Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Anime Mo Dao Zu Shi (Grandmaster of Demonic Cultivation)

Fiche dans 'Oeuvres Manga & Anime' rédigée par Len, 3 Septembre 2018. Current view count: 135.

Maddilly, Naoko Chan et Kaado aiment ceci.

Publicité

Mo Dao Zu Shi (Grandmaster of Demonic Cultivation)

Titre V.O. : 魔道祖师

Auteur - Staff :

Domaine : Anime

Type : Shonen-aï

Genre(s) : Fantasy, BL

Mo Dao Zu Shi
Grandmaster of Demonic Cultivation


0.jpg


Studio : Tencent Penguin Pictures
Producteur : Ke Xiong
Nombre d'épisode : 3 saisons de 15 épisodes ont été annoncées
Etat des sorties en Chine : Série en cours
Etat des sorties en France : Série non licenciée
Année : 2018

Opening :



Trailer :



Résumé :


Il y a treize ans, les quatre grands clans se sont alliés pour vaincre Wei Wu Xian, le nécromancien qui les avait soutenu lors de leur lutte contre l’hégémonie de la famille Wen. Mais Wu Xian est ramené a la vie par le biais d'une technique interdite qui lui permet d'endosser une nouvelle identité. Apres ses retrouvailles avec Lan Wang Li et Jiang Chen, les anciens amis qui ont contribué à sa chute, il se souvient des circonstances qui l'ont poussé à devenir l'homme le plus craint du pays.

NB : Il s'agit de l'adaptation d'un novel chinois BL en 119 chapitres, dont la moitié ont été traduit en anglais. Trois saisons de quinze épisodes ont été annoncées pour couvrir l'intégralité du récit et la première d'entre elle, actuellement en cours de diffusion, est essentiellement un long flash-back sur l'adolescence de Wu Xian, sa rencontre avec Wang Li, sa découverte des arts interdits et le début (?) de la guerre contre le clan Wen.

Personnages principaux :

tumblr_pbqhbjdaD61tkmh7co1_1280.png




Wei Wu Xian
alias Wei Ying
alias YiLing Patriarch

weixian.png wei Ying.png

Dans le passé, ce jeune disciple prometteur mais paresseux et dissipé est le fils adoptif de la famille Jiang, qui dirige l'un des cinq grands clans. Lors de la guerre contre la famille Wen, il se consacre à l'élaboration de techniques qui étaient jusque là tabous et finit par s'attirer la méfiance et l'hostilité de ses propres alliés.

Au début de l'histoire, Wu Xian est ramené à la vie par Mo Xuan Wu, le fils illégitime d'une famille noble, réputé fou, qui a sacrifié son âme et lui a offert son corps en espérant qu'il puisse le venger de ceux qui le maltraitaient.


Lan Wang Ji
alias Lan Zhan
alias Han Guang-Jun

Wangji2.png wangji.png

Second fils du chef du clan Lan, il est réputé pour son talent, sa rigueur et son absence apparente d'émotion. Dans le passé, alors que Wu Xian étudie au sein du clan Lan, il est chargé de la discipline et va donc constamment s’accrocher avec ce perturbateur qui, de son coté, fait tout ce qu'il peut pour obtenir une réelle réaction de sa part.

Au moment où commence l'histoire, il est considéré comme l'un des plus puissants guerrier du pays mais continue de parcourir ce dernier de long en large comme un simple disciple à la recherche de démons à éliminer.

Jiang Cheng
alias Jiang Wan Yin
alias San Du Sheng Shou

JiangChen.png JiangChen2.png

Meilleur ami et principal soutien de Wu Xian, qui a grandit à ses cotés, il est le fils du chef du clan Jiang. Toutefois, il est également celui qui va mener les quatre clans lors de l'assaut final contre son ancien ami et va provoquer la mort de ce dernier.

Treize ans plus tard, on murmure qu'il continue de courir après le fantôme de Wu Xian et élimine sans pitié tous ceux qu'il soupçonne de pratiquer les arts interdits.

