Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Anime Mobile Suit Victory Gundam

Fiche dans 'Oeuvres Manga & Anime' rédigée par Arckhangelos, 21 Août 2015. Current view count: 1821.

Dareen aime ceci.

Publicité

Mobile Suit Victory Gundam

Titre V.O. : 機動戦士Vガンダム(Kidō Senshi Vikutori Gandamu)

Auteur - Staff :

Domaine : Anime

Genre(s) : Mécha, Combat, Drame

Présentation :
Mobile Suit Victory Gundam
Victory Gundam affiche.jpg


Titre original : 機動戦士Vガンダム, Kidō Senshi Vikutori Gandamu
Genre : Mécha, Combat, Drame
Studio : Sunrise

Réalisateur : Yoshiyuki Tomino
Licence : Bandai Visual
Éditeur français : Aucun

Format : 51 épisodes de 25 min
Diffusion : avril 1993 - mars 1994

Direction Artistique : Shigemi Ikeda
Chara-design : Hiroshi Osaka
Mecha-design : Hajime Katoki, Junya Ishigaki, Kunio Okawara
Musique : Akira Senju
  • OP :
    • 01-31 : Stand Up to the Victory (Tomohisa Kawasoe)
    • 32-51 : Don't Stop! Carry On! (RD)
  • ED :
    • 01-31 : Winners Forever - Shōrisha yo (INFIX)
    • 32-51 : Mōichido Tenderness (KIX S)
  • Insert Song :
    • 32 : Itsuka Mata Umareta Toki no Tame ni (Karak)
    • 39 : Hinageshi no Tabi no Mukō ni (une fois par Koko Komine et une autre par Yumi Kuroda)
    • 50-51 : Ikutsumono Ai wo Kasanete (Motoyoshi Iwasaki)

Des bâtons dans les roues nommés Bandaï :
Yoshiyuki Tomino n'a pas beaucoup apprécié que Bandaï ait un droit de regard sur l'anime qu'il a réalisé et lui demande explicitement des modifications et des ajouts afin d'augmenter la valeur marchande des nombreux produits dérivés de la marque. Déprimé et frustré, son humeur aurait eu une grande influence sur l'écriture du scénario.

Synopsis :

UC 0153, la puissance militaire de la Fédération Terrestre ne fait plus peur à personne. L'empire de Zanscare présent sur Side-2 a obtenu facilement son indépendance et étend son influence comme il l'entend. Des troupes impériales des BESPA, les Yellow Jacket sont même présentes sur Terre. Une menace plane sur l'avenir des terriens.
Si la Fédération reste statique, ce n'est pas le cas d'un groupuscule,
la Ligue Militaire qui s'organise lorsqu'elle comprend les intentions belliqueuses de Zanscare.

Pour lutter contre cette invasion, la Ligue Militaire débute un projet de MS mais Zanscare est rapidement mis au courant et décide d'attaquer la ville où se cache l'usine de développement. Les conséquences du bombardement de la ville et la fuite en camion contenant le prototype du nouvel MS vont entraîner le jeune Uso Evin et son amie Shakti Kareen dans un lutte où le garçon deviendra le pilote porte-drapeau de la résistance.



Personnages principaux :

La Ligue Militaire:
Nom du personnage (seiyuu)


