Fermer la notification
Kosminea est un site communautaire de partage et d'échanges autour de nombreux sujets.
En vous inscrivant, vous pourrez participer aux discussions, personnaliser votre profil, naviguer sans publicité, et proposer vos propres fiches pour partager vos centres d'intérêt.
Fermer la notification
Pour vous permettre de profiter au mieux de Kosminea, nous utilisons des cookies. En navigant sur ce site, vous en acceptez l'usage.
Pour plus d'infos, cliquez ici.

Littérature Guerre & Paix

Fiche dans 'Oeuvres Littéraires et des Beaux Arts' rédigée par Arckhangelos, 10 Mars 2012. Current view count: 949.

Publicité

Guerre et paix

Titre V.O. : Война и мир

Auteur - Staff :

Domaine : Littérature

Genre(s) : Roman historique

Guerre et paix.jpg

Présentation :

Titre original : Война и мир
Genre : Roman historique

Auteur : Lev Nikolaïevitch Tolstoï (Лев Николаевич Толстой ) ou Léon Tolstoï
Né en été 1828 à Iasnaïa Poliana (près de la ville de Toula), Léon Tolstoï est issu d'une famille aristocratique et malgré le fait qu'il est passé une bonne partie de son enfance à la campagne, cela ne l'a pas empêché de recevoir une éducation de qualité.
Son enfance est malgré tout troublé par la mort successive, à une année d'intervalle de son père (1837) et de sa grand-mère.

Après quelques années infructueuses passées dans les facultés de Kazan, il s'adonne aux activités des jeunes aristocrates mêlant les jeux et l'alcool.
Ce dernier n'apprécie pas l'enseignement qu'on lui donne, il préfère se livrer totalement à la lecture et débute alors un journal.

Dès 1852, son livre autobiographique Enfance est publié et rencontre du succès. Alors que la voie d'écrivain lui tend les bras, il part en Bessarabie où la Russie se bat contre les Turcs. Ici, il y découvre l'horreur de la guerre, loin des images attirantes qu'il avait pu supposer et l'éloigne complètement du corps militaire. Il rédige durant cette guerre les récits de Sébastopol qui eurent de bons échos à la cours et lui permis d'entrer dans un cercle d'écrivains qu'il quitta rapidement à cause de son humeur. Il reparti alors chez lui à Iasnaïa Poliana et se mit en quête d'équilibre, ce qui se traduisait pour lui par le mariage.

Il parcourt l'Europe à la recherche de méthode pédagogiques dans différentes écoles. Et ce n'est qu'ensuite qu'il découvre l'amour avec Sophie Behrs, fille d'un médecin de la cours impériale. Il se consacre alors complètement à sa vie de couple et à l'écriture.
Il s'en suit une période trouble marquée par une évolution spirituelle de Tolstoï ainsi que de nombreux décès l'affectant. Il en nait Anna Karanénine.

Il meurt, seul, d'une pneumonie en hiver 1910 dans la gare d'Astapovo, non loin du foyer familiale.

Bibliographie :
Romans :
Enfance (1852)
Adolescence (1854)
Jeunesse (1855)
Les Cosaques (1863)
Guerre et Paix (1864-1869)
Anna Karénine (1873-1877)
Ma confession (1879-1882)
Résurrection (1899)

Nouvelles :
Récits de Sébastopol (1855)
La Matinée d’un seigneur (1856)
Deux hussards (1856)
Lucerne (1857)
Albert (1857)
Trois Morts (1859)
Le Bonheur conjugal, aussi intitulé Katia (1859)
Polikouchka (1863)
Le Cheval aussi intitulée Kholstomer (1885)
La Mort d'Ivan Ilitch (1886)
La Sonate à Kreutzer (1889)
Mikhaïl (1893)
Maître et serviteur (1895)
Le Cadavre vivant (1900)
Hadji-Mourat (1904)
Alexis le Pot (1905)
Journal posthume du vieillard Fedor Kouzmitch (1905)
Ce que j'ai vu en rêve (1906)
Le Père Basile (1906)
Quels sont les assassins ? (1908)
Khodynka (1910)
Le Père Serge (publié post-mortem 1911)
Le Diable (publiée post mortem 1911)