Jin Zi Xuan

Zixuan.png

Héritier du clan Jin et condisciple de Wu Xian lors de leurs études au sein du clan Lan, cet arrogant jeune homme est le fiancé de Jiang Yan Li, la sœur de Jiang Cheng. Il ne semble toutefois pas porter cette dernière dans son cœur.

Jin Ling

Linyin.png

Fils de Jin Zi Xuan et de Jiang Yan Li, il a été élevé par Jiang Cheng, son oncle, après le meurtre de ses parents par Wu Xian.
Il est également le demi-neveu de Mo Xuan Wu, l'homme qui a donné son corps à Wu Xian, mais ne partage pas la moindre affinité avec lui.

Avis Personnel


[​IMG]

Encore inexistante il y a quelques années, l'animation chinoise commence petit à petit à faire parler d'elle. Si la plupart des productions restent encore balbutiantes, certaines d'entre elles se sont révélées d'excellentes surprises qui rivalisent tout à fait avec leurs cousines japonaises. Mao Dao Zu Shi est donc la dernière de ces surprises, un anime qui tente le pari audacieux d'intégrer une romance homosexuel dans un véritable scénario de fantasy à la chinoise.

On retrouve donc les principaux thèmes du shonen made in china : des pratiquants d'art martiaux qui consacrent leur vie à perfectionner leurs techniques, un héros de retour après avoir été trahi par ses amis, les rivalités entre clans, et le pouvoir unique qui va permettre à un jeune garçon de surpasser tous ceux qui le méprisaient. Avec une différence notable toutefois, c'est que la vengeance qui est habituellement le cœur du scénario est ici inexistante dans le sens où Wu Xian assume parfaitement avoir été le méchant de l'histoire et n'avait absolument aucune raison de revenir à la vie avant que son âme ne soit invoquée contre son gré.

En fait, le scénario se base plus sur le décalage entre les deux trames temporelles. On sait dès le départ ce que vont devenir les personnages, lesquels vont mourir et par qui chacun d'entre eux à été tué mais il nous manque LE point d'achoppement, le grand mystère sur lequel repose toute l'intrigue : pourquoi ? Que s'est-il réellement passé il y a quinze ans ? Wu Xian a-t-il réellement tué sa sœur adoptive, son beau-frère et décimé la moitié de son propre clan ? Et sinon, pourquoi a-t-il choisi d'en endosser la responsabilité ?

screen.jpg

Au niveau de la romance, on a là-aussi quelque chose qui sort de la moyenne des BLs dans le sens où tout avance très lentement. Le roman de base était déjà réputé pour prendre son temps de poser les choses mais l'anime a choisi de modifier la narration en rassemblant tous les flash-backs qui étaient dispersés dans le novel original. Autrement dit, les seules interactions entre les héros que nous allons voir dans cette première saison sont leurs chamailleries d'adolescents, les disputes continuelles entre un élève trop studieux et son turbulent rival qui cherche à tout pris à le faire réagir.

Cette volonté de ne pas presser les choses pose d'ailleurs une question intéressante : comment mettre en place une romance homosexuelle, et attirer le public qui recherche ce genre de choses, sans pour autant nous balancer du fan-service à la figure dès le premier épisode ? Ici, le thème de l'homosexualité est tout simplement introduit via le personnage de Mo Xuan Yu, la personne qui a donné sa vie pour ramener l'âme de Wu Xian. Ce dernier ayant justement été chassé de son clan pour ses déviances supposées , notre héros se retrouve obligé de faire semblant d'avoir les mêmes attirances pour ne pas que la substitution soit révélée ... quitte à ce que certains de ses interlocuteurs ne réagissent pas de la façon attendue.

A voir maintenant ce que cela donnera dans la saison 2 - ou en lisant le novel :p - sachant que cela reste un anime chinois, donc sujet à la censure, ce qui exclut à priori toutes scènes de sexe explicite. A supposer qu'il finisse par y en avoir dans le roman.

tumblr_pa3b7jj8WM1vuv9g9o1_1280.jpg

Au niveau de la réalisation, l'anime est dans l'ensemble une très bonne réussite. Si les deux premiers épisodes semblent extrêmement rushés - alors même qu'ils font 35 minutes au lieu de 24 - avec énormément de personnages et d'informations cruciales qui s’enchaînent non stop, c'est pour mieux prendre le temps de développer le flash-back sur les 13 (?) épisodes restants, qui eux bénéficient de rajouts plutôt intéressants.

