Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Santé La circoncision

Fiche dans 'Articles des Arts Rhétoriques' rédigée par SniperZX, 18 Mars 2013. Current view count: 13866.

Publicité

Confusions entre circoncision et excision

Outre le fait que la circoncision et l’excision consistent à pratiquer une ablation, respectivement au niveau de l’organe génitale male et féminin, il est difficile de leur trouver d’autres points communs.
En effet, les divergences qui obligent à effectuer une différenciation entre les deux pratiques sont nombreuses, et se retrouvent au niveau de plusieurs aspects qui sont :
  • La nature de la partie enlevée : Si le prépuce est un tégument ou plus vulgairement un bout de peau ne remplissant aucune fonction vitale, le clitoris lui est un organe.
  • La gravité de l’opération : Découlant du premier aspect, la circoncision est par conséquent comme le reconnait beaucoup de spécialistes, une opération bénigne. Tandis que, l’excision quand elle s’en prend au clitoris, est une intervention considérée comme beaucoup plus lourde.
    De ce fait, la circoncision pratiquée en milieu médical présente des risques n’excédant pas les 2%, au contraire de l’excision dont on ne cesse de constater les ravages.
  • Les objectifs visés par la pratique : Bien qu’il y ait quelques similarités au niveau des raisons culturelles ou religieuses, on s’aperçoit que l’excision vise dans la majorité des cas, à amenuiser le désir sexuel de la femme.
    Or chez l’homme, la circoncision ne vise pas cet objectif, sinon ce dernier n’est pas essentiellement revendiqué. En signalant qu’il y a même des personnes circoncises à l’âge adulte, qui ont déclaré avoir vu leur plaisir sexuel gagné en qualité après leur circoncision.
Raisons de la confusion
A l’origine de la non-distinction faite entre circoncision et excision, trois causes peuvent être évoquées :

  • La méconnaissance
    Éternelle quelque soit le domaine, celle-ci est vraisemblablement la première des raisons. En signalant que certaines expressions non fausses comme « Excision du prépuce » ou « Circoncision de la femme», aident à entretenir la confusion. Par ailleurs quand on prend la classification des mutilations génitales féminines, en considérant la première classifiée, il est tentant de faire un rapprochement avec la forme de circoncision la plus répandue et sujet à une forte médicalisation. Cependant, faire le rapprochement serait ignorer que dans sa classification, l’OMS fait une référence intensive au clitoris, et part du principe que la pratique n’aurait ni bienfait, ni fondement médical. Or, l’OMS même, reconnait ces deux caractéristiques à la circoncision, comme en témoigne ses recommandations dans la lutte contre le VIH – SIDA.
  • Confondre excision et circoncision pour justifier la première
    Partant d’une logique délibérée, ou fruit d’un raisonnement bâclé, faire croire que les deux pratiques ne sont en rien différentes, est un moyen pour certains de plaider la cause des mutilations génitales féminines.
    De ce fait, il n’est pas rare d’entendre des personnes, étendre à tord de bonnes résultantes de la circoncision, comme la relative immunité contre les maladies sexuellement transmissibles, aux mutilations sexuelles féminines. En bref, des arguments n’ayant aucun fondement scientifiques, et jouant sur la méconnaissance pour rencontrer un écho favorable.
  • Confondre excision et circoncision pour obtenir la condamnation de la deuxième
    Comme précédemment, volontaire ou faisant office d’aubaine trop inespérée pour nécessiter une quelconque vérification, donner aux deux pratiques des tenants et des aboutissants identiques de bout en bout, à cette fois-ci l’objectif de desservir la circoncision.
    Ainsi, l’un des fers de lance des mouvements anti-circoncision, consiste à présenter la circoncision comme une intervention dangereuse, dont les risques de complications iraient de paire avec celles de l’excision. Partant de là, ils évoquent par exemple des décès survenus lors de circoncision, se gardant bien de dire que ceux-ci constituent une infime proportion par rapport aux millions d’opérations réalisées chaque année. Ou que ces morts résultent souvent d’interventions pratiquées hors du milieu hospitalier.

Publicité

Partager cette page

SniperZX

SniperZX

Auteur de 2 fiches
Dernière publication : L'excision (index Articles des Arts Rhétoriques)

Le mot de l'auteur :

Quelqu'un qui prend en compte son passé et compose avec son présent, dans l'optique d'avoir un avenir plus radieux.

Chargement...

84 commentaires dans la discussion Santé La circoncision

  1. Eris

    Eris18 Mars 2013

    Je suis admirative de ton travail sur cette fiche, Sniper. Elle est super claire, fournie, et autant pour quelqu'un qui ne connait pas grand-chose sur le sujet que pour une autre qui veut l'approfondir, c'est vraiment par ici qu'il faut passer. Y a pas une page laissée au hasard, c'est tellement bien organisé en plus. Pour le sujet en lui-même, du coup ça m'a permet de découvrir que c'était reconnu par l'OMS que la circoncision permettait de prévenir partiellement du SIDA. M'enfin ça reste... Lire la suite
  2. Mojito

    Mojito18 Mars 2013

    En effet, fiche très impressionnante, par sa qualité ou sa tentative d'objectivité. L'amoindrissement des risques dont parle Sniper n'est valable que pour l'homme dans les rapports vaginaux. Ca ne change rien pour la femme ou pour les homosexuels. Néanmoins, oui, ça reste flou, les chiffres eux-même sont assez sujets à question, on parle en général d'une réduction allant de 30 à 60%. Et le "Ce n'est qu'un bout de peau !", est quelque chose qui revient souvent, même chez ceux qui sont... Lire la suite
  3. Katua

    Katua18 Mars 2013

    Mojito, j'ai du mal à comprendre ton point de vue dans la mesure où en France la circoncision n'est pas spécialement imposée ni promue (que je sache) par les médecins ? (je ne parle pas de la religion, c'est un autre débat) Je sais pas exemple qu'aux Etats Unis il y a justement une espèce de pression sociale dans ce sens et là je peux comprendre que ça pose problème. Surtout que ce genre de trucs... ---------- Pour le sujet en lui-même, du coup ça m'a permet de découvrir que c'était reconnu... Lire la suite
  4. Daheji

    Daheji18 Mars 2013

    Fiche très bien rédigé et très complète, même si elle m'a fait croisé les jambes plusieurs fois. <<" J'ai vu que t'as pas beaucoup parlé de la circoncision dans l'Asie de l'Est. :3 J'ai moi-même assez peu de connaissance là dessus, mais il semblerait qu'avoir un prépuce qui cache le gland est parfois appelé phimosis ou semi-phimosis. D: J'ai surtout vu ça dans des trucs au Japon où on conseillait au parents d'enfants garçonsde leur "tirer" la peau du zizi en bas âge pour éviter qu'ils... Lire la suite
  5. Katua

    Katua18 Mars 2013

    La circoncision permet en effet de soigner le phimosis, mais normalement c'est fait à titre curatif et pas préventif... Genre quand on constate que le garçon en souffre, on l'opère, mais pas l'inverse, notamment parce que c'est une affection qui peut se corriger "toute seule" ou par décalottage chez le médecin (posez pas de questions, j'ai juste deux frères :,) ) Couper tous les gosses par prévention c'est un peu... extrême o_O
Lire les messages suivants dans les forums : Santé La circoncision