Uso Ewin (Daisuke Sakaguchi)
Jeune garçon de treize ayant eu une éducation bien particulière, il vit tranquillement à Kasarelia avec Shakti en absence de ses parents. L'attaque de Woowig va l'amener directement au sein du conflit dans lequel, il devra piloter le nouveau MS pour protéger Shakti puis pour lutter contre Zanscare et la menace de la Guillotine.
V Gundam - Uso Ewin.jpg
V Gundam - Shakti.jpg Shakti Kareen (Yumi Kuroda)
La jeune fille de onze ans a beaucoup de mal avec les bouleversements qui l'entourent car elle n'aspire qu'à la paix. Suite à la destruction de Uwig, elle prendra d'elle-même la décision de s'occuper du bébé orphelin Karlmann. Elle assistera comme elle peut la Ligue Militaire. Toutefois lorsque son passé reverra surface, elle fera des choix qui obligeront Uso à se mettre en danger.
Marbet Fingerhat (Ayako Shiraishi)
Elle est choisie comme pilote pour le V Gundam mais se retrouve rapidement blessée à la jambe et cède à contre-cœur sa place à Uso. Malgré la position délicate dans laquelle elle met Uso, elle fait tout pour lui rendre la tâche facile et l'aide autant physiquement que mentalement.
V Gundam - Marbet.jpg
V Gundam - Orphelins.jpg de gauche à droite Suzy Relane, Warren Trace, Odelo Henrik (Satomi Koorogi, Rica Matsumoto, Masayuki Nakata)
Il s'agit d'un groupe d'orphelins qui ont fui la ville de Largain où Zanscare s'est installé. Ils s'invitent chez Uso et se retrouvent eux-aussi mêlés dans le conflit. Odelo aura une rivalité amicale avec Uso, Warren jouera un rôle en retrait et Suzy servira de relais à Shakti pour s'occuper de Karlmann.
Oliver Inoe (Keīchi Sonobe)
Leader de la Shrike Team, il assiste son équipe au manette d'un exemplaire du V Gundam. Tout en inculquant certaines bases stratégiques à Uso, il essaye de gérer les différents égos des femmes qu'il dirige et surtout les tensions entre la Shrike Team et Marbet.
V Gundam - Oliver.jpg
V Gundam - Shrike Team.jpg de gauche à droite Cony Francis, Maheria Meril, Helen Jackson, Junko Jenko, Kate Bush, Peggy Lee (Satomi Koorogi, Mari Maruta, Rika Fukami, Yuko Kobayashi, Shinobu Adachi, Kumiko Watanabe puis Kae Araki )
Voici la première Shrike Team commandée par Oliver. Il aura fort à faire pour les gérer car chacune d'elle semble vouloir voler de ses propres ailes. Malgré leur nombre, elles auront un rôle secondaire et de soutien durant l'ensemble de la série.

L'Empire de Zanscare :

Katejina Loos (Kumiko Watanabe)
Jeune fille de dix-sept ans obligée de quitter sa ville Uwig bombardée par les forces de Zanscare, elle rejoint le convoi de la Ligue Militaire. Cependant, elle a du mal à accepter qu'Uso puisse être un pilote et essaye de faire comprendre aux adultes cette situation. Capturée par Cronicle Asher, elle laisse penser qu'elle part en tant qu'espionne. Mais elle deviendra rapidement l'assistante du lieutenant.
V Gundam - Katejina.jpg
V Gundam - Cronicle Asher.jpg Cronicle Asher (Tomoyuki Dan)
Frère de la reine de Zanscare, il fait parti des pilotes en charge d'éliminer la menace de la Ligue Militaire sur Terre. Il affrontera Uso à plusieurs reprises avant de devoir retourner auprès de sa sœur.
Fuala Griffon (Ai Orikasa)
Commandante de la BESPA à Largaine, son comportement instable va pousser les dirigeants militaires s'en débarrasser. En effet, elle est pointée du doigt parce qu'elle a utilisé la guillotine pour éliminer un chef rebelle. Elle devra répondre de ses actes faces aux plus hautes autorités de Zanscare.
V Gundam - Fuala Griffon.jpg
V Gundam - Maria Pure Armonia.jpg Maria Pure Armonia ( Emi Shinohara )
Reine ayant des idéaux très respectables, elle a cependant du mal à les poursuivre tant son aura est utilisée à mauvais escient par les personnes qui l'entourent. Ses pouvoirs psychiques sont importants et elle s'en sert pour aider son peuple.
Tassilo Vago (Hidetoshi Nakamura)
Premier commandant des forces d'invasion de la Terre, il tente en vain de prendre le contrôle du satellite Keilas Guilie. Malgré son échec, il réussira à sortir son épingle du jeu notamment sur l'échiquier politique.
V Gundam - Tassilo Vago.jpg
V Gundam - Fonse Kagatie.jpg Fonse Kagatie (Kaneomi Oya)
Vieil homme ambitieux ayant des accointances avec les colonies de Jupiter, il a une grande influence auprès de la reine. Il semblerait que ce soit lui le véritable dirigeant de l'Empire de Zanscare et que la reine soit sa figure de proue.