Pièce de théâtre :
La Puissance des ténèbres (1887)
Les Fruits de la science (1890)

Édition : Gallimard, Le Point

Un peu plus sur l’œuvre :
La Guerre et la Paix ou Guerre et Paix ? Telle est la question. Il n'y a pas d'article devant les noms en russe. Donc, c'est un peu à l'appréciation des traducteurs. On peut faire le parallèle avec Lord of the Rings (car chez les anglais c'est la même!) qui se traduit en français par le seigneur des anneaux.
D'autre part, ce livre a été adapté à de nombreuses reprises que ce soit à l'opéra au cinéma ou à la télévision.
La Guerre et la Paix est un récit publié entre 1865-69 dans le journal Russkii Vestnik.
Il est divisé en quatre livres eux-même subdivisés en plusieurs parties pour un volume final contenant environ 2000 pages.

Synopsis :
Ce roman historique retrace le premier quart du XIXème siècle théâtre de guerres et de tensions politiques en Russie. On y suit plusieurs membres de l'aristocratie d'alors :
- Pierre Bézoukhov, enfant illégitime qui reçoit néanmoins le titre de Comte et l’héritage de son père
- André Bolkonsky, ami de Pierre, il voit sa vie métamorphosé par la guerre
- Marie Bolkonsky, sœur d’André, elle est une femme très pieuse, elle ne cesse de se remettre en question
- Natacha Rostov, jeune comtesse qui découvre la vie de cours
- Nicolas Rostov, frère de Natacha, il embrasse la carrière militaire et tente d’échapper à un riche mariage qu’il attend car ses parents sont ruinés.

Le tout est bien sûr imprégné du contexte historique qui s'axe essentiellement sur les deux guerres entre l'empire de Napoléon et celui d'Alexandre Ier.

Tolstoï glisse aussi sa pensée à travers le récit sur une époque qu'il n'a pas vécu mais dont certaines idées reçues sont encore effectives dans les livres d'histoires.


Avis personnel :
La Guerre et la Paix est un énorme roman russe, ceci, dans tous les sens du terme.
Il retrace une période de l'histoire qui ne nous est pas très connu et surtout d'un cadre tout autre que celui que l'on a à l'école même si le patriotisme présent penche logiquement de l'autre côté de la balance.
On y découvre un milieu aristocratique à plusieurs échelles avec ses rouages internes, sa richesse mais aussi ses faiblesses. On y remarque aussi la dualité entre Moscou et Saint-Pétersbourg avec deux cours bien distinctes se faisant concurrence.
La France est également mise à l'honneur que ce soit pour sa langue parlée dans toute l'aristocratie, sa mode ou bien ses gens de métiers (médecin notamment) reconnus. Et il est ici intéressant de voir la fracture qu'il se crée avec la guerre de 1812.

On suit également le cheminement tortueux de l'ensemble des personnages cités ci-dessus avec Pierre comme protagoniste principal et surement celui qui change le plus.
Bref, un livre sympathique qui sera, malgré les lourdeurs des pérégrinations de Tolstoï, trouvé sa place de votre bibliothèque une fois terminé !
En tout cas, si ce n'était pas ma première plongée dans le roman russe du XIXème, je vais à coup sûr lire d'autres œuvres de Tolstoï.

Publicité

Cliquez pour voir les pièces jointes

Partager cette page

Arckhangelos

Arckhangelos

Auteur de 87 fiches
Dernière publication : Peuple de l'Abîme (Le) (index Oeuvres Littéraires et des Beaux Arts)

Le mot de l'auteur :

Avatar Révolté de Classe Karmique, Harceleur Angélique d'un Naturel Gourmand, Éveillé à la Littérature, Original Spécimen

Chargement...
Soyez le premier à laisser votre commentaire : Littérature Guerre & Paix