héros comme ceux qu'il admire, Harakiri Sunshine et Red Axe. C'est ainsi qu'il prend la décision de lutter contre le mal sous le déguisement de Samurai Flamenco, qui devient comme une nouvelle peau pour lui. Il se sent bien en héros et fait preuve d'une grande motivation pour pourfendre le mal qui se cache dans sa ville. Même si au début ça se réduit à rattraper un voleur de parapluie, faire la morale à des jeunes qui trainent la nuit... la force de sa conviction est contagieuse ! Mais ça ne va pas s'arrêter là et l'escalade du combat du bien contre le mal parait sans fin !

Le postulat de départ est une espèce de Kick-ass japonais un peu plus modéré, qui s'inspire des séries tokusatsu (contraction de tokushu satsuei). Ces dernières sont des séries basées sur les effets spéciaux et donnent lieu à plusieurs genres, de la science-fiction à l'horreur en passant par la fantasy, du sentai (p.ex. Bioman) au film de kaiju (p.ex. Godzilla and co). Samurai Flamenco s'inspire des grosses ficelles de ces histoires et en garde la substantifique moelle pour les mettre à sa sauce et construire son intrigue déconstruite, ainsi que pour faire ressentir des émotions au spectateur. Si on se prête au jeu, on redevient un enfant derrière son écran, aussi enthousiaste que Masayoshi pourrait l'être en regardant ses séries favorites.

Plein d'éléments et d'émotions ressenties durant le visionnage font que je ne peux pas descendre cet anime. Samurai Flamenco fait partie de ces séries un peu particulières dont on ne sait pas dire si c'est une bonne expérience avec de la réflexion à la clé, ou si c'est un peu mauvais mais attachant. Le moins qu'on puisse dire, c'est que Samurai Flamenco n'a cessé de me déstabiliser, surtout à partir de son premier twist scénaristique, mais dès le début si on y réfléchit bien car je n'ai jamais su réellement à quoi m'attendre ni dans quelle direction la série se dirigeait. Tout dépend de l'interprétation que l'on peut donner aux faits qui nous sont montrés.

De mon côté, j'aime beaucoup la théorie psychologique car je la trouve extrêmement intéressante à décortiquer. C'est celle qui me semble le plus adaptée à Samurai Flamenco car depuis le premier changement radical de ton vers l'épisode 7 (qui a beaucoup fait parler sur la toile lors de la diffusion de l'anime), je n'ai cessé de me demander si tous les événements qui se déroulaient étaient vrais. Au final, ce n'est pas une comédie parodique, le ton est bien trop sérieux par moments malgré l'absurdité fréquente des situations. C'est presque une étude de personnalité centrée autour du personnage principal ; les autres protagonistes n'évoluent pas (excepté peut-être Goto, même si c'est plus une révélation de sombres secrets qu'une véritable évolution du personnage), ils s'adaptent en apparence aux (nombreux) changements d'ambiances de l'histoire.

Entre réalité, fiction, absurde et folie ? C'est de la science-fiction délirante, divertissante et sans cesse surprenante vu tous les retournements de situation et changements de ton. On ne compte plus les séquences d'hommage au tokusatsu. Samurai Flamenco est louable dans sa volonté de proposer énormément de choses malgré l'aspect réduit (tant au niveau du nombre d'épisodes que du montant du budget) du projet. C'est une série attachante et curieuse qui mériterait plus d'intérêt de la part du public.

Publicité

Cliquez pour voir les pièces jointes

Partager cette page

Maddilly

Maddilly

Auteur de 47 fiches
Dernière publication : Samurai Flamenco (index Oeuvres Manga & Anime)

Chargement...

75 commentaires dans la discussion Anime Samurai Flamenco

  1. Sweety-chan

    Sweety-chan11 Octobre 2013

    Épisode 1 vu et ma plus grosse surprise de cette saison pour l'instant. [SPOILER] La rencontre des deux héros est bien perchée aussi. Et Samurai Flamenco... wtf ce nom ? x) Bref, très sympa, à suivre donc.
  2. Pixy

    Pixy11 Octobre 2013

    1 - Je ne sais pas trop quoi en penser. Le concept a l'air...tellement naze. Pourtant je n'ai rien à reprocher à l'opening, au charadesign et à l'animation. Le hic viendrait pour moi de l'histoire... Un peu déçue pour le coup.
  3. WendyWalker

    WendyWalker11 Octobre 2013

    Épisode 1 Peu d'images ont filtré sur l'anime, du coup, il fallait bien tenter le coup. [SPOILER] Bref, au final, je sais pas trop quoi penser de cet anime, à part que le thème de base est potentiellement intéressant dans la mesure qu'on a tous envie de ressembler à des personnages de fiction, et que le héros a envie de l'être, mais à son échelle.
  4. Maddilly

    Maddilly12 Octobre 2013

    Épisode 1 Comme beaucoup, je me suis lancée à l'aveugle dans cet épisode. En fait, je suis faible. À peine quelques secondes de l'épisode, le brun ouvre la bouche et oooohhh SUGITAAAAAAAAAAA. :love: Donc voilà, j'ai d'emblée eu une impression plus que positive.:ange: Mais ça c'est justifié au fur et à mesure de l'épisode ! L'entrée en matière et les personnages sont déjà très chouettes, le chara-design est très sympa autant du côté masculin que féminin et les génériques sont cools. Et... Lire la suite
  5. Soran

    Soran12 Octobre 2013

    Je suis déçu, j'étais persuadé qu'on allait suivre un samurai qui danse le flamenco ! (faut que j'arrête avec ce mauvais jeu de mots) Mais passé la méprise, c'était bien meilleur que ce que je pensais, une sorte de kick-ass en plus modéré. C'est assez drôle avec notamment les délires et limites du héros fan de tokusatsu. Samurai Flamenco pète la classe dans son costume sophistiqué (ou pas) et le policier est doublé par Sugita (je suis faible aussi Maddi' :p). Puis techniquement c'est... Lire la suite
Lire les messages suivants dans les forums : Anime Samurai Flamenco