Avis Personnel :

Victory Gundam tente de continuer sur la lancée des séries précédentes mais il n'affirme en rien la licence. Pire, je dirais que le choix d'éloigner le récit dans le temps par rapport aux événements passés l'empêche de l'ancrer dans l'univers UC. Il pourrait très bien faire parti d'un autre univers, on n'y verrait que du feu.

Cet anime démarre doucement. Le choix (imposé par Bandaï) de démarrer en trombe puis de revenir sur les événements par un flashback était, je trouve, une bonne idée. Ca permet de casser la structure vue et revue des débuts de Gundam tout en apportant un certain dynamisme. Cependant, le scénario patauge rapidement et même l'arrivée de la Shrike Team a du mal à faire renaître un intérêt car le rythme est terriblement lent. Il faudra atteindre la sortie de l'atmosphère pour enfin trouver une nouvelle bouffée d'air !

Cependant, on se demande rapidement de quoi est fait le scénario car, à de nombreuses occasions, on ne sait ni où on va ni pourquoi on y va. Il y a également Shakti qui fait des siennes, mais j'en reparlerai surement plus amplement plus loin. Bref, trop de peu de décisions nous sont expliquées et le peu d'informations que l'on aurait pû glaner avant la bataille finale se trouvent découpées en trois plans de 5 secondes correspondant à des extraits des préparatifs.
La fin est d'ailleurs particulièrement longue et on se dit après fini que la série avait de bonnes idées mais leur développement ne s'est pas bien passé.

Le choix du personnage d'Uso Ewin est super intéressant. C'est intelligent de l'avoir choisi sans faire une redite de War in the Pocket. Son interaction avec les adultes et les différents enfants plus âgés que lui sont de bonnes idées. Sa relation avec Marbet est géniale, le fait qu'il s'accroche à cet amour envers Katejina aussi. Il y a toute une ambiguïté autour de Shakti et une vraie saveur avec la Shrike Team. C'est un garçon qui finalement est seul et en manque d'affection par l'absence de ses parents. Il s'accroche donc à Marbet comme à une mère de substitution mais avec une sorte de complexe d'Œdipe. La gestion du tout est très agréable et aborde les différents thèmes d'une bien belle manière.

V Gundam - Detecteur Karlmann.jpg
Pour retrouver Shakti, rien de mieux qu'un détecteur
Ce n'est pas trop le cas pour Shakti, alias deus ex machina. Le personnage aurait pu être génial mais il a été gâché par son rôle de princesse à sauver de manière constante. Il faut dire que cette dernière le cherche en se mettant constamment en danger et en répétant continuellement les mêmes erreurs. En plus, ce n'est comme si Uso ou les autres lui disaient ne plus le faire... Et en dehors de ces trop nombreux moments, je l'ai trouvé appréciable surtout dans la deuxième partie de la série où elle s'affirme. Auparavant, elle était beaucoup trop cantonnée à au rôle de bonne femme au foyer.
Le fait qu'elle soit la fille de l'impératrice par contre... Je parle pas de la couleur de peau, elle peut très bien être métisse, donc en soit, ce n'est pas un problème. Ce qui me dérange plus, c'est le fait que personne ne sache son identité auparavant et qu'elle ait été accueillie comme ça dans la famille d'Uso. Et son intégration parfaite par la suite au sein de l'empire, limite ni vu ni connu.
Le plus troublant est une photo où on voit les parents d'Uso avec Shakti dans les bras et un homme roux en arrière-plan. Ce ne doit pas Cronicle Asher sinon ce dernier aurait dû avoir des doutes plus tôt. Le kidnappeur donc.

De son côté, Katejina Loos est un raté complet :
Elle est offusquée par le comportement des deux camps. Le bombardement de sa ville natale par Zanscare et le fait que la Ligue Militaire utilise Uso comme pilote. Cependant quand, elle décide gentiment de se mettre au service Cronicle Asher, elle annonce bien à Uso qu'elle veut ainsi servir la cause en tant qu'espionne et
son comportement d'alors semble en totale adéquation avec le contenu de sa lettre.
Cependant, son passage à l'ennemi et son amour pour Cronicle Asher ne sont nulle part justifiés, explicités par le scénario. On se doit de l'accepter et on fait donc avec par la suite. Pour moi, cela fait parti des points manquants les plus importants qui brisent complètement l'immersion.

