Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Cinéma Ligne Rouge (La)

Fiche dans 'Oeuvres des Arts médiatiques et scéniques' rédigée par Pixy, 12 Novembre 2012. Current view count: 1112.

Publicité

La Ligne Rouge

Titre V.O. : The Thin Red Line

Auteur - Staff :

Domaine : Cinéma

Genre(s) : Guerre, Drame

033834_af.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20020627_054924.jpg




SYNOPSIS

La bataille de Guadalcanal fut une étape clé de la guerre du Pacifique. Marquée par des affrontements d'une violence sans précédent, elle opposa durant de longs mois Japonais et Américains au coeur d'un site paradisiaque, habité par de paisibles tribus mélanésiennes. Des voix s'entrecoisent pour tenter de dire l'horreur de la guerre, les confidences, les plaintes et les prières se mêlent.



AVIS

Que dire de ce film ? Bouleversant, magnifique. On est bien loin d'un film faisant l'étalage de systèmes pyrotechniques, de ruées sans fin rythmée au son des chars et des obus. Ici, on nous expose une autre facette de la guerre, plus psychologique. On s'attarde bien peu souvent sur le ressenti des soldats. Bien souvent les avis sont assez mitigés. Certains pourraient le trouver long et chiant et d'autres pourraient en être bouleversé.


Concernant la réalisation du film, il n'y a rien à redire. On reste ébahit devant la beauté des paysages, devant cette végétation verdoyante et généreuse. A chaque fois, un moment de quiétude au milieu de toute cette violence. Tantôt l'enfer, tantôt le paradis. Le fait que le film soit ponctué par les pensées de chacun des soldats accentue la beauté du film. C'est un moment d'intimité privilégié que l'on nous offre, nous permettant de comprendre leurs tourments, leurs peines.

Quelques images des paysages tirés du film.
[​IMG]
[​IMG]
[​IMG]

Au delà de ces sublimes panoramas, on nous livre également une bande son de qualité. Hans Zimmer nous transporte durant ces deux heures.

Pour ce qui est du jeu d'acteurs, je ne trouve rien à redire. J'ai particulièrement aimé celui de Sean Penn qui reste fidèle à lui-même, quelqu'un d'assez inaccessible mais pour le moins très empathique et touchant sur la fin du film. Pour ce qui est de Jim Caviezel, j'ai vraiment apprécié ce côté décalé de la vision du monde qu'il a par rapport aux autres. C'est un personnage attachant et je me suis sentie touchée lorsque
on le voit encerclé par les Japonais. On peut voir le désespoir sur son visage et on sent clairement sa fin. Son enterrement fini de nous achever, surtout lorsque Welsh prononce cette dernière phrase "Où elle est maintenant ton étincelle ?"


Publicité

Cliquez pour voir les pièces jointes

Partager cette page

Pixy

Pixy

Auteur de 40 fiches
Dernière publication : One Punch Man (index Oeuvres Manga & Anime)

Chargement...

2 commentaires dans la discussion Cinéma [Film] Ligne Rouge (La)

  1. Soul

    Soul8 Avril 2013

    Ce film est magnifique :pleure:. Effectivement, on est loin d'un film de bourrinage pur et dur, les pensées des soldats qui sous-tendent le film lui donne une dimension extrêmement humaine, même si j'ai peiné à garder le fil des histoires de chacun. Le principal intérêt du film réside à mon avis dans la réflexion sur la vie, qui est étroitement liée à celle sur la guerre. L'opposition entre Witt (Jim Caviezel) et le colonel Storm (Nick Nolte) est je pense la plus prenante du film. D'un côté,... Lire la suite
  2. Neighbor

    Neighbor20 Mai 2013

    Alors, La ligne rouge, film de guerre des années 90 (et ça se sent). Partant avec son plot assez simple, c’est-à-dire retranscrire la façon dont s’est déroulée la bataille de Guadalcanal durant la guerre ayant opposé Les USA au Japon, le réal, Terrence Malick, vient ici essayer d’apposer sa propre patte au genre. Quitte à prendre de revers certains critiques dont j’ai pris le temps de lire les avis, pour moi ce film ne se distingue pas de ses confrères par un traitement de l’image ou une... Lire la suite
Continuez la discussion dans les forums : Cinéma [Film] Ligne Rouge (La)