Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Anime Mobile Suit Gundam F91

Fiche dans 'Oeuvres Manga & Anime' rédigée par Arckhangelos, 21 Juillet 2015. Current view count: 868.

Publicité

Mobile Suit Gundam F91

Titre V.O. : 機動戦士ガンダムF91 (Kidō Senshi Gandamu F91)

Auteur - Staff :

Genre(s) : Mécha, Combat, Drame

Présentation :
Mobile Suit Gundam F91
F91 - Affige.jpg


Titre original : 機動戦士ガンダムF91, Kidō Senshi Gandamu F91
Genre : Mécha, Combat, Aventure
Studio : Sunrise

Réalisateur : Yoshiyuki Tomino
Licence : Bandai Visual
Éditeur français : Beez (plus édité en France)

Format : 1 film de 2h00min
Diffusion : 1991

Direction Artistique : Shigemi Ikeda
Chara-design : Yoshikazu Yasuhiko
Mecha-design : Kunio Okawara
Musique : Satoshi Kadokura
  • OP/ED : Eternal Wind ~ Hohoemi wa Hikaru Kaze no Naka (Hiroko Moriguchi)


Une création chaotique :
Tomino souhaitait avec cette oeuvre ouvrir le futur de l'univers UC en se projetant dans un après Char. Originalement prévu pour fêter les dix ans de la franchise, le film a totalement été occulté par le succès qu'à rencontrer l'OAV Mobile Suit Gundam 0083 : Stardust Memory sortie la même année.
Mais ce n'est pas l'unique raison. Une série (52 épisodes) était prévue. Elle n'a pas pu voir le jour dû à des divergences d'opinions et s'est stoppée après l'écriture de seulement 13 épisodes. La production d'un film a alors été lancée comme si c'était un film récapitulatif d'une série.


Synopsis :

UC 0123, une organisation du nom de Crossbone Vanguard s'attaque à une colonie de Frontier Side (ancienne Side 4) afin d'en prendre possession et de créer un nouvel ordre local indépendant sous la bannière de la famille Ronah.

Durant leur assaut, ils obligent notre héros Seabook Arno à se réfugier dans une nacelle de sauvetage avec ses amis après avoir fui la Fédération et les Crossbone Vanguard. Cependant, alors qu'ils pensaient être enfin en sécurité, voilà que Seabook assiste impuissant à l'enlèvement de son amie Cecily Fairchild. Et ce n'est pas hasard...

La Fédération de son côté n'a pas dit son dernier mot et envoie sur place des troupes pour pacifier la zone. Un de ses vaisseaux retrouve les jeunes gens et les accueille à son bord avec dans son hangar, un MS d'un genre nouveau, le F91.


Avis personnel :

Ce film est un réel loupé de la part de la franchise. Dans un premier temps, je dirais que la production n'a pas su scénariser correctement le film pour lui donner une identité propre et lui permettre d'exister comme un stand alone et non pas comme un résumé d'une série qui n'a finalement jamais existé !
Le rythme n'est pas forcément un problème, du moins au début car la première partie permet un développement tout à fait satisfaisant du contexte et de l'univers mais tout s'emballe ensuite et on enchaine les problèmes de continuité.

S'il est possible de s'attacher à Seabook au début du film, l'évolution de son rôle dans l'histoire l'éloigne peu à peu de nous jusqu'à être hors de portée. Il revient à nos par accoups mais on a déjà perdu l'intérêt pour son aventure. Ses progrès sont aussi étranges entre pilote de génie à un moment puis néophytes avant de finir en Newtype super-puissant. Sa sœur n'est pas en reste, j'ai cru voir Alia Atréïdes (Dune) avec des discours étranges pour une fille de moins de dix ans.
En parallèle, des pans entiers intrigues secondaires ont été supprimés dans le film mais on se retrouve avec des apparitions sorties de nulle part comme le personnage d'Annamarie, des prises de décisions étonnantes et une conclusion sans saveur.

Le personnage de Cecily devient rapidement incompréhensible dans ses prises de positions. Le film ne prend pas le temps de la développer alors qu'elle est le deuxième personnage le plus important après Seabook. On la voit hésitante puis sûre d'elle quelques minutes plus tard, elle accepte son rôle et le joue à la perfection pour le repousser ensuite. Ca manque cruellement de profondeur et ça devient difficilement intelligible. Impossible de connaitre la motivation de ses choix et d'avoir un aperçu de ses connaissances. Elle perd donc toute crédibilité car ses justifications sonnent creuses.

C'est dommage car je sentais que ce film avait un réel potentiel. Seabook semblait avoir une existence propre (je ne suis pas d'accord avec l'idée qu'il soit un clone d'Amuro Ray comme j'ai vu à plusieurs reprises sur le web (mais ont-ils regardé le film ou ont-ils repompé les uns sur les autres ?)), Cecily incarnait un personnage fort et bien trempé (cette chevelure rousse :love: ), un pendant féminin comme j'en ai pas encore vu dans UC et je ne parle pas bien sûr de la myriades de personnages secondaires à peine développé.

Si je m'attarde maintenant sur la réalisation, je l'ai trouvé tout à fait correct. L'ensemble est très agréable à l'oeil et les musiques sans être merveilleuses collent à l'ambiance.
J'ai juste pensé que ce film était un crossover Gundam X Star Wars lorsque j'ai vu la tête des MS de Crossbone Vanguard qui ressemble à celle du masque de Dark Vador, un thème musical qui ressemble à celui de la marche de l'empereur et certains discours tenus par la famille Ronah.

Est-ce qu'il y a quelque chose qui est passé à la postérité pour ce film ? Oui, Eternal Wind de Hiroko Moriguchi reste une chanson importante de Gundam. C'est le seul élément qui subsiste car le reste a été effacé des mémoires... Il est triste de voir à quel point la franchise a échoué à mettre en place une histoire cohérente alors que les intentions scénaristiques n'étaient pas mauvaises.

Publicité

Cliquez pour voir les pièces jointes

Partager cette page

Arckhangelos

Arckhangelos

Auteur de 87 fiches
Dernière publication : Peuple de l'Abîme (Le) (index Oeuvres Littéraires et des Beaux Arts)

Le mot de l'auteur :

Avatar Révolté de Classe Karmique, Harceleur Angélique d'un Naturel Gourmand, Éveillé à la Littérature, Original Spécimen

Chargement...

1 commentaires dans la discussion Anime Mobile Suit Gundam F91

  1. spike99

    spike991 Août 2015

    oh je l'ai vu il y a quinze ans cet anime!! punaise le poids des ans lol vais sentir mes rhumatismes ^^ sinon très beaux dessins et magnifiques couleurs avec un ending très émouvant..
Continuez la discussion dans les forums : Anime Mobile Suit Gundam F91