On ne sait pas grands choses de son passé avec Uso. J'ai du mal à voir la jeune fille amoureuse de l'enfant, mais plus dans une relation sœur-frère.

Elle devient complètement folle à la fin de la série. C'est quelque chose que je peux comprendre et j'ai trouvé d'ailleurs étonnant qu'après autant de morts gratuites Tomino ait décidé de lui faire faire une brève apparition dans l'épilogue.

Marbet est cool. Marbet s'est une incarnation complète de la femme. Forte et faible. Entière. Maternelle, jalouse. Courageuse, elle est le personnage le plus intéressant après Uso. Elle est toujours là au moment où il faut. Elle diffère de la Shrike Team en étant moins ouverte et explosive. On sent vraiment qu'elle a une identité propre et bien affirmée.

Cronicle Asher est un personnage assez particulier. Je n'ai pas vraiment d'avis à son sujet. Il n'est pas vraiment appréciable ni désagréable. Cependant, s'il devait faire la digne figure d'un rival à Uso, c'est totalement loupé car il disparait rapidement des premières lignes du front. Par contre, le port de son espèce de cagoule blanche est ridicule.

La Shrike Team mérite un paragraphe. C'est assez rare de voir ainsi une escouade féminine à bord de MS. Néanmoins,
on sent rapidement que leur rôle va être limité. D'ailleurs, elles servent en fait de ce que j’appellerais le rituel de la découverte de la perte au combat. Lorsque les trois premières ont passés l'arme à gauche, on a compris qu'elles seront la chair pâtée jusqu'à la fin et on ne s'étonne plus de les voir tomber plus ou mois misérablement au combat.
Leur gestion est assez basique. On développe un peu un personnage pour le tuer ensuite. Histoire d'amener du pathos. Mais ça devient tellement gratuit et hors de propos que finalement on s'en moque. Et de toute manière, elles étaient malheureusement tellement au second plan qu'il met impossible sans notes de décliner leur identité.

Je vais donc continuer ici de parler de ce que l'on appelle le syndrome Tomino "Kill 'em all" :
La mort de personnages n'est en rien gênant. Ca peut sublimer une série et c'est donc un fabuleux outil scénaristique lorsqu'il est utilisé correctement. Sauf que dans ce Victory Gundam, j'ai eu l'impression de voir s'enchaîner ce que j’appellerai des morts attendues et d'autres gratuites.

Toutes celles attendues sont conséquentes à un léger développement d'un personnage secondaire où une fois que l'on s'est servi un peu de lui, on le jette tel un mouchoir usagé à la poubelle. Le problème étant ce qu'elle n'apporte pas vraiment une valoir ajoutée scénaristique. On a plus l'impression de se débarrasser d'un problème.

C'est le cas pour quelques pilotes de la Shrike Team par exemple. L'intensité du développement étant trop brèves, on n'a pas le temps d'apprécier le personnage qui disparait. Le héros peut pleurer, nous, ça nous fait ni chaud ni froid. Je dirais que le cas par excellence, c'est celui d'Oliver. Peu développé, on sait juste qu'il y a un petit truc entre lui et Marbet ainsi qu'une tension entre Marbet et la Shrike Team dont il serait l'origine (éléments intéressants).
Bien une fois que les choses sont mises à plat, qu'il s'est marié avec la demoiselle et qu'ils ont copulé pour que l'on est un enfant (besoin du scénario), notre ami lunetteux n'est plus utile alors envoyons-le faire une attaque suicide. =X

Les morts gratuites concernent essentiellement les trois membres restantes de la Shrike Team mais d'une manière plus globale, je dirais quasiment toutes les morts de la Ligue Militaire dans le dernier arc. Elles arrivent rapidement, presque de manière comique et elles frappent sans que l'on s'attarde plus de temps que ça dessus. Malgré cela, leurs vaisseaux sont de fabuleux éperons et détruisent magnifiquement les défenses adverses. :rolleyes:

Odelo est peut-être la seule mort qui aurait pu être cool scénaristiquement parlant si elle avait été mieux gérée. Là, j'ai juste été étonné mais j'ai pas eu le temps de m'attrister (j'ai pensé, whaou ils ont osé). L'action est repartie trop rapidement. Je crois qu'on a même pas le droit à une réaction d'Uso. En tout cas, c'était bien mené, je ne m'y attendais pas.

La réalisation est plutôt moyenne. On se demande vraiment si cet anime a été produit dans les années 90 et pas dans les années 80. Sans être catastrophique, il n'y a pas une qualité visuelle vraiment supérieure aux autres séries comme on pourrait s'y attendre, juste le chara-design qui diffère. En ce qui concerne les MS, ils sont plutôt basiques et même le Victory Gundam n'est pas aussi beau que l'on aurait pu espérer.

V Gundam - Avenir MS.jpg
Mesdames, messieurs, voici l'avenir de la guerre !

Le choix des MS est d'ailleurs douteux. Ceux de Zanscare ressemble à des mantes religieuses et on retrouve une nouvelle fois, un Gundam en kit et produit en plusieurs exemplaires. D'un côté, ça tient la route niveau scénaristique : il est normal de produire plusieurs unités d'un MS particulièrement efficace et de plus, le fait qu'il soit en kit doit faciliter sa production.
Cependant, dans une franchise Gundam. Le Gundam doit être iconique, pas un vulgaire MS ! Le kit pourquoi pas, mais la manière dont le Gundam est utilisée, c'est un coup de poignard à la franchise. On ne doit/peut pas en faire un objet jetable.

Ensuite, je tenais à parler de ces vaisseaux roulant et de ces MS dans des roues pour rongeur. Il faut m'expliquer leur utilité. Un vaisseau, ça vole, c'est quoi l'utilité de le transformer en monster-truck ?! C'était pas assez avec les motorad, il a valu rajouter ça. o_O A aucun moment, quelqu'un les a prévenu que c'était totalement ridicule ?

En ce qui concerne la musique, je n'ai pas grands choses à redire. Les génériques sont de leur temps et les musiques épousent plutôt bien le récit. Cela dit, je pense qu'il y a rien d’inoubliable.

Publicité

Cliquez pour voir les pièces jointes

Partager cette page

Arckhangelos

Arckhangelos

Auteur de 87 fiches
Dernière publication : Peuple de l'Abîme (Le) (index Oeuvres Littéraires et des Beaux Arts)

Le mot de l'auteur :

Avatar Révolté de Classe Karmique, Harceleur Angélique d'un Naturel Gourmand, Éveillé à la Littérature, Original Spécimen

Chargement...

3 commentaires dans la discussion Anime Mobile Suit Victory Gundam

  1. sam971

    sam97123 Août 2015

    ---------- De son côté, Katejina Loos est un raté complet : [SPOILER] ---------- Pour Katejina Loos, Tomino a dit [SPOILER]
  2. Dareen

    Dareen2 Septembre 2015

    Jolie fiche Arck ! Donc tu penses que ceux qui n'ont pas tout vu de l'UC sont capable de voir cette série sans trop perdre d'éléments importants de l'intrigue ? J'ai entendu le contraire ici ou sur hyjoo... Un anime qui m’intéresse bien, mais pour des raisons futiles : - Le héros à une coupe au bol. - Les années 90. - Les génériques. Par exemple ça : [MEDIA] Ça respire les années 80 (bon on est en 93, pas grave), un bon gros rock bien classique, bien épique. "Don't stop carry on,... Lire la suite
  3. Arckhangelos

    Arckhangelos2 Septembre 2015

    Il me semble qu'à aucun moment il est fait référence de manière significative à ce qui a pu se produire précédemment. Même la fin du film la contre-attaque de Char semble avoir été occultée. La technologie proposée ne semble en plus pas plus avancée que ce que l'on a pu avoir dans Zeta. Musicalement, je suis plus sur Stardust Memory. Pour ce que Tomino dit de Katejina : [SPOILER]
Continuez la discussion dans les forums : Anime Mobile Suit Victory Gundam