D'autant que la confusion est en grande partie causée par la différence de culture qui rend les noms chinois plutôt difficile à assimiler d'un point de vue occidentale. Entre les cousins qui ont tous le même nom - sérieux, on a un Lan Zhan, un Lan Huan et un Lan Yuan >___< - et les personnages qui ont tous un nom d'usage, un nom de naissance et un nom protocolaire, c'est difficile de s'y retrouver si on ne prend pas des notes au fur et à mesure. Et je parle pas des diminutifs comme A-Xian ou Wei-xiong qui désignent tous les deux le héros.

En fait, le seul petit reproche que j'aurais à faire au niveau de l'écriture serait l'humour qui passe à peu prêt à la trappe, alors que le novel de base est extrêmement drôle. Je pense par exemple à la façon dont Wu Xian raconte à ses amis sa première rencontre avec Wang Ji, qui est juste à se plier de rire mais a, assez logiquement, été remplacée par la rencontre en elle-même.

mo-dao-zu-shi-480p-eng-sub-episode-3.jpg

Graphiquement, l'anime est proche du sans faute. Le chara-design est vraiment beau, l'animation est très fluide, les arrière-fond sont magnifiques et j'ai vraiment été bluffé, par exemple lors du combat contre le monstre aquatique - on en voit un extrait à 1:41 dans le trailer - qui est une séquence de course-poursuite assez longue, à la fois belle et rapide.

Au niveau sonore, on a une OST qui reflète bien l'origine chinoise des compositeurs, avec des sonorités et des instruments que l'on entend pas du tout ni au Japon ni en occident. La plupart des musiques sont parfaitement adaptées mais j'aime particulièrement l'opening et les séquences instrumentales, lorsque Wu Xian utilise sa flûte ou Wang Ji sa cithare pour leurs exorcismes.

Enfin, en ce qui concerne le doublage, le chinois surprend toujours un peu mais il me semble dans l'ensemble plutôt réussi, avec une petite réserve pour celui du héros, surtout dans les premiers épisodes, que je trouve un poil forcé. Bon après, sa voix donne envie de lui donner des baffes, ce qui est certainement l'effet voulu donc peut-on réellement parler de maladresse ?

Pour conclure, si la série continue sur cette lancée, elle rejoindra aisément mon top 3 des meilleurs adaptations des BL, avec No. 6 et peut-être Banana Fish, cette dernière étant également en cours de diffusion. Ces trois animes nous prouvent qu'il est possible d'aborder l'homosexualité tout en proposant du contenu correct, loin de la bouse infâme qui nous est habituellement servie depuis Junjou Romantica, et restent totalement accessible, grâce à un scénario solide et une réalisation soignée, même à ceux qui ne recherchent pas forcement ce type de romance.

Publicité

Cliquez pour voir les pièces jointes

Partager cette page

Chargement...

1 commentaires dans la discussion Anime Mo Dao Zu Shi (Grandmaster of Demonic Cultivation)

  1. Len

    Len9 Septembre 2018

    Je rajoute un petit récapitulatif (en couleur :p ) pour ceux qui seraient complètement perdus après les deux premiers épisodes, j'en avais lu un vers le milieu de la série et ça m'avait quand même bien dépanné de voir les choses à tête reposée. Episode 1 [SPOILER] Episode 2 [SPOILER] Au passage, petit topo sur les noms de naissance et noms d'usage, qui remontent probablement à la noblesse chinoise médiévale. De ce que j'ai compris, chaque personne choisit son propre nom d'usage le jour... Lire la suite
Continuez la discussion dans les forums : Anime Mo Dao Zu Shi (Grandmaster of Demonic Cultivation)