Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Littérature Iron Fairies

Fiche dans 'Oeuvres Littéraires et des Beaux Arts' rédigée par Celia, 2 Mars 2012. Current view count: 779.

Publicité

Les Royaumes Invisibles

Titre V.O. : Iron Fairies

Auteur - Staff :

Domaine : Littérature

Genre(s) : Fantastique Adolescents

Iron Fairies (Les Royaumes Invisibles)
[​IMG]




Auteur : Julie Kagawa

Genre : Fantastique pour Adolescents

Origine : USA

Parution : 2010-2011
- The Iron King (La Princesse Maudite)
- The Iron Princess (La Captive de l’Hiver)
- The Iron Queen (non édité pour le moment en France)
- The Iron Knight (la version originale est sorti le 25 octobre 2011)

Bibliographie de l’auteur :
Julie Kagawa est une auteur vivant aux Etats-Unis qui a d’abord commencé par travailler dans des librairies puis par dresser des chiens avant que son premier livre ne sorte. Depuis elle écrit à plein temps. Sa prochaine série serait consacrée à des vampires dans un monde post-apocalyptique.


================


IRON FAIRIES :


C’est plus une série d’aventures (un peu dans la lignée du Livre Sans Fin) avec plus ou moins de romance. Si je la trouve plutôt divertissante, une de ses particularités est qu’on trouve des choses qui semblent inspirées/empruntées à de nombreux films, mangas, animés, livres, mais généralement suffisamment légers pour laisser planer le doute ou pour n’être qu’un hommage.
Par contre le titre original des livres est mal choisi puisqu’il spoile à chaque fois le livre.
Une autres de ces caractéristiques que j’ai apprécié, c’est que l’héroïne joue un rôle plutôt actif dans le dénouement et les combats (et non pas la touriste qui ou est juste en train de regarder ou à qui on raconte (Twilight) ou en train de faire quelque chose qui parait-il est important mais tombe à plat (City of Bones) ou qui fait disparaitre en fait un grand conflit (Twilight)).

================


THE IRON KING

Histoire :
Meghan Chase, une adolescente de 16 ans, a une vie normale : elle est attirée par le garçon le plus populaire du lycée, va en cours avec son ami en bus et est parfois effrayée par ces choses inconnues, qui ne sont peut-être qu’imaginées. Mais tout change quand son petit frère se fait enlever. Meghan apprend que non seulement les Fées existent mais qu’elle-même n’est pas vraiment ce qu’elle croyait être.

Mon avis :
Ca a, je pense, un coté très Alice aux Pays des Merveilles, avec cette succession de péripéties qui peut donner l’impression de n’être qu’une fuite en avant surtout qu’il y a peu de temps morts. C’est cependant divertissant, même si on peut retrouver de nombreuses influences. Il parait que cela fait beaucoup penser au film culte Labyrinth par exemple (mais j’ai vu ce film il y a si longtemps).
Les personnages semblent plus être créés pour suivre les événements que réellement les causer. Il y a un moment où j’ai trouvé que l’héroïne avait fait quelque chose qui ne correspondait pas à son caractère avec en bonus une compassion déplacée, juste utile à ses intérêts.
Il m’apparait plus comme un livre d’aventures fantastiques pour enfants s’il n’y avait pas la légère romance.



THE IRON PRINCESS

Histoire :
Tenant sa promesse à Ash, Meghan suit le Prince à la Cour de la redoutable Mab. Là, elle se trouve en position vulnérable.

Mon avis :
Ce volume s’axe plus les relations sentimentales. Déjà, on a droit à cet inutile triangle amoureux qui inévitablement fait penser que l’auteur semble avoir fait une liste de ce qu’il faut placer (comme
le bal de promo -_-
) . Et on a surtout droit à l’évitable tourment de l’héroïne qui se met à croire que Ash ne l’a jamais aimée… alors que juste avant il l’a prévenue qu’il doit se montrer froid avec elle pour leur bien à tous les deux. Ce qui m’a le plus surprise, c’est qu’elle n’a même pas de doutes, elle se met à croire radicalement que les sentiments de Ash étaient faux.
Si on excepte les réactions parfois très bizarres de Meghan, les interactions avec le Prince me faisaient fondre alors que la partie aventures me semblait encore être plus une énumération distrayante. Surtout que j’ai eu en prime la révélation du Plan par un sbire à l’héroïne (et je déteste ça, voir les méchants trouver tellement démoniaque d’aller révéler leurs Plans aux Héros, sans doute trop stupides pour trouver par eux-mêmes un moyen de soutirer ces informations).
A quelques moments, le livre m’a fait penser à Tsubasa Reservoir Chronicles, à La Petite Sirène et à Sailor Moon.
Mais la fin était intéressante.



THE IRON QUEEN

Histoire :
Meghan, accompagnée par Ash, pense retrouver sa famille, sa maison. Mais le Faux Roi la recherche et met en danger sa famille. Meghan n’a donc pas d’autre choix que de se lancer dans une nouvelle quête.

Mon avis :
Ce livre me semblait moins abracadabrant mais je n’étais plus charmée par la romance, montrer deux fois une réaction surprenante du Prince suivie par une explication me semblait maladroit.
Et l’emprunt à Buffy me semblait inapproprié alors que la référence au château de Hurle m’a plus amusée même si l’ensemble du livre a un coté plus Seigneur des Anneaux.
Mais la fin était plutôt assez réussie.


THE IRON KNIGHT

Histoire :
Ash cherche à pouvoir vivre auprès de Meghan, reine de Fer, métal qui le rend malade… sans compter la promesse qui l’oblige à rester éloigné de ce Royaume.

Mon avis :
Je n'en tiens pas particulièrement grief à l'auteur mais ce que j'ai nettement noté c'est que cet Ash restait très conforme à ce qu'il apparaissait dans les autres livres alors que celui-ci étant écrit de son point de vue, il aurait du être plus complexe, voire ambigü. Par contre, je lui en veux pour des erreurs parce que j'ai noté que deux fois Ash faisait des références comme s'il avait eu une vie normale humaine.
Le livre n'était pas mauvais mais je ne l'ai pas aimé, le début manquait déjà d'originalité : chercher le chat, suivre le chat. En plus, comme l'équipe n'était pas assez aguerrie, il y a deux compagnons qui arrivent et j'avais le sentiment de me faire escroquer par le 2e. J'ai quand même apprécié le rappel de la rencontre avec Ariella, le futur possible, et la partie voyage avec tout le monde. Ensuite, j'ai été déçue par le reste, en commançant par la nature des épreuves que doit subir Ash
vu qu'il s'agissait plus d'aperçu que de tests où il peut y avoir échec <_< . Le dernier aperçu était trop long, peut-être l'ai-je trouvé ainsi parce qu'il était apparent et trop heureux au début et se passait dans trop de temps aussi.
et surtout le fait qu'il n'y ait pas le grand pic où tout se joue.
Honnêtement, il clôt assez bien la série, pas vraiment de moments où les persos se mettent à se comporter bizarrement (surtout lorsque je me rappelle deux héroïnes de Richelle Mead dans leur derniers tomes respectifs qui pour créer un faux suspense deviennent stupides), assez d'action tout au long du livre, pas de grands défauts ou de clichés même si les emprunts à Buffy étaient irritants (elle a pris des moments trop charactéristiques d' Angel et de Spike).

Publicité

Partager cette page

Celia

Celia

Auteur de 20 fiches
Dernière publication : Hikaru no Go (index Oeuvres Manga & Anime)

Chargement...
Soyez le premier à laisser votre commentaire : Littérature Iron